KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 256.5.2

Voici le chapitre d’aujourd’hui (ou plutôt de hier). D’ailleurs, les deux chapitres qui aurait dû sortir la semaine dernière seront publiés d’ici mercredi.

Oni 11 – Le statu quo

J’ai accepté la gentille offre de Shiro-san et ai élu domicile dans un grand manoir. Pour être honnête, bien que je sois reconnaissant, je ne suis pas habitué à ce genre de chose. Après tout, durant une moitié du temps passé dans ce monde, je vécus dans des maisons délabrés et durant l’autre, j’errais dans la nature après avoir perdu contrôle de moi-même à cause de Colère. Il est arrivé que je sois capable de rester au sein d’une maison vide sans propriétaire, ou qui venais tout juste de perdre leur propriétaire, mais je n’ai jamais pu demeurer à l’intérieur d’un endroit magnifique comme celui-ci. Pour être plus précis, j’ai l’impression de ne jamais avoir vu de bâtiment aussi somptueux même en incluant ma vie précédente. Cette résidence est si vaste qu’il ne serait pas exagéré de la traiter de petit château.

Après y avoir passé plusieurs jours, j’ai pu interroger les servants à de nombreux sujets. Si possible, j’aurais préférer demander à Shiro-san mais elle n’est pas quelqu’un qui parle souvent après tout. Elle n’était pas non plus bavarde dans son ancienne vie, mais maintenant, elle est presque complètement silencieuse. Lors de notre échange après notre réunion au sein de l’autre dimension, je suis devenu profondément conscient de d’un fait. Du fait qu’il est difficile de communiquer avec elle.

Par conséquent, petit à petit, j’ai posé des questions au serviteurs travaillant au manoir. En vérité, je souhaitais toutes les poser en une fois, mais vu qu’il avait du travail à faire, je me sentais gêné de les interrompre pour une trop longue période. Toutefois, peut-être à cause de mes ‘interrogatoires’, je pense avoir appris les noms et visages de tous les servants et être capable de discuter avec eux d’une manière assez relaxée. Je suis plus ou moins traité comme un invité, cependant, je n’ai pas la moindre position sociale. Après avoir demandé à être considéré comme un simple profiteur et non comme un invité, il finit par plus ou moins me traiter comme un jeune enfant quelconque. Grâce à ça, j’ai pu avoir différentes et ai été capable d’apprendre ce que je voulais, bien que graduellement.

Tout d’abord, il semble que je suis dans un pays de démons. Avant même de le réaliser, il semble que j’ai quitté la partie humaine et est atterri dans leur territoire. Cela dit, il était inévitable que je ne l’ai pas réalisé. Il n’y a après tout aucune différence visible entre les humains et les démons, pas plus qu’il n’y en a au niveau de leur style de vie. Si personne ne me l’avait dit, je n’aurais jamais réalisé qu’ils étaient des démons.

En outre, il semble qu’il n’y ait presque aucun demi-humain comme moi. Je m’attendais à ce que les démons m’entourant possèdent des caractéristiques démoniaques, semblable à l’image que je me fait d’eux, mais les démons ailés ou cornus n’existe pas. Pour faire court, si je ne cache pas mes cornes, il est probable que je me démarque. S’il m’arrive de sortir, il semble que je ferais mieux de porter un chapeau pour les dissimuler.

Ensuite, il semble qu’aucun des servants ne sache vraiment qu’elle est la véritable identité de Shiro-san, ainsi de nombreuses rumeurs l’entourent. Certains disent qu’elle est un des proches collaborateurs du Roi-Démon, d’autre qu’elle est la petite sœur de celui-ci, ou encore qu’elle est son double et ainsi de suite. J’ai entendu dire qu’elle semble être une connaissance du Roi-Démon, mais lorsque d’autre personnes m’ont dit la même chose, j’ai été surpris. Cela étant, après avoir analysé les différentes spéculations, il semble certain qu’elle est assez proche de celui-ci. Certains considèrent que leur visage sont vaguement similaire donc peut-être sont-elles vraiment liées par le sang. Toutefois, les rumeurs ont une limite donc, à moins que je lui pose la question moi-même, je suis sûr que je ne découvrirais pas la vérité.

De nombreux mystères l’entourent. Bien qu’il soit certain qu’elle est un réincarné, comme moi, je ne sais pas ce qu’elle a fait dans ce monde jusqu’à présent. Cela m’intéresse quelque peu. Quoi qu’il en soit, il est clair qu’elle est encore plus forte que moi.

Si je dois le dire moi-même, je suis fort. Je suis suffisamment fort pour qu’il y ait même eu une époque où je me demandais si quiconque pouvait me vaincre. Sans prétention, je pense que ma force lorsque j’active Colère se démarque même à un niveau global. Malgré tout, il m’a suffit de la voir un instant pour réaliser que j’étais incapable de la battre. Même sans utiliser la pierre d’Analyse. Je ne le comprends pas vraiment moi-même cependant. Néanmoins, cette intuition est puissante eu point de paraître plus proche d’une conviction.

Si je devais être forcé à donner une raison, je dirais que c’était due à cette autre dimension. M’étant moi-même intéressé à l’utilisation de la Magie Spatiale, j’ai pu en partie comprendre l’incroyable l’absurdité de cette autre dimension. Ce vaste espace semblait s’étendre à l’infini et, à l’intérieur, même le flot du temps était manipulé. J’aurai même pu croire que c’est l’œuvre d’un dieu, si je n’avais pas reconnu le visage de son créateur.

Un dieu, huh. Y penser vient juste de me rappeler cet homme en noir m’ayant vaincu en combat. Bien qu’il m’ait fait face alors que Colère été activée, il a pu s’occuper de moi aussi facilement que d’un enfant. Lorsque cette compétence est activé, mon statut devrait atteindre les valeurs maximales. Face à une telle chose, il devrait normalement être impossible de vaincre avec une telle aise. Shiro-san a dit que cet homme est un dieu. J’ai l’impression que je devrais lui demander quelle est sa relation avec ce dieu, mais je me demande simplement si elle me répondrait.

Eh bien, en parlant du loup. Shiro-san m’a rendu visite. Son corps paraissant, en apparence, complètement blanc lui donnait une aura spéciale qui, combinée avec sa beauté inhérente, produisait une sensation de sainteté inapprochable. Du côté des changements par rapport à sa vie précédente, non seulement ses cheveux mais également ses sourcils et même sa peau sont devenus blancs. En outre, il semble également que ses yeux sont en permanence fermés. Je ne connais cependant pas la raison de ce comportement, toutefois, selon les rumeurs que m’ont racontés les serviteurs, il paraît que lorsqu’elle ouvre les yeux, votre âme se retrouve absorbée.

Lorsque j’ai invité Shiro-san à rentrer, j’ai remarqué une présence inattendu derrière elle.

« Toi ! »

Il semblerait que cette rencontre était également inattendu pour elle, car ses yeux se sont élargis. La présence susmentionné se révèle être la fille vampire m’ayant combattu au moins sur un pied d’égalité il y a quelques temps. Si je dois en croire les mots de Shiro-san, elle est également la réincarnation de mon ancienne camarade de classe, Negishi Akiko-san, mais … qu’est-ce que c’est que cette dangereuse personnalité prête à m’attaquer magiquement à l’instant de notre rencontre.

« Augh ! »

La magie de la jeune vampire… fut arrêtée par Shiro-san. Incroyable. A l’instant même, elle a interféré avec la construction de la magie, l’écrasant. Quant au type de compétence utilisé pour réaliser un tel tour, je n’en avais aucune idée. Au passage, la raison de son cri est le coup de pied circulaire que celle-ci lui a donné après coup. Cela semblait totalement anormal mais lorsqu’elle subit l’attaque, elle ne sembla pas vraiment être projeté, au lieu de cela, le coup de pied sembla simplement s’enfoncer dans son corps. Mettons cela de coté, va-t-elle bien ? Je veux dire, son corps s’est instantanement plié jusqu’à prendre une forme en et en plus, du sang s’est mis à jaillir de sa bouche. Des os, ainsi que d’autres choses qui n’auraient pas du être brisé, ont été complètement ravagés, vous savez ?

Shiro-san regarda l’état de Negishi-san, et força lentement son corps tordu à revenir à la normale. De sa bouche sortit alors un cri insupportable et indescriptible. L’entendre aurait suffit à anéantir vos points de santé mentale si l’on était dans un certain jeu de rôle. Toutefois sa blessure se régénéra si rapidement que je devrais plutôt m’étonner de ce fait.

Toute cette situation a été invraisemblable depuis le départ, alors que va-t-il ensuite arriver ?

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

3 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 256.5.2

  1. Il a une plutôt bonne intuition. Il lui manque juste relier les faits ”endroit créé par un divin” et ”je sais qui l’a créé”
    Merci pour le chapitre !

    1. Le pire dans l’histoire, c’est qu’il ne pense pas qu’elle est un dieu parce qu’il la prend pour D alors que, de 1, D est un dieu et de 2, Shiro est aussi un dieu.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :