Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tour des Mondes – Nina 28 - KissWood

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Tour des Mondes – Nina 28

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Leslie V.

Pascal W.

Lordjarlax

Paul G.

Danwine

Cynddlyn

harleme26

Sylrest

Tu aimes la Tour des Mondes ? N’hésite pas à faire un don sur Tipeee pour accéder à 50 chapitres supplémentaires et rejoindre nos donateurs !

_________________

 


Chapitre 28 : Destruction divine

« Laisse-moi te résumer l’idée. Sans ma permission, tu ne fais rien. Tu es une arme, un outil à mon service. À la moindre prise de décision, tu n’es plus rien et tu auras moins de valeur à mes yeux qu’une épée qui se plante dans mes tripes. Tu parles et tu as une personnalité, mais je m’en fous. Si tu veux que j’accepte ta présence et que tu sois mon arme, je te recommande de ne plus me manquer de respect. »
≈ Je comprends. ≈
« Si jamais tu recommences, je trouverai un moyen de te briser et je le ferai sans hésiter. »
≈ D’accord. ≈

Malgré son envie de jeter Judas directement dans la faille, Nina se contente de lui faire la morale, mais ce sera bien la dernière fois. Sans y réfléchir, elle réabsorbe le mana encore présent dans Judas et il retourne au silence. Elle enroule le fil magique autour de lui et il flotte lentement derrière elle alors qu’elle approche de l’étranger.

« Mon nom est Nina. Je suis venu avec quelqu’un, s’il est encore en vie. »

Sans la regarder plus longtemps, l’étranger se met en mouvement comme s’il savait dans quelle direction partir. Nina n’a qu’une vague idée de sa position à cause du plateau, mais il semble partir en direction du pont. Avec un peu de chance, elle va pouvoir retrouver Azalée.

« Mon nom est Deux. »

Sans vraiment lui laisser le temps de répondre, « Deux » se met à avancer plus rapidement. Elle a peut-être fait plusieurs kilomètres pendant le combat, mais dans le fond, il suffit de suivre les morceaux de cadavres par terre pour retrouver son chemin. En marchant sur les morts empilés, Nina escalade rapidement ce qu’il reste de la tornade de mort en suivant Deux de près.
Deux reste silencieux, mais sa façon de se déplacer a quelque chose de particulier. C’est presque artistique vu la facilité avec laquelle il réussit à se mouvoir. La gravité ne semble pas l’affecter de la même façon qu’elle. C’est un peu comme s’il ne pesait pas plus qu’une plume.

D’un seul coup de pied, il traverse plusieurs foulées ou se contente de sauter au-dessus des morts encore debouts sur le chemin qui donnent l’impression d’avoir été « désactivés ».

Nina le suit et, après une dizaine de minutes à courir, elle finit par apercevoir le pont sur lequel elle peut voir la lumière de la torche qu’elle a plantée. Elle peut aussi voir plusieurs silhouettes, dont une qui doit être celle d’Azalée avec un peu de chance.

Ils finissent tous les deux par atteindre le pont et Nina peut voir deux autres personnes à côté d’Azalée qui portent la même armure noire que Deux. Probablement des camarades à lui vu l’air sérieux qu’ils arborent. L’un est chauve et semble bien plus costaud que Deux, qui semble chétif à côté de lui. L’autre est une femme aux longs cheveux noirs qui tient une lance et qui s’appuie contre la rambarde du pont.

De son côté, Azalée semble en mauvais état vu les blessures et sa fatigue apparente, mais il n’y a rien d’alarmant si ce n’est qu’il lui manque un bras. Il a l’air paniqué vu le sourire nerveux sur son visage, mais il ne mourra pas. Un garrot fait avec un bout de tissu semble l’empêcher de saigner.

— Tu t’en es sorti finalement ? C’est toi qui as fait venir ces trois là ?
— … Je ne suis pas sûr. Pour autant que je sache, tu es sans doute celle qui les a fait venir à te battre comme ça. Tu n’es vraiment pas normale comme fille, et ton épée l’est encore moins.
— Ouais. On discutera plus tard tous les deux sur ton plan qui n’était vraiment pas fameux au final.

Nina se tourne vers Deux en attendant la suite. Azalée est vivant, mais sa mission n’est pas terminée.

« La lettre. »

Sur les paroles de Deux, Azalée sort la lettre de son inventaire avec son unique bras et la lui tend. Deux la récupère silencieusement et l’ouvre pour la lire. Pendant un instant, Nina peut voir qu’Azalée veut intervenir pour lui dire qu’elle est destinée à la Reine de la Nuit, mais il se retient.

Nina a rapidement lu la lettre avant de venir, mais ce n’est qu’un amalgame de mondanités et de politesses qui l’a bien vite fatiguée. Pour faire simple, traité de paix, commerce, entre-aide, donnant-donnant, votre majesté, etc.
Deux lit la lettre silencieusement avant de la replacer dans l’enveloppe et tend à nouveau la main en direction d’Azalée. Maintenant qu’elle y pense, il y avait aussi la mention d’un cadeau. Comme s’il comprenait aussitôt, Azalée sort deux pioches de son inventaire qu’il tend l’une après l’autre à Deux.

« L’une d’elles est juste une pioche normale. L’autre a été fabriquée par nos meilleurs Artisans. »

En restant de marbre tout en tenant les deux pioches, Deux s’approche du pont et frappe avec la première le sol en pierre. La tête de la pioche ainsi que le manche se brisent aussitôt en laissant une fêlure dans la pierre. Il jette le manche sans s’en préoccuper plus et frappe ensuite avec la deuxième. Le résultat cette fois-ci est une sorte d’explosion d’étincelles alors que la tête s’enfonce profondément dans la pierre en la fissurant sur plusieurs dizaines de mètres. Le pont se met à trembler alors que l’écho de l’explosion retentit dans la caverne.

Malgré la violence de l’impact, la pioche est intacte et Deux la ressort du sol. Il la regarde un instant de plus avant de la lancer au chauve qui la récupère au vol silencieusement.

— Intéressant.
— Nous pouvons en fabriquer bien plus si nous avons les matériaux.
— Combien ?
— P-probablement une dizaine par semaine pour l’instant, mais une fois que notre atelier sera construit, nous pourrons en fabriquer des centaines chaque mois. Elles sont faites pour durer tout en restant simples à fabriquer, c’est…

Azalée se fige alors que le regard de Deux semble se porter sur Judas qui flotte dans le dos de Nina.

« Puis-je ? »

Deux tend la main en direction de Nina qui comprend parfaitement ce qu’il demande. Elle n’a pas de raison de le lui refuser. S’ils voulaient la tuer, il l’aurait probablement fait plus tôt dans la tornade et Azalée serait déjà mort.
Elle se contente d’acquiescer en approchant le fil suffisamment pour qu’elle puisse l’attraper et dire à Judas de ne rien faire d’étrange. Elle donne ensuite Judas à Deux qui acquiesce silencieusement pour la remercier et s’éloigne en dégainant sa propre épée accrochée à sa ceinture. Les deux armes n’ont pas du tout la même taille, mais ça ne semble pas le déranger.

Le chauve se met ensuite devant Nina tandis que la lancière se place devant Azalée. Ils regardent Deux qui continuent de s’éloigner. Et qui finit par s’arrêter à une trentaine de mètres du pont.

D’un mouvement de son épée, il fend l’air et, aussitôt, un sifflement strident retentit dans la caverne. Quelques instants plus tard, Nina peut entendre une explosion alors que la caverne se met à trembler. Un nuage de poussière et de pierres fonce dans sa direction alors que le chauve la protège des débris de l’explosion.

Une fois la poussière retombée, Deux rattache son épée à sa ceinture et brandit Judas pour reproduire alors le même mouvement à l’épée.

Un flash lumineux semble complètement illuminer la caverne en éclipsant même la lumière des flammes encore présentes dans la plaine. L’instant d’après, une explosion dévore en un clin d’oeil l’espace qui sépare Deux du petit groupe en se propageant toujours plus loin. L’explosion manque de souffler Nina qui attrape l’armure du chauve par réflexe pour se tenir à quelque chose alors qu’elle a l’impression de n’être qu’une brindille dans un ouragan.
Le chauve tient bon, mais recule malgré lui de plusieurs mètres en épongeant le plus gros du choc à l’aide d’une sorte de sphère magique qui recouvre entièrement le groupe. Du coin de l’œil, Nina regarde Azalée qui est tenu par la lancière d’une main et qui de l’autre s’accroche à sa lance fermement plantée dans le sol. Lui aussi voltige dans les airs malgré la force de la lancière. Dans le souffle de l’explosion, Azalée ressemble plus à un corps désarticulé qu’à un humain.

Pendant un instant, Nina a l’impression que la vibration de l’air va finir par la rendre complètement sourde. Alors que le souffle de l’explosion finit par passer, la caverne continue de trembler de plus en plus fort tandis que le sol et le plafond se fissurent. Le pont de pierre à côté d’eux s’est déjà effondré à cause du souffle. Des morceaux de pierre de plusieurs tonnes tombent tout autour d’eux, alors que la sphère magique les empêche de réduire le groupe en bouilli.

Pendant plusieurs dizaines de secondes, le sol continue de trembler pendant que le chauve maintient sa barrière. S’il restait des morts encore en état de se battre dans la caverne, il n’y en a certainement plus à présent. La force du souffle était telle qu’ils ont fini en charpie sur les parois de la caverne en parcourant plusieurs centaines de mètres. Si certains y ont survécu, la chute continuelle de pierre faisant la taille de voiture les achèvera.

Les tremblements continuent alors que la caverne semble sur le point de s’effondrer. Pendant un instant, Nina se demande si la caverne va vraiment résister à l’explosion alors que les tremblements et les vibrations de l’air ne donnent pas l’impression de se calmer. La puissance de ce coup d’épée serait probablement capable de couler un porte-avion.

Finalement, et après plusieurs secondes, la bourrasque causée par l’explosion s’arrête et Nina lâche l’armure du chauve. La caverne continue de gémir, mais cela se calme petit à petit alors que le plafond éventré par l’explosion continue de vomir des blocs de pierre sur le sol.

Si la première explosion était déjà impressionnante, la deuxième est complètement terrifiante. Avec une telle puissance, Deux pourrait probablement détruire une armée en un seul coup d’épée. Cependant, Nina voit ce coup d’épée comme de la frime. Il était clairement intéressé par Judas depuis le début et il voulait connaître sa puissance par lui-même. Même si Nina ne peut probablement pas reproduire une attaque de ce genre, c’est bon de savoir que c’est une possibilité, aussi inutile et débilement puissante soit-elle.
Ce type en armure est en tout cas extrêmement dangereux et elle le reconnaît. Ce qui l’inquiète cependant, c’est de savoir s’il y a quelqu’un dans l’armée de la Reine de la Nuit qui s’appelle « Un ». L’idée même que quelqu’un soit plus puissant que ce que Deux vient de montrer est ridicule, mais c’est une possibilité. Cela explique en tout cas pourquoi le royaume de la Reine est capable de repousser les attaques des autres royaumes sans problèmes.

Deux entre dans la bulle comme si de rien n’était alors qu’il est impossible de voir quoi que ce soit à cause du mélange de fumée et de poussière tenu en respect par la sphère magique du chauve. Deux tend Judas à Nina d’une main, mais reste inexpressif comme s’il ne s’était rien passé.

« Intéressant. »

Sur cet unique mot, Nina attrape son épée qui ne semble pas avoir subi de dommage. Elle injecte rapidement du mana pour lui demander s’il n’a rien, mais elle ne s’attendait pas à la réponse qu’elle obtient de sa part.

≈ Ne le laisse pas m’avoir. ≈

Pendant un instant, Nina se met à sourire avant de rire franchement jusqu’aux larmes. Il semble que finalement elle ait trouvé une punition adéquate à son comportement de tout à l’heure.

Pour la première fois de sa courte existence, Judas vient probablement de connaître la peur.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 


Tu veux des chapitres en plus de la Tour des Mondes ?
Visite directement la page tipeee de l’oeuvre !
Pour un don de 10€, tu auras accès à 50 chapitres supplémentaires sur la série par rapport à la parution KissWood ainsi qu’à des dizaines de bonus !


Rendez vous sur ce lien : Tipeee

1 thought on “Tour des Mondes – Nina 28

Laisser un commentaire