KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 272

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Pierre D.

Lart_

Pierre

Martin M.

_________________


Chapitre 272 : Virevolte à la conférence

Mr Argnar de la première armée fait son rapport. « Pas de retard ou de problème. »

Miss Sanatoria de la deuxième armée fait son rapport. « Tehehe, je complote quelque chose ». Du moins, elle donne l’impression d’avoir une sorte de stratégie. Bon, que cette stratégie soit un succès ou un échec, ce n’est pas important. Cela me convient de laisser ça à la chance.

Mr Kogou de la troisième armée fait son rapport. « Je ne veux pas me battre ».  « Arrête tes bêtises », lui répond Miss Roi Démon.

Mr Merazofis de la quatrième armée fait son rapport. « Balto-san, s’il te plaît, ne t’inquiète pas ». Mera, même si tu dis ceci ou cela, tu es juste inquiet de la santé de ton ancien boss, huh ? Je vais pleurer. Pourtant c’est ce genre de moment où l’ancien boss pense que son ancien subordonné est un type bizarre.

Mr Darado de la cinquième armée fait un rapport. « Maou-sama ! Je vais faire de mon mieux ! » Ah, oui, oui, fais donc ça.

Mr Hyuui de la sixième armée fait son rapport. « Je vais faire de mon mieux donc ne me tue pas tout de suite, si possible, vraiment. » Il est vraiment nerveux à propos du Roi Démon. Il semble que le spectacle où il a vu le Roi Démon mâchouiller le bras de la pervers il y a quelque temps était vraiment très traumatisant pour lui.

Mr Blow de la septième armée fait son rapport. « Que tu sois le Roi Démon est une espèce de blague ! » Hey ! Il semble surtout mécontent à cause des conditions de travail cruelles de son frère Balto. Ouep, tu peux te plaindre. Au final et à la fin de la journée, pendant que Balto se tue à la tache, le Roi Démon est tranquillement en train de se la couler douce. Cela dit, ce n’est pas l’endroit pour le faire. Lis entre les lignes.

Le pseudo-samurai de la cinquième armée et le voyou commencent à se disputer, ensuite il y a ce petit moment où le Roi Démon les arrête. Est-ce que je peux partir maintenant s’il vous plaît ? Je veux m’en aller et manger de la nourriture délicieuse.

Mes yeux croisent ceux d’oni-kun. Il semble que oni-kun est lui aussi fatigué avec cette dispute qui tourne en rond. Il se contente de hausser les épaules.

C’est le rapport d’oni-kun. Pas de problèmes. C’est un peu bref, hey.

Après que j’aie pris la parole en parlant des choses que je cache, peut-être que oni-kun a changé d’état d’esprit et il est ensuite devenu très actif. Surtout en utilisant la huitième armée pour nettoyer les parages. Beaucoup de petits groupes d’humains armés comme des bandits et des aventuriers qui sont entrés dans le territoire des démons ont été chassés sans répit. C’était un massacre unilatéral. Avec ses actions excessivement cruelles, cela a même causé de la peur pour lui venant de son propre camp. D’autant plus qu’il traite ses soldats comme des pions dont il peut disposer à sa guise. Il semble que même Balto le voit comme un problème. Du point de vue de oni-kun, il le voit sans doute comme une forme de pitié envers ses adversaires cela dit, mais il n’y a assurément personne qui le voit comme ça.

La conférence continue et Mr Kuro de la neuvième armée fait son rapport. « Pas de problème ». Ouep, si un problème était arrivé dans cette armée, cela serait une crise mondiale après tout. Si des dragons, des drakes et le dieu à leur tête avaient un problème, ce serait très inquiétant, n’est-ce pas ?

« Ensuite, le rapport de la dixième armée. »

Ouups. Cela veut dire que c’est à mon tour, pas vrai ? Calme-toi, moi. Tout va bien, moi. Ce ne sont que quelques mots, moi.

« La dixième armée, pas de problème. »

Yay! J’ai tout dit ! J’ai fait ce pour quoi je suis là ! Personne ne va parler d’un sujet où je vais devoir parler, pas vrai ?

Peut-être que mon vœu a été exaucé puisque la conférence s’est terminée rapidement ensuite. Tout ce qu’il faut maintenant c’est avancer, donc c’est pour ça qu’il a été déterminé que tout irait bien si les commandants retournent à leur porte et donnent leurs ordres ? De ce côté, c’est sympa et tranquille comparé au japon moderne avec ce nombre incalculable de réunions eh.

Après la fin de la conférence, Kuro est parti immédiatement. Il a été décidé que sa neuvième armée serait mobilisée avec celle du Roi Démon. Ou plutôt, si elle n’était pas gardée en réserve, ce serait mauvais pour les humains. Si les forces en présence sont trop importantes, les dégâts dans les deux camps ne seront pas équivalents. La neuvième armée est basiquement une arme secrète !

« Shiro-san. »

Oni-kun et Mera m’approchent. Une fois que la guerre aura commencé, nous ne serons plus capables de nous voir facilement donc c’est une sorte de discussion finale. Je doute qu’oni-kun souhaite mourir et actuellement même Mera est suffisamment fort pour se battre contre un dragon de bas rang par lui-même donc il ne mourra probablement pas. Ainsi, ce n’est probablement pas la dernière fois que nous nous voyons.

« Hey, tu as des affaires avec elle ? »

Le voyou bloque le chemin d’oni-kun et Mera. Pourquoi ?

« Elle va bientôt avoir une discussion avec moi concernant la marche. Si tu ne lui parles pas de quelque chose d’important, ne lui adresse pas la parole inutilement. »

De quoi ? C’est totalement nouveau pour moi tout ça ? Ah, c’est pour cela qu’il a dit « bientôt », huh. D’ailleurs, qu’est-ce qu’il y a à dire exactement ? La route doit avoir été préparée par Felmina-chan il me semble.

« Dans ce cas juste des présentations ? »
« Dans ce cas, tu en as déjà fini, non ? »

Le voyou agit grossièrement avec oni-kun. Pourquoi est-ce que ce type est comme ça ? Il cherche toujours des ennuis quand je suis là. J’aimerais bien qu’il ne le fasse pas.

« Je n’ai même pas le temps de converser rapidement huh ? Grand dieu. La septième armée est vraiment très rigide dans sa façon de faire apparemment. »

Avec ses paroles dédaigneuses, oni-kun rit de façon moqueuse. Le voyou serre les dents pour ne pas céder à sa colère tandis que Mera retient oni-kun qui semble vouloir le provoquer encore.

« Shiro-san, il y a une nuisance ici donc je pense que ça suffira pour aujourd’hui. »
« Prends soin de toi ojou-sama. »

Tout en partant, oni-kun se penche pour murmurer au voyou en lui disant « en ne respectant même pas ses sentiments, tu as l’impression qu’elle va te remarquer ? »… C’est plutôt cinglant pour quelqu’un comme oni-kun.

« Allons-y ! »

Le voyou s’en va sans même attendre ma réponse. Je ne sais pas pourquoi il n’a toujours pas réalisé que c’est pour des choses comme ça qu’il est impopulaire. Mon appréciation pour lui diminue de plus en plus.

La discussion qui suit concernant la marche était finalement une véritable conversation. Quand cela concerne le travail, il semble capable de réellement se concentrer dessus. Bon, il est le jeune frère de Balto, donc on peut s’y attendre.

À la fin de la discussion, nous avons convenu que la septième armée sera à la tête de la marche et que la dixième armée sera responsable de faire des raids. Le voyou semble avoir décidé que la dixième armée ne contient pas de vrais soldats et semble croire que ce sont des forces spéciales qui travaillent dans les coulisses ou quelque chose du genre. Bon, cela me va. Jusqu’à ce que le Héros fasse son apparition, j’imagine que je vais pouvoir en profiter pour me détendre à l’arrière.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail sur TM, clique en dessous :

Tipeee

2 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 272

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :