KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 259

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Cynddlyn

Martin M.

Lordjarlax

Paul G.

Alexandre G.

_________________

 


Chapitre 259 : Ainsi tombe un géant

— Avec l’aide de Tark, on peut faire tomber le Roi et lui faire baisser sa garde suffisamment longtemps pour en finir.
— Tark, c’est l’autre type avec la canne à pêche ? Et c’est ça ton plan ?
— Si tu préfères perdre du temps à l’escalader, tu n’es pas obligée de me suivre pendant que j’attire son attention.
— Nyanyanya. Tu parles pour rien dire, on dirait l’autre animal qui parlait dans la tête de ta souris.
[Hey !]
— Silence le futur tapis… Que j’accepte de t’aider ou pas, ça ne change rien puisque le Roi va tomber, pas vrai ?
— Il faudra sans doute aider Tark un peu et tu as l’air mieux armée que moi pour ça. Pour le moment, j’attire son attention, mets-toi dans les parages et donne un coup de main quand ce sera le moment.
— Ce point m’appartient. Je t’interdis de me le prendre.

Alors que j’esquive une flèche tirée par le Ranger derrière moi, elle change de route et passe dans une autre rue pour s’éloigner. Le Roi est toujours derrière « et » au-dessus de moi à me poursuivre avec quelques grimpeurs qui veulent ma mort. Cependant, j’arriverai bientôt à l’endroit où Tark se trouve.
Le Roi lance son poing dans ma direction, mais avec le boost d’agilité, j’esquive sans trop de problèmes tout en sautant pour éviter d’être déséquilibré par les vibrations. Son poing frappe le sol en fissurant les bâtiments les plus proches et mes poursuivants ont l’air ralenti par la soudaine attaque. Le Roi continue alors de me poursuivre en essayant de m’écraser et, vu qu’un de ses pas équivaut à une trentaine des miens alors que je cours, il a largement le temps de m’attaquer à plusieurs reprises.

Au bout de la troisième attaque, je n’ai plus l’air d’avoir de poursuivant, ce qui veut dire qu’il va sans doute passer aux choses sérieuses maintenant qu’il a éliminé ou fait fuir mes derniers attaquants.

« Hey !! Le Roi !! Tu penses que tu arriveras à m’atteindre un jour ?!! »

Alors que le Roi s’énerve en m’entendant et qu’il cherche à me frapper avec un coup de pied, Yuu donne le signal à Tark. Malheureusement, je n’ai pas le temps d’esquiver cette attaque « sérieuse » du Roi. Son attaque ne me touche pas directement grâce au boost d’agilité, mais elle est suffisamment puissante pour m’expédier contre une maison dont je traverse les murs avant de finir dans la rue adjacente.

Je fais rapidement le bilan, mais je suis complètement immobilisé. En dehors des os cassés, je ne sens plus grand-chose et j’ai l’impression d’être une marionnette dont les fils ont tous été coupés. À ça s’ajoutent les blessures du groupe anti-Dresseur que je n’ai pas eu le temps de soigner et me voilà donc paralysé. La puissance du Roi est bien trop monstrueuse et j’espère ne plus jamais avoir le rôle de diversion.

Le Roi s’apprête à m’écraser sous son pied en riant et c’est là que l’hameçon de Tark fonce vers sa jambe encore posée au sol. L’hameçon se plante dans le genou du Roi et presque aussitôt, Tark commence à tirer de toutes ses forces.

Le Roi est aussitôt déséquilibré et commence à tomber sur le côté alors que sa jambe est complètement emportée par l’hameçon de Tark. Sa tête frappe violemment l’espèce de barrière magique qui délimite l’arène et il s’effondre sur une trentaine de maisons qui disparaissent sous son corps. Par chance, il est tombé en diagonale après s’être tapé la tête et je survivrai quelques minutes de plus.
Le Roi commence à marmonner des injures alors qu’il cherche à se redresser. C’est bien sûr à ce moment-là que la Sorcière apparaît et fonce en direction de la tête du Roi.

Micha ! Fonce ! Sois plus rapide qu’elle !
{O-oui !}
~ Je ne laisserai pas cette souris me voler ma cible ! ~

J’active le partage de vision avec Micha et je peux voir que le Roi de l’arène commence déjà à se redresser lentement. Cependant, Tark continue de tirer sur la ligne, ce qui l’empêche de se lever.
Par réflexe, le Roi commence alors à s’agiter dans tous les sens et à vociférer, mais il a l’air d’être en train de puiser dans ses dernières forces pour ça. Il arrache l’hameçon de sa jambe en grognant et cherche à se relever.

La sorcière est déjà sur son ventre et commence à former avec sa magie une sorte de lame magique d’une dizaine de mètres de haut. Mon dernier espoir est que Micha soit plus efficace qu’elle maintenant, sinon je n’aurai pas ce dernier point.

Le dernier escadron d’oiseaux de Micha est déjà en approche et fonce vers le visage du Roi alors qu’il se rend compte de la présence de la sorcière.
Les oiseaux se font discrets en volant le plus haut possible, mais le timing risque d’être serré.

Alors que la Sorcière s’apprête à planter sa lame magique dans le torse du géant, celui-ci est sur le point de l’écraser dans le creux de sa main. C’est là que l’hameçon de Tark apparaît et s’accroche à l’avant-bras du Roi, le retenant à seulement quelques mètres de la Sorcière.

Les oiseaux foncent en piquet à présent, mais la sorcière finit par planter sa lame dans ce qui a l’air d’être l’emplacement du cœur du Roi. Il commence à hurler et c’est finalement à ce moment que je dis à Micha de larguer la cargaison.

Alors qu’il a la bouche grande ouverte et qu’il finit son cri, deux fioles tombent en plein dedans et je peux voir qu’elles se brisent au fond de sa gorge en dégageant une fumée rouge. Une partie disparaît, expulsée par la toux du Roi, mais le reste est avalé alors qu’il reprend son souffle par réflexe.

Une ingestion directe est mon meilleur plan pour le battre, mais c’est maintenant une course pour savoir ce qui le tuera le premier entre l’attaque de la Sorcière et la mienne.

[Nomad, tu es en train de mourir.]

Alors que la voix de Yuu retentit dans ma tête je me rends compte que je n’arrive plus à respirer et que je peux sentir du sang couler de ma bouche en grande quantité. On dirait que je m’étouffe. J’étais plus préoccupé par la réussite de mon plan que par mon état, mais celui-ci me rattrape…
Juliette essaye tant bien que mal de me tourner la tête sur le côté en étant frustrée de me voir comme ça, mais j’ai l’impression que c’est fini pour moi. Je finis par perdre connaissance sans savoir qui a tué le Roi.
Hrm. Cela m’apprendra à jouer avec plus fort que moi, j’imagine. Il ne reste plus qu’à disparaître.

*

Je me réveille debout à côté de Naubod qui sourit d’une façon qui m’inquiète. C’est un sourire tout à fait normal pour un enfant de son âge, mais pas en connaissant sa personnalité.
Je vérifie rapidement, mais il semble que mes animaux soient bien là avec moi, aux mêmes endroits que quand nous sommes entrés dans l’arène. Mon corps, ainsi que mon esprit, sont dans un état normal, comme si je venais de faire un mauvais rêve.
Je soupire en essayant de faire le point. Les dernières secondes n’étaient vraiment pas agréables. Mourir étouffé par son propre sang n’a rien d’amusant et j’essaye de faire le vide pour ne pas y penser.

L’instant d’après, je me fais tacler de tous les côtés.

« TROP FORT »
« WOAH »
« T’ES UN DIEU »
« … Et puis tu as fait woosh, et c’était trop puissant… »
« Pis à la fin, c’était incroyable ! »
« Je t’aime ! »
« Y zavaient aucune chance ! »
« Hey, hey, hey ! »
« Mon nom à moi c’est Charlotte ! »
« Ton serpent était trop cool ! »
« Franchement, c’était… »

Alors que les enfants continuent de s’agiter autour et sur moi en gesticulant et criant, je suis un peu perdu. Je ne suis plus sur le gradin réservé à l’orphelinat de la tour des Voleurs en tout cas. On dirait plutôt une sorte de loge privée, même s’il n’y a rien dedans à part quelques bancs.

Naubod commence alors à taper des mains plusieurs fois et les enfants commencent à se calmer.

« Bon, les gars, on se calme. D’accord, on est grimpeurs, d’accord on est riche et d’accord on peut le remercier d’avoir battu les hommes de Chris et d’avoir gagné le tournoi, mais… Nan j’ai rien dit, vous pouvez continuer. Le tuez pas, juste, et faites attention aux animaux. »

Je me fais ensevelir sous les enfants, qui cette fois-ci se jettent complètement sur moi et me renverse en criant. Je vais mourir étouffé sous des enfants heureux.

[Triste fin. Qui aurait cru qu’après avoir affronté un Primat et un Géant, ce serait des orphelins sans classe qui finiraient par te faire la peau.]
Je n’ai pas besoin que tu sois caustique en ce moment. Tu es toujours dans la besace sous moi et donc sous les enfants. C’est toi qui vas mourir le premier.
[Armature en acier, je risque rien. Toi par contre…]

Je vérifie rapidement, mais Juliette a pris tout de suite la responsabilité de fuir dans mon corps tandis que Micha a tant bien que mal réussi à sortir de là en se servant de son boost d’agilité.

Il ne reste donc plus que moi pour survivre à la charge de seize enfants excités.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin


 

Pour soutenir mon travail sur TM, clique en dessous :

Tipeee

 

2 thoughts on “Tour des Mondes – Chapitre 259

  1. Merci pour le chapitre.
    PS: lol, Naubod qui lache la meute euphorique sur Nomad.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :