KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 273

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Cynddlyn

Martin M.

_________________


Chapitre 273 : Observations sur la guerre

Via mes clones, je suis les mouvements sur les différents champs de bataille. La première armée d’Argnar a un combat difficile. Parmi tous les endroits qui sont attaqués, c’est l’endroit où les deux forces en présence sont le plus à égalité donc on n’y peut rien. D’ailleurs, que ce soit un combat aussi difficile montre à quel point les compétences de stratège d’Argnar sont bonnes. Si c’était moi, j’aurais perdu il y a longtemps.

La deuxième armée est étrangement une armée de singes. Ouep. Les singes que j’ai affrontés par le passé quand j’étais dans la couche inférieure du grand labyrinthe d’Elro. Ce sont eux qui ont été envoyés pour attaquer le fort et ils ont réussi à faire tomber le fort humain sans subir la moindre perte. Ses singes sont sérieusement tenaces quand il s’agit de venger quelqu’un de leur tribu ce qui fait d’eux une réelle nuisance pour les autres. À cause de ça, quand je les ai affrontés dans la couche inférieure, c’est pour cela qu’ils ont continué à se battre jusqu’au dernier. En plus de cela, ils se reproduisent à des intervalles réguliers et se multiplient et il est dit que quand ils apparaissent dans les populations humaines il n’y a rien de plus désastreux.

D’après ce que je peux voir avec mes clones, le fort que devait attaquer la deuxième armée est maintenant tenu par les singes. Leur effectif est incroyable. Leur vaste nombre est incomparable à la quantité que j’ai affrontés et ils sont tous enfermés dans le fort. Une marée de singes. Eh bien, j’ai de l’empathie pour les humains du fort maintenant. La perverse à gros seins qui a eu ce plan est vraiment maline huh. Bon, je suis certaine qu’elle est arrivée à cette idée pour se protéger puisqu’elle ne voulait pas être tuée par le Roi Démon.

Pour la troisième armée, le géant idiot a chargé les murs du fort lui-même pour les détruire. Ensuite, il a pris le contrôle du fort rapidement. Quelle incroyable force… mais que fait un général sur le front lors d’une attaque ?

La quatrième armée, celle de Mera, a étonnamment perdu. Deux réincarnés ont participé à ce combat en plus d’une magicienne surprenamment forte. Pas même Mera n’a pu se battre contre les trois ensemble et il a été obligé de se replier. En ignorant les dégâts causés sur l’armée, je suis sûre que Mera aurait pu gagner s’il avait continué à se battre. Enfuin puisque Mera est très sérieux en ce qui concerne son rôle de général d’une armée de Démons, il n’a pu choisir que de se replier. Ce n’est pas non plus comme si tuer les réincarnés lui était permis.

Pour la cinquième armée, c’était un combat difficile proche de celle de la première armée. Leurs adversaires étaient plus faibles que ceux de la première armée, mais ils ont quand même été repoussés. En termes de qualité des soldats et du général, la première armée est bien supérieure, j’imagine. Quand on y pense, Argnar est excellent.

Pour la sixième armée, celle du pitoyable shota. J’ai trouvé que le général ennemi était « plutôt » familier et il se trouve qu’il s’agissait de l’ossan qui voulait devenir mon apprenti par le passé. À l’époque c’était un ossan à une étape de devenir un vieil homme, mais à présent c’est officiellement un jijii. Même si c’est un jijii, c’est une brute qui a tué le shota. Étrangement, il semble que l’ojii-san est devenu plus fort depuis la dernière fois que je l’ai vu, huh ? Je pensais que ses capacités magiques étaient plutôt grandes pour un humain avant, mais maintenant il semble être devenu encore meilleur.

La huitième armée d’oni-kun est, hum, bon, faites de votre mieux les soldats. Oni-kun est une brute. Bon, c’est un oni après tout. Ce n’est pas à moi d’en parler, mais c’est vraiment cruel de sa part.

C’est l’état des batailles à chaque endroit, mais il y a une autre bataille importante dans un endroit secret. Les elfes ont bien eu l’information que j’ai répandue. Les elfes sont plutôt persistants en ce qui concerne les réincarnés, donc je me demandais s’ils mordraient à l’hameçon en répandant l’information que « la fille vampire est ici ! », mais les résultats prouvent que oui. Ce que la fille Vampire a tué était un des corps possédés par Potimas. Un de ceux qu’il a convertis en cyborg même.

Je savais que la technologie des elfes venait de l’ancienne civilisation, mais je ne savais pas à quel point ils l’avaient développée. Même pour mes clones dans le village des elfes, ils sont incapables d’entrer dans le laboratoire où se trouve ce genre de chose. Je me disais qu’ils avaient sans doute une, deux ou trois armes inutiles là-dedans, mais j’ai réussi à attirer l’une d’elles en dehors de là. Le corps de Cyborg de Poti a été récupéré par la fille vampire et Felmina-chan, donc j’essayerai de l’analyser plus tard. En fonction de cela, je pourrai probablement connaître le niveau technologique des elfes.

Cela dit, pour qu’il s’en serve, je me rends compte d’à quel point Potimas voulait s’occuper de la fille vampire maintenant. Maintenant, j’ai un mauvais pressentiment. Pourquoi sont-ils aussi persistants avec les réincarnés ? Pourquoi est-ce qu’ils les gardent dans une prison ? Il doit y avoir une raison. Mes clones ont secrètement gardé sous surveillance les réincarnés dans le village des elfes, donc s’ils essayent quelque chose je pourrai les protéger. Je ferai mieux de faire attention.

« Shiro. Ne t’en mêle pas. »

Tout en suivant la situation des autres champs de bataille, j’entends une voix à côté de moi. Ah, le héros sera bientôt là. Il semble que le voyou veuille l’affronter.

Hrm. Pour être honnête, si j’y vais et que je m’en occupe, ce sera bien plus rapide. Cela dit, son visage semble complètement déterminé. Inutile de vouloir l’arrêter.

« Dixième armée, n’interférez pas avant que ce ne soit fini. »

Alors que je regarde le voyou se diriger vers le Héros, je donne cet ordre à la dixième armée.

« Tu es certaine ? »

Celui qui me répond cela est Waldo-kun. Puisque la fille vampire n’est pas là, c’est devenu mon assistant. Waldo-kun sait indirectement mon niveau de force. C’est probable que sa bien-aimée fille vampire a dû lui expliquer qu’elle n’était pas de taille contre moi. C’est pour cela qu’il doit savoir que je suis capable de battre le héros. Pour autant.

« Sa fierté ? »
« Eh ? »
« Et sa fierté dans ce cas ? »

Il semble ne pas comprendre ma question. Waldo-kun semble perplexe.

Le voyou a mis beaucoup de sa fierté dans cette bataille. Je peux certainement battre le Héros. Cependant, si je bats le héros et que je sauve le voyou, sa fierté sera en lambeaux.

Inutile de simplement vivre. Sans fierté, la vie n’a pas de sens. Il fut un temps où j’étais désespérée et je voulais juste rester en vie et je n’avais pas le luxe d’avoir de la fierté. Cependant, une vie sans fierté est complètement vide.

La personne que j’étais avant voulait vivre. Après tout, je n’avais rien d’autre que ma vie, mes souvenirs, mon âme, tout était faux. En dehors de ma vie, je n’ai rien à protéger. Cependant, ma maison a été détruite et c’est la première fois que je l’ai réalisé. Juste, vivre n’est pas suffisant.

Je peux sauver la vie du voyou. Cependant, c’est aussi quelque chose qui tachera la fierté du voyou. C’est à chacun de décider, mais du mien je choisis la fierté… Même si le voyou finit par mourir. Même si nous sommes ceux qui détruisons ces espoirs jusqu’à présent.

La paix que désire le voyou, le respect qu’il a pour son grand frère Balto. Je ne suis pas capable de lui offrir. Le Roi Démon et moi ne pouvons pas le permettre. Nous sommes ceux qui piétinons la fierté du voyou. À cause de cela, je veux protéger son estime de soi dans ses derniers instants. Un combat à mort en un contre un avec le héros. Je ne ferai pas quelque chose d’aussi grossier que d’intervenir.

À cause de cela, il est mort.

Contre un adversaire qu’il ne peut pas battre, encore et encore il s’est battu sans espoir. Malgré cela, jusque dans ses derniers instants, il s’est relevé encore et encore sans abandonner. Comme si c’était sa volonté et sa fierté qui lui permettaient de se relever.

Merci pour tout. Je prie pour que tu sois capable de trouver le bonheur dans ta prochaine vie, Blow.

( Note de trad :

– Ossan : oncle
– Jijii : grand-père
– Oji-san est la forme la plus polie pour parler de son âge.

– Ma maison : larges nids que construisait Shiro dans le grand labyrinthe d’elro.

– Merci pour tout : implique « Merci pour ton travail sur le projet/pour aujourd’hui ». Implique qu’il va pouvoir se reposer à partir de maintenant. )


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail sur TM, clique en dessous :

Tipeee

2 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 273

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :