Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 92.5 - KissWood

Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 92.5

Chapitre 92.5 : Les sept héros des étoiles (5)

Un bâton ? Si c’était une arme légendaire, alors je suppose qu’elle était destinée à un utilisateur de magie. Ou peut-être que c’était un bâton magique décoré, le genre utilisé par une certaine…, une jeune fille magique à la télévision. 

« Monsieur Iwatani ? »

« Oh, désolé. Continuez. »

« Les autres sont le marteau, les armes à projectiles, les gantelets, les griffes, la hache et le fouet ».

« Um … »

« L’expression « armes à projectiles » semble un peu vague, » dit Itsuki en levant la main.

« C’est le cas ? »

« Savez-vous quel genre d’arme c’est en réalité ? »

« Oui. Dans les légendes, c’est un couteau de lancer, une petite épée, un kunai, une petite hache, etc. L’arme peut se transformer en n’importe quelle petite arme de jet. »

Ça avait l’air de pouvoir être utile, mais ça avait l’air de ne pouvoir se transformer qu’en petites choses. Les armes à projectiles recoupent la spécialité d’Itsuki, les arcs. S’il s’agissait d’armes à distance, il y avait une chance qu’elles ne puissent pas être utilisées pour le combat rapproché, au corps à corps. Étant donné que j’étais le héros bouclier et que je ne pouvais pas attaquer du tout, cette limitation semblait probable.

« Quelle est la différence entre le gantelet et les griffes ? Ce n’est pas un peu la même chose ? »

« Ouais, je pensais justement à ça aussi. » 

Ren et Motoyasu ont posé la question. Ça ressemblait à du pinaillage, mais je pouvais comprendre la confusion. 

« Honnêtement, je ne le comprends pas très bien moi-même. »

C’était juste. Nous ne pouvions pas nous attendre à ce que la reine connaisse la réponse à 

toutes les questions auxquelles nous pouvions penser. Quoi qu’il en soit, c’était une étrange sélection d’armes, quelle que soit la façon dont on la regarde. Je suppose que les quatre héros sacrés ont déjà obtenu les principales armes de type fantastique. Il n’y avait que peu d’armes parmi lesquelles ils pouvaient choisir. Le dernier, en particulier, m’a frappé. 

« Le fouet… »

C’était un choix étrange pour une arme. Où placeraient-ils la pierre précieuse ? Dans la poignée ? Je réalise qu’en tant que héros du bouclier, l’attaque n’est pas vraiment ma spécialité, mais un fouet semble être une arme faible. En fait, je crois que j’ai déjà joué à un jeu où l’une des pièces d’équipement les plus puissantes était un fouet.

« Selon la légende, le fouet pouvait se transformer en chaîne à tout moment. J’ai aussi entendu dire que l’arme pouvait se changer en fléau. »

Les catégories d’armes des héros des sept étoiles semblaient très larges. Je n’avais qu’un bouclier, alors j’étais un peu jaloux de cette variété.

« Eh bien, une lance et une pique sont fondamentalement la même arme. 

Il doit y avoir un certain chevauchement. »

« Ouais, j’ai eu un couteau de lancer une fois avant », a dit Ren.

Une petite épée entrerait certainement dans la catégorie des épées. Dans certaines situations, il semble donc que les héros des sept étoiles puissent utiliser les mêmes armes que les quatre héros sacrés. Et pourtant, il n’avait pas été question d’un bouclier. 

« Selon la légende, le fouet possède une capacité spéciale que les autres armes ne possèdent pas. J’ai entendu dire qu’il était capable de contrôler la puissance des monstres. »

« Vous voulez dire comme ces boucliers spéciaux de croissance des monstres dont Naofumi parlait ? »

« C’est peut-être une capacité plus spécialisée. Je parie que c’est plus puissant que les capacités que j’ai. »

Je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer la reine faisant claquer son fouet sur un groupe de monstres. Je me demande si c’est comme ça que ça marche ? La reine était assise juste en face de moi, mais c’est peut-être comme ça qu’elle contrôlait Sac à merde ? Je ne pouvais pas m’en soucier moins. Pourquoi est-ce que je pensais à ça ? 

« Le marteau et la hache semblent aussi être des armes similaires. »

Ils pouvaient être similaires, mais ce n’était certainement pas la même chose. 

« Vous pensez ? »

Donc la reine n’était pas d’accord. Je suppose que si vous aviez toujours su pour les armes des héros des sept étoiles, ça ne vous aurait pas paru étrange. Je voulais d’abord penser aux gantelets et aux griffes. Et si l’un de mes coéquipiers pouvait équiper une de ces armes ? Que se passerait-il alors ?

Ça m’a fait penser à Filo, ce qui m’a fait réaliser quelque chose. C’est vrai, les gantelets exigent que l’utilisateur ait des mains, mais vous pourriez techniquement utiliser des griffes sur les pieds si vous en aviez besoin. Si Filo devenait un héros, j’ai du mal à imaginer à quel point elle serait ennuyeuse. Mais quand j’y ai réfléchi, ça m’a semblé logique.

Quant au marteau et à la hache, ils étaient similaires en ce sens qu’ils étaient grands et lourds, et étaient souvent balancés au-dessus de la tête. Mais ils n’étaient pas les mêmes, ils avaient des effets différents.

« Je n’ai jamais rencontré un de ces héros à sept étoiles. »

« Ils ont combattu dans un endroit très éloigné de celui où vous quatre, les héros, avez été. De plus, un certain nombre d’armes n’ont pas encore été attribuées à un héros. »

« Vraiment ? »

« Oui, vraiment. »

« Pourquoi ne pas les laisser s’occuper des vagues ? »

Si on laissait tout faire aux héros des sept étoiles, la reine des filoliaux viendrait nous tuer ! Idiots !

« Le monde est trop grand pour que les héros des sept étoiles puissent le protéger entièrement. »

Bien sûr que oui. Voulaient-ils vraiment s’asseoir et prier pour que quelqu’un d’autre s’occupe de nos problèmes à notre place ?

« Quoi qu’il en soit, je pense que nous avons été distraits pendant un petit moment là. Qu’en est-il des armes qu’Arc et Glass portaient ? Avez-vous déjà entendu parler de quelque chose qui pourrait correspondre à leur description ? »

« Non. Jamais. »

Si c’était le cas, alors il n’y avait qu’une seule explication simple qui me venait à l’esprit. Il devait aussi y avoir des armes légendaires dans le monde d’où ils venaient. Mais il y avait un gros problème avec cette théorie.

« Voici ce que je ne comprends pas. Quand j’ai interrogé Arc sur son arme, il a agi comme si c’était la chose la plus normale du monde. »

« Et alors ? »

« Eh bien, leurs armes semblent être similaires à nos armes légendaires, n’est-ce pas ? Mais s’il pensait qu’elles étaient normales, cela signifie-t-il que les armes légendaires sont nombreuses dans leur monde ? »

La reine et les trois autres héros se sont tus à cette idée. Et si tout le monde de l’autre côté  des failles avait des armes comme nos armes légendaires ? Si c’était vrai, nous n’aurions aucune chance contre eux s’ils venaient à attaquer notre monde pour de bon. Après tous les niveaux et toutes les améliorations que j’avais acquis, j’avais tout juste réussi à tenir tête à ces gens au combat. Si tous les habitants de leur monde étaient aussi puissants que Glass, alors nous n’avions aucun espoir de gagner.

« Je vois ce que vous voulez dire. Si l’ennemi que nous affrontons est vraiment si puissant, alors nous devons mettre fin à tout cela le plus vite possible. »

« Je suis d’accord. »

« Alors peut-être serait-il préférable que vous, les héros, subissiez un entraînement de combat formel. »

Les trois autres héros n’avaient pas l’air très excités par la perspective d’un entraînement formel. Bien sûr qu’ils détesteraient ça. Ils voulaient juste traîner, s’amuser et voir les citoyens les féliciter pour leurs actions. Ils ne voulaient pas faire quelque chose d’aussi sec et ennuyeux que l’entraînement.

« La prochaine vague sera sur nous avant longtemps. Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour préparer son arrivée. Monsieur Iwatani, je crois que vous allez aider les autres héros dans leurs préparatifs ? »

« … »

Je n’étais pas sûr de pouvoir faire beaucoup de progrès avec eux, mais nous pouvions au moins faire quelques séances d’entraînement. Si je leur répétais les mêmes choses encore et encore, peut-être qu’ils … seraient finalement capables d’emballer leurs petits esprits autour de tout ça. Peut-être. Quoi qu’il en soit, ma vie serait plus difficile s’ils mouraient, il était donc dans mon intérêt de veiller à ce qu’ils soient aussi forts que possible lors de la prochaine vague.

« En attendant, je vais rassembler autant de chevaliers et de puissants aventuriers que possible. J’espère qu’ils seront en mesure de vous aider dans vos efforts. »

« Merci. Vous avez été d’une grande aide lors de la dernière bataille contre Glass et les autres. Si vous n’étiez pas intervenu, qui sait ce qui aurait pu se passer. »

Au milieu de la bataille, alors que Glass et les autres nous fixaient, et planifiaient leur prochain coup, la reine leur a lancé un baril explosif de rucolle. Les rucolles étaient des fruits capables de transformer l’eau en un  d’alcool très concentré. Cela a vraiment perturbé leur offensive, nous donnant l’avantage dont nous avions besoin pour survivre.

« C’était une excellente idée, mais ce n’était pas la mienne. C’était l’idée d’un membre du groupe de monsieur Kawasumi. Son nom était Rishia. Si Rishia n’avait pas été là, qui sait où nous serions tous maintenant ? Nous lui devons une dette de gratitude. »

« Vraiment ? »

Itsuki a hoché la tête pour lui-même. Il semblait préoccupé. 

« Rishia ? Hm. »

« Monsieur Kawasumi, veuillez lui transmettre mes remerciements. Nous n’avons pu survivre à la vague que grâce à ses efforts. »

« Très bien. Je vais lui dire. »

Traducteur : Reset

Correcteur : Gobles

Chapitre Précédent | Sommaire |Chapitre Suivant  

Laisser un commentaire