KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 155

Chapitre 155 : Ticket d’entrée (2)



Les “Chiens du royaume des démons”, organisation privée de rang 30 de Pandémonium.
Son dirigeant, Kim Goohwan, marchait dans un état de nervosité extrême. Il était tellement stressé qu’il ne savait même pas où il était. Il ne se concentrait que sur une seule chose, suivre la marionnette devant lui et ne surtout pas s’égarer.
Après environ 30 minutes…

Tac.

La marionnette s’est arrêtée et a pointé du doigt une ruelle déserte. Kim Goohawn a hoché la tête en prenant une grande inspiration.
La marionnette a rapidement disparu, et Kim Goohwan s’est avancé dans la ruelle.
Là, il a trouvé un portail créé par de la puissance magique.

« … Gloup. »

Il a dégluti. “Ils” étaient de l’autre côté de ce portail. Ceux qui faisaient trembler tout Pandémonium l’attendaient.
Son estomac était noué tellement il était nerveux. Il commençait à regretter de s’être présenté.
Cependant, Kim Goohwan a serré les poings et a franchi courageusement le portail.
Il pouvait sentir qu’il voyageait dans l’espace.

Chwaaa

Était-ce le bruit de feuilles qui bruissent ? Ou le bruit de vagues qui s’écrasent ?
Il a ouvert les yeux dans un endroit inconnu.

« Tu es là ? »

Dans un lieu totalement sombre, une voix enthousiaste a résonné depuis un escalier vétuste. Kim Goohwan a levé les yeux et a vu une femme orientale aux cheveux blancs.
La mystérieuse femme l’a salué.

« Salut. »
« O-Oui, c’est un honneur de vous rencontrer. Mon nom est Kim Goohwan. »

Il a essayé de garder son calme autant que possible. Mais il transpirait abondamment, et commençait à avoir du mal à respirer.

« Où est l’objet ? »
« L-Là. »

Il avait le tournis, comme s’il allait s’évanouir à tout moment. Heureusement, il s’était exercé plus d’une centaine de fois afin de savoir quoi dire et quoi faire. Kim Goohwan a fouillé dans sa poche et en a sorti un ticket. Tout en maintenant le respect, il essayait de ne monter aucun signe de faiblesse ou de soumission.

« Non. »
« … Pardon ? »

Toutefois, la femme n’a pas pris le ticket.

« Je ne le prendrai pas. Il y a quelqu’un d’autre qui le veut. »

Bien que Kim Goohwan ne s’attendait pas à cette situation, il s’y est rapidement adapté.

« Oui, compris. »

Il a reculé et a attendu.

« … Oh, le voilà. »

Tac, tac.

Des bruits de pas ont retenti.
Kim Goohwan s’est tourné vers l’endroit d’où provenait ce son.
Au début, il a pensé qu’une ombre marchait vers lui. Mais il s’est vite rendu compte qu’il s’agissait d’un homme entièrement vêtu de noir.
Kim Goohwan a calmement regardé l’homme.
Contrairement à la femme, il ne dégageait aucune aura ou pression imposante.
Mais…

« J’ai entendu dire que vous l’appeliez le Lotus. »

La phrase prononcée par la femme lui a glacé le sang.
Kim Goohwan regardait l’homme qui marchait vers lui.
Il ne pouvait pas respirer, comme s’il était en train de s’étouffer.
Une aura épouvantable semblait émaner de chaque pas de l’homme à mesure qu’il avançait. Bien sûr, ce n’était qu’une hallucination.

Le Lotus Noir. L’homme qui avait détruit plusieurs tours et repaires en une seule attaque, et qui avait même assassiné le directeur de Blood Poison, l’organisation de rang 10 de Pandémonium.
Cet homme se tenait actuellement à un mètre de lui.
Kim Goohwan a senti un frisson parcourir son corps.
Il devait se présenter, mais sa bouche refusait de bouger.
Même si l’homme couvrait son visage avec un masque noir et un sweat à capuche, son regard avait l’air de tout transpercer.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Il attend. »
« … Ah, o-oui, voi-voilà. »

Kim Goohwan a repris ses esprits et a donné l’objet à l’homme vêtu de noir.
L’homme a regardé fixement le ticket, puis l’a pris des mains de Kim Goohwan.
Kim Goohwan a dégluti et a attendu.
Tout à coup, l’homme a levé la main.
Était-il mécontent de quelque chose ?
Kim Goohwan n’a pas réussi à fermer ses yeux. Il est simplement resté debout, terrorisé, attendant que la main de l’homme le décapite…

Tap.

L’homme a posé sa main sur son épaule.

Tap, tap.

Puis, il l’a frappé délicatement à plusieurs reprises. C’était presque comme si l’homme le complimentait.
Pendant un moment, Kim Goohwan a oublié qui il était, où il était, et ce qu’il faisait.
Après avoir lutté pendant un long moment pour rester conscient…

Bam.

Kim Goohwan s’est évanoui et est tombé sur le sol.

« … Mais, que s’est-il passé ? »

La personne la plus troublée par tout cela était l’homme qui avait félicité Kim Goohwan.
Kim Hajin.


Après l’échange, je suis retourné à la cachette de la Troupe Caméléon.
Jain a annulé son déguisement et m’a demandé :

« C’est ce que tu voulais ? »
« Oui, mais… »

J’ai pensé à l’homme que je venais de rencontrer et qui s’était évanoui suite à une simple louange.
Jain semblait comprendre mes inquiétudes car elle souriait de façon malicieuse.

« Tu peux ajouter ça à ton CV. »
« …. »

Pour être honnête, ma notoriété à Pandémonium était trop importante.
Les gens ont commencé à avoir peur, surtout après que j’aie tué le directeur de Blood Poison. Pour ma défense, cet homme n’était pas puissant physiquement. Même s’il était doué pour la magie, c’était grâce à sa ruse inhabituelle et à son intelligence qu’il était devenu directeur.

« Oh, au fait, je peux aussi entrer dans la Tour si j’ai un ticket ? »

Jain avait l’air intéressée.

« Oui. Tu peux utiliser le ticket orange que nous avons. »

Il n’y avait pas de mal à avoir des tickets supplémentaires car ils pouvaient être utilisés de pleins de façons différentes.
La plus évidente était de les vendre à d’autres personnes. Vous pouviez également les donner à quelqu’un, à condition qu’il devienne votre allié à l’intérieur de la Tour. De plus, le nombre limité de tickets disponibles les rendait d’autant plus précieux.

200 blancs, 1000 verts, 800 jaunes, 500 oranges, 300 rouges, et 5 noirs. Le nombre total de personnes à pouvoir entrer dans la Tour était au maximum de 3105 tous les deux mois (chaque ticket rouge comptant pour 2 personnes). Étant donné la taille de la Tour des Souhaits, 3105 était un nombre minuscule.

« Est-ce qu’on se verra une fois à l’intérieur ? »
« Probablement. Mais je n’en suis pas sûr. »
« Ça a l’air amusant~  »

On aurait dit que Jain avait envie d’y aller.
J’ai enlevé mon sweat à capuche, puis j’ai mis le ticket noir dans ma poche.

« Il est temps que je m’en aille maintenant. »
« Tu rentres chez toi ? »
« Oui. »
« D’accord~ , je vais faire une sieste alors. »

Jain est retournée dans sa chambre, et je suis rentré à Séoul en passant par le portail de Khalifa.
Toutefois, je ne suis pas rentré chez moi. Au lieu de cela, je me suis dirigé vers une installation souterraine située dans le district de Seocho.
Cet immense espace de 650 mètres carrés doté d’une densité de mana de haut-rang, était une salle d’entraînement que j’avais créée pour Evandel. C’était un bunker souterrain que j’avais acheté à un type riche.

« Voyons voir… ah, elle est là. »

Il était difficile de voir Evandel car elle était vraiment petite par rapport à la taille de la salle.

« Hiyaap~ hiyaap~ ! »

Elle portait un chapeau de magicien et tenait une baguette ; elle avait l’air d’exécuter une chorégraphie rythmée.
Il y avait également une petite armée de fantômes qui suivait ses directives. Un cheval, un tigre, un crocodile… Une minute, est-ce que c’est une licorne ? Et ça, c’est… un vélociraptor !?

« … Ouaip, c’est du talent, c’est sûr. »

J’avais l’intention de la ramener à la maison, mais elle avait un nouvel “ami” à chaque fois que je lui rendais visite. C’était peut-être pour cela qu’il était bien d’exposer les enfants aux films et aux contes de fées.

« Vague d’honneur~  »

Evandel travaillait dur de son propre chef. Depuis qu’elle avait commencé à regarder PreCure*, elle ajoutait également des noms à ses mouvements.
(*Precure ou Precure Series est le nom d’un anime de magical girl.)

« Tourbillon~  »
« …. »
« Tiiiiiirez— ! »

Il semblerait que je doive m’intéresser d’un peu plus près à ce qu’elle regarde quand je suis absent.

« Evandel ? »

J’ai appelé son nom en m’approchant d’elle. Evandel a arrêté de s’entraîner et s’est tournée. Elle a plissé les yeux, et a sauté vers moi.

« Hajin~ »
« Tu t’es amusée ? »
« Oui ! »
« Tu dois être fatiguée alors. »

Il était temps de rentrer à la maison.

« Non, ça va. »
« Vraiment ? »
« Oui ! »

Evandel a fait un grand sourire et a hoché la tête.
Elle avait l’air d’aimer l’entraînement plus que je ne le pensais.
Mais j’étais aussi pressé par le temps…
Puis, je me suis souvenu du loup qui dormait dans ma poitrine.

« Tu peux jouer avec Fenrir pendant dix minutes. On partira après ça. »

J’ai appelé Fenrir.

« Grrrr— »

Surexcité, Fenrir a couru vers Evandel et lui a léché la jambe.

« Mon loup ! »

Comme je m’y attendais, le premier Serviteur d’Evandel, Fenrir, avait beaucoup grandi au cours de ces trois dernières années.

===
[Loup Fantôme] [Serviteur] [Rang Haut-Intermédiaire]

– Le premier Serviteur créé par la sorcière Evandel.

▷Statistiques de base

[Force 9.950]
[Force de morsure 10.850]
[Endurance 6.535]
[Vitesse 11.550]
[Perception 11.605]
[Vitalité 6.750]
[Puissance magique 7.850]
===

Comme l’on pouvait le deviner à partir de ses incroyables statistiques, il n’avait pas perdu face à la plupart des Héros de rangs bas-intermédiaire à intermédiaire.
(*Il parle de Héros tués à Pandémonium, pour rappel c’était mentionné au chapitre 145 : “Bien que la plupart de nos cibles soient des Djinns de Pandémonium, il y avait également quelques Héros et hommes d’affaires”.)

« Ebebebebe, ebebebebe. »
« Krrrr, rrrrr. »

Mais devant Evandel, Fenrir n’était qu’un gentil chiot.
En les voyant jouer ensemble, j’ai rigolé de façon amère.
Une fois entré dans la Tour des Souhaits, je ne pourrais pas voir Evandel pendant au moins un mois et demi. Néanmoins, je devrais pouvoir revenir pendant 2 à 3 jours une fois que le tutoriel serait terminé…

« Evandel. »

J’ai appelé Evandel sur un ton un peu plus sérieux.

« Hm ? »
« … J’ai quelque chose à te dire. »

J’avais déjà demandé aux parents de Haeyeon s’ils pouvaient s’occuper d’Evandel pendant 1 à 2 mois, et ils ont accepté avec joie.

« À partir du 1er juillet, je serai absent pendant un mois. »
« …. »

Evandel s’est figée.

« Mais ce n’est rien de dangereux. Je reviendrai vite. »
« …. »

Evandel n’a rien dit.
J’étais inquiet à l’idée qu’Evandel se mette à pleurer pour la première fois en 4 ans.
Après une longue période de silence, Evandel m’a demandé :

« … Un mois ? 30 jours ? »
« Ouais. »
« … Je ne peux pas venir avec toi ? »

J’ai secoué la tête en restant silencieux.

« …. »

Evandel s’est mordu les lèvres.
Ses yeux étaient humides, et ses lèvres tremblaient. Pourtant, elle n’a pas pleuré.

« Je reviendrai vite. Tu peux considérer cela comme une pause d’un mois. Pendant ce temps-là, tu pourras t’amuser avec Hayang et Haeyeon. Tu pourras faire la grasse matinée ou regarder la télé jusqu’à tard dans la nuit. »

J’ai consolé Evandel. Je l’ai même prise dans mes bras et lui ai fait un bisou sur la joue. Ou du moins, j’ai essayé.

« Pas de barbe ! »
« …. »

Evandel m’a rejeté. Elle s’est détournée de moi en faisant la moue, refusant de regarder mon visage.

« Je me raserai demain, euh non, aujourd’hui. »
« …. »

Evandel s’est retournée vers moi avec des yeux larmoyants.
La seule chose que je pouvais faire à cet instant-là était de sourire.


Mi-mai 2029.

La plus grande Tour dans l’histoire de l’humanité avait reçu le nom de “Tour des Souhaits”. Au même moment, les informations à propos des “tickets d’entrée” ont commencé à se répandre rapidement. De nombreuses personnes ordinaires postaient des commentaires en ligne, déclarant qu’elles avaient récupéré un ticket d’entrée.
L’Association a voulu mettre en place un système pour contrôler les billets trouvés par les personnes ordinaires, mais il était trop tard. Il n’a pas fallu longtemps pour que les gens découvrent la valeur des tickets, et commencent à les vendre en ligne.

« … Hum. »

En ce moment, à l’intérieur de son bureau de cheffe d’équipe de l’Essence du Détroit, Yoo Yeonha fixait un écran d’ordinateur tout en réfléchissant.
Le ticket d’entrée.
Même si elle n’était pas sûre de savoir comment cela fonctionnait, elle savait qu’elle devait en obtenir autant que possible.

« Pourquoi faire quelque chose d’aussi risqué ? »

Frustrée, elle marmonnait en soupirant.
De nombreuses personnes ayant mis en ligne des tickets avaient disparu. Ils avaient probablement été attaqués par des Djinns.

« 13 tickets, ça pourrait être suffisant… »

Grâce à sa guilde d’information Falling Blossom, Yoo Yeonha avait déjà acheté 13 tickets d’entrée. Ce qu’elle voulait maintenant, c’était des informations sur la Tour. Elle ne voulait pas perdre de précieux membres de sa guilde à cause d’une Tour inconnue.

Toc, toc.

À ce moment-là, quelqu’un a frappé à la porte.

« Qui est-ce ? »
« — Cheffe d’équipe Yoo Yeonha, un paquet est arrivé pour vous. »
« … Entrez. »

La porte s’est ouverte, et un employé de la guilde est entré avec un meuble étrange.

« Qu’est-ce que c’est ? »
« Hum, une chaise. »

Cela ressemblait effectivement à une chaise, quoiqu’un peu futuriste et bizarre. Tout d’abord, elle avait deux pieds au lieu des quatre standards, et le dos de la chaise ressemblait à une vague.

« Qui a envoyé ça ? »
« C’est de la part de euh… Kim Hajin-ssi. »
« Kim Hajin… ? Ah c’est vrai, c’est mon cadeau d’anniversaire, non ? »
« Ah, oui, c’est ce qui est écrit ici. »

Il y a une semaine, Yoo Yeonha avait reçu un message de Kim Hajin disant qu’il lui enverrait un cadeau d’anniversaire.

« Il a envoyé une chaise comme cadeau d’anniversaire ? »
“Un peu bizarre, non pas que ça me pose un problème.”

« Merci. Vous pouvez partir. »
« Oui. »

Yoo Yeonha a posé la chaise et l’a essayé en s’asseyant dessus.

« Ce n’est pas comme si je manquais de chaises dans mon… »

Elle s’est arrêtée net au milieu de sa phrase. Elle ne pouvait plus parler.
Ressentant une sensation étrange, elle s’est appuyée contre le dossier de la chaise. Un confort étonnant et indescriptible enveloppait son corps. C’était comme si la chaise l’étreignait fermement.

Bang, bang !

Tout à coup, quelqu’un a ouvert la porte du bureau d’un coup de pied.

« Hé ! »
« Hé, Yoo Yeonha ! »

C’était Chae Nayun.
Surprise, Yoo Yeonha s’est rapidement levée.

« A-Ah, bon sang, je suis cheffe d’équipe, tu sais ! »

Yoo Yeonha a crié sur Chae Nayun qui ne montrait aucun respect pour son statut de cheffe d’équipe.

« Oh, désolée, j’étais juste pressée. »

Chae Nayun a souri ironiquement en se grattant la tête.

« Mon Dieu… pfff. Alors, qu’est-ce qu’il y a ? »
« Envoie-moi là-bas ! »
« … Où ? »
« Dans la Tour ! Dans la Tour des Souhaits. J’ai entendu dire que tu avais des tickets. La guilde pourra garder tout ce que je ramènerai, alors laisse-moi juste y aller. »
« Oh, c’est à propos de ça. »

Yoo Yeonha savait que Chae Nayun voudrait y aller.

« Eh bien parlons-en. »
« Oh, qu’est-ce que c’est que cette chaise ? Elle a l’air si bizarre. »

À ce moment-là, Chae Nayun s’est assise sur la chaise qu’elle avait reçue comme cadeau d’anniversaire.
Yoo Yeonha a cligné des yeux plusieurs fois et a fixé Chae Nayun.

« Ça a l’air… bizarre… mais, ouah… c’est… incroyable… »

En voyant Chae Nayun qui semblait à l’aise et heureuse, Yoo Yeonha a ressenti comme une sorte d’anxiété.

« … Hé, lève-toi. C’est à moi. »
« Hein ? Ce n’est pas pour les invités ? »
« N-non. C’est une chaise su~per précieuse que j’ai eue pour mon anniversaire. »
« Oh. »
« Tu aurais dû le deviner en la voyant. Maintenant, lève-toi. »
« … D’accord, d’accord. »

Dès que Chae Nayun s’est levée, Yoo Yeonha a remplacé la chaise qu’elle utilisait par celle que lui avait offert Kim Hajin. Elle ne voulait pas remettre ça à plus tard et avoir à s’inquiéter que Chae Nayun ne se l’accapare.


Début juin 2029.

Des guildes comme Essence du Détroit, Lune Désolée, Sanctuaire du Givre et la Grâce Sacrée du Créateur avaient réussi à obtenir des tickets d’entrée et s’étaient réunis pour en discuter.

Pendant ce temps, la guilde de la Cour royale anglaise était aussi en réunion.
Le sujet du jour était également la nouvelle Tour récemment découverte, mais par rapport aux autres guildes, ils étaient dans une bien meilleure position.

« Nous avons un total de 7 tickets. »

La guilde de la Cour royale d’Angleterre a eu la chance d’obtenir 10 tickets : 8 verts, 1 orange et 1 rouge.
Cependant, ils avaient vendu 1 ticket de chacune des couleurs aux Mercenaires Jeronimo, et il ne leur restait plus que 7 tickets verts.

Le but de la réunion d’aujourd’hui était évidemment de décider qui utiliserait les tickets d’entrée.
Bien qu’il y ait eu de nombreuses idées, personne ne s’est concrètement proposé.
Tout le monde avait secrètement peur de ce qu’il pouvait se trouver à l’intérieur d’une Tour aussi gigantesque.
Le ticket d’entrée indiquait : “les participants pourront sortir librement une fois le tutoriel terminé”, mais il n’y avait aucune information à propos de ce “tutoriel”.

« Je vais y aller. »

Quelqu’un s’est porté volontaire avec détermination. Aussitôt, tout le monde dans la pièce s’est levé.

« N-Non ! »
« Si quelque chose arrive à la vice-leader… »
« Il y a peu de chances que le maître de la guilde accepte. »

Néanmoins, la vice-leader de la guilde de la Cour Royale, Rachel, avait pris une décision catégorique.

« Non, je vais y aller. Et vous n’avez pas besoin de vous inquiéter… »

Elle a hésité un peu avant de continuer.

« Hum, Fenrir des mercenaires Jeronimo va y entrer lui aussi. »
« Ah~ »
« Dans ce cas, je suis sûr que c’est bon. »

L’atmosphère a changé instantanément. C’était à ce point que Fenrir était aimé en Angleterre (bien que l’Angleterre l’ignore, les exploits de Cheok Jungyeong avaient tous été attribués à Fenrir).

« Ah, serait-ce possible !? Est-ce que Fenrir a dit qu’il vous protégerait !? »
« … Pardon ? »
« Je suis curieux moi aussi. A-t-il dit qu’il vous protégerait !? »

La réunion s’est soudainement transformée en conférence de presse.

« Je vois que vous êtes troublée~  »
« Tr-troublée ? N-Non ! Silence tout le monde ! »
« Maintenant, vous êtes en colère~  »
« Non, pas du tout ! Nous devons poursuivre la réunion… »

La jeune vice-leader de 21 ans était une cible facile pour les autres membres plus expérimentés présents dans la pièce. Comme beaucoup d’entre eux connaissaient Rachel depuis qu’elle était enfant, la guilde de la Cour Royale d’Angleterre était devenue une sorte de famille.


1er juillet 2029.

Jour de la date prévue.
J’attendais l’ouverture du Portail dans la cachette de la Troupe Caméléon.

« Huaam~ Je m’ennuie tellement. Bizut, quand est-ce que le Portail s’ouvre ? » m’a demandé Cheok Jungyeong.
« Attends encore un peu. »

En plus de moi, Jain, Cheok Jungyeong, et Boss avaient des tickets.
D’autres membres se sont montrés intéressés, mais ils étaient soit occupés, soit ne voyaient pas d’inconvénient à attendre la deuxième série de tickets.

« Ah, je brûle d’impatience. Jain, tu me suis en tant qu’accompagnatrice ? »
« … C’est toi mon accompagnateur, idiot. »

Jain a jeté un regard noir à Cheok Jungyeong. Elle avait obtenu un ticket rouge, et Cheok Jungyeong l’avait enquiquinée jusqu’à ce qu’elle accepte de le laisser l’accompagner.

« Tout le monde se tait et attend. »

Boss venait juste de finir de parler quand…

Ssssss

Nos tickets d’entrée se sont mis à briller.
Nous les avons jeté sur le sol. Et aussitôt, ils ont aspiré la puissance magique se trouvant à proximité et ont créé trois piliers de lumière.
Orange, rouge, noir.
Les trois piliers avaient tous des couleurs différentes.

« Donc on entre juste comme ça ? » a demandé Cheok Jungyeong en faisant claquer ses lèvres.
« Oui. »
« D’accord, on se verra à l’intérieur, Bizut. »
« Ah, avant que vous ne partiez, je pense que vous devriez choisir le niveau de difficulté le plus bas pour le tutoriel. Nous voulons tous nous retrouver dès que possible. »
« Ça ne me dérange pas… mais ça m’étonnerait que cet idiot fasse ça. »

Jain souriait ironiquement tandis que Cheok Jungyeong approuvait ce qu’elle venait de dire.

« Évidemment, je choisirai le niveau de difficulté le plus élevé. »
« … Alors Boss, tu devrais au moins— »

Je me suis tourné vers Boss.

« Hm ? »

Récemment, la confiance qu’avait Boss envers moi n’avait fait qu’augmenter.

« …Oh, o-ok, alors je choisirai la, hum, le niveau de difficulté le plus bas. »

Mais selon toute vraisemblance, elle avait l’intention de faire ce qu’elle voulait.

« D’accord, j’y vais. »

Je suis entré dans le Portail noir sans hésiter.

« Oouuah ! »

Le monde a basculé, et j’ai atterri sur le dos.

« Ouïe… que se passe-t-il ? »

Un sol froid, un vent glacial, une sensation inhabituelle.
Même ma voix émettait un son statique, comme une télévision cassée.
Bien que ce soit exactement comme je l’avais décrit dans mon roman, c’était quand même bizarre de l’expérimenter personnellement.
Je me suis rapidement levé et j’ai jeté un coup d’œil autour de moi. J’étais dans un endroit totalement noir.

« Je me demande quand ça va commencer. »

Après avoir attendu environ cinq minutes, des mots bleus sont apparus devant moi.

[Bienvenue dans la Tour.]

C’était un texte en 3D plus réaliste que ceux des jeux VR.

[Avant que vous ne commenciez, veuillez choisir votre pseudo s’il vous plaît.]

Un pseudo.
La Tour semblait avoir les mêmes paramètres que la Tour que j’avais créée dans mon roman.

« Un pseudo, hein… »

Je savais déjà quels pseudos les autres allaient utiliser.
Kim Suho devrait choisir : [Maître-de-l’épée-Sainte], Shin Jonghak : [Jeune-Fantastique], Jin Sahyuk : [La-Volonté-la-plus-Puissante*], et Chae Nayun : [Je-suis-un-Gosu].
(*En coréen le mot utilisé pour “volonté“ veut aussi dire “bite”. Un petit jeu de mots amusant de l’auteur…et pour rappel Jin Sahyuk est un homme dans l’histoire originale.)

Après avoir réfléchi pendant un moment…

« Je crois que je vais choisir : [Extra7] »

[Extra7-nim, bienvenue.]
[Votre pseudo remplacera votre vrai nom dans la salle commune de la Tour.]

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 155

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :