KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 257.5

Les délibérations du Pape

Quel retournement de situation. Une mystérieuse invitée non désirée est abruptement apparue, pour ne laisser qu’un livre. Au vu de la réaction de Sajin, il est probable qu’elle soit une réincarnée.

« Sajin, appelle I8. »

J’indique ceci à Sajin, qui fixe toujours dans un état second l’endroit où a disparu la fille. Sajin sursaute alors et reprend ses esprits, avant d’immédiatement retourner à ses devoirs. La silhouette de mon subordonné s’efface ensuite sur le champ. Peu importe le nombre de fois que je l’observe, cela ressemble toujours, pour moi, à la téléportation de la Magie Spatiale, cependant, dans les faits, il semble que ce soit l’une des capacités offertes par la compétence spéciale ‘Ninja’ qu’il possède.

Malheureusement, il ne semble lui-même pas comprendre les principes sous-jacents, il est donc impossible d’en reproduire les effets. Dans le cas contraire, j’aurai forcé tous les membres de l’Unité Kinma de l’église à l’apprendre.

I8, que j’ai fait appeler par l’intermédiaire de Sajin, vient de la-dite Unité Kinma que j’ai établi et dont le rôle est de découvrir et d’éliminer les détenteurs de Tabou ainsi que les démons cachés au sein de la société humaine. La compétence Tabou, qui n’apparaît quasiment jamais, atteint encore plus rarement le niveau 10 mais ce n’est pas non plus comme si c’était impossible. Et tant que cette possibilité existe, c’était une bonne idée de la tuer dans l’œuf aussi tôt que possible.

Pour que ce groupe puisse accomplir leur mission, il leur est nécessaire de posséder un haut niveau d’Analyse. I8, que j’ai convoqué, possède lui aussi cette compétence. Je l’ai justement appelé pour qu’il analyse le livre que la fille mystérieuse a laissé derrière elle, afin de déterminer s’il y a le moindre danger.

La reconnaît-il grâce à une précédente rencontre dans ce monde ? Non. Il y a en permanence un surveillant chargé de l’observer à ses côtés. S’il avait jamais fait de mouvement suspect, la probabilité que l’on ne m’en a pas informé. A ma connaissance, il n’aurait pas du avoir la moindre opportunité d’organiser une rencontre clandestine. Toutefois, il existe de nombreux mystères entourant la compétence ‘Ninja’. Analyse n’a pas pas dévoiler l’entièreté des informations la concernant, il est donc possible que son possesseur ait omis de nous parler d’une quelconque capacité secrète. S’il en est ainsi alors la possibilité qu’il soit partie en douce existe.

Néanmoins, au vu de sa réaction, cela ne semble pas être le cas. Son étonnement paraissait sincère. Les capacités de Sajin sont loin d’être suffisantes pour me tromper. Et bien qu’il possède la capacité de changer de former grâce à sa compétence unique, celle-ci n’a pas été testée avec succès. Si les capacités d’acteur de Sajin été ne serait-ce qu’un peu supérieure, il serait capable de grandement élargir sa gamme d’activité, c’est regrettable. En premier lieu, il manque de discrétion. Je le garde à portée de main uniquement car je trouve que la compétence est ‘Ninja’ juste si fascinante, cependant, il n’a même été capable de la maîtriser. Ugio, que j’ai envoyé au village des elfes, est bien plus compétent. Combien de fois me suis-je demandé si j’avais fait erreur en choisissant le personnel à garder à portée de main, au juste ?

Bon sang, ce n’est pas bon. J’ai à nouveau permis à mes pensées de s’égarer.

Si je présume que Sajin n’avait pas la moindre idée de la situation de cette fille jusqu’à présent, alors j’ai bien moins de choses à considérer. Ce n’est qu’une possibilité mais peut-être que, dans le monde où Sajin était connu sous le nom de Kusama Shinobu, cette personne avait la même apparence qu’actuellement ? S’il en est ainsi, je pourrais accepter qu’il l’a reconnue au premier regard.

Toutefois, c’est exactement là qu’est le problème. Je ne crois pas qu’elle possède la même apparence dans ce monde que dans le précédent. Sajin, Ugio et Yurin ont tous obtenu une nouvelle apparence pour leur deuxième vie. Et d’après les rapports d’Ugio, c’est également le cas des réincarnés confinés au village elfique. Je suis incapable de croire que cette fille soit une exception, ce qui signifie qu’elle s’est délibérément déguisée afin d’avoir la même apparence que durant sa précédente existence avant de venir ici. Pour quelle raison a-t-elle fait cela ?

Bien que j’ai plusieurs hypothèses, la plus probable est, pour faire court, qu’elle sache que Sajin serait ici. Cependant, son existence est un secret même au sein de l’église. Je n’ai confié cette connaissance qu’à une poignée de personne. Est-ce qu’il ont laissé fuir des informations ? Il est également possible que Sajin lui-même est l’origine de la fuite. Enfin, peut-être a-t-elle obtenu cette information en utilisant une quelconque compétence inconnue. Si c’est vraiment le cas alors cela signifie qu’aucun traitre est en cause et je pourrais donc me détendre.

Non, je ne peux pas me détendre. Après tout, qu’elle que soit la méthode utilisée, une information a fuit d’ici. En premier lieu, je n’ai pas vu la moindre indication que l’intrus portait un déguisement, voici à quel point celui-ci était parfait. La cause est peut être une étrange compétence m’étant inconnue. Tout comme Sajin, en tant que réincarnée, elle doit posséder une compétence unique. Peut-être que l’un de ses effets est lié aux déguisements ?

Pour commencer, qu’elle est son objectif ? Cela devrait être écrit au sein de ce livre mais jusqu’à ce qu’il se fasse Analyser, c’est bien trop dangereux de le toucher. Même si les chances que ce soit un piège sont faibles, je dois tout de même procéder avec prudence. Jusqu’à l’arrivée de I8, je ne peux rien faire de plus. Je veux également entendre toute l’histoire de la bouche de Sajin, cependant, je l’ai déjà envoyé chercher la personne citée précédemment. Quelle gaffe.

« Pape-sama, I8 est arrivé.

– Entre. »

I8 est arrivé juste à temps. Celui qui traversa l’encadrement de la porte cachait son visage à l’aide d’un tissu blanc sur lequel était dessiné des yeux. L’Unité Kinma de l’église devrait peut-être plutôt être considéré comme une force d’opération secrète. Parce qu’ils s’attiraient souvent l’inimité des autres et également afin de dissimuler leur origine, ils se cachent le visage en permanence et répondent à un nom de code. Et cela même face aux membres de l’église. Les seules personnes autorisés à connaître leur véritable identité sont leurs collègues appartenant à la même Unité Kinma. Et même entre collègues, il était fortement sous-entendu qu’ils se surveillaient les uns les autres? I8, ainsi que Sajin qui est allé le chercher, s’avancèrent jusqu’au milieu de la pièce.

« Je sais que c’est une demande soudaine, mais, s’il vous plaît, Analysez ce livre.

– Certainement. »

I8 fixa le livre à travers le tissu dissimulant son identité. Néanmoins, il n’eut aucune réaction. Auparavant, il m’a toujours immédiatement rapporté les résultats de ses Analyses, cependant, il continua d’observer le livre, immobile.

« Quel est le souci ?

– Il est impossible à Analyser.

– Quoi ?

– Le seul résultat que renvoie le livre est ‘impossible à Analyser’. »

Impossible à Analyser ? Je n’ai jamais entendu parler d’une telle chose… non, attendez ! si. C’est également le cas de la compétence ‘N%I=W’. J’ai entendu dire que même lorsque l’on essayais d’Analyser son contenu, il était uniquement indiqué ‘impossible à Analyser’.

Toutefois, qu’est-ce cela signifiait ? Le contenu de ‘N%I=W’ est lui dissimulé par un administrateur de haut rang. On pense que c’est à la fois une mesure offrant un traitement favorable aux réincarnés et destiné à les protéger. Par conséquent, il était impossible de l’Analyser.

Si ce livre est impossible à examiner grâce à cette compétence, cela signifiait qu’il est extérieur aux lois de la nature de ce monde, voire qu’il est une relique plus ancienne que le Système lui-même.

Cela… pourrait se révéler bien plus explosif que je le pensais.

Note du Traducteur Anglais :

Vis-à-vis de ‘l’Unité Kinma’, vu qu’il était dur de trouver une traduction satisfaisante, j’ai décidé de le laisser ainsi. Le ‘Kin’ est dérivé du mot ‘tabou’ et le ‘ma’ est lui dérivé du mot ‘démon’. C’est donc en quelque sorte une abréviation pour ‘unité anti tabou et démons’. Au vu de leur façon de parler et de la façon dont ils sont décrits, ils semblent être d’un style semblable aux unités de ninjas endurcis.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

2 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 257.5

  1. Merci pour le chapitre !
    Ironiquement, le groupe de 18 semble bien plus être des ninjas.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :