KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 135

Hello,
Je vous souhaite à toutes et à tous de passer de bonnes fêtes de fin d’année. ^^
Bonne lecture !!



Chapitre 135 : Adieux (2)



Je suis allé au restaurant avec Kim Suho.
Il était temps pour moi de m’occuper de toutes mes affaires personnelles. Et il y avait quelque chose que je devais lui donner.

« Au fait, pourquoi n’as-tu pas mangé avec Chae Nayun dernièrement ? »

Kim Suho s’est assis en jetant un coup d’œil dans le restaurant.

« Aucune raison particulière. J’ai quelque chose à te dire. » (*Hajin parle un peu de la même façon que Nayun.)
« …. »

Kim Suho a soudainement fait un petit sourire espiègle.

« Qu’est-ce qui se passe avec ton visage ? »
« Rien, j’ai trouvé que tu ressemblais à Chae Nayun. Je dois me tromper. »
« …Va te faire voir. »

J’ai ignoré son commentaire stupide, puis j’ai commandé mon plat et placé une jarre sur la table.

« Qu’est-ce que c’est ? »
« Tu as déjà oublié ? C’est la jarre que nous avons obtenue en combattant ce serpent. »

Cette Jarre de la Cupidité pouvait être utilisée deux fois. J’avais bien pensé à la garder rien que pour moi, mais cela aurait été trop cupide de ma part. Puisque je m’en suis servi une fois pour renforcer Aether, il était normal que Kim Suho puisse l’utiliser à son tour. Après tout, une cupidité incroyable adhérerait inévitablement à Misteltein.

« Je m’en souviens, mais j’ai dit que tu pouvais l’avoir… »
« Je l’ai déjà utilisée une fois. »

J’ai coupé Kim Suho avant qu’il ne puisse rejeter mon offre.

« De plus, je ne suis pas en train de te dire que je vais te la donner gratuitement. J’ai trouvé un autre Donjon, tu vois. »

Kim Suho a écarquillé les yeux.

« Un autre Donjon ? Tu travailles à mi-temps dans une guilde d’information ou un truc dans le genre ? »

J’ai souri.
Il était impossible pour moi de nettoyer ce Donjon tout seul, mais si je ne le faisais pas, l’artefact qui s’y trouvait finirait par tomber entre les mains des Djinns.

« En échange de l’utilisation de cette jarre, nous allons nettoyer ce donjon. Nous partagerons le butin 70/30. »
« … Tu prends 70 % ? »
« Ouaip. »

Kim Suho m’a regardé sans rien dire, puis a souri et a tiré la jarre vers lui.
C’était un accord silencieux.

« Alors, comment est-ce qu’on l’utilise ? Tu l’as fait expertiser ? »
« Ouais, ça s’appelle la Jarre de la Cupidité. Tu as Misteltein avec toi, n’est-ce pas ? »
« Ouais. »
« Alors tu dois juste la mettre dedans pendant 10 jours. »
« … C’est tout ? »
« Cet artefact consolide tout ce qui est mis à l’intérieur. Je suis sûr que Misteltein recevra une énorme amplification de sa puissance. »

Misteltein montrerait sans aucun doute une grande synergie avec n’importe quel type de cupidité. Enfin, en espérant qu’elle ne reçoive pas une cupidité liée au charme comme Aether.
Kim Suho avait l’air satisfait. Si je me souviens bien, l’attachement de Kim Suho envers Misteltein devrait être à un niveau sans précédent. Il devrait même dormir avec elle.

« … Merci. »

Kim Suho a soudainement pris un air désolé et a parlé doucement.

« Tu n’as fait que m’aider ces derniers temps. »
« C’est donnant-donnant. »
« Non, même à Busan, c’est grâce à toi si… »

Busan. Il doit parler de Jin Sahyuk.
J’ai secoué la tête.

« Non, tu t’en serais très bien sorti sans moi. »
« … Tu es plutôt têtu, tu sais ça ? »
« Et c’est toi qui dit ça ? »« No-on, tu es plus têtu. »
« Non, c’est toi. »
« Non, c’est toi ! »

Kim Suho et moi avons tous les deux froncé les sourcils. Notre échange soudain de louanges s’était transformé en un concours de regards. Nous nous sommes rapidement mis à rire, puis nous avons tous les deux souri.


Cette nuit-là, je suis allé à Séoul en passant par le Portail de Cube.
Le temps était maussade et désagréable.
Ma poitrine était particulièrement lourde aujourd’hui.Alors que j’étais sur le point de quitter la Station du Portail, un visage familier est apparu.

« Hé, Kim Hajin~ »

C’était Chae Nayun.
Elle a mis son bras autour du mien dès qu’elle est apparue.

« Pourquoi es-tu toujours en retard ? »
« …. »

Ce soir, j’avais prévu de dîner avec Chae Nayun.
C’était la soirée où j’allais lui faire mes adieux.

« … Hé. »

J’ai répondu sans une once d’émotion dans ma voix.
Chae Nayun a légèrement reculé mais a vite fait un grand sourire.

« Bon sang, c’est quoi cette réaction ? Bref, où allons-nous aujourd’hui ? »
« J’ai réservé dans un restaurant près du district de Seocho. »

Près de mon appartement, il y avait un restaurant qu’Evandel et moi fréquentions.

« Oh~ vraiment ? »
« Ouais, suis-moi. »
« … Ah, attends-moi. »

Je me suis dirigé vers un parking près de la Station du Portail.
Grâce à mon abonnement VIP d’un an, ma moto était garée à la meilleure place.
Chae Nayun a été folle de joie quand elle a vu ma moto. J’ai conduit bien plus habilement qu’avant (grâce à Dextérité) et nous sommes arrivés au restaurant.

J’étais quelque peu nerveux à l’idée que le serveur me remarque. Mais je n’ai reçu aucun regard étrange, probablement parce que je portais toujours des lunettes de soleil lorsque je venais avec Evandel.
Nous étions assis l’un en face de l’autre, et Chae Nayun a posé plusieurs questions pendant que nous attendions que nos plats arrivent. Cependant, j’ai répondu à toutes ses questions sans grand enthousiasme.

« … Hum… Pff… »

À la fin, Chae Nayun semblait en avoir marre, car elle faisait la moue.
Même lorsque nos plats sont arrivés, je suis resté silencieux. Chae Nayun me jetait des coup d’œil furtifs tout en mangeant tranquillement son repas.
Nous avons fini notre dîner dans un silence total.

« Ça fera 230 000 wons. »
« Hé, je vais payer… »
« Non, je vais le faire. »

J’ai payé la note avant que Chae Nayun ne le fasse et j’ai quitté le restaurant.
Le ciel était assez sombre.
J’ai marché sous ce ciel sinistre, et Chae Nayun m’a suivi.

« Hé. »

Après nous être promenés silencieusement pendant quelques minutes, nous sommes arrivés dans un parc vide. Chae Nayun a finalement ouvert la bouche. Je me suis arrêté, et je me suis retourné. Je pouvais voir des larmes commencer à apparaître au coin de ses yeux.
Elle m’a fusillé du regard et a serré les poings.

« Tu fais exprès de me tourmenter ? »
« …. »

Je ne lui ai pas répondu.
La voix furieuse de Chae Nayun a continué.

« Ou est-ce que tu m’ignores, tout en ayant conscience de mes sentiments ? »
« …. »
« Ou n’es-tu vraiment pas au courant ? »

En entendant sa voix larmoyante, j’ai fermé les yeux. Dans ma tête, j’ai répété une fois de plus ma résolution.
La seule façon pour moi de demeurer dans son esprit en tant que bon souvenir… C’était d’être une “mauvaise” personne plutôt qu’une “personne à tuer”.

« Désolé. »

Je devais mettre fin à notre relation avant qu’elle ne progresse davantage.

« … À propos de quoi ? »

Chae Nayun m’a redemandé d’une voix tremblante.

« À propos de quoi es-tu désolé ? »

J’ai parlé avec détermination en la regardant dans les yeux.

« Je laisse tomber Cube. »
« … ! »

Choquée, Chae Nayun en a eu le souffle coupé.

« P-Pourquoi ? »
« Je m’apprête à devenir mercenaire. J’ai déjà eu une bonne offre. »
« … Ouais, mais pourquoi ? »« Je ne veux pas te le dire. »

Chae Nayun a froncé les sourcils, elle semblait contrariée.

« … Alors quand est-ce que tu laisses tomber exactement ? »
« La semaine prochaine au plus tôt. »

La semaine prochaine.
En entendant ces trois mots, Chae Nayun s’est mise à rire avec mépris.

« Et quand t’es-tu décidé ? »
« Avant d’entrer en deuxième année. »

En entendant cela, Chae Nayun a serré les dents et s’est forcée à sourire.

« Donc tu as décidé ça il y a longtemps ? Sans rien me dire ? »
« Pourquoi l’aurais-je fait ? »
« Ah… d-d’accord, d-d’accord, d-d’accord… »

Incapable de parler correctement, Chae Nayun a baissé la tête et s’est donné une gifle. Ses cheveux, qui étaient devenus assez longs, ont été secoués et ont recouvert son visage.
Après un bref moment de silence…

« Bien, j’ai compris. »

Elle a levé la main et essuyé les larmes qui coulaient sur son visage.

« Fais ce que tu veux. Ce sont tes affaires de toute façon. Ça n’a rien à voir avec… Putain ! »

Après avoir continué de jurer à voix basse, elle s’est retournée.

Tac, tac.

Seul le son de ses pas résonnait dans le parc vide.

« … Ouais. »

Je me suis également retourné.
J’ai soupiré avec amertume, puis j’ai commencé à m’éloigner d’elle.
Mais…

Biiiip — Biiiip —

Ma smartwatch s’est soudainement mise à vibrer sans s’arrêter.
Et il n’y avait pas que la mienne.
Celle de Chae Nayun, et même les montres des personnes éloignées de nous se sont toutes mises à sonner bruyamment.
C’était une alarme d’évacuation d’urgence.

« Hein ? »

Perplexe, j’ai allumé ma smartwatch.
Il y avait un flash d’information révélant que la Grâce Sacrée du Créateur avait échoué dans sa campagne de la Tour.
Comme je savais que cela allait arriver, je n’y ai pas prêté attention.

« … Hé ! Kim Hajin ! »

Cependant, Chae Nayun a subitement couru vers moi. Avant même que je puisse réagir, elle m’a enlacé et m’a recouvert avec son corps. C’était comme si elle essayait de me protéger de quelque chose.
L’instant d’après…

BAAAAANNG — !

Une explosion géante nous a balayés.
Je n’ai même pas eu le temps d’être surpris.
Après un rapide flash de lumière, une énorme onde de choc s’est abattue sur mon corps.
Ensuite, je me suis évanoui.


Yoo Yeonha se trouvait actuellement dans sa chambre d’étudiante. Elle était plus petite que celle de l’année dernière en raison de sa chute au classement.

« Hmm… »

En voyant le rapport qui venait d’arriver, Yoo Yeonha a soupiré.

[Nous avons enquêté sur tous les criminels connus dans le monde, mais aucun d’entre eux ne possède un tel tatouage.]
[Notre nouveau membre, Kim Hosup, a été d’une grande aide dans cette investigation.]

L’enquête complète avait été menée en trois semaines. Comme Yoo Yeonha s’attendait à ce que cela prenne au moins trois mois, elle a réellement été surprise.

« La nouvelle recrue que nous avons embauchée la dernière fois doit être très utile. »

Yoo Yeonha a renvoyé une réponse favorable parlant d’un bonus récompensant le travail acharné de la nouvelle recrue. Puis, elle s’est remise à regarder le tatouage.
Un tatouage d’apparence banale qui n’était pas si banal que ça. Bien que la couleur profonde du tatouage lui donnait un air bizarre, elle le rendait d’autant plus naturel.

« D’où vient un tatouage comme celui-ci… ? »

Alors que Yoo Yeonha murmurait avec curiosité, un autre message est arrivé.
Cette fois, il était bien plus choquant que le précédent.

[Maître, la Grâce Sacrée du Créateur a échoué dans sa campagne de la Tour des Miracles.]

« Quoi ? »

Au même moment, sa smartwatch s’est mise à sonner bruyamment.

Biiip — Biiip —

« Aaah ! »

Surprise par l’alarme d’évacuation d’urgence, Yoo Yeonha a bondi hors de son siège.

« Q-Qu’est-ce que c’est !? »

Toutefois, elle s’est vite calmée et a répondu au message qu’elle venait de recevoir.

[En êtes-vous sûr ?]
[Oui. L’échec de la Grâce Sacrée du Créateur a crée une rupture de la Tour des Miracles, causant des explosions de puissance magique autour de la zone.]

« …. »

Yoo Yeonha a fait un visage étrange suite à cette révélation.
L’échec de la conquête d’une Tour causait souvent un choc entre sa puissance magique et la puissance magique du monde extérieur, provoquant d’énormes explosions.

Il y avait donc deux possibilités.

Soit c’était dans la nature de la Tour de réagir comme ça, soit la guilde qui avait échoué à la conquérir avait été négligente.
La Tour des Miracles était située dans la montagne Umyeon à Gangnam. Si les explosions étaient causées par la négligence de la guilde censée la conquérir…

« Hum. »

Ce serait la fin de la Grâce Sacrée du Créateur.
Yoo Yeonha s’est inconsciemment mise à sourire. Mais ce n’était pas le moment de se réjouir.
Elle a rapidement pris un air sérieux et a contacté l’Essence du Détroit.

« Déployez immédiatement des membres de la guilde dans les régions situées autour de la Tour des Miracles. Oui, autant que possible ! Notre premier objectif est la protection et le sauvetage des civils. »

La chute d’un concurrent était une opportunité de croissance.
Yoo Yeonha avait prévu d’utiliser cette situation au maximum.

« Pffiou… »

Après avoir passé environ 10 minutes enfouie confortablement dans son fauteuil…

Dridriiing —

Sa smartwatch a sonné une fois de plus.
Elle a décroché sans trop réfléchir.

« … Oui, allô ? »

Pourtant, le contenu de l’appel était quelque chose qu’elle ne pouvait pas prendre à la légère.


Yoo Yeonha a rapidement couru jusqu’à l’hôpital Gangnam Severance, où Chae Nayun et Kim Hajin étaient hospitalisés.
C’était peut-être à cause de la lenteur du flux d’informations, mais elle n’avait pas encore eu de nouvelles de Kim Suho et de Shin Jonghak. Néanmoins, l’hôpital était toujours en plein chaos. Des patients continuaient d’arriver, et la plupart d’entre eux étaient gravement blessés.

« Yoo Yeonha-ssi, par ici. »

Le chef des internes de l’hôpital est rapidement venu la saluer.

« Hum, où sont les deux patients dont vous m’avez parlé ? »
« Ah, aucun des deux n’est gravement blessé, donc ne vous inquiétez pas trop. Ils sont actuellement dans des chambres VIP. »

Yoo Yeonha a poussé un soupir de soulagement. En même temps, elle ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi il leur arrivait toujours ce genre de choses ?

« Et les autres civils ? »
« Nous ne connaissons pas encore l’ampleur totale des dégâts, mais Gangnam étant un quartier assez riche, la présence de plusieurs barrières de mana ont permis de réduire l’impact des explosions. Les dégâts devraient être dans des niveaux acceptables. »
« Ah… alors pouvez-vous me conduire à la chambre de mes amis ? »
« Oui, suivez-moi. »

Yoo Yeonha a d’abord rendu visite à Chae Nayun.

« C’est ici. »
« Merci. »

[VIP – Chae Nayun]

La plaque indiquait qu’une seule personne se trouvait dans la pièce.
Yoo Yeonha a ouvert la porte et est entrée.

« Hein ? »

Chae Nayun était toujours inconsciente. Ce qui a surpris Yoo Yeonha, c’est que ses cheveux étaient bien plus courts qu’ils ne l’étaient plus tôt dans la journée.

« Ses cheveux sont… coupés très courts. »
« Ses cheveux ont été brûlés en protégeant l’autre personne, donc nous n’avions pas d’autre choix que de les couper. »
« Ah… »

Yoo Yeonha a immédiatement su que Chae Nayun avait protégé Kim Hajin.

« Tu sais, il s’en serait bien sorti même si tu ne l’avais pas protégé. »
« Hmm ? »

Chae Nayun a lentement ouvert les yeux.
Surprise, Yoo Yeonha s’est rapidement approchée d’elle.

« Nayun ! »
« … Hein ? »

Chae Nayun marmonnait d’un air absent après avoir repris conscience. Puis, tout à coup, elle s’est levée. Ses mains tremblaient de façon incontrôlable, et ses yeux étaient remplis de terreur.

« Nayun, tout va bien. »
« Q-Quoi, qu’est-ce que, ah, aaaah… »

Malgré les paroles chaleureuses de Yoo Yeonha, Chae Nayun était déjà sur le point de pleurer. En la voyant lutter pour se relever tout en étant terrorisée, Yoo Yeonha ne pouvait qu’avoir pitié d’elle.

« Nayun, calme-toi pour l’instant. »
« Ah, eh, Hajin, qu’est-il arrivé à, Hajin… »
« Le patient Kim Hajin va bien. Il dort dans la chambre voisine. Il est dans un bien meilleur état que vous. »
« … Vraiment ? »
« Oui, vraiment. »

Ce n’est seulement qu’à ce moment-là que Chae Nayun a arrêté de trembler. Mais dans la foulée, elle a commencé à faire de l’hyperventilation. Puis, elle s’est évanouie.
Yoo Yeonha a crié sous le choc.

« Ah ! Est-ce qu’elle va bien !? »
« Oui, comme je le disais, elle n’a aucune blessure physique. Mais elle continue à montrer des signes de crise d’angoisse. C’est déjà la troisième fois. »
« … La troisième fois ? »
« Oui, je crois qu’elle souffre d’une forme de Stress Post Traumatique. »
« C-C’est…. »

Yoo Yeonha a posé délicatement sa main sur le front de Chae Nayun. Il était brûlant.

« Ah oui, et l’autre patient ? »
« Le patient Kim Hajin se trouve à côté. »

Yoo Yeonha a laissé Chae Nayun pour aller dans la chambre voisine.
Kim Hajin dormait sur son lit d’hôpital.
Comme l’avait dit le médecin, il ne semblait pas avoir de blessures sérieuses.

« … Il souffre de légères brûlures aux bras et aux jambes, mais à part ça il va parfaitement bien. »
« Ça fait plaisir à entendre. »

Yoo Yeonha regardait fixement Kim Hajin, qui dormait dans une blouse de patient.
Il avait l’air détendu et en paix.
C’était presque comme s’il s’était endormi, plutôt que de s’évanouir.
En le regardant dormir comme un enfant, Yoo Yeonha a souri. Elle a également eu très envie de lui pincer les joues.

… Mais à ce moment-là, tout à fait par hasard, quelque chose a attiré son attention.

« Hum ? »

Sous sa manche droite, une ligne noire dépassait de son avant-bras.
C’était une forme étrangement familière et inquiétante à la fois.
Soudainement, une image lui est revenue en tête. Cette image s’est superposée à la ligne en face d’elle.

« … Qu’est-ce que… c’est… ? »

Yoo Yeonha a tendu la main tout doucement.
Mais au moment où ses doigts étaient sur le point de toucher sa manche, son instinct lui intimait de faire le contraire.
S’arrêter, reculer, ne pas aller plus loin.

« Ce… »

Pourtant, sa main a continué à bouger et a remonté la manche de Kim Hajin. Les regrets ne sont venus que plus tard.
La moitié du tatouage était encore couvert par sa manche.
Cependant, Yoo Yeonha n’avait pas besoin de le voir en entier.
La moitié d’une croix et la moitié d’un croissant de lune.
C’était exactement comme l’image du tatouage qu’elle avait vu.

« H… Hein ? »

Elle a lâché prise et la manche est retombée, recouvrant son bras.

« C-ce…. »

Presque comme si elle avait perdu l’usage de la parole, elle n’arrivait pas à trouver ses mots.
Elle n’arrivait plus à réfléchir.
Elle savait seulement qu’elle avait mal à la tête.
Son train de pensée semblait être interrompu, comme s’il tentait de la protéger d’un stress qu’elle ne pourrait pas gérer.
Son cerveau semblait avoir cessé de fonctionner.
En conséquence, la seule chose qu’elle pouvait faire était de respirer.

Dans un état second, Yoo Yeonha a levé les mains et a serré sa tête. Elle avait l’impression que sa tête était en train de brûler. Ses cheveux s’étaient emmêlés à cause des sueurs froides. Mais plutôt que ces choses insignifiantes…

« Ah… »

C’était douloureux.

« Aaaah… »

Sa tête lui faisait mal, comme si elle était sur le point d’exploser.
C’est tout ce qu’elle ressentait.




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

2 thoughts on “The Novel’s Extra – Chapitre 135

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :