Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 87.1 - KissWood

Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 87.1

Chapitre 87.1 : Arc Berg

Thérèse flottait comme par magie et se tenait à côté de lui.

« De quoi s’agit-il ? »

Je les ai regardés fixement.

« Oh mec. Je ne pensais vraiment pas que tu étais le héros du bouclier, gamin. » 

« Je te l’ai dit tellement de fois. »

« Tu as raison, tu l’as fait. Mais je me suis dit qu’il ne fallait pas juger un livre à sa couverture, tu sais ? Gamin. Ou devrais-je t’appeler Naofumi ? »

« Qu’est-ce que vous faites tous les deux ? »

« Hein ? Oh, je veux que tu saches que je n’ai rien contre toi personnellement. » 

« C’est vrai. Je n’ai rien non plus. Je suis vraiment désolée que les choses doivent être ainsi, mais… » 

J’avais un très mauvais pressentiment.

Mais j’avais eu des doutes sur sa faux géante pendant un certain temps. Maintenant, je pense que j’avais enfin ma réponse.

« Nous devons le faire pour le bien de notre monde. Tu dois mourir. »

Il a agi si vite que c’était incroyable. Avant même que je puisse voir ce qui se passait, sa faux était en train de trancher l’air. 

Sans réfléchir, j’ai réagi. J’ai deviné où la faux allait atterrir, et j’ai préparé mon bouclier pour la bloquer.

« Heh ! Tu es plutôt rapide, petit. »

« Qu’est-ce que vous faites ? ! »

« Que faites-vous à mon maître ? »

Filo a sauté et a couru pour les attaquer, mais je lui ai tendu la main pour l’arrêter.

Je ne sais pas pourquoi je l’ai arrêtée. J’avais l’impression que si elle faisait une petite erreur, elle ne s’en sortirait pas vivante. 

« Je te l’ai déjà dit. »

Tout ce qu’il avait dit, c’est que je devais mourir pour le bien du monde. Qu’est-ce que ça voulait dire ?

« Nous devons tenir cet aventurier responsable d’avoir levé les armes contre monsieur Iwatani, le héros du bouclier ! Tout le monde ! Préparez-vous pour la cérémonie magique ! »

Ils avaient déjà commencé le sort, et ils l’ont envoyé dans la direction d’Arc.

Si leur magie était aussi puissante qu’elle en a l’air, nous serions tous pris au piège.

Je me suis tourné vers la reine et elle a attiré mon regard.

J’ai compris. Elle savait que nous pouvions survivre à l’explosion.

« Bouclier étoile filante ! Motoyasu, viens ici ! »

Je l’ai rapidement invité à se joindre à moi.

Étonnamment, il a compris ce qui se passait et l’a immédiatement accepté. 

« Ça n’a pas l’air bon. »

Thérèse a levé les bras et ses bijoux ont brillé. Elle jetait un sort.

Quoi ? Le vent s’est levé, très fort, et a commencé à tourbillonner autour de nous.

« La puissance globale du joyau, écoutez mon plaidoyer et montrez-vous. Je m’appelle Thérèse Alexanderite. Je suis votre amie. Prêtez-moi le pouvoir de les détruire ! »

« Jugement magique cérémonial ! »

Thérèse a terminé son sort un moment avant la reine.

Puis elle a enlevé son diadème et un autre bijou a été serti au centre de son front. 

« Une pierre brillante ! Pluie d’étoiles filantes de feu ! »

Des flammes magiques pleuvaient du ciel. Mais non, ce n’était pas comme la pluie. Chacune d’entre elles était une énorme boule de feu.

« AAAAAAAAAHHHHHHH ! »

« KYAAAAAAAAAAAAAA ! »

Quelque chose comme un météore est venu du ciel et a traversé un navire, le faisant couler.

« Raphtalia ! »

« Je vais bien ! »

Raphtalia, la reine, Itsuki et son groupe ont tous sauté du navire en perdition.

Bon sang. La force s’attaquant au navire en train de couler formait un vortex. Il attirait les gens à l’intérieur.

La reine a essayé de les sauver en s’associant avec d’autres personnes dans un petit bateau et en lançant des sorts avec eux pour calmer le tourbillon.

Toute la situation avait tourné en faveur d’Arc, et Thérèse n’avait jeté qu’un seul sort !

J’avais vu beaucoup de sortes de demi-hommes et de créatures différentes depuis que je suis arrivé dans ce monde, mais je n’avais jamais rien vu de tel que Thérèse.

Elle devait être tout autre chose.

« Merde ! »

« Ren ! Si tu ne sautes pas de ce bateau, tu vas mourir ! »

Ren avait l’air inquiet, mais il a compris que son coéquipier avait raison, donc il a sauté à l’eau.

Il n’a vraiment pas été d’une grande aide, n’est-ce pas ?

« Thérèse ! »

« Je sais, je devais juste les tenir à l’écart ! »

« La puissance globale du joyau, écoutez mon plaidoyer et montrez-vous. Je m’appelle Thérèse Alexanderite. Je suis votre amie. Protégez-les des flammes qui tombent ! Pierres brillantes, océan silencieux ! »

Hein ? Lorsque Thérèse a terminé son sort, le vortex a complètement disparu. La reine regardait Arc, complètement déconcertée. Cependant son désarroi ne rivalisait pas avec le mien. 

« Je ne veux pas de morts inutiles. »

« Mais tu veux me tuer ? Quelle est cette logique ?! »

« Ce n’est pas que nous voulions vous tuer. Mais nous devons faire ce que nous avons à faire, je ne veux pas que quelqu’un d’autre soit impliqué ».

« Alors pourquoi essayez-vous de me tuer ?! »

« Je suppose que nous vous devons bien ça. Mais je vous ai déjà dit que nous devons le faire pour sauver notre monde ! »

« Qu’est-ce que ça veut dire ? ! Ce n’est pas votre monde ? Comment cela peut-il aider quelqu’un de tuer un héros au milieu d’une vague ?! »

« Oh mec, tu ne le sais même pas ? »

« Arc n’est pas très doué pour expliquer les choses. »

« Tais-toi, Thérèse. Bien, je vais te le dire, Naofumi. Notre monde est juste ce qu’il semble être, un autre monde. »

 » …. »

De quoi parlait-il ?

Serait-ce vraiment ce dont il s’agit ?

Il semblait que c’était trop. Ce n’est pas possible, et pourtant…

Lors de la dernière vague, nous avions rencontré une ennemie nommée Glass. Si ce qu’Arc disait était vrai, alors lui et Glass venaient-ils du même endroit ? 

« Il y a des tonnes de faux héros qui se font passer pour vous. Tous ceux qui se disent être des héros mentent. Il a fallu beaucoup de temps pour te trouver, Naofumi. »

« Quoi ?! »

« Qu’est-ce que vous dites ? ! »

« Ouais ! Nous sommes des héros ! »

Les autres héros se sont levés d’un bond.

« Oh ? vous trois, vous faites aussi semblant d’être des héros ? Ha ! Lâchez-moi un peu ! » 

Arc a regardé les trois autres héros et s’est mis à rire sincèrement.

« Vous devez plaisanter ! Vous êtes tous les trois si FAIBLES ! Si vous voulez prétendre être des héros, vous devez être bien plus forts que ça, comme Naofumi ici. »

« Quoi ?! »

« Vous voulez me tester ? ! »

« Motoyasu, attends ! »

Mais Motoyasu m’a ignoré et a couru vers Arc, sa lance préparée.

« Je vous l’ai déjà dit, nous ne voulons tuer personne, nous n’avons pas à le faire. Nous avons seulement besoin de tuer le héros. »

Arc a agité sa faux.

« Première forme, tranche de vent ! »

Il n’avait fait qu’un geste du poignet, mais une énorme tornade est apparue et a emporté Motoyasu. 

« AHHHHHHHH ! »

        Motoyasu a volé dans les airs comme un être tout léger face à une tempête, et a été jeté dans l’océan.

Il avait battu Motoyasu d’un seul coup ?

« Je suppose qu’ils ont encore de la combativité en eux ? »

« Apparemment. C’est une perte de temps, mais je suppose que nous devons nous en débarrasser aussi. » 

« Je suppose que oui. »

Arc et Thérèse se préparent au combat, puis se précipitent à l’attaque.

« Pierres brillantes, pluie de tonnerre explosive ! »

Tout comme la dernière fois, un éclair a frappé la faux d’Arc, la chargeant.

« Combo de compétences, feu lointain ! »

Il a fait tourner la faux entre ses mains, formant ainsi un disque qui tourne rapidement. D’innombrables faisceaux de lumière en sortaient, ils se manifestaient et traversaient les personnes qui se trouvaient autour du navire en train de couler.

J’ai utilisé le bouclier étoile filante, et j’ai couru en avant pour protéger la ligne arrière.

Raphtalia et Filo se tenaient derrière moi, à portée de la barrière de protection.

« Quoi… ce que… »

« Comment… comment pourraient-ils ? »

Heureusement, la reine et ses soldats avaient pu entrer dans le champ de mes compétences, donc ils étaient en sécurité. Mais les autres héros, et presque tous les autres aventuriers et marins, avaient été directement touchés par les rayons de lumière.

« Damnation… »

L’attaque réelle n’était pas très puissante, mais la portée était incroyable.

Je ne savais pas qui était Arc, mais ses attaques étaient quelque chose de sérieux à affronter. Il fallait être sur le qui-vive.

« J’ai essayé de m’assurer que cela ne vous tuerait pas tous. Si vous interférez dans ma bataille avec Naofumi, je ne me retiendrai pas la prochaine fois. »

Je me suis tourné pour voir les dégâts. La plupart des gens semblaient paralysés. Heureusement, ils étaient dans des bateaux, donc ils ne semblaient pas se noyer.

« Un tel pouvoir. . . Qui sont-ils… ?”

La reine a commencé à chanter un sort.

« Attendez une seconde, majesté. Si ce sort n’est pas assez puissant pour tuer les ennemis, vous feriez mieux de ne pas l’utiliser. On dirait qu’ils ne s’intéressent qu’à moi. »

« C’est le Naofumi que je connais ! Un esprit vif ! »

« Tu crois me connaître après seulement quelques jours ? »

« Passer un peu de temps avec une personne est suffisant pour connaître l’essentiel de sa personnalité. » 

Arc avait l’air confiant. Il m’a montré du doigt.

« Tu dois avoir une raison de voler des objets au vaincu, Naofumi. Tu n’as pas du genre à commettre un acte malfaisant sans raison. »

« Enfin, quelqu’un qui comprend vraiment comment vous êtes, Monsieur Naofumi. » 

« Ne dis pas ça. Tu me déprimes Raphtalia. »

Ils n’avaient pas tort. Ils n’avaient pas tort, mais…

« Merde ! Ils ont trahi ma confiance ! »

Je déteste la trahison. Mais en y repensant, je suppose qu’ils ne m’avaient jamais rien promis.

Ils avaient rejeté mon offre de rester ensemble. Je suppose que nous étions des ennemis qui étaient accidentellement devenus amis.

Ha ! Quelle blague !

« Raphtalia, Filo, on les connaît, mais il faut les combattre ! » 

« Ça va être dur, mais allons-y, monsieur Naofumi ! »

« Umm . . . S’ils veulent se battre, je leur montrerai ce que je peux faire ! » 

Arc paraissait un peu nonchalant d’après son commentaire. Cela m’énervait. 

« C’est un combat comme un autre. »

« Encore un combat ? Vous voulez donc la jouer fair-play ? Je préfère voir ça comme une stratégie. » 

« C’est tout à fait toi, Naofumi. Viens vers moi alors ! Je suis venu dans ce monde pour prendre ta vie ! » 

« Des pierres brillantes, une pluie d’éclairs explosive ! »

Tout comme lorsqu’ils avaient vaincu la baleine inter-dimensionnelle, la magie de Thérèse a frappé la faux d’Arc.

Il a pivoté, puis a balancé son arme vers nous.

« Combo de compétences ! Grand cercle électrique ! »

J’ai supposé que la compétence allait percer ma barrière d’étoile filante, alors j’ai levé mon bouclier pour bloquer l’attaque.

J’avais raison. La barrière s’est brisée d’un coup assourdissant, et l’habileté grésillante d’Arc l’a percée de part en part, volant droit sur moi. 

« HAAAAAAA ! »

Le cercle de lumière crépitant s’est écrasé sur mon bouclier, et a envoyé des étincelles dans toutes les directions.

Le bouclier était assez fort pour l’arrêter, mais si la compétence avait frappé sous un mauvais angle, il y aurait eu de réels problèmes à régler.

« Hé, hé ! Tu as réussi à arrêter mon cercle électrique, pas mal ! »

Je me suis équipé du bouclier Mangeur d’âmes, et son contre effet activé sape la force d’Arc.

« Quoi ? Qu’est-ce que c’est ? Ça ne fait pas très mal. »

Mais il a été choqué et a été pris au dépourvu. C’était comme s’il n’arrivait pas à comprendre à quel genre d’attaque il était confronté.

Ma capacité actuelle était une contre-attaque qui s’activait chaque fois que je réussissais à bloquer l’attaque d’un ennemi.

Le bouclier lui-même a volé le pouvoir magique de l’ennemi.

Si l’ennemi était un héros, je me demandais si cela diminuerait leurs SP.

Il n’a pas causé de dommages physiques directement, mais il l’a fait de manière indirecte.

Si l’ennemi était doué pour la magie, ses sorts seraient de moins en moins efficaces. Je n’ai pas pu retenir un commentaire sarcastique. 

« Heh, vous devrez faire mieux que ça. »

« Je m’en doutais bien. Tu n’as même pas bronché. Thérèse ! »

« Pierres brillantes, feu du karma ! »

Thérèse a jeté un sort et l’a envoyé sur moi. Le sort a fait une sorte de vague de lave géante, et elle s’est précipitée sur moi. Je n’étais pas sûr de pouvoir y résister.

« Vous feriez mieux de ne pas nous oublier ! ”

« Ou moi ! »

Raphtalia et Filo ont sauté en avant de la ligne arrière et ont tous deux commencé à attaquer furieusement Arc.

Traducteur : Reset
Editeur : Gobles

Chapitre Précédent | Sommaire |Chapitre Suivant  

Laisser un commentaire