KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 153

Chapitre 153 : 3 ans (7)



101ème étage de la Tour des Héros.

Dans un bureau créé exclusivement pour Aileen, ses employées fixaient une pile de documents.

« Hnng… »

Après de laborieux efforts, elles avaient résumé un nombre incalculable de documents à seulement 30 pages. Ces documents concernaient tous une entité mystérieuse connue sous le nom de Lotus Noir.

« C’est tout ce que nous avons sur lui ? » demanda Aileen en jetant un coup d’œil au résumé.

Le Lotus Noir, il était la nouvelle couleur noire de “ce” groupe et aussi celui qui avait attiré l’attention d’Aileen. Il était responsable de onze incidents terroristes survenus à Pandémonium.

« Oui, nous avons sélectionné les principales informations recueillies par nos informateurs vivant à Pandémonium. »
« … Ah~ bien~ c’est vraiment parfait~ »

Aileen a fait de son mieux pour paraître sarcastique, et personne ne pouvait lui en vouloir. Aucun de ces documents ne contenait la moindre information qui puisse déterminer l’identité du Lotus Noir. Ils n’étaient composés que de comptes rendus répertoriant ses accomplissements.
Pour ne rien arranger, Aileen connaissait déjà tous ces comptes rendus, qui étaient aussi simples que : [destruction effectuée avec une seule flèche], [symbole de lotus noir gravé sur le sol], etc.

« Euh, il disparaît toujours immédiatement après, donc il n’y a pas vraiment d’informations à son sujet. Il pourrait avoir un Don en rapport avec la téléportation… »
« Ouais~ ouais~ »

Aileen n’a pas prêté attention à leurs excuses.

« C’est de ma faute pour avoir espéré quelque chose d’uti… hein ? Attendez une minute. »

Tout à coup ça a fait tilt dans sa tête, et elle en a eu la chair de poule.
Elle a écarquillé les yeux en regardant fixement ses employées.

« Il part toujours après n’avoir tiré qu’une seule flèche… Alors… pourrait-il… non, pourrait-elle être l’Archer Divin ? »
« … Pardon ? »
« L’Archer Divin. Vous savez, Jin Seyeon l’Archer Divin. »

C’était une allégation ridicule. Toutefois, les employées avaient du mal à déterminer si Aileen était sérieuse ou non. Après l’avoir regardée avec attention pendant un moment, elles ont secoué la tête.

« Il n’y a aucune chance que ça puisse être Jin Seyeon-ssi. »
« Elle devrait être en train de faire du bénévolat en ce moment… »
« … N’est-ce pas ? Je plaisantais bien sûr. »

Aileen avait rapidement changé de ton.

Jin Seyeon, l’Archer Divin. Elle était une Héroïne de rang Maître surnommée la “déesse de l’arc”. Il est à noter qu’elle n’était que de rang 70, ce qui la mettait dans une situation compliquée lorsqu’il s’agissait de sa qualification au rang de Maître. De plus, elle s’était retirée du service actif et ne se montrait que de temps en temps en Afrique du Nord.

« Au fait, pourquoi fait-elle du bénévolat ? »
« …. »
« …. »

Les employées n’ont même pas pris la peine de lui répondre. Jin Seyeon était une idole pour les personnes âgées de 20 à 30 ans. Sa bonté d’âme et ses actions vertueuses faisaient fondre le cœur des hommes. Enfin, sa personnalité intègre et sa popularité faisaient d’elle une Héroïne de rang Maître.

« Je ne comprends pas, pourquoi l’Association lui a-t-elle donné le rang de Maître ? »

Aileen a exprimé son mécontentement. Les membres du Temple de la Justice étaient exclus du système de classement de l’Association, mais la nomination de Jin Seyeon au rang de Maître avait toujours été un point de désaccord. Aileen reconnaissait que Jin Seyeon était le meilleur archer. La question était de savoir pourquoi Jin Seyeon était une Héroïne de rang Maître, contrairement à Yoo Jinwoong qui ne l’était pas.

« Je gagnerais si je me battais contre elle. »

Alors qu’elle râlait, Aileen est subitement devenue curieuse.
Elle se demandait qui gagnerait dans un combat entre un tigre et un lion, cette curiosité était semblable à celle qu’aurait n’importe quel humain.

« Hmm… »

Dans les mêmes conditions, qui gagnerait entre Jin Seyeon et le Lotus Noir ?
Après avoir réfléchi à la question pendant un moment, Aileen a dirigé son regard vers ses employées.

« Les filles, quelle est l’étendue de sa force d’après vous~ ? »
« Euh, qu’est-ce que vous voulez dire… ? Vous pouvez préciser ? »
« Mm~ vous savez, essayer d’estimer son rang. Où pensez-vous qu’il se situe par rapport à Jin Seyeon ? »

En entendant l’explication d’Aileen, les quatre employées se sont mis à réfléchir. Bien qu’elles soient toutes des élites diplômées des meilleures universités et qu’elles aient réussi les tests difficiles de l’Association, elles étaient toujours incapables de déterminer qui du lion ou du tigre gagnerait dans un combat.

La plus jeune employée du bureau a pris la parole :
« Hum, le Lotus Noir n’a probablement pas utilisé 100% de sa force, n’est-ce pas ? »

C’était une question pointue.
Aileen s’est frotté le menton et a réfléchi à la question.
La flèche du Lotus Noir était sans aucun doute puissante. Il pouvait détruire n’importe quelle cible avec une seule flèche.

« Laissez-moi réfléchir… »

En réalité, les archers avaient du mal à amplifier la puissance d’une seule flèche. En même temps, c’était ce qu’ils désiraient le plus, car les archers voulaient achever leurs ennemis en un seul coup. Autrement, leur position serait découverte. Sans un guerrier pour les protéger, ils seraient alors en grand danger.
Il y a une raison pour laquelle les archers avaient du mal à faire ça. Verser trop de puissance magique dans une flèche magique affaiblissait sa forme et la rendait plus difficile à contrôler. S’ils voulaient pouvoir contrôler correctement leurs flèches magiques, les archers devaient limiter leur puissance.

« 40%… »

Cependant, le Lotus Noir réussissait toujours à anéantir sa cible avec une seule flèche. Cela signifiait que son contrôle sur sa flèche était excellent, ce qui voulait également dire qu’il n’utilisait pas toute sa puissance.

« Je dirais plutôt 20 à 30%. »
« Hein ? Si peu ? »

Surprise, l’employée avait exprimé un doute. Les résultats qu’il avait montrés jusqu’ici étaient trop incroyables pour que le Lotus Noir n’ait utilisé que 20 à 30% de sa puissance.
Il avait détruit une tour qui aurait pu résister à la plupart des explosions, ainsi qu’une cachette protégée par une barrière de haut-rang. Il avait même assassiné un des dirigeants d’une organisation privée de rang 10 de Pandémonium.

« Si vous doutez de moi, ce n’était pas la peine de me demander. »

Aileen se fichaient de leurs doutes. En ce qui la concerne, elles n’étaient que des rats de bibliothèque qui voyaient rarement le monde extérieur.

« … H-Huhum, non, je m’excuse. Hé, toi ! Développe un peu ce que tu disais tout à l’heure ! »

L’employée énervée s’est vite rétractée et a hurlé sur la plus jeune employée qui avait parlé plus tôt.

« Ah, oui. En supposant que nous n’ayons vu que 25% de la force du Lotus Noir… »

La plus jeune employée a tapé frénétiquement sur son ordinateur portable, réalisant des calculs complexes. Quand elle a vu le résultat final, son teint est devenu pâle.

« Ce… »
« Quoi ? Dépêche-toi de le dire. »
« Eh bien… en termes de chiffres… il est au niveau d’un Héros de rang Maître. »
« Hein ? Vraiment ? »

Tout le monde dans le bureau a été surpris.

« Oui, la valeur estimée de l’explosion de puissance magique qu’il a causée est similaire à la flèche de cristal de l’Archer Divin, Jin Seyeon-nim. C’est la flèche qu’elle avait utilisée pour vaincre le Basilic il y a trois ans. »
« Oooh. »

Où a-t-elle appris à faire ça ? Aileen a souri.

« C’est intéressant. »
« N’oubliez pas que ce n’est que de la théorie. »
« Ça reste tout de même intéressant. »

Aileen est soudainement devenue très enthousiaste.
Deux archers pointant leurs arcs l’un vers l’autre, lâchant leurs cordes sous une tension extrême, deux flèches brillant chacune d’une couleur différente et volant l’une vers l’autre, et l’affrontement final….
Franchement, elle espérait que Jin Seyeon perdrait.
Aileen n’aimait pas les femmes qui agissent toujours de manière gentille, noble et élégante.

« Très bien, c’est tout pour aujourd’hui. Vous pouvez toutes rentrer chez vous. »
« Oui ! »
« Merci~  »
« À demain ! »

Les employées ont fait de grands sourires et se sont inclinées.

« Ouais, ouais, à demain. »

Aileen était sans nul doute une patronne qui faisait beaucoup de reproches et qui s’emportait facilement.
Néanmoins, elle était toujours populaire auprès de ses subordonnés car elle les laissait rentrer plus tôt chez eux.


Rachel avait beaucoup changé en trois ans.

Elle avait maintenant une silhouette en V parfaite après avoir perdu sa graisse de bébé, et ses yeux innocents semblaient plus mûrs. Était-ce à cause de tous les problèmes auxquels elle faisait face ? Elle avait de fines cernes sous les yeux, mais cela lui allait bien.

« Ça… ça fait un moment. »

Rachel a bégayé. Bien que beaucoup de choses aient changé, sa voix était toujours la même.

« Ouais. »

J’ai répondu simplement. Puis, j’ai fait exprès de rester silencieux. J’étais curieux de voir comment elle allait réagir.

« …Mm, mmn. »

Ses mains jouaient nerveusement avec la souris de son ordinateur. En la voyant si embarrassée, je n’ai pas pu m’empêcher de rire.

« Pourquoi tu ne parles pas ? C’est parce que je suis arrivé trop tard ? »
« H-Hein ? Ah, non, ce n’est pas ça… »

Rachel s’est soudainement figée et m’a regardé droit dans les yeux. J’ai soutenu son regard en attendant ses prochaines paroles.

« Ta barbe… tu l’as laissée pousser. »

Mais ce qui est sorti de sa bouche était une chose à laquelle je ne m’attendais pas.

« Oh, ça ? »

Je me suis frotté le menton. Mon surnom “Fenrir” était plutôt cool, mais comme Aether me faisait toujours paraître plus jeune, j’avais laissé pousser ma barbe. D’une certaine manière, je ressemblais à une star de film occidental. Oh et pour info, ce n’était pas un bouc.

« Un barbier célèbre me l’a taillée. Est-ce que j’ai l’air bizarre ? »

J’ai trouvé le fils du maître barbier que j’avais rencontré dans le passé. Bien qu’il ne soit pas aussi doué que son père, il travaillait également comme barbier.

« Non, tu es très bien. »
« C’est agréable à entendre. »

Grâce à lui, je bénéficiais d’un buff de charme de 0,4 point. Comme je voyais Rachel pour la première fois depuis des années, j’avais fait un effort supplémentaire.

« Mais je vais bientôt la raser. »
« Ah ? N-Non, ça te va très bien. Vraiment. »

Rachel agitait ses mains, et ça m’a fait sourire.
Parfois, quand je me regardais dans le miroir, je pensais avec arrogance que je ressemblais à Jake Gyllenhaal. Mais comme Evandel ne l’aimait pas, j’avais prévu de la raser bientôt.

« … Au fait, j’ai entendu dire que tu faisais une pause dans ton travail de mercenaire… »

Rachel a prudemment changé de sujet.

« J’ai été occupé par d’autres choses. »

Ces six derniers mois, je m’étais concentré sur les missions de la Troupe Caméléon. Cambrioler un riche Djinn, chasser une Baleine-Joyau dans les profondeurs du Pacifique, détruire les repaires des organisations de Pandémonium, etc.
J’ai essayé de faire en sorte que la Troupe Caméléon s’attaque aux Djinns autant que possible.

« Eh bien, on pourra discuter de nos vies personnelles plus tard. Pour l’instant, parlons de notre partenariat. »
« Ah, oui… attends, un partenariat ? »

Rachel a écarquillé les yeux.

« Bien sûr. C’est pour ça que je suis là. »

J’ai souri.

« Tu ne te souviens pas ? Je t’avais dit que nous travaillerions probablement ensemble dans le cadre d’un partenariat mercenaire. »
« … Ah, e-exact~ , je m’en souviens~  »

Elle n’avait pas l’air de s’en souvenir, mais elle a quand même acquiescé avec enthousiasme.

« Ça me revient. Il faisait… vraiment très beau ce jour-là. »
« … Il pleuvait. »

J’ai plissé mes yeux et je l’ai dévisagée.

« E-Exact, il pleuvait. J’étais juste un peu confuse… »
« Je plaisante, il faisait très beau. »
« … Très beau— »
« Ou peut-être que je me trompe. »
« …. »

Au final, Rachel a fermé la bouche et m’a lancé un regard noir en faisant la moue.

« Haha, je plaisante. Voici nos conditions. Jettes-y un coup d’œil. »

J’ai sorti le contrat que j’avais apporté et le lui ai donné. Rachel l’a pris respectueusement.

Les conditions des Mercenaires Jeronimo étaient les suivantes :

===
1. La guilde de la Cour Royale ne doit pas interférer dans les affaires de Jeronimo.

2. L’Angleterre doit fournir des informations sur tous les donjons situés sur son territoire. Si la guilde de la Cour Royale conquiert un donjon, tout le butin acquis doit être divulgué aux Mercenaires Jeronimo.

3. Jeronimo aura la priorité sur l’achat des butins acquis dans les donjons.

4. …
===

Il n’y avait que six clauses au total. Après avoir lu attentivement chaque clause, Rachel a levé les yeux vers moi.

« Si vous acceptez ces termes, nous pourrons aider l’Angleterre à gérer sa crise des monstres. Nous formerons un partenariat officiel. »
« Un partenariat ! »

Les yeux de Rachel se sont immédiatement illuminés.


[La guilde de la Cour Royale forme un partenariat avec les Mercenaires Jeronimo !]
[Comment l’Angleterre a-t-elle réussi à déplacer Jeronimo ?]
[Fenrir massacre des milliers de monstres marins en une heure.]

Dès que la nouvelle du partenariat entre la Cour royale et Jeronimo est sortie, la communauté internationale est entrée en ébullition.
Les gros titres du monde entier rendaient compte de la nouvelle relation entre l’Angleterre et Jeronimo, et les actions de la guilde de la Cour Royale sont montées en flèche. Le premier ministre a même invité le chef des Mercenaires Jeronimo (Jain déguisée) à un banquet.

De plus, Rachel a été désignée comme successeur du chef de la guilde suite à sa réussite dans cette négociation.
Bien sûr, il y avait aussi un bon nombre de rumeurs négatives, en particulier à propos de supposées faveurs sexuelles.

Quoi qu’il en soit, un mois s’est écoulé.
La situation de l’Angleterre s’était en grande partie calmée, mais on pouvait difficilement dire que c’était entièrement grâce aux Mercenaires Jeronimo. Les Mercenaires Jeronimo ne comptaient que 24 membres. Et il ne s’agissait que de fausses identités, en réalité il n’y avait que 5 à 6 membres actifs.
Cependant, le but de ce partenariat était de détruire les habitats des monstres. Une fois leurs habitats détruits, les monstres cessaient de se reproduire, et au fil du temps, le nombre de monstres diminuait naturellement.

En seulement un mois, Jeronimo a détruit six habitats de monstres marins, un exploit que Cheok Jungyeong a réalisé seul. Il suffisait que je lui dise où se trouvait un habitat de monstres pour que Cheok Jungyeong accoure et détruise tout ce qui bouge.
En tant qu’allié, Cheok Jungyeong ne pouvait pas être plus fiable.

« Je suis contente que ça ait été réglé sans aucune victime civile. »

Actuellement, je marchais avec Rachel le long d’une plage bordant la Manche.

« Je suis d’accord. »

Nous étions arrivés ici il y a tout juste dix minutes, après avoir reçu un rapport faisant état de l’apparition d’un grand nombre de thons carnivores.

« Au fait, je vais te faire payer mes balles. »

En utilisant le mode mitrailleuse lourde, je m’étais occupé de tout en seulement sept minutes. Comme il nous restait du temps, nous sommes allés nous promener le long la plage.

« …. »

Rachel était toujours aussi timide. Elle se promenait silencieusement en regardant les vagues scintiller sous le soleil avec un sourire serein sur le visage.
M’ennuyant un peu, j’ai levé mon doigt vers mon visage.

C’est alors que…

« Ah oui. »

Pic.

Rachel s’est retournée brusquement, ce qui a fait que le doigt que j’étais en train de lever a piqué sa joue.

« …. »

Rachel s’est figée et a regardé mon doigt. Puis, elle m’a dévisagé comme si elle attendait une explication.

« … Euh, quoi qu’il en soit, Rachel-ssi. Ou plutôt, vice-leader. »

J’ai retiré mon doigt et j’ai continué de parler comme si de rien n’était.

« La guilde de la Cour royale a conquis plusieurs donjons au cours de ces derniers mois. Est-ce que des morceaux de papier faisaient partie du butin ? »
« … Des morceaux de papier ? »
« Oui, quelque chose qui ressemble à un ticket d’entrée. »

Un morceau de papier qui ressemblait à un ticket et qui brillait de différentes couleurs.
Ce n’était pas un morceau de papier ordinaire ni un ticket pour un parc d’attraction.
C’était le ticket d’entrée de la Tour des Souhaits, le prochain épisode majeur.

« Mm… Non, je ne pense pas. »

Rachel a répondu après y avoir réfléchi un moment, et j’ai secoué ma tête avec tristesse.
Puis, nous avons continué notre promenade.

Drrr

Tout à coup, ma smartwatch a sonné. C’était assez fort pour que Rachel l’entende aussi.
J’ai rapidement baissé les yeux sur ma montre.

[La mise à jour de l’ordinateur portable est terminée.]

————————————————————————————–
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
————————————————————————————–

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 153

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :