Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 86.2 - KissWood

Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 86.2

Chapitre 86.2 : Baleine inter-dimensionnelle (2)

Raphtalia s’est jetée sur moi comme si j’étais le méchant ou quelque chose comme ça.

« Monsieur Naofumi, nous devons penser à un plan au lieu de vous disputer. »

« Tu as raison. Motoyasu ? »

« Quoi ? »

Je lui ai fait signe de venir sur le bord du pont. Il est venu de façon suspecte, se demandant si j’avais vraiment un plan.

« Ton arme est la mieux adaptée pour une bataille en mer, donc tu dois te rapprocher et mener la charge ! »

Et je l’ai poussé dans l’eau.

« Quoi ?! AHHHHHHH ! »

C’était plus facile que je ne l’avais prévu. Il est juste tombé par-dessus bord. Il est tombé lourdement dans l’eau, envoyant un jet de mousse derrière lui. 

« Oh nooooon ! Monsieur Motoyasu ! »

Salope et ses amies ont toutes crié.

« Le héros du bouclier essaie de tuer le héros de la lance ! »

Salope a levé la main pour me montrer du doigt et me réprimander, mais quand elle l’a fait, le sceau d’esclave sur sa poitrine s’est activé. 

« Kyaaaaaaa ! »

« Myn…. Pute ! »

Salope s’est retournée pour entendre ce que criait Motoyasu. Il avait finalement fait surface en dessous.

« Cela fait partie du plan de monsieur Iwatani. Vous devez le respecter ! »

La reine se retourna et cria à Salope.

Salope essayait de ruiner ma vie dès qu’elle en avait l’occasion.

« J’ai une suggestion. Monsieur Kawasumi et monsieur Amaki soutiendront la bataille depuis le pont du navire, en se concentrant sur les attaques à distance. »

« Très bien. »

« Ça me va. »

« Motoyasu, si tu peux te battre dans l’eau, alors fais-le s’il te plaît. » 

« Je ne préfère pas ! »

« Vous êtes le seul à pouvoir attaquer efficacement dans cette situation. N’est-ce pas une bonne occasion de gagner les fonds nécessaires pour racheter la liberté de ma fille ? »

« Hum… »

           Il a pensé à être en désaccord pendant un moment, avant d’abandonner et de plonger sous la surface. Les armes légendaires pouvaient donner à l’utilisateur des compétences qui lui permettaient de mieux nager. Et si elles étaient combinées à un pekkul kigurumi, alors on pouvait vraiment rester sous l’eau pendant très longtemps. Il n’était même pas nécessaire de porter des lunettes pour voir facilement sous l’eau.

« Et moi, alors ? »

« Monsieur Iwatani, je voudrais que vous protégiez nos navires au cas où ce monstre viendrait à nous attaquer. »

« On dirait que tu veux que je sois dans l’eau. Si le monstre plonge au fond de l’océan et commence à charger vers le haut, vous voulez que je le bloque !? »

« Naturellement, je ne veux pas que vous le fassiez si vous pensez que vous n’en serez pas capable. » 

« Oh, euh… compris. »

Je ne savais pas vraiment si je serais capable de bloquer un monstre aussi gros, mais son plan était certainement le meilleur que nous avions.

« Oh, et Madame Raphtalia ? Veuillez utiliser la baliste du navire pour viser le monstre. » « Quoi ?

         Raphtalia a été choquée de voir qu’elle était envisagée pour ce poste. Je suppose que c’était logique cependant. Je ne l’imaginais pas se tenir sur le dos d’un monstre gigantesque et le poignarder avec son épée.

« Il semble que votre amie, Raphtalia, soit assez puissante. Si c’est vrai, alors je pense qu’elle sera capable de tirer le meilleur parti de notre puissante baliste. »

« Hein ? Je ne comprends pas vraiment où vous voulez en venir. »

Je savais qu’une baliste était plus puissante que le genre d’arc que l’on peut tirer avec les mains. Mais pourquoi l’utilisation de l’arc était-elle importante ? Itsuki pouvait même avoir une ou deux compétences spécifiques à utiliser avec les balistes. C’était le héros de l’arc, après tout.

          Je ne voyais pas pourquoi Raphtalia l’utiliserait mieux que quiconque. Peut-être y avait-il un système que je ne connaissais pas ? 

« Les arcs et les armes à distance sont toujours soumis aux statistiques de leurs utilisateurs. » 

Cette information était intéressante. Dans mon monde, la puissance d’un coup de feu ou d’une flèche ne dépendait pas vraiment de qui les utilisait. Vous étiez sûr de mourir ou d’être blessé si vous étiez touché. Mais je suppose que dans ce monde, les statistiques de l’utilisateur avaient un effet. Peut-être que ça marchait en augmentant la vitesse de la flèche, ou quelque chose comme ça. 

C’était vraiment comme un jeu. Ce genre de choses arrive tout le temps dans les jeux. Les arcs, les fusils et les épées pouvaient tous être aussi puissants que n’importe quelle autre arme. Cela n’aurait pas de sens au Japon, mais là encore, nous n’avions pas de statistiques chiffrées dans mon monde. Je devais penser à cet endroit comme quelque chose de complètement différent. Si je le traitais comme le monde auquel j’étais habitué, j’allais finir par mourir. En y réfléchissant du point de vue de la reine, il était probablement logique de laisser Raphtalia faire le ménage.

« Ok Raphtalia, tu attaques la baleine inter-dimensionnelle en utilisant la baliste du navire. » 

« Oh… Ok. »

« Je vais vous montrer comment ça marche, alors ne vous inquiétez pas pour ça. Maintenant, monsieur Iwatani, emmenez Filo avec vous et protégez notre navire, s’il vous plaît. Nous allons lancer une cérémonie magique pour vous soutenir. »

Je me suis souvenu qu’ils avaient utilisé la magie cérémoniale collective pendant la bataille avec le grand prêtre. Elle avait été extrêmement puissante. Je pense que la reine avait expliqué que c’était normalement réservé aux batailles en temps de guerre. J’espérais qu’elle serait efficace contre le boss. Une dernière chose, jusqu’à présent, les héros ont mené la charge dans chaque vague qui s’est produite. Étions-nous vraiment censés soutenir les attaquants dans ce combat ?

« Laissez-moi faire. D’accord ! Allons-y, Filo ! »

« Ouais ! »

          Nous avons grimpé sur la rambarde du pont et plongé dans l’océan. L’eau était encore rouge à cause des fûts de rucolle. La baleine inter-dimensionnelle avait plongé au fond de l’eau. C’est ce qui semble être son schéma d’attaque, plonger en profondeur et éperonner les navires par le bas. Motoyasu était en fait très impressionnant. Il avait sa lance enfoncée dans le flanc de la bête et descendait avec elle. Mais il n’avait pas le temps d’utiliser une compétence, et le boss était bien plus puissant que lui, ses attaques n’avaient donc pas beaucoup d’effet.

         Quoi ? ! La baleine s’est tournée vers la surface. Se préparait-elle à charger ? J’ai pris une grande respiration et j’ai nagé sous le bateau, en me positionnant sous la coque. J’ai regardé dans les profondeurs et j’ai repéré la baleine qui nageait loin en dessous. Je ne savais pas où elle prévoyait d’attaquer, ce qui rendait difficile toute réflexion sur la défense. Avant que le monstre géant ne puisse attaquer, j’ai commencé à nager vers le bas en direction de la bête.

        Filo était là avec moi, à mes côtés. La première chose à faire était de se mettre en position de bloquer la corne la plus imposante. La baleine nous a remarqués et a levé sa corne. Elle fonçait droit sur nous maintenant de manière brutale ! Oui ! Continues à venir, droit sur moi, stupide baleine. À ce moment-là, Motoyasu, Filo et moi étions les seuls êtres vivants autour de la baleine. Tous les autres monstres avaient quitté la zone. Allez ! Je me suis préparé. La corne tranchait dans l’eau, menaçant de m’empaler. 

J’ai senti la corne s’abattre sur moi avec un fracas de tonnerre, mais mes défenses étaient assez solides pour résister à l’attaque. Mais je n’avais nulle part où me tenir les pieds, donc je n’ai pas pu empêcher la baleine d’avancer. La baleine a continué à pousser vers la surface, et j’ai senti mes pieds toucher le dessous de la coque du navire. Je ne pouvais pas faire autrement. Mais le monstre non plus. Il a commencé à se balancer d’avant en arrière, essayant de me jeter de sa corne. Comme si j’allais le laisser faire ! J’ai jeté un coup d’œil à Filo. Elle était dans sa forme de reine filoliale, et elle savait ce que je voulais dire. Elle s’est retournée dans l’eau et a donné un bon coup de pied à la baleine.

Et le monstre a réagi, il a été déséquilibré ! Pendant que le monstre se débattait dans l’eau, Motoyasu continuait son attaque. Comme j’avais arrêté le monstre pendant un moment, Motoyasu avait trouvé une seconde de libre pour commencer à utiliser ses compétences.

Au-dessus de l’eau, les soldats du navire avaient suivi le combat. Des boulets de canon et d’énormes flèches pleuvaient sur la baleine, et l’eau était remplie d’un bruit de boum et de fracas. L’eau était un chaos. Elle était remplie de bulles blanches, et je ne voyais rien. Mais j’ai gardé ma prise sur la corne et j’ai repoussé le monstre de la coque.Il devenait de plus en plus difficile de respirer. En gardant la main sur la corne, je me suis tourné sur le côté et j’ai nagé jusqu’à la surface. Hein ? La baleine avait l’air surprise. Je la tirais vers l’air libre ! 

« Pufah ! »

J’ai sorti la tête de l’eau et j’ai pris une grande respiration.

« Huff. . . Huff… »

J’ai rempli mes poumons et j’ai recommencé à plonger. La baleine se tortillait et se débattait dans l’eau. Elle n’arrivait pas à libérer sa corne. Je ne pouvais rien faire d’autre. Les bijoux, comme des bosses sur son corps, envoyaient des sorts à gauche et à droite, mais ils ne me faisaient pas du tout mal.

« Lance étoile filante ! Lance-foudre ! »

La baleine était maintenant à la surface de l’océan. Motoyasu est monté sur son dos et a utilisé compétence après compétence.

« Prends ça ! Hya ! Hya ! »

Filo faisait la même chose. Maintenant qu’elle avait une place pour se tenir debout, elle faisait enfin de vrais dégâts. Ses griffes acérées déchiraient le dos du monstre. Raphtalia a verrouillé le monstre avec sa baliste. Itsuki lui tirait déjà dessus. La baliste de Raphtalia était énorme, alors j’espérais qu’elle avait une bonne puissance d’attaque.

         Tout le monde se battait contre le monstre, et l’eau autour de lui devenait d’un rouge profond. Il y a eu un coup de vent quand Raphtalia a lâché la flèche du baliste. Elle s’est enfoncée dans le monstre et l’air était rempli du son d’une attaque réussie. Hein ? L’attaque de Raphtalia a-t-elle été la plus efficace jusqu’à présent ? Avions-nous gagné ?

« Gamin au bouclier ! Ne bouge pas ! »

« Quoi ? »

Arc a préparé sa faux et s’est jeté à l’eau.

« Cercle volant ! »

Un disque de lumière est sorti de son arme et a tranché la baleine.

« Quoi ? . . . .”

Un énorme jet de sang a été projeté dans l’air et nous a aspergé. La queue de la baleine avait été coupée en deux.

« “…?!”

La baleine inter-dimensionnelle criait à l’agonie.

« On ne peut pas le laisser s’amuser tout seul ! »

         Filo cria, et elle se releva pour donner un coup de pied décisif au monstre. Il y a eu un autre jet de sang, et la nageoire gauche de la baleine s’est mise à voler. Son attaque était vraiment quelque chose. Mais Arc avait-il fait d’un seul coup ce qu’il avait fallu à Filo tout ce temps pour accomplir ? La baleine s’est mise à trembler.

« Il est temps d’en finir ! J’y vais ! »

« Oui ! »

Arc s’est tourné vers Thérèse.

« Pierre brillante ! Pluie de tonnerre ! »

« Combo de compétence. Cercle de vol de la pluie du tonnerre ! »

La foudre magique de Thérèse a frappé la faux d’Arc, et elle a semblé la charger d’énergie. En levant l’arme chargée, il a tiré un cercle de lumière sur la baleine. Filo a battu des ailes et a attaqué en même temps.

« Attaque en spirale ! »

Leurs attaques ont eu lieu presque au même moment. La baleine a été coupée en deux morceaux.

« “…!”

Le monstre a poussé un dernier cri silencieux, puis est mort.

« Eh bien, c’est à peu près ça, hein ? »

Arc se tenait sur le cadavre de la baleine, content de lui.

« Vous êtes vraiment puissants. »

Honnêtement, ils étaient de meilleurs combattants que Motoyasu. Quelle était leur force ?

Il y avait quelque chose d’étrange. Avaient-ils été aussi puissants lorsque nous nous sommes battus tous ensemble il y a quelques jours ?

Je pensais qu’ils étaient forts à l’époque, mais là il y a quelque chose qui cloche.

 Motoyasu était aussi confus que moi.

« J’ai essayé très fort ! » a gazouillé Filo.

« Oui, tu l’as fait. »

« Monsieur Naofumi ! »

Raphtalia me faisait signe de la main depuis le pont.

« Excellent. Maintenant, nous devons juste attaquer les failles et mettre fin à cette bataille. »

J’ai fait signe à la reine qu’elle ordonne aux navires de partir pour les failles.

Mais j’ai entendu un cliquetis de métal sur du métal, et j’ai senti des yeux sur moi. Je me suis retourné.

C’était Arc. Il tendait sa faux et me souriait avec suspicion. 

Traducteur : Reset

Correcteur : Gobles

Chapitre Précédent | Sommaire |Chapitre Suivant  

Laisser un commentaire