KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 272.5.6

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Aizelle/strong>

Paul G.

Marino

Cynddlyn

Martin M.

Yuuki

_________________


Chapitre 272.5.6 : Les premiers problèmes mondiaux d’une Vampire

La grande guerre Humain-Démon : situation de Sophia

« Dis. »
« Quoi ? »
« Pourquoi est-ce que tu es là exactement ? »
« Tu dois déjà connaître les détails. »

Bien sûr que je les ai entendus ! Pourquoi est-ce que nous ne sommes pas sur le champ de bataille et dans une ville à la place ? En plus en étant ensemble avec cette femme !

« Pourrais-tu au moins ne pas me dévisager s’il te plaît ? »
« Je ne peux pas m’en empêcher. Ne regardes-tu pas de l’autre côté de toute façon ? »
« Être simplement dans ton champ de vision est déplaisant pour moi, donc que tu entres dans mon champ de vision l’est aussi. »

Cette salope me cherche. Peut-être que je devrais l’étrangler jusqu’à ce qu’elle meure ici ? … Une idée séduisante.

« Oh, évite d’avoir des idées étranges sur moi. Goshujin-sama nous observe après tout. »

En disant cela, Felmina attrape soudainement une petite araignée blanche de ses vêtements et me la montre. C’est définitivement un clone de goshujin-sama.
Si j’agis ici contre cette fille impertinente, alors goshujin-sama ne l’ignorera pas. Puisque je n’ai rien d’autre à faire que de me servir de mon irritation, je commence à bouder plus fort.

À la question pourquoi sommes-nous dans cette ville pendant la guerre, je peux juste dire que ce sont les instructions de goshujin-sama. Alors que je me disais que je pourrais tuer librement, je n’ai même pas pensé un instant que je ne pourrais pas aller sur le champ de bataille. De plus, pour s’occuper de quelqu’un dont on ne sait même pas s’il va apparaître.

Depuis le combat contre Kyouya-kun, je n’ai pas réussi à satisfaire mes désirs de batailles. Ou plutôt, puisque même le combat contre Kyouya-kun a été interrompu avant d’atteindre la meilleure partie, je n’ai pas eu de combat satisfaisant. De ce que j’ai malheureusement compris de mon futur, je crois que je n’aurais pas de bataille plus satisfaisante que celle-là.

Un combat contre un adversaire presque égal. Alterner entre l’espoir et la peur en réagissant aux actions inconnues de l’adversaire et l’extase de traverser ces moments. Un sentiment tellement excitant… sucer le sang ne s’en approche même pas. Si c’est comme ça d’être en plein combat, je me demande quelle sensation incroyable ce sera de gagner ? L’imaginer est suffisant pour que mon corps tremble.

Au final, à cause de ce Kuro tout a été ruiné. Toute mon excitation a disparu en un instant. À cause de cela, je ne m’attends pas à pouvoir me battre dans d’aussi bonnes conditions à nouveau dans le futur. Puisque le seul dans ce monde qui peut se battre contre moi à égal n’est autre que Kyouya-kun. Les autres sont soit plus faibles que moi, soit trop forts comme goshujin-sama. Il n’y a aucun adversaire à proximité qui peut se battre contre moi comme Kyouya-kun ou qui puisse me donner un bon combat. Même Kyouya-kun, puisqu’il a retrouvé la raison, ne peut même pas se battre contre moi en ayant pour but de me tuer. Il n’y a que des adversaires que je peux définitivement battre ou qui me battront définitivement.

C’est pour cela qu’en termes de combats qui peuvent me satisfaire, c’était le premier et le dernier. Puisque j’ai laissé cette chance m’échapper, tout ce que je pourrais libérer en combat n’est rien de plus que du stress qui s’accumule chaque jour. Je ne peux qu’essayer d’oublier tout ça, mais ma situation ne devient jamais positive. Je pensais que ce serait mieux que rien, mais je viens d’être envoyée hors du champ de bataille. Est-ce que goshujin-sama me déteste ? Ah, je ferai mieux de ne pas trop y penser. Si elle me déteste vraiment, je vais pleurer.

« Il semble qu’ils soient venus. »

Le clone de goshujin-sama qui est attaché à Felmina s’agite comme s’il essayait de dire quelque chose. Oh ! C’est mignon. Je mens, pas du tout.

« Je vois. Dans ce cas, je serais capable de me déchaîner dans ce cas. »
« Dans cette direction, il semble. »

Ils viennent de la direction que le clone de goshujin-sama indique. Nous sommes dans un coin de la ville. Un quartier déserté et loin du regard des gens. Un groupe d’hommes encapuchonnés sortent de la porte ouverte d’une maison.

« Je peux m’occuper d’eux, pas vrai ? »

En réponse à ma vérification, le clone de goshujin-sama acquiesce. En voyant cela, je me jette sur le groupe suspicieux. Je frappe de mon épée la première personne. Ma grande épée magique a été fabriquée par Kyouya-kun pour moi. En la combinant à ma puissance, l’homme encapuchonné frappe le sol.

Ce n’est pas une erreur de ma part, d’accord ? J’ai juste utilisé un peu trop de force alors que je voulais le couper, mais il s’est transformé en purée qui a fini en une masse de chair enfoncée dans le sol. Ouep, c’était un peu trop, j’imagine ?

« Humph. C’était un piège, huh. »

Le type qui semble être le chef du groupe semble calmement dire cela malgré la mort violente de son camarade.

« Enfin, même si l’information n’était qu’un appât, ce n’était pas faux. Attrapez-la. »

En entendant les ordres du chef, les autres me chargent tous ensemble. Je les découpe tous en un seul coup d’épée magique. De plus, un chakram vole de derrière moi et coupe la tête de l’un des leurs. J’imagine que Felmina va me couvrir.

L’homme sans tête tombe et c’est à ce moment-là que sa capuche tombe. L’homme a de longues oreilles, un trait des elfes. Ceux qui m’attaquent sont des elfes.

Goshujin-sama a permis aux elfes d’obtenir une information pour les appâter. Que pendant l’invasion des démons sur les territoires humains, je serai dans cette ville. Pour les Elfes qui ont gagné cette information, s’ils voulaient faire quelque chose me regardant, c’était le moment pour cela. Nous ne savions pas s’ils viendraient ou non, mais les elfes ont faussement cru cette information et sont joyeusement arrivés ici. Le chef vient juste de dire que l’information était un appât, mais que ce n’était pas faux après tout.

Il semble que goshujin-sama ait laissé entendre qu’une réincarnée comme moi était loin des autres, ce qui permettrait donc aux elfes d’agir. Puisque c’est une situation où c’est critique qu’elle ne soit pas là, je ne pouvais pas avoir la protection d’Ariel.

J’ai juste agité mon épée et les elfes qui m’ont attaqué sont morts. Faible. Quel ennui.
À l’instant où je me dis cela, mon visage est soudainement frappé par un coup de poing.

Eh ? Huh?

Sans être capable de comprendre la situation, je perds connaissance un instant. Ce n’est que pour un instant et le choc de ma chute maladroite au sol me permet de retrouver la raison. Immédiatement, j’essaye de me remettre en position de combat et juste devant mes yeux un pied approche.

« ?! »

J’utilise la garde de l’épée magique pour arrêter ce pied. Même si je me sers de la lame, le pied de mon adversaire ne se coupe pas.

L’épée magique et le pied sont pressés l’un contre l’autre. En regardant mon adversaire, je peux voir la moitié de son visage inexpressif alors que l’autre partie est cachée par la capuche. C’est le chef.

Je place de la force dans mon bras en poussant le pied du chef. Le chef n’affronte pas ma force et recule.

Je ne pensais pas que je pourrais être frappée sans rien pouvoir faire. Je suis surprise que la vitesse de mon adversaire soit plus grande que ce à quoi je m’attendais. Cependant, il n’y a pratiquement aucun dégât. C’est la vérité. Si je n’avais pas été surprise alors il n’y aurait eu aucune chance que ce type réussisse à me frapper.

En attendant, ce type n’est-il pas un peu trop dur ? Pourquoi est-ce que mon épée magique ne peut pas le couper ? C’est étrange.

Cela m’irrite. Pour confronter cette irritation, j’attaque le chef.

Le chef tourne la paume de sa main dans ma direction et quelque chose sort d’un trou qu’il y a dedans. Sans avoir le temps d’esquiver, quelque chose me transperce le corps. Je suis capable de dire que mes Hps ont diminué sans même regarder Analyse.

Qu’est-ce que c’était que ça ? Un laser ? Cela n’a pas d’importance. En ignorant les dégâts, je brandis mon épée magique. C’est suffisant pour que même le chef montre sa surprise. En utilisant toute ma force, je frappe le corps du chef avec l’épée magique. Après avoir senti de la résistance, j’ai la sensation d’avoir détruit quelque chose. Le corps du chef est coupé en deux en étant projeté dans les airs à cause de l’impact.

Après une pause pour respirer, je fonce en direction du corps du chef. Avec la moitié de son corps restant, je retourne le corps du chef. En regardant la partie coupée, je me rends compte qu’il a un corps mécanique. Pas étonnant qu’il soit aussi dur. La moitié du corps de cet homme a été transformée en celui d’un cyborg. Bien que j’aie entendu de goshujin-sama que les elfes ont une technologie avancée, j’avais un doute jusqu’à le voir de mes yeux.

« C’était une grossière erreur de calcul. Je ne m’attendais pas à ce que ce corps soit battu. »
« Oh ? Tu es toujours en vie dans cet état ? »

Je suis surprise. Dire qu’il est encore vivant après avoir perdu la moitié de son corps. Les cyborgs sont incroyables.

« Il semble que c’était une erreur de laisser Ariel te mettre la main dessus. Ne pas avoir réussi à te tuer à l’époque semble avoir été une terrible erreur. »
« En effet. Je viendrais détruire les elfes un jour où l’autre donc attend moi jusque-là. »

Et encore une fois, je le tue. En frappant avec mon épée magique, je m’assure qu’il soit mort pour de bon.

« Tu as fini ? »
« Oui. »

Felmina se montre soudainement en regardant le corps du chef mort… ou plutôt les débris.

« Pour l’instant, prenons cela et partons. »
« Tout à fait. »

Il y a beaucoup de choses que goshujin-sama n’a pas mentionné, mais pour que je sois un appât cette fois-ci, j’imagine que c’était dans le but de collecter cela ? Probablement dans le but de connaître leur niveau de technologie. À quel point prévoit-elle ses futures actions ? C’est clairement une alliée, mais elle est terrifiante.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail sur TM, clique en dessous :

Tipeee

2 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 272.5.6

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :