KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 52

Chapitre 52 : Réécrire Le Destin – 4ème Round ( 2ème Partie)



« Dix secondes ? »

La Sainte s’est rapidement mise au travail lorsque j’ai lancé le compte à rebours. Elle murmurait joyeusement “qu’est-ce que je vais prendre… ?”. Ce qu’elle a finalement choisi était une paire de talons hauts qui n’allait pas du tout avec sa robe. Les talons étaient assez hauts pour augmenter sa taille d’environ dix centimètres. Essayait-elle d’avoir l’air aussi grande que possible… ? Je ne savais pas qu’elle avait autant envie d’air frais.

Quand bien même, il y a de grandes chances qu’elle puisse tomber avec une paire de talons aussi hauts.

J’ai regardé un peu autour de moi et j’ai choisi une autre paire de chaussures pour elle. Il s’agissait d’une paire de chaussures plates, blanches et brillantes, qui semblaient vraiment bien s’accorder avec sa robe en coton blanche.

« Ne sont-elles pas mieux ? Je ne suis pas sûr que tu puisses marcher avec celles-là. »

« Hah ? Ce que vous venez de dire est une très grosse insulte à ma féminité ! »

Féminité… ? Elle veut grandir à ce point ? La Sainte est devenue furieuse et a attrapé ses talons hauts.

« Je peux supporter les talons hauts vous savez ? Même un talon compensé n’est rien pour moi ! Je peux supporter des talons compensés et même des talons aiguilles avec facilité ! »

Encore un jeu de mots*. La Sainte s’est moquée de moi avec le talon compensé et je lui ai juste répondu en secouant la tête. Elle était censée être un clown ou quoi ? Elle a choisi les talons hauts en dépit de la volonté de tous et a enlevé ses chaussures.

Ah, était-elle…

La Sainte a mis ses mains sous la jupe de sa robe pendant que tout le monde la regardait, et a enlevé ses collants. Le tissu noir s’est déroulé pour révéler une jambe blanche. Elle s’est ensuite redressée sur une jambe, comme une grue, et a tenté d’enlever le collant de son autre cuisse. N’était-elle pas gênée ?

Alors que je la regardais avec stupéfaction, la Sainte s’est mise à rire doucement et s’est approchée de moi.

« Quand je pense que vous me regardiez avec ces yeux… Comme je le pensais, les lycéennes sont vraiment des produits de première qualité. Bon, je vais vous donner ça comme récompense. S’il vous plaît, traitez-le précieusement. Ah ! Peut-être que vous pourriez l’utiliser comme héritage familial. »

Elle essayait de me donner son collant. En plus ça sentait mauvais à cause de la chaleur de l’été.

« Je n’en veux pas ! »

Je l’ai jeté par terre dès que je l’ai eu.


Scrontch !

La Sainte a pris une énorme bouchée de son pancake tout en souriant, puis a mis ses mains autour de ses joues. Un pancake garni de salade de maïs et une saucisse sur bâtonnet, avec du ketchup et de la moutarde. C’était seulement 2,5 dollars. Elle les a avalé en trois bouchées et a commencé à chercher sa prochaine cible. Pendant tout ce temps, elle me regardait avec un visage coupable.

« Ech qu’je poua en avoa encoch s’il vous plech ? »

« Avale d’abord. Ne parle pas la bouche pleine. »

Elle mange beaucoup. Pourquoi ai-je l’impression d’élever une vache ? Nous étions montés tous les deux au septième étage et j’avais commencé à nourrir la Sainte par curiosité, juste pour voir la quantité qu’elle pourrait manger. Le huitième étage est un complexe de cinéma, donc… je suppose que nous allons regarder un film ensuite ?

C’est un peu barbant.

J’ai enfoncé des bâtonnets de bacon et des frites dans sa bouche en pensant au film que nous allions regarder.

Scrontch Scrontch.

Elle mange vraiment comme une baleine. Un peu comme Pacman. Elle aurait probablement mangé ma main si je n’avais pas fait attention. La Sainte, qui a remarqué que je l’observais avec curiosité alors que je lui fourrais toujours plus de nourriture dans la bouche, m’a tendu un bâton de viande rôtie.

« Heh~ Alors vous avez faim finalement, Mr. le Meurtrier ? Vous devriez manger. Ahh~ »

« Je n’ai pas besoin de manger. Je n’ai pas faim et je ne sens pas le goût des choses de toute façon. »

Elle a continué à essayer de l’enfoncer malgré le fait que je ferme bien la bouche. Mon visage est devenu couvert de sauce à cause de ça.

« Vous serez en mesure de sentir un peu le goût si je vous lance un [Shining Buster] dans la bouche. »

« Les mots peuvent être violents aussi, bon sang ! »

Elle faisait vraiment n’importe quoi. J’ai fini par prendre le bâton et j’ai activé [Cœur d’or]. J’ai acheté l'[Anneau Dévoreur] dans la section des équipements spéciaux. Ça ressemblerait à une bague de couple si je mettais ça à mon annulaire, alors je l’ai mis à mon majeur.

Bon, on a toujours l’air d’un couple comme ça.

On a juste l’air d’en être un, bien sûr.

Je n’avais aucun sentiment pour la Sainte. Moi, qui n’avais pas de “cœur” au départ, je ne finirais probablement jamais par aimer quelqu’un. Pour l’instant, j’avais l’intention de la satisfaire, pour que… Elle ne se mette pas en travers de mon chemin – pour que je puisse me concentrer.

Sa mémoire devrait se réinitialiser d’ici la fin de la journée.

En fin de compte, tout cela n’était fait que pour me satisfaire. Pour la Sainte, tout cela était complètement insignifiant.

Hm, dans tous les cas…

« Barbant. »

J’ai tranquillement regardé les gens autour de nous. Peu importe où nous allions, les gens nous suivaient. Ils ne se contentaient pas de nous suivre. Ils prenaient des photos avec leurs smartphones sans essayer de le cacher. Avaient-ils vraiment si peu à faire ? La Sainte a glissé quand elle n’a pas fait attention, tombant sur le sol en gémissant. Nous étions à nouveau entourés de la tumulte des sons d’obturateurs.

Comme je le pensais, elle n’était pas habituée aux talons hauts. Pourquoi les a-t-elle choisis alors ? La raison pour laquelle les gens s’ornementent est qu’ils veulent être beaux pour une personne. La conclusion à laquelle je suis arrivé est donc évidente.

Pour avoir l’air bien en face de moi.

Non, ce délire est juste trop démesuré. Ça n’aurait pas dû faire si mal, mais elle pleurait comme un bébé en tendant les bras vers moi. Je me souviens que quelque chose comme ça s’est déjà produit. Quand on installait la barrière pour piéger le Guerrier.

Je lui avais dit de se lever toute seule à ce moment-là, mais…

J’ai attrapé ses mains et je l’ai aidée à se lever. Mes mains ont pris feu quand j’ai attrapé les siennes et j’étais rempli de douleur. En même temps, je pouvais sentir sa chaleur et la douceur de ses mains.

« C’est quoi ce.., regarde ! Regarde ! »

« Du feu… »

Les gens du public chuchotaient entre eux quand ils ont vu la flamme sacrée. Eh bien, ce n’est pas comme si ça importait qu’ils la voient. Je pourrais juste appeler ça un tour de magie.

« … Mer…ci. »

Elle a dit merci d’une voix presque silencieuse. Elle était devenue rouge comme la braise à cause de l’embarras alors qu’elle époussetait ses vêtements. Qu’était-il arrivé à ses pleurs de tout à l’heure ? Peu importe, je suppose que je devrais lui donner une nouvelle paire de chaussures… J’ai claqué des doigts et demandé au garde de sortir les chaussures plates blanches. Lorsque j’ai poussé la paire vers elle, elle a fini par mettre ses pieds dans ma direction après une certaine résistance. Essayait-elle d’être Cendrillon ou quelque chose comme ça ?

« Tu les mets toute seule. »

« Vous n’alliez pas me les mettre ? »

« Pourquoi le ferais-je ? »

Le visage de la Sainte est devenu encore plus rouge qu’avant quand je lui ai opposé un refus catégorique. C’était évident où tout ça allait nous mener. Je l’ai rejetée tout en sachant cela. Après tout, même si c’était moi, mettre des chaussures à une femme était… un peu gênant.


(* Les jeux de mots de la Sainte … -_-”
Une histoire de talons qui est intraduisible en français, et qui n’apporte ou ne change rien à l’histoire.
Ayant échoué à trouver un équivalent, j’ai fait au plus simple.
La ”moquerie” du talon compensé faisant référence à la 2nde rencontre de la Sainte avec Jin. Chapitre 8, où elle lui dit : « Je l’ai pensé la première fois que je vous ai vu, mais vous êtes vraiment très petit. » )




 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

1 thought on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 52

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :