KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 258

Revigorer la Princesse Vampire

Cela devrait être bon pour la Religion de la Parole Divine. Je leur rendrai à nouveau visite après une pause de quelques jours. A ce moment-là, il me suffira d’écouter leur réponse

Toutefois, c’est ici que réside un certain problème. Bien qu’il me soit possible de transmettre ce que je souhaite dire à l’aide d’un livre, il est impossible que je puisse écouter leur réponse à l’aide du-dit ouvrage. De plus, eh bien, il est quasiment impossible qu’ils prennent en compte ma condition et répondent en utilisant la même méthode. Et même si cela arrivait, qu’est-ce que ce serait que cette situation de carnet à échanger* ? Ce genre de chose ne devrait-elle pas être plus doux-amer ou je ne sais quoi ? Et puis, n’est-ce pas vraiment triste de discuter du destin de ce monde à l’aide d’un carnet de ce genre, hein ? Cerise sur le gâteau, l’autre parti est un ‘ojii-san’. Encore, s’il était un ‘occhan’ sévère, ce ne serait pas vraiment un problème, cependant, ce mec a depuis longtemps perdu sa jeunesse, vous savez.

Pour cette raison, j’ai besoin de quelqu’un pouvant agir comme interlocuteur/négociateur. Mon choix pas-si-aléatoire tombe sur … la jeune vampire. En effet, le Roi-Démon est occupé par de nombreuses choses et elle reste après tout le Roi-Démon. Ce n’est probablement pas une bonne idée de juste l’emmener avec insouciance au cœur même du territoire ennemi. Après tout, la Religion de la Parole Divine peut-être considéré comme le pilier de la société humaine.

Et j’ai de nombreuses autres raisons d’emmener la jeune vampire que le processus d’élimination ci-dessus. Si je dis que c’est le cas alors c’est vrai ! Ce n’est pas comme si je n’avais aucune autre connaissance à amener que cette petite suceuse de sang, compris ! Ahem !

Eh bien, pour dire les choses clairement, la jeune vampire et la Religion de la Parole Divine semble partager le même destin jusqu’à un certain point, vous voyez. Après tout, le pays d’origine de cette fille s’est quasiment fait détruire par la-dite religion, n’est-ce pas ? Ah, j’imagine qu’il s’est vraiment fait complètement anéantir. De toute façon, la ville de naissance de la suceuse de sang s’est fait complètement piétiné, je suppose donc que cela ne fait aucune différence, qu’elle qu’en soit la réponse. En pratique, on peut les considérer comme des ennemis.

Mais cette fille au croc aiguisé, sérieusement. Depuis que Mera s’est mis en colère contre elle, elle est certainement déprimée, huh. Bien que le terme bouleverser pourrait être plus approprié ? Elle se pose des questions comme :

– Qu’est-ce que cela signifie d’être humain ?

– Qu’est-ce que cela signifie d’être un vampire ?

– Qui suis-je ?

-Que suis-je ?

Et ainsi de suite. Elle a perdu de vue sa propre identité, apparemment. Elle semble avoir interprété les paroles de Mera différemment de ce qu’il souhaitait lui transmettre, et s’être perdue de vue après s’être dispersée de tous les côtés.

Lorsque j’ai demandé à l’intéressé s’il ne devrait pas rectifier ses propos, il a dit :

« Cela ne servira à rien tant qu’elle n’aura pas trouvé ses propres réponses. »

Il ne semble donc pas avoir la moindre intention de l’aider. Est-il sûr que c’est la bonne chose à faire ? Car, à ce rythme, j’ai bien peur qu’elle finisse par trouver d’étranges réponses.

En d’autres mots, j’ai donc décider, pour la distraire, de la jeter dans le grand bain avec une mission qui lui servira d’objectif présent. Quant à la façon dont le contact avec la Religion de la Parole Divine se passera, il n’y a actuellement aucun moyen de le savoir mais je suis sûre que cela fonctionnera d’une manière ou d’une autre. Tant que je tiens fermement ses rênes, la rencontre ne devrait pas évoluer en une situation particulièrement mauvaise, probablement.

« En d’autres mots, prépare-toi.

– Qu’est-ce que tu veux dire par ‘en d’autres mots’, en quoi est-ce que cela explique quoi que ce soit ? Apparaître soudainement avant de dire ‘en d’autres mots’ ne veut put*** de rien dire, c’est pourtant évident. »

Les gentilles filles ne devraient pas dire des mots tel que ‘put***’ ! En punition, prend un coup du tranchant de la main dans la tête. J’ai peut-être entendu son crane se briser ou senti sa nuque craquer en conséquence , mais bon, on s’en moque. Je la force alors à prendre un livre.

Cet ouvrage est assez épais. Il est grand temps que la jeune vampire en apprenne plus sur des sujets importants tel que la structure de ce monde, le Système et ce que nous allons faire ensuite. Pour commencer, si elle n’a aucune connaissance de tels sujets, elle sera de toute façon incapable de parler avec le pape de la Religion de la Parole Divine. En plus, la jeune fille aux crocs effilés possède Tabou alors cela ne pausera aucun problème même si elle le monte au niveau maximal et je pourrai même la forcer à délibérément utiliser ses points de compétence afin de pouvoir le passer au niveau 10.

Muhaha. Face à une annonce aussi importante, ses préoccupations identitaires devraient se faire emporter comme des feuilles mortes ! Je te ferai oublier toutes tes petites inquiétudes ! Viens et tremble de peur face à la véritable nature de ce monde !

… Oh ? N’ai-je pas juste… augmenté le nombre de ses inquiétudes ?

C’est bon, tout va bien. Cette fille est un adulte en bonne et due forme, je suis sûre qu’elle se débrouillera par elle-même d’une manière ou d’une autre, vous savez.

Eh bien, c’est assez de jeune vampire pour aujourd’hui. Peut-être était-ce une mauvaise décision mais peu importe. Après tout, je peux toujours laisser le reste à Mera, son tuteur. Je suppose que je devrais également jeter un œil à Oni-kun.

En conséquence, je me suis rendue chez lui. Et j’ai marché, pour une fois. En temps normal, je me contente de me téléporter. Eh bien, nous vivions dans la même maison, après tout, donc la distance nous séparant n’est pas suffisante pour que cela vaille la peine d’utiliser la téléportation.

« Shiro-san, bienvenue. »

Le réincarné me salue avec un grand sourire. Personne ne croirait qu’il est le Roi de la Colère. Je me demande bien comment il en est venu à obtenir cette compétence Royale.

« Qu’est-ce qui t’amène ici aujourd’hui ?

– Résistance à l’Hérésie.

– Ouais, elle a finalement atteint Grande Résistance à l’Hérésie niveau 5. Il semble qu’il me faudra un peu plus de temps afin d’acquérir la Nullification, cependant, j’ai déjà fait pas mal de progrès par rapport au début.

Uh-huh, uh-huh. Ça avance bien. Cela ne me fatigue pas d’avoir une conversation avec Oni-kun. Il arrive à comprendre ce que j’essaie de dire à partir d’un simple mot. Je suppose que c’est ce qu’on appelle savoir lire l’humeur.

« Statut.

– Oui ? Erm, ah-hah ! Il est également presque revenu à la normale. Je dirais que j’en ai récupéré environ 90 %. Je suppose que j’aurai pleinement retrouvé mes forces d’ici peu.

On n’y peux rien si, occasionnellement, il interprète mal mes propos ou rate certaines choses. Ugh, être incapable de parler est vraiment pénible. Je ne pense pas être capable de m’améliorer, cependant. Après tout, c’est tellement fatiguant de prendre contact avec les autres.

L’ancien gobelin est toujours en plein rétablissement de sa condition physique. Jusqu’à présent, il n’a pas non plus activé Colère. A ce rythme, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il n’apprenne Nullification de l’Hérésie. Si tel est le cas, il est probable qu’Oni-kun ne sombrera plus dans la folie à cause de Colère. Et si cela arrive, il sera alors capable de déterminer ce qu’il souhaite faire à partir de maintenant de sa propre volonté.

Je remet un livre au réincarné. Son contenu est le même que celui du livre que j’ai ‘offert’ à la jeune vampire il y a quelques instants.

« Le livre d’aujourd’hui est un peu épais, huh.

– Lis-le, ensuite, fais ce que tu veux.

– Eh ? »

Je tourne le dos à Oni-kun avant de partir. Après avoir lu cet ouvrage, cela sera à lui de décider ce qu’il fera par la suite. S’il décide de se ranger à mes côtés alors ce serait excellent. S’il décide de se montrer hostile, je ne montrerai pas la moindre pitié. Et s’il décide de rester en dehors de tout ça, cela me va. Je n’ai pas le droit de prendre cette décision à sa place. Tout dépend de lui.

Et cela ne s’applique pas qu’à Oni-kun, d’ailleurs. Je pourrai en dire de même avec la jeune vampire. A l’heure actuelle, on pourrait croire qu’elle travaille sous mes ordres mais je n’ai pas la moindre intention de la retenir. Depuis que je l’ai ramassée, je lui ait accordé la quantité de puissance minimale pour qu’elle puisse s’en sortir. Toutefois, actuellement, elle possède déjà assez de puissance pour pouvoir vivre librement dans ce monde. Elle est donc libre de faire les choix qu’elle souhaite à partir de maintenant. En effet, elle peut même choisir de devenir hostile.

J’arrête ma marche. Si la jeune vampire décidait de devenir mon adversaire, que ferai-je ? C’est évident. Si quelqu’un essaye de se mettre en travers de ma route, je ne lui montrerai aucune pitié, qui qu’ils soient. Peu importe de qui il s’agit.

Notes du Traducteur Anglais :

– ‘Ojii-san’ signifie grand-père ou homme âgé. Occhan, de son côté, se traduirait plus par oncle, homme d’âge moyen et est plus familier. Vous pouvez voir ci-dessous un dessin conceptuel représentant un ‘Occhan sévère’ :

http://sea.ap.teacup.com/emikopom/243.html

– ‘Les gentilles filles ne devraient pas dire des mots tel que …’ essayez d’imaginer qu’elle dit ses mots avec le ton que prend une mère ou un professeur pour gronder un enfant.

Note du Traducteur Français :

Un carnet à échanger (交換日記, Kōkan nikki) est un carnet partagé entre amis, qui écrivent tour à tour leurs pensées ou d’autres commentaires. Les carnets à échanger était spécialement populaire au Japon, dans les années 90, au sein des écoles primaires et des lycées, plus particulièrement chez les filles.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

3 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 258

  1. J’aimerais vraiment que l’histoire prenne un peu de temps sur la pseudo-relation mère-fille avec la vampire.

  2. Oui le nouveau chapitre, tu m’as tellement manqué Shiro <3. Bref, encore parti dans ses délires mais c'est ce qu'on aime x).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :