KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 170

Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (1€)

Guillaume V. (25€)

Arthur L. (8€)

_________________


Un héros de taille

Eeeeet Nomad est inconscient, pour de bon cette fois-ci. Ce sera difficile pour moi de le réveiller vu la quantité de somnifère qu’il vient d’avaler. On le soulève et on l’emmène en dehors de la salle.
Super.

En même temps il a un peu trop forcé sur la corde… et le chaos émotionnel dans lequel il était il y a quelques instants n’a vraiment rien arrangé. Plus la blessure au ventre, ne l’oublions pas. Bon, au moins maintenant il va pouvoir se reposer, mais ce n’est pas bon signe qu’il se fasse enlever. Il a peu de chance de survivre.

Je connaissais toute l’histoire depuis que j’ai fouillé ses souvenirs quand je m’ennuyais dans son corps, mais vraiment je dois avoir sous-estimé l’importance que ce Charade lui trouve. Il suffit qu’un seul d’entre eux soit assassiné et tout le monde devient fou. Je pourrais essayer de négocier à sa place… Il me reste la télépathie pour gagner du temps, mais ce ne sera pas suffisant pour qu’il se réveille. Les probabilités de réussir à raisonner avec eux sont plutôt faibles. Et puis ils seront juste curieux et je finirai par me faire enlever et revendre pour une belle somme d’argent.
Dire que je suis avec le seul dresseur de cette tour et que je l’ai choisi parce qu’il n’était pas dangereux….

Le pied de la tour en tout cas. Moui. Je m’attendais à venir ici dans de meilleurs conditions. Paralysé dans une sacoche alors que trois grimpeurs enroulent Nomad dans une couverture pour qu’il passe inaperçu devant les gardes. Impossible d’ouvrir la sacoche pour voir ça de toute façon.

Si seulement je pouvais voir un tout petit peu ce qu’il se passe à l’extérieur j’arriverais peut-être à voir un garde et comme ça je pourrais lui parler avec la télépathie. Quelque chose qui ressemble à « Mon dresseur se fait enlever ! Au secours ! ». Mais non, sans avoir vu quelqu’un de mes propres yeux c’est impossible d’établir une première connexion.
Cette fois-ci c’est la fin. Il me faudra du temps pour pouvoir bouger à nouveau et je serai probablement découvert avant. Impossible de me rendre invisible ou de bouger dans mon état, impossible de réveiller Nomad ou Juliette et impossible de demander à Micha de m’aider vu sa force.

J’essaye de lui expliquer qu’elle ferait sans doute mieux de descendre de là pour se cacher. C’est très difficile de communiquer avec elle puisque je n’ai pas le relais avec Nomad pour lui expliquer d’une façon qu’elle comprenne. Télépathiquement, il y a peu de chance qu’elle comprenne ce que je lui dis et je n’ai même pas le droit à une réponse puisqu’elle ne sait pas parler.

D’ailleurs, Micha… Je ne sais pas ce que Nomad lui a dit avant de finir inconscient… Puisque lui non plus n’était pas capable de formuler une idée avec des mots comme un être intelligent, c’était difficile de comprendre quoi que ce soit entre « c’est la fin », « au secours » et les messages répétitifs de douleur.

Tout ce que je sais c’est qu’ils ont communiqué quelques instants. Peut-être qu’il lui a juste dit de fuir ?
Le problème c’est que si c’est bien le cas, cette ordre n’a pas fonctionné puisqu’elle est toujours dans sa poche en cuir. Il y a probablement autre chose…

Ah, finalement nous arrivons dehors. Je peux sentir l’air marin et c’est très agréable en plus d’être nouveau pour moi. Les côtes de Lishnul n’ont strictement rien à voir avec le temps ici. J’aimerais bien voir à quoi tout cela ressemble, mais je n’en aurais pas la chance…

Dire que j’arrive à réfléchir plusieurs fois plus vite qu’un humain, mais que je ne peux rien faire.
Il ne me reste qu’à espérer que ce que Nomad a pu dire à Micha nous sauvera. Il ne me reste plus qu’à observer la situation.

– Tu penses que Charade nous laissera rejoindre la guilde grâce à lui ?
– Pas qu’un peu. On lui ramène « le » dresseur. Règle numéro un pas vrai ? « La famille d’abord ». Au minimum on aura la prime et au mieux c’est notre ticket d’entrée.
– Tu penses qu’il va faire quoi avec le gamin ?
– Il a assassiné un membre, non ? Probablement le tuer ou le vendre comme esclave ? « Le dernier dresseur » ! Je sais pas ce que vaut cette classe, mais ce genre d’argument doit monter le prix de vente.
– Tant qu’on entre dans la guilde… Il peut faire ce qu’il veut. C’est qu’un gamin inoffensif, autant qu’on en profite puisqu’on a pas eu la clé.

Bon, au moins j’ai quelques informations si on arrive à se sortir de là. J’espère qu’ils arriveront vite à destination puisque Nomad est quand même dans un sale état. Il a encore un peu de temps devant lui, mais il va clairement mourir si ça continue.

En parlant de ça, j’arrive à sentir que Micha est sortie de sa poche en cuir.

…. Oh non.

Non, non, non. Je viens de comprendre. Micha est déjà en train d’agir. Elle est en train de se frayer un chemin jusqu’au sol. Je peux le sentir, mais il faut que je l’arrête avant qu’elle ne fasse n’importe quoi. J’essaye de lui envoyer des signaux par télépathie pour qu’elle arrête. Si elle fait ça je ne sais pas ce qu’il va se produire.

*

Je dévale le corps de Nomad. Si je n’agis pas il est condamné, et autant dire ouvertement que je ne laisserai pas une telle chose se produire.
J’avoue que j’ai peur. Je ne sais pas ce qu’il va se passer, mais la vie de tout le monde repose sur moi. Bon je n’aime pas spécialement Yuu et Juliette, mais au moins celle de Nomad !

Si la situation n’était pas aussi grave je serais probablement très contente que l’on me donne autant de responsabilités, mais Nomad risque de mourir. Même si Yuu m’énerve depuis son arrivée puisqu’il ne fait que parler avec Nomad tout le temps et qu’il monopolise son attention, je sais que lui aussi est inquiet. Bon, il est aussi inquiet à cause de ce que je m’apprête à faire et n’arrête pas de me crier directement dans la tête de ne pas le faire. Oui oui, j’ai bien compris, et non non, je n’écouterai pas.
Bien sûr que je ne l’écoute pas. Nomad ne m’a pas donné l’ordre de le faire mais c’était assez clair pour que ce soit la même chose vu la situation.
Donc il ne me reste plus qu’à agir. Je m’accroche à un pli du vêtement d’un des Grimpeurs et regarde autour de moi. La situation est plutôt bonne, il n’y a pas grand monde dans les parages. La route est dégagée et nous sommes assez loin de la Tour centrale maintenant.

Il y a quand même quelques grimpeurs… mais je me vois mal attendre plus longtemps sans être certaine d’avoir de meilleurs conditions.
C’est le moment… Je saute du grimpeur qui ne m’a pas remarqué et touche le sol. Sans attendre je frappe ce que je tiens sur le sol en pierre.

Le premier bruit qui disparaît c’est le vacarme ambiant des mouettes. D’un seul coup il n’y a plus rien et les grimpeurs qui ne font que marcher dans les alentours s’arrêtent aussi en comprenant que quelque chose d’étrange est en train de se produire. Les trois kidnappeurs s’arrêtent aussi et regardent dans les alentours.

Ah, c’est vrai, il m’a dit pas longtemps… Il vaut mieux que je compte combien de temps je laisse la pierre toucher le sol. On va compter jusqu’à cinq, ça devrait suffire.

Un… Deux… T-Trois?!

C’est trop !! C’est trop !!!
Je retire la pierre du sol en m’éloignant aussi vite que je peux. C’est mon instinct qui me dit d’arrêter et j’ai à peine le temps de faire quelques mètres à toute vitesse que le bruit devient infernal.

Tout le monde semble être devenu fou autour de moi. Dans le ciel je peux voir des milliers de mouettes qui commencent à tourner en cercle autour de nous. Il y en a tellement que c’est impossible de voir le ciel maintenant…. Depuis les maisons et des bouches d’égouts, des rats et des souris par milliers commencent à se répandre sur le sol en une masse grouillante qui s’arrête à quelques dizaines de mètres de notre groupe et bloquant totalement le passage. Sur les rampes de chaque côté du chemin, des centaines de crabes et de crustacés se rassemblent en sortant de l’eau et s’approchent lentement.
Venant de plus loin, des dizaines de chevaux sans cavalier, des chats, des chiens et même des loups se rassemblent alors que les rats les laissent passer. Et je jure que même si je ne le vois pas, je peux entendre beaucoup trop de frémissements venant de l’eau pour que ce soit normal.

Tout cela se fait en même temps alors que les grimpeurs innocents essayent de s’enfuir ou sortir du chemin des animaux qui semblent avoir perdu la raison. Les quelques gardes présent sur le chemin de pierre semblent complètement perdus et ne savent pas quoi faire contre la masse d’animaux qui semblent attendre maintenant…

He…hehehe….
ET MOI JE FAIS QUOI ???
Ils sont tous là à cause de moi !!! ET POURQUOI ILS NE FONT RIEN !!!

Je regarde à droite et à gauche en me demandant ce que j’ai bien pu faire pour créer une situation pareille et puis je me rappelle que je tiens encore la pierre. Elle brille étrangement maintenant en répandant des lueurs vertes sur le sol autour de moi.

Je suis entourée par des centaines de souris et de rats qui semblent là pour me protéger. Trop de monde, troooooop de mooooonde…
Et soudainement dans ma tête je peux entendre des milliers de voix différentes qui demande à l’unisson

« « « « …Objectif ?… » » » » »

Oh ? Oho… Ohohoho…
C’est parce que j’ai la pierre que c’est moi la chef ? Ça veut dire que tout le monde ici doit m’obéir ?!
C’est encore plus effrayant qu’avant… et excitant !
Il ne me reste plus qu’une chose à faire.

Je regarde les trois grimpeurs qui sont encerclés de toute part par des animaux. Ils ont déjà dégainé des armes, mais j’ai presque envie de rire. Ils vont faire quoi avec des épées, un sceptre et des pistolets alors que moi j’ai une ARMÉE !!!

Je brandis la pierre au dessus de ma tête en pensant très fort « Sauvez le Dresseur !!! »


Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee

2 thoughts on “Tour des Mondes – Chapitre 170

  1. Merci pour les chapitres !

    Vraiment merci de pas nous avoir laissés sur la fin du chap 169 ! ^^

    En tout cas c’est cool j’ai toujours aimé les changements de visions de la sorte, voir des même événements celons les yeux des un et des autres !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :