Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 88.3 - KissWood

Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 88.3

Chapitre 88.3 : L’eau qui guérit l’âme (3)

Avais-je besoin d’utiliser la Vierge de fer ? Cependant l’attaque de Glass avait été assez puissante pour presque briser le bouclier de l’Ire. Je ne pouvais pas être sûr qu’elle ne détruirait pas la Vierge de fer. Glass a recommencé à utiliser sa puissante attaque de scission de l’océan.

« Glass! C’est trop dangereux ! Arrête ! »

« Si nous ne le vainquons pas maintenant, il ne fera que gagner en puissance ! Même si je ne survis pas, nous devons le vaincre ! »

« Je ressens la même chose. »

J’ai tendu la main et me suis préparé à utiliser la prison bouclier.

« Monsieur Naofumi ! »

« Maître ! »

« Restez en arrière toutes les deux ! »

Si elles étaient emportées par cette situation, elles mourraient à coup sûr. Glass était tout simplement trop puissante.

Après cet échange d’attaques, lequel d’entre nous resterait debout ?

« Majesté… fueeee. . . .”

« Quoi ?! »

Je ne sais pas comment, mais soudain la reine se tenait derrière Glass. Elle avait utilisé la confusion ambiante pour se faufiler ? Une autre personne dans un costume d’écureuil kigurumi s’accrochait à un tonneau, flottant sur la mer.

La reine a utilisé la magie pour envoyer quelque chose vers moi.

« Monsieur Iwatani ! Prenez-le ! »

Un baril ? Pourquoi ? Le tonneau a volé et a atterri entre Glass et moi. Pendant une seconde, j’ai cru qu’elle essayait juste de faire une distraction. Mais ensuite j’ai reconnu le tonneau.

« C’est… bouclier étoile filante ! »

« Qu’est-ce que c’est ?! »

Le champ de force est apparu, et j’ai sauté à l’endroit où se trouvaient Raphtalia et Filo. Glass se préparait encore à son attaque lorsque le projectile de rucolle explosif a détoné avec force. Nous nous étions battus au sommet de la baleine inter-dimensionnelle, et c’est là que le tonneau a explosé. Toute la zone a immédiatement été remplie d’une odeur de rucolle, et d’une épaisse brume rouge.

« C’est… c’est… »

Glass ne pouvait pas voir dans l’épais brouillard rouge. Elle tenait son visage dans ses mains, et trébuchait à gauche et à droite. 

« Qu’est-ce que c’est ? Serait-ce possible ? Les barils qu’ils ont utilisés pour rendre la mer rouge ? » 

Le brouillard n’a pas réussi à traverser le champ de force du bouclier étoile filante.

« Raphtalia, Filo, vous comprenez ? »

« Oui ! »

Ce serait dangereux, mais c’était notre seule chance.

« Ce… »

« Hya ! »

« Yah ! »

Nous nous sommes tous déplacés dans le brouillard et avons manœuvré derrière Glass. Raphtalia et Filo sont allées jusqu’à la limite du champ de force, et l’ont attaquée par derrière.

« Argh ! »

Après notre attaque réussie, nous sommes revenus nous cacher dans le brouillard. Chaque fois que Filo a sorti son visage du champ de force, elle a reniflé l’air et a fait un visage perturbé. 

« Ça pue ! S’ils sont coincés dehors, ils ne vont pas aimer ça ! » 

« Merde. . . »

« Ugh . . . Vous n’arrêtez pas ! »

Je pouvais entendre Arc et ses compagnons crier. Ils n’ont pas pu attaquer parce qu’ils ne nous trouvaient pas dans le brouillard. Il y a eu un éclaboussement. Arc et les autres avaient plongé dans l’eau. Ils ont nagé. Puis ils ont grimpé sur la coque du navire en train de couler. S’ils utilisaient plus d’eau pour guérir l’âme sur Glass afin de la guérir et de l’alimenter en énergie, le combat ne tournerait pas à nouveau en notre faveur.

« Je ne m’attendais pas à une telle attaque. Ça ne se présente pas bien. »

 « Arc ! On finit ça maintenant ! » 

J’avais encore la Vierge de fer, et une autre technique comme le sacrifice du sang. Mais je pensais que la Vierge de fer suffirait contre Arc 

« Ce n’est pas encore fini. »

Thérèse se tenait à côté d’Arc.

Je pourrais peut-être utiliser la Vierge de fer sur les deux en même temps… ?

« Pas encore ! »

Une tornade est apparue et le brouillard a disparu. Glass se tenait là, respirant fortement. Elle tenait sa tête dans ses mains, et trébuchait à gauche et à droite. Ces gens étaient des durs ! Allez, venez. Qu’est-ce qu’il fallait pour mettre fin à tout ça ? Nous avions essayé stratégie après stratégie, et rien ne suffisait pour les achever. Je n’avais pas d’autre choix. J’ai dû utiliser mon dernier tour.

 « Glass, je suis sûr que vous comprenez. Je dois finir ça ! »

Je me suis demandé si je devais l’utiliser sur Arc ou sur Glass. Ils étaient tous les deux très puissants. Mais les attaques d’Arc étaient plus délicates à gérer, alors j’ai décidé de me concentrer sur lui en premier.

« Prison bouclier » !

« Oh ! »

Arc a été pris dans la prison bouclier.

« Stop ! »

Glass a immédiatement commencé à pilonner la prison avec des attaques à longue distance, tandis qu’Arc la tailladait de l’intérieur. La prison bouclier n’était pas assez résistante pour contenir les deux attaquants, et elle s’est brisée. Merde. Il a fallu trop de temps pour mettre en place l’attaque de la Vierge de fer. J’ai d’abord dû les piéger dans la prison bouclier, activer un mode attaque, et enfin recourir à la Vierge de fer. Mais si cela prenait si longtemps qu’ils pouvaient s’échapper de la prison bouclier, je ne pouvais pas le faire. Arc ne put se retenir d’ajouter des mots de soulagement. 

« C’était moins une ! »

Je n’avais pas d’autre choix. Il fallait que je m’appuie sur un médicament brûleur de vie. Mais pour l’utiliser, il fallait que je survive à une de leurs attaques. Dans le pire des cas, je devrais utiliser un sacrifice de sang et les tuer tous les deux en même temps.

Soudain, j’ai entendu un bip.

00:59

Les chiffres sont apparus dans mon champ de vision. Je me souviens que quelque chose comme ça s’est produit la dernière fois que nous avons combattu Glass. Elle avait battu en retraite immédiatement après l’apparition du décompte temporel. S’échapperait-elle à nouveau ? Je ne pouvais pas la laisser faire. Nous étions sur le point de gagner. Il était  temps de mettre un terme à tout cela ! 

« Il semble qu’il n’y ait vraiment pas d’autre choix, Arc ? »

 En un instant, Glass était juste devant moi. 

« Non… Madame Glass ! »

Elle a ouvert son éventail. Quand Thérèse l’a vue, elle s’est couverte la bouche avec ses deux mains. Elle avait l’air terrifiée. Que se passait-il ? Après toutes ces attaques, cela signifiait-il qu’ils avaient encore un atout ? 

« Glass ! »

Arc était furieux. Il a couru derrière elle, et a accroché ses bras autour de son torse, la retenant. 

« Qu’est-ce que tu fais ? Lâche-moi ! »

« Tu ne peux pas le faire. Tu n’as pas pensé à ce qui va se passer ! »

« Penses-y Arc. Penses à sa puissance. Nous devons être prêts à tout donner si nous voulons le vaincre. »

« Mais Glass… »

Arc s’est penché et a murmuré à l’oreille de Glass. Elle a soudain eu l’air très surprise. Arc et Thérèse ont tous deux fait un signe de tête.

« Très bien. Alors nous devons nous retirer aujourd’hui. »

Elle a hoché la tête lentement. Qu’aurait-il pu dire ?

Je me fichais de leur stratégie. Je ne pouvais pas les laisser s’échapper cette fois-ci.

« Tu crois que je vais vous laisser partir ? »

« Essaye donc de nous arrêter. Naofumi, la prochaine fois nous sortirons victorieux. »

Glass a immédiatement utilisé une attaque à distance, remplissant la zone de vents violents. Quoi ? Les soldats dans les  bateaux étaient tous aspirés par le vent !

« On dirait que vous avez gagné tous les trois cette manche. Naofumi. Je n’aime pas ce nom. Est-ce que gamin te convient ? » 

« Pourquoi ? ! »

Arc ne semblait pas du tout inquiet. Il nous a fait signe alors qu’ils sautaient dans une brèche.

« Je vous dis à bientôt. Au revoir. »

Thérèse a jeté un sort, sauvant ainsi les soldats des vents. Puis elle a jeté une pierre précieuse à terre et elle a explosé, laissant la place à sa fuite.

« Attendez ! »

Nous les avons poursuivis, mais ils étaient trop rapides. Nous n’avons pas pu les atteindre avant qu’ils ne soient déjà dans la brèche. J’ai hésité pendant une fraction de seconde. Je me suis demandé si nous devions les suivre. Mais il était trop tard. La brèche s’est refermée.

« Bon sang ! On était si près du but ! »

Ils s’étaient échappés. Nous étions devenus beaucoup plus puissants, alors je pensais vraiment que nous allions vaincre Glass cette fois-ci. Mais nous n’avons jamais réussi à porter un coup gagnant. La prochaine fois que nous nous rencontrerons, nous recommencerons tout. Avec leurs attaques spéciales, ils avaient trop de tours dans leurs manches. Je respirais à fond. Tout ce que je pouvais faire, c’était de surveiller les dégâts que la vague avait laissés dans son sillage. 

Traducteur : Reset

Correcteur : Gobles

Chapitre Précédent | Sommaire |Chapitre Suivant  

Laisser un commentaire