KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? Chapitre 170.5.2

La religion de la Parole Divine et la religion de la Déesse

(Point de vue du Pape.)

« Alors, le Cauchemar a péri ? »
« Oui. Même si nous ne savons pas qui en est le responsable, l’endroit qu’a choisi le Cauchemar comme territoire vient d’être complètement détruit. Les alentours ont été fouillés avec soin, mais nous n’avons trouvé aucun monstre qui puisse être le Cauchemar. »
« Cependant, il est dit que le Cauchemar peut se servir de Transfert. N’est-ce pas un peu tôt pour déclarer sa mort ? »
« Oui. C’est une information qui n’a pas encore été confirmée, mais il y a des traces indiquant l’utilisation de « Magie Abyssale » sur le site. »
« « Magie Abyssale », huh ? »
« Si le Cauchemar a reçu une attaque directe, il est dit que cette magie peut même détruire l’âme et la réduire à néant, même si c’est un monstre capable de se servir de Transfert, fuir une telle magie est pratiquement impossible. »
« Je comprends. Cela ne me dérange pas que vous vous soyez mis en mouvement après avoir assumé que le Cauchemar était mort. Et que fait le pays de Sariera ? »
« Oui. Ce pays avance dans ses préparations pour la guerre. Les soldats sont rassemblés à proximité de la frontière. »
« Est-ce que nous les manipulons ? Ou connaissaient-ils nos intentions et ils se sont laissés manipuler ? De toute façon, cela nous arrange, huh ? D’après le plan, il faut envoyer des renforts dans le pays d’Outsu. »
« C’est déjà fait. »
« C’est une bonne chose que vous soyez aussi rapide dans votre travail. »
« C’est parce que nous pouvons battre la religion de la Déesse, notre ennemi de longue date grâce à cette guerre. »
« Vous avez raison. La religion de la Parole Divine en sera heureuse. Vous rendrez-vous sur le front ? »
« Oui. Je veux juger par moi-même les hérétiques de cette Déesse de mes propres mains avant que l’Eglise ne s’en occupe. »
« Je vois. Cela ne m’étonne pas venant de vous. Vous pouvez disposer. »
« Oui. Dans ce cas veuillez m’excuser. »

Mon subordonné sort et je m’enfonce dans ma chaise.
C’est amusant.
Le Dieu de la Parole Divine trouverait sans doute que ce n’est pas le cas.
Je regarde le rapport.
C’est le document parlant des actions du Cauchemar et de son apparition soudaine dans le Labyrinthe.
Le premier témoin était un membre de l’empire qui enquêtait sur les anomalies apparaissant dans le Labyrinthe à la requête du pays d’Outsu.
L’équipe d’enquête rencontre le Cauchemar et se replie.
Après ça l’empire prend le relais et tente avec une unité d’élite de subjuguer le Cauchemar.
Le résultat fut misérable et pratiquement tout le monde dans l’unité s’est fait massacrer.

À partir de là, il a émergé du sol en suivant les guides qui s’étaient enfuis.
Le fort protégeant l’entrée du grand labyrinthe d’Elro est détruit à sa sortie.
Tout en répétant des destructions et des massacres, il y a aussi des moments où le Cauchemar sauve des gens.
Tout d’abord, les aventuriers qui étaient attaqués par un monstre dans le grand Labyrinthe d’Elro.
Après cela, le Cauchemar apparaît dans le pays de Sariera, sauve Dame Keren d’une attaque de bandits.

Le Cauchemar fait ensuite un nid sur le territoire du comte de Keren et commence ensuite à agir et va même jusqu’à exterminer les bandits dans les alentours.

C’est un coup terrible que l’unité que j’avais déguisée en bandits et cachée, se soit fait anéantir comme ça.
Le cauchemar peut aussi se servir d’une version améliorée de « Traitement Magique » et s’est occupé de soigner les gens.
D’après ses actions, la religion de la Déesse dit que c’est le messager araignée de la Déesse et ont commencé à le vénérer comme une bête divine à l’intérieur du pays de Sariera.

Vu les compétences du Cauchemar et des informations confidentielles tirées de l’empire, son niveau est assumé comme étant supérieur à S.
Le cauchemar a de nombreuses compétences qui nous sont inconnues et l’analyse a été bloquée jusqu’à présent et nous ne connaissons que la moitié de ses compétences.
Si les informations sont vraies, c’est une situation très sérieuse.
Puisque cela signifie la naissance d’un Roi et que c’est un monstre.
Cependant, le Cauchemar est considéré comme mort d’après le dernier rapport.

Tué par quelqu’un capable de se servir d’une Magie Abyssale, seul de plus.
La seule personne qui me vient à l’esprit et qui en soit capable est l’Aînée des Rois.
Cependant, je ne sais pas pourquoi elle s’est mise en mouvement.

Le Cauchemar est un monstre araignée.
Ce qui devrait vouloir dire que c’est son subordonné ?
Pourquoi a-t-elle dû écraser son propre subordonné alors que celui-ci a atteint le rang de Roi ?
Elle est restée cachée tout ce temps et elle n’aurait pas dû agir.
Pourquoi le faire maintenant ?
Il y a beaucoup de choses que je ne comprends pas.

Dans le pire des cas c’est possible qu’elle intervienne pendant cette guerre.
Dans ce cas c’est inutile, quel que soit le nombre de gens jetés dans le combat.
La seule personne pouvant l’arrêter devra au moins être un Administrateur.
Récemment, trop d’événements incontrôlables se produisent.
Comment l’ancien Héros est mort n’est pas clair.

Les Démons s’agitent.
Et pourtant c’est un jeune garçon du nom de Julius qui est le nouveau Héros.
La vieille Bête Divine se déplace.
Un mystérieux nouveau Roi se fait tuer par la Bête Divine.
Le monde est baigné dans la confusion.
Même si le réseau d’information de l’église est excellent, il a ses limites.
Que se passe t-il dans ce monde ?

« Excusez-moi. Un visiteur est là. »

Une voix se fait entendre en même temps que quelqu’un frappe à la porte.

« Ah, une seconde !? »

La porte s’ouvre avant que je ne puisse répondre, une femme à la tête recouverte par une capuche entre.
Même si la secrétaire essaie de l’arrêter, la femme entre sans même s’en préoccuper.

« C’est bon, laissez-la. »

Je fais un signe à la secrétaire et elle quitte la pièce.

« Donc ? Pourquoi es-tu là, Potimas Hyphenath ? »

La femme retire sa capuche.
Un visage magnifique et des oreilles pointues que j’arrive à voir de là où je me trouve.
Celui d’une Elfe.

« Même si c’est une rencontre après un long moment, l’ambiance ne semble pas chaleureuse. »
« Nous ne sommes plus à cette époque. Si vous veniez devant moi dans votre véritable corps, je réfléchirais à vous accueillir chaleureusement. »
« Déroutant. »

Potimas ne semble pas perturbé malgré l’aura meurtrière que je pointe sur lui.

« Donc, pourquoi es-tu là ? Je suis occupé. Je n’ai pas le temps de m’occuper de l’existence de personnes comme toi. »
« Dans ce cas, je vais parler sans détour. Les deux personnes que tu protèges. Je veux que tu m’offres ces enfants. »
« Quoi ? »
« Je sais que tu protèges des enfants qui ont une mystérieuse compétence. »

Je croise les bras en écoutant Potimas.
J’ai effectivement en ma possession deux enfants avec la compétence « n%I=W » qui sont surveillés.
Alors que j’étais déjà bien occupé, une mystérieuse compétence est apparue dont l’effet est inconnu et dont nous ne savons rien, mais pourquoi est-ce que les elfes les veulent ?

« La raison ? »
« Pour nous Elfes, ceux qui ont cette compétence ne sont pas les bienvenus. Maintenant, nous ne pouvons pas non plus les tuer, du coup nous avons décidé de les garder jusqu’à leur mort. »
« Connaissez-vous l’effet de cette compétence ? »
« Pas plus qu’une vague idée. »
« Est-ce possible de m’en dire plus ? »
« Je pourrais le dire mais seulement si je récupère les enfants. »

Fumu.
Inutile de réfléchir.

« Je refuse. »
« Est-ce définitif ? »
« Je ne peux pas faire quelque chose qui convienne aux elfes en sachant qu’ils ont le pouvoir de ravager ce monde encore plus qu’il ne l’est déjà. »
« Quelle remarque cruelle. Nous ne voulons que vivre pacifiquement. »
« De quelle bouche est capable de sortir de telles absurdités ? Quel manque de respect. Ça ne te dérange pas que je sois capable d’exécuter ce corps sans âme ici si je le souhaite ? »
« Ce serait problématique. Je vais disposer dans ce cas. Si jamais vous changez d’avis, nous sommes toujours prêts à vous accueillir. »
« S’il y a un jour où je suis devant toi volontairement, alors ce sera le jour où je te tuerais. »
« Déroutant. »

Je regarde partir Potimas.
Vous les Elfes faites de ce monde votre nourriture.
Un jour, je détruirais la barrière et les Elfes seront exterminés.
Cependant ma priorité est la religion de la Déesse.
C’est une religion Dangereuse.
Car la légende est vraie.

Je veux la détruire tant que je suis en vie.

C’est ma mission en tant que Pape de la religion de la Parole Divine.
Et cela même si les deux religions vénèrent le même Dieu.

Quelle ironie.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

11 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? Chapitre 170.5.2

  1. Je commence vraiment a me perdre dans la temporalité a tel point que j’ai même l’impression que c’est aussi le cas de l’auteur..

    1. Je t’assure que c’est pas trop difficile. Tu as l’histoire de Shun qui se passe 10 ans après celle de Kumo-chan. Avec le chapitre du point de vue du Pape c’est probablement quelques jours après que kumo-chan se soit fait attaquer par Ariel, le roi démon. En somme il n’y a que 2 temporalités : celle de kumo et celle de Shun.

  2. D, méchante fille, tu crée 2 religions qui te vénèrent et tu les faits se battre entre eux.
    Ça c’est pas gentil !!!!

  3. Comme toujours l’église est corrompu comme dans notre monde xd En tout cas les elfes de ce monde ne me semblent pas être les gentils… Je suis pas sur sur qu’il y ait des gentils d’ailleurs 😥

    1. Le monde est pas si manichéen et on peut le voir aux compétences de Kumoko et à son attitude. Les gens ne sont ni foncièrement bons ou mauvais

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :