Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 272.5.7

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Aizelle

Paul G.

Marino

Cynddlyn

Martin M.

Yuuki

_________________


Chapitre 272.5.7 : Ce n’est pas comme si cela se terminerait différemment la deuxième fois

La grande guerre Humain-Démon : La situation de Blow

Depuis que je suis né, j’ai regardé le dos de mon aniki. Cet aniki qui a tout fait pour redresser la race des démons après la ruine causée par des guerres incessantes. Il n’y avait pas de Roi Démon. En l’absence de Roi Démon qui doit normalement rassembler les démons, aniki a continué à servir à sa place. De ce que je sais, il n’y a personne qui a travaillé plus dur pour les démons que aniki. Je me souviens aussi des idiots incompétents qui se sont dressés contre aniki, car il n’y avait pas de Roi Démon.

Aniki n’est pas le Roi Démon. C’est pour cela que beaucoup de démons étaient contre lui. Pendant ses heures sombres, ses connards se sont opposés à aniki. Sont-ils idiots ? Même un idiot comme moi était capable de comprendre que pour les démons à cette époque, une insurrection était une idée de merde alors pourquoi est-ce qu’ils étaient incapables de le comprendre ?

Les démons étaient dans des heures sombres et dans un état où même être capable de manger était un problème. Éventuellement, le peuple a suffisamment récupéré pour au moins ne plus mourir de faim.

Quand c’est arrivé, cette connasse est apparue. La fille qui se faisait appeler le Roi Démon. Elle avait l’apparence d’une gamine et elle en était une mentalement aussi. Pourtant aniki a incliné la tête devant elle.

Dans un excès de rage, une partie rationnelle de moi a commenté « ah donc c’est cela que d’avoir le sort se jouer de quelqu’un ? »*
Jusqu’à présent, celui qui a soutenu et guidé les démons n’est autre que aniki. Tout ce qu’il a construit a été volé par cette femme, juste et uniquement parce qu’elle est le Roi Démon. Sans parler de cela, mais tous les démons que aniki a désespérément rassemblés et ramenés à la vie se sont rassemblés pour la connerie d’envahir les humains. Pile quand nous avions finalement la paix après un long passé difficile.

(* : je n’ai pas compris la phrase d’origine qui parle d’avoir une brume rouge qui descend sur quelqu’un. Je pense que c’est un truc sur les menstruations féminines, mais je ne suis pas certain.)

La paix était à portée de main. Tout cela a été ruiné par le Roi Démon. Le Roi Démon auquel aniki obéit. Je ne pouvais pas l’accepter, c’était impossible que j’y arrive.

Que ce soit la grognasse qui se faisait appeler Roi Démon ou la fille blanche profiteuse qui sont apparues ensemble, les deux n’ont absolument rien fait. À la place, elles ont juste dévoré la précieuse nourriture. Rien qu’en étant là, elles ont causé des problèmes et en plus de cela elles ont basiquement ordonné à nous les démons de mourir. Pourquoi est-ce que aniki a décidé d’obéir aussi facilement à une telle femme est quelque chose qui est incompréhensible depuis le départ.

« Blow, je te l’ai déjà dit suffisamment que la puissance de cette personne est impossible à dépasser. Si nous la défions, ce sera la fin des Démons. Peu importe à quel point ses requêtes sont déraisonnables, je dois lui obéir. Essaye de comprendre cela. »

Encore et encore, aniki m’a répété cela pour me persuader. J’ai compris, tu sais. Aniki parmi toutes les personnes n’est pas quelqu’un qui obéirait pour aucune raison.

Mais juste parce qu’elle a du pouvoir ne veut pas dire que tout sera pardonné, tu sais ? Qu’est-ce que nous, les démons, avons fait pour mériter cela ? Je sais que nos ancêtres ont commis une erreur et que les démons et les humains doivent constamment se battre. Cependant, cela ne veut rien dire pour ceux qui vivent aujourd’hui. Je ne sais même pas ce que mes ancêtres ont fait, mais pourquoi est-il nécessaire que les descendants continuent de porter ce péché ? Sans parler de cela… maintenant ? Alors qu’il est difficile de savoir si les démons vont vivre ou mourir ? Le jour où une guerre reprendra avec les humains, les démons vont se retrouver face à leur ruine. Le Roi Démon ne le comprend pas.

Non, peut-être qu’elle le sait, mais le fait quand même. Peut-être que aniki s’est préparé à cela et qu’il fait ce qu’il peut pour essayer de réduire les dégâts le plus possible. Je ne suis pas idiot. Malgré la petite apparence du Roi Démon, je peux quand même comprendre que c’est un monstre démesuré. Malgré cela, puisqu’elle va mener les démons à leur ruine, je ne pourrai jamais respecter le Roi Démon.

Maintenant que c’est comme ça, il n’y a pas d’autre possibilité que la victoire pour que les démons survivent. Réduire les dégâts autant que possible et gagner contre les humains. Dans le but de faire cela, nous devons induire les humains au désespoir en leur offrant un choc massif. L’adversaire parfait pour cela est juste ici.

« Shiro. N’interviens pas. »

Je parle à Shiro qui est à côté de moi. Elle est affiliée au Roi Démon. Cependant, grâce aux informations qu’elle a récupérées, aniki et moi avons tous les deux été sauvés. C’est au moins suffisant pour que j’oublie que c’est une gloutonne.

Shiro elle-même et la dixième armée qu’elle commande sont probablement un groupe qui se spécialise dans l’espionnage et l’assassinat. Shiro elle-même est un fantôme avec sa magie de téléportation. C’est définitivement le mieux pour l’espionnage et l’assassinat. Cependant, cela demande un grand nombre de points de compétence d’obtenir la magie de téléportation. C’est au point où il faut sacrifier d’autres compétences. C’est plus que probable que sa capacité de combat soit faible. À moins d’utiliser des attaques-surprises avec la téléportation, elle est probablement inférieure aux autres commandants des armées. Je ne peux même pas imaginer qu’elle soit capable de se battre contre le héros.

Je vais à présent défier le héros. D’après le rapport du messager, je sais que le héros ainsi que ses camarades déroutent les soldats et qu’ils avancent dans notre direction.

Je dois battre le héros moi-même. Si je bats le héros, je serai capable de me servir de ce succès contre le Roi Démon. Si je ne fais rien et fais ce que le Roi Démon demande, alors éventuellement les Démons seront détruits. Même si ce n’est pas grand-chose, je dois me servir de cette opportunité.

En ce qui concerne le fait que je puisse battre le héros, ce sera difficile honnêtement. Cependant, je ne peux pas reculer maintenant. Pour ce succès, pour les démons, non. Aniki dépend de moi.

« Tu es le héros, pas vrai ? »

J’utilise la langue des humains pour lui parler. Celui qui vient d’apparaître est un jeune homme qui donne l’impression de faire partie de la noblesse, même au milieu de ce champ de bataille.

« Dire que tu utiliserais délibérément la langue des humains, huh. C’est bien cela. Je suis le héros. Le héros Julius Zagan Anareich. »

Que ce soit inattendu que je puisse parler la langue des humains ou inattendu que je m’en sois servie, après avoir montré brièvement sa surprise, le héros s’est lui aussi présenté. Il a une apparence douce, mais je peux définitivement sentir une forte détermination dans ses yeux. C’est définitivement le style du Héros. J’acquiesce et je prépare mon épée.

« Je suis le commandant de la septième armée, Blow. À présent héros, commençons un duel honorable ! »
« J’accepte ! »

D’après sa réponse, notre duel commence à présent. Le premier à bouger gagne ! J’attaque le héros avec une attaque latérale. Cependant, elle est stoppée rapidement et à la place je suis dépassé et forcé de reculer. Mince ! J’imagine qu’il est au-dessus de moi en termes de valeurs numériques offensives.

Avec ma posture brisée, le héros fonce en me poursuivant. Croiser les lames quand j’ai perdu ma force est une mauvaise idée. J’évite l’échange en évitant son attaque. En le faisant, la lumière sur l’épée du héros s’en sépare et fonce sur moi. J’utilise aussitôt mon épée comme d’un bouclier pour me protéger.

Dangereux ! C’était probablement une sorte de compétence magique. Basé sur sa puissance, je réalise que le héros est bon en magie. Physiquement et magiquement, il est au-dessus de moi. Malgré cela, je ne peux pas me permettre de perdre.

Comme pour se moquer de ma détermination, le héros forme plusieurs balles de lumière. Hey, tu dois être en train de plaisanter. Je suis capable de dire que chacune contient une grande quantité de puissance. Elles se mettent toutes à voler dans ma direction en même temps.

Si je les évite, les gars autour de moi seront atteints. Derrière moi, il y a Shiro.

J’oublie l’idée d’esquiver. Je stoppe les balles de lumière en utilisant mon épée. Pendant un instant, ma vision disparaît. Sans être capable de comprendre ce qu’il se passe, je ressens juste la douleur qui me passe à travers le corps plusieurs fois.

Pendant un instant, je perds connaissance. Le moment où je le réalise, je me rends compte que j’ai le visage au sol. Mon corps est en lambeaux. Mais, mais !

« Ce n’est pas encore terminé. »

En récupérant de mes blessures, je me relève. Je ne peux pas me permettre de reculer ici. Si je suis battu, qui soutiendra aniki ? Si je perds, qui affrontera le héros ensuite ? Je ne peux pas me permettre d’être battu.

« Tu ne devrais pas te forcer. Tu dois avoir compris notre différence de force. »
« Je n’ai pas encore perdu ! Si je fuis aussi misérablement, je ne serai pas capable de faire face à aniki ! »

Même s’il ne me l’avait pas dit, la différence de force est claire !

« Si tu as un frère, alors n’est-ce pas suffisant comme raison pour ne pas mourir ici ? Sonne la retraite de ton armée. Elle ne sera pas poursuivie. »
« Je ne peux pas me replier ! »

Même si je sais que je vais perdre, c’est impossible pour moi de fuir ! Je me dirige vers le héros. La magie du héros et son épée me repoussent. Malgré cela, je me relève encore et je lui fais face. Encore et encore.

Je ne peux pas fuir ici. Je ne peux pas !

« C’est fini. »
« Je, n’ai, pas encore, perdu »
« C’est fini. Je t’ai prévenu. Tu l’as simplement ignoré et tu viens de perdre. »

Préve,nu ? C’est impossible, que, j’écoute, ces, bêtises.

« Et, mer, de. Ani… »

Aniki…

Shiro…


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail sur TM, clique en dessous :

Tipeee

2 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 272.5.7

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :