The Novel’s Extra – Chapitre 188

Chapitre 188 : Signe (2)



[Palace de Médée – Niv.11]

Au cœur de Prestige se trouvait un palais majestueux qui était le symbole de la ville.
Les flèches gothiques et les vitraux qui décoraient les murs lui donnaient un charme antique. Quant aux cristaux de mana qui ornaient les plafonds et les murs, ils brillaient de mille feux, même dans l’obscurité éternelle de Prestige.

Ce palais mystique avait été construit et était entretenu uniquement grâce au pouvoir de la magie. Il était le symbole de la souveraineté de la “princesse abandonnée”, Médée.
Les couloirs du palais étaient un labyrinthe dans lequel l’on ne pouvait entrer qu’avec la permission de Médée, et les murs du palais étaient équipés de canons magiques qui pouvaient abattre tout ennemi extérieur.
Le fait qu’elle ait même ajouté huit branches au palais pour pouvoir s’échapper si cela s’avérait nécessaire montrait à quel point elle aimait cet endroit.

« Hnn… »

Actuellement, Médée était entourée de ses fidèles serviteurs, qui satisfaisaient le moindre de ses désirs. Elle regardait la table remplie de mets délicats provenant des étages supérieurs de la Tour. Malgré tout cela, elle était de mauvaise humeur.
Il y avait juste une chose qui la dérangeait.

“… Il ne devrait y avoir personne à Prestige possédant les compétences nécessaires à la fabrication d’un tel objet.”
Médée a repensé à l’événement qu’elle avait organisé il y a quatre jours.
La robe que portait l’homme de rang Diamant et qui s’était présenté sous le nom de Buyong.
La surface de la robe resplendissait comme de la soie et ses magnifiques gravures dégageaient une faible aura.

“L’aura.”
C’était un flux de puissance magique artistique qui ne pouvait être vu que par ceux qui possédaient un œil d’esthète.
Médée pouvait voir l’aura émise par sa robe. L’aura était très naturelle, comme si cela avait toujours été le cas depuis sa création.

“… Qui a pu faire une telle robe ?”
Médée était simplement curieuse. À sa connaissance, il n’y avait personne à Prestige avec de telles compétences. S’il y avait eu une telle personne, elle l’aurait amenée au palais depuis longtemps.
Ce n’était pas non plus quelque chose que l’on pouvait trouver en dehors du 3ème étage. Une civilisation capable de produire de tels produits de luxe devrait se trouver à un étage bien plus élevé que celui de Prestige.

« Serait-ce possible… ? »

Tout à coup, elle a pensé à Héphaïstos, qui devait se cacher quelque part.
Mais elle rapidement a secoué la tête.
Cet homme ignorant ne serait pas capable de faire quelque chose d’aussi délicat. C’était la faute de ce forgeron si les nains, qui possédaient bien plus de dextérité que les elfes, évitaient le tissu et les étoffes pour se concentrer uniquement sur l’or et le fer.

« … Tsk. »

Tout cela lui a semblé assez pitoyable au final.
Tout à Prestige était bon marché de toute façon.
Elle était un peu curieuse à propos de la robe, mais c’était tout. Ce n’était pas une chose sur laquelle elle mourrait d’envie de mettre la main. Seuls des objets comme la “Vague Bleue” et le “Chant du Chagrin” étaient dignes de retenir son attention.

« Reiley. »

Médée a cessé de penser à la robe et a appelé le vieux majordome qui travaillait pour elle depuis longtemps.
Tout à coup, une partie de la pièce a tremblé et le vieux majordome est apparu comme par enchantement.
C’était une simple téléportation qui ne fonctionnait qu’à l’intérieur du palais.

« Oui, votre Altesse. »
« Quand aura lieu la prochaine conférence des administrateurs ? »

Les administrateurs de la Tour, qui étaient responsables d’un étage ou d’un sous-étage, tenaient fréquemment des réunions.
Parmi ces nombreux administrateurs, certains étaient indifférents à tout cela, d’autres étaient assez gentils pour aider les joueurs à grimper aux étages supérieurs, et d’autres encore faisaient de leur mieux pour les gêner…

Médée était du genre complaisant, une administratrice indifférente.
Elle se fichait éperdument de savoir qui mourait. Elle voulait uniquement se concentrer sur la collecte de points de performance et de PT, afin de pouvoir se manifester dans le royaume des phénomènes.
Après tout, rester coincée à l’intérieur de cette fichue Tour pour le reste de sa vie serait très triste et ennuyeux.

« La réunion est prévue… dans 10 jours. »
« Vraiment ? »

Médée a fait un sourire bizarre et s’est léché les lèvres.

« Alors, faisons encore une chose d’ici là. »

Il lui restait encore une chose à faire.
Bien que ce soit une tâche un peu difficile, elle savait que ce ne serait pas elle qui en porterait le fardeau.

« N’est-il pas enfin temps que Prestige ait un soleil ? »

La voix enchanteresse de Médée emplissait le spacieux palais.


[Étrange Vallée des Ténèbres – Niv.6]

Je suis entré dans la vallée pour échapper à la vue de Jin Seyeon.

« Ça devrait être quelque part à proximité… »

Il était difficile de voir à travers la terre et les minerais, mais j’ai finalement réussi à trouver le [Coffre de Krakoon] en utilisant mes Yeux des Mille Lieues.
C’était un coffre cubique hermétiquement fermé.
Je l’ai ouvert facilement en utilisant la Clé Mystique.

« … ? »

Mais il n’y avait que des documents à l’intérieur.
Je les ai regardés attentivement et j’ai découvert qu’il s’agissait de documents fonciers et de contrats d’esclavage.

===
[Document Foncier Magique]

– Un document foncier créé à partir de puissance magique.
– Après la mort du propriétaire d’origine, la propriété peut être transférée à une autre personne.
===

===
[Contrat d’Esclavage Magique]

– Un contrat d’esclavage créé à partir de puissance magique.
– Après la mort du propriétaire d’origine, la propriété peut être transférée à une autre personne.
===

J’ai commencé par infuser ma puissance magique dans le document foncier.

[Le propriétaire de la “Vallée des Ténèbres” a été modifié au profit du joueur “Extra7”.]
[Il y a actuellement environ 480kg de minerai noir enterré dans la “Vallée des Ténèbres”.]

« … Oh ? »

Il y avait donc une chose pareille.
Mais même si j’étais devenu propriétaire du terrain, comment étais-je censé déterrer tout ce minerai noir ?

[Conseil : la Boutique des Joueurs – Niv.1 vend un “extracteur automatique” pour 800 PT.]

« Ah, merci. »

Il existait donc quelque chose dans ce genre.
Il y avait beaucoup de choses que j’ignorais.
J’ai acheté un “extracteur automatique” à la Boutique des Joueurs. C’était une machine qui ressemblait à un drone.

===
[Extracteur Automatique – Niv.1]

– Une jolie machine qui recherche les minerais enfouis dans les mines et les déterre automatiquement.
○ Minage de Minerais – Niv.1
– Déterre jusqu’à 1kg de minerais par heure.
○ Recherche de Minerais – Niv.1
===

Au total, j’ai acheté trois extracteurs automatiques et je les ai déployés.
Ensuite, j’ai recherché des PNJ humains réduits en esclavage dans la Vallée des Ténèbres.

« Aah ! »
« Q-Qui êtes-vous ? »

L’incident soudain les avait plongés dans la confusion. Je me suis approché d’eux tout doucement pour qu’ils ne soient pas surpris. Je leur ai demandé quelle était leur ville natale et j’ai enlevé les chaînes autour de leurs cous.
Ils étaient 16 au total.
Ils étaient tous des résidents officiels de Prestige.
J’ai déchiré leurs contrats d’esclavage, récupéré les minerais qu’ils avaient déterrés et les ai renvoyés à Prestige. J’ai également envoyé un message à Henry et Kiri pour leur demander de présenter les esclaves libérés à Kedrick. Puisque Kedrick avait traversé des moments particulièrement difficiles avec eux, il était susceptible de prendre soin d’eux tant bien que mal.

« Merci ! Merci ! »
« Je n’oublierai pas votre gentillesse ! »

Nous nous tenions devant la stèle de cristal qui permettait de voyager entre le 3ème et le 4ème étage.
Au moment où les 16 PNJ ont versé des larmes, une fenêtre du système s’est affichée.

[Vous avez vaincu Krakoon, l’administrateur de la Vallée des Ténèbres, et secouru les PNJ.]
[Quête secondaire terminée. “Les Souhaits des PNJ du Camp de Prisonniers – Meurtre du Dirigeant de la Vallée.”]
[Toutes vos statistiques augmentent de 0,3 point.]

« … Mmm. »

Toutes mes statistiques ont augmenté de 0,3 point.
J’ai hoché la tête en signe de satisfaction et je me suis demandé ce que je devais faire ensuite. Je ne voulais pas agir à la hâte avec Jin Seyeon dans les environs.
Devrais-je vérifier ce qu’il se passe au 5ème étage ?

Avec mon Don de Maître Tireur d’Élite, faire du repérage était extrêmement facile.
J’ai escaladé une montagne, que l’on trouvait fréquemment dans le Royaume des Démons, puis j’ai concentré la puissance magique du Stigma dans mes yeux et j’ai regardé autour de moi. J’étais capable de voir tout le territoire avec mes yeux.
Parmi les nombreux joueurs qui luttaient au 5ème étage, j’ai examiné de plus près une équipe ayant formé une alliance.
Un groupe d’environ 50 personnes était occupé à discuter d’une “attaque de château”.

Les deux meilleures guildes, “Essence du Détroit” et “Sanctuaire de Givre”, se préparaient à attaquer le [Château des Démons nº1 – Niv.7] en compagnie de la guilde de la Cour Royale d’Angleterre.

« — Dans le Château n°1, il y a environ 150 démons et 800 morts-vivants. »

C’étaient les mots de Rachel. Elle semblait ravie de se trouver avec les guildes supérieures et ne pouvait cacher son excitation.

« — Tu es sûre ? » a demandé Kim Youngjin, le chef d’équipe d’Essence du Détroit.
« Oui. Mon esprit élémentaire du vent a personnellement enquêté sur la zone. »

Rachel a hoché la tête en prenant un air inutilement solennel.
En guise de réponse, Kim Youngjin s’est contenté de sourire.

« — Une élémentaliste a une grande valeur tactique, c’est certain. »
« — … Non, je ne suis encore qu’une débutante. »

Rachel semblait heureuse du compliment que venait de lui faire Kim Youngjin, mais elle gardait pourtant une attitude humble. Elle était probablement en train de sauter de joie à l’intérieur.

« — Nous ne sommes que 50. Peut-être que la différence est trop importante… »

Jung Hosun, le chef d’équipe de Sanctuaire de Givre, a répondu aux préoccupations de Kim Youngjin.

« — Que penses-tu de demander de l’aide à Aileen-Nim ? »
« — Aileen. »

En entendant cela, je me suis demandé où était Aileen. J’ai détourné le regard et j’ai commencé à chercher Aileen.
Elle était facile à repérer.
Après tout, elle était la seule petite fille aux cheveux blancs au monde.

« — Yongha, j’ai 1030 PT sur moi en ce moment. Souviens-toi de ça. »
« — Hein ? Pourquoi tu me dis ça ? »

Aileen et Yi Yongha étaient entourés d’au moins 100 morts-vivants et 5 démons.

« — Eh bien, j’ai juste pensé qu’on devrait vérifier au préalable. Je ne peux pas les perdre à nouveau. »

Même avec autant d’ennemis devant eux, la seule préoccupation d’Aileen était de savoir combien d’argent elle avait en poche. Elle pensait probablement qu’elle avait perdu par mégarde les PT que Jain lui avait volé.

« — D’accord. 1030 PT. Je m’en souviendrai. »
« — Bien. »

Aileen a acquiescé et a regardé devant elle.
Loin d’être intimidée par les démons et les affreux morts-vivants, Aileen a souri.

« — Hé les enfants. De la grêle tombe du ciel en ce moment même. »

Les démons étaient troublés. Le ciel au-dessus de leurs têtes était toujours aussi sombre, sans aucun signe de précipitation.
Cependant, pour eux, ses mots étaient équivalent à une condamnation à mort.

« — Vous voyez, ces grêlons vont… vous fendre la tête ! »

Tout ce que disait un Maître du Discours Spirituel devenait réel.
Des grêlons remplis de puissance magique sont tombés du ciel à cet instant-là.

Bababangbabang !

Il était difficile de dire si c’était de la grêle ou une pluie de météorites. La puissante magie a complètement anéanti les démons. Les armures qu’ils portaient ont été détruites dès qu’elles sont entrées en contact avec les blocs de glace ; la peau et la chair des monstres morts-vivants ont été pulvérisées avant même qu’ils n’aient pu faire un seul pas.

« …. »

Je grattais ma nuque en regardant le massacre.
Depuis un mois, j’avais l’impression d’être Lu Bu ou le “prince hégémon du Chu de l’ouest”, Xiang Yu. Tout cela n’était-il qu’un songe d’une nuit d’été ?

« Pfiou. »

Je devrais faire plus d’efforts à partir d’aujourd’hui.
Maintenant que je peux obtenir plus de minerai noir, je ne devrais pas perdre contre eux. Chaque fois que j’obtiens du minerai noir, je peux utiliser [Synthèse] pour le compresser dans mes flèches.
En tout cas, c’était tout pour ma surveillance.
J’ai sorti la Supercar Naine de mon inventaire et je suis retourné à Prestige.

[Cachette de la Troupe Caméléon – Niv.5]

« Je suis rentré. »
« — C’est toi, Hajin ? »

Dès que je suis entré, j’ai entendu la voix de Boss. J’ai souri, puis je me suis dirigé vers sa chambre.
Boss était allongée sur le lit avec mon [Orbe de Régénération] dans une main, tandis qu’elle caressait Spartan avec l’autre.

« Comment te sens-tu ? »
« Beaucoup mieux. Je pense que je serai rétablie d’ici demain. Cet orbe est efficace. »« Ça fait plaisir à entendre. »

Je me suis assis à côté du lit de Boss et j’ai fabriqué un peigne avec la puissance magique du Stigma. J’ai utilisé ce peigne pour brosser les cheveux en bataille de Boss et je me suis mis à réfléchir.
La Troupe Caméléon était le produit de mes idées. Je n’avais pas écrit grand-chose à son sujet dans le Livre de Paramètres, et tout se trouvait uniquement dans ma tête.
C’est parce que j’étais en train de me tourmenter sur le type d’antécédents à mettre en place.
Pour être plus précis, j’ai volontairement laissé le champ vide pour le remplir plus tard avec des paramètres plus attractifs.
Mais tous ces tourments ont été inutiles, puisque j’ai arrêté l’écriture du novel avant que la Troupe Caméléon et Kim Suho ne deviennent égaux. En termes de délais, cela devrait arriver d’ici 2 à 3 ans.

Je l’ai regretté.
Maintenant, il y avait trop de choses que j’ignorais.
La relation de Jin Sahyuk avec Bell.
La relation de Bell avec Boss.
La relation de Boss avec l’ancien boss.
Si j’avais su que cela arriverait, j’en aurais écrit davantage.
Eh bien, c’est probablement pour ça que je suis un écrivain raté.
Kim Hajin, l’écrivain pitoyable qui ne pouvait même pas finir son propre novel.

« Hmmm… »

Un doux fredonnement a retenti en dessous ma main. J’ai jeté un coup d’œil et j’ai vu Boss qui profitait de mon peignage, les yeux fermés.
Je l’ai regardé calmement. Il n’y avait qu’un seul moyen pour moi de savoir ce que j’ignorais.
Je devais le demander directement à Boss.

« Hé, Boss. »
« — Oh ? On dirait que Hajin est là. »

Un bruit est venu de l’entrée.
J’ai penché la tête, puis je me suis levé.

« Attends juste un instant. »

J’ai arrêté de lui brosser les cheveux et je suis sorti. Dans l’entrée, il y avait Jain et une autre personne.

« Quand es-tu revenu, Hajin~ ? Bon, alors cette fois, nous avons deux membres de plus dans la Tour. Tu le connais, n’est-ce pas ? »

Jain s’est exprimée la première.
Puis, le gentleman à côté de Jain m’a souri.

« Hé, Bizut. »

C’était Jin Yohan, le siège Vert.
Je lui ai souri à mon tour.

« Oui, bonjour. »

J’avais l’air calme mais ma bouche s’est crispée tellement j’étais tendu.
Les membres essentiels de la Troupe Caméléon avaient commencé à se rassembler.
L’Argent devrait être la prochaine couleur à arriver.
Cela signifiait qu’il ne restait plus beaucoup de temps avant que nous retrouvions face à Kim Suho.


« Haa, je suis épuisé~ »

De son côté, Kim Suho était retourné à la [Cachette de la Grâce Sacrée du Créateur – Niv.1] après avoir amélioré ses statistiques et le niveau de ses compétences au 4ème étage.
Aujourd’hui, il avait plus d’invités que d’habitude. En plus de ses compagnons habituels, Chae Nayun et Shin Jonghak l’avaient également suivi.
La petite cachette de 55 m² était donc noire de monde.

« Vous n’aviez pas besoin de me suivre jusqu’ici… Enfin bref, entrez. »

Kim Suho s’est gratté le cou en les guidant à l’intérieur.

« Pff, quel endroit minuscule. »

Le ricanement de Shin Jonghak est sorti naturellement. Cependant, le jeune homme était clairement différent par rapport à avant. Bien qu’il soit toujours un peu grossier, il ne dépassait pas les bornes comme il le faisait par le passé.
Était-il devenu adulte ?
Kim Suho a souri et a donné un coup de coude à Shin Jonghak, comme s’ils étaient des amis proches.

« … Tu es fou ? Tu viens de me pousser ? »

Shin Jonghak a immédiatement pris un ton sérieux.
Surpris, Kim Suho a laissé échapper une toux sèche.

« Arrêtez d’être si bruyants. Tiens, c’est un cadeau de pendaison de crémaillère. »

À ce moment-là, Chae Nayun a donné un lot de potions à Kim Suho.

« Oh, qu’est-ce que c’est ? »
« Un lot de potions de la Boutique Riry. Ça vaut 1000 PT, alors tu ferais mieux d’être reconnaissant. »
« 1000 PT ? Ouah, merci. Appelle-moi si jamais tu as besoin d’aide. Je serai là immédiatement. »

Kim Suho a pris les potions avec gratitude. En voyant Kim Suho excité comme un enfant, Chae Nayun a souri.

« Asseyez-vous tous~ Je vais préparer le dîner~ »

Venessa Fermun est allée dans la cuisine et les autres se sont assis près de la table de la cuisine.

« Hé, ça ne te rappelle pas le bon vieux temps ? »

Yi Yeonghan a commencé à bavarder dès qu’il s’est assis. Il se remémorait le passé. Il a continué de parler, tout en regardant les visages familiers des personnes assises autour de la table.

« Il ne nous manque que ces deux-là. Yoo Yeonha et Kim Ha— Aïïïe ! »

Avant que Yi Yeonghan ait pu finir de dire “son” nom, Kim Suho lui a pincé les côtes. Mais c’était trop tard. Le visage de Chae Nayun s’était assombri, et Kim Suho a jeté un regard noir à Yi Yeonghan.

« Ouïïe, mes côtes… »

Yi Yeonghan avait trop mal pour se rendre compte qu’il venait de faire une bourde.
Apparemment Chae Nayun ne voulait pas penser à de telles choses car elle a fait un sourire amer, comme pour se débarrasser de ce que Yi Yeonghan avait dit.
Kim Suho a vite changé de sujet.

« Alors Nayun, comment vas-tu ? J’ai entendu dire que tu avais été victime d’une malédiction. »
« … Oh, ça ? Comment tu l’as su ? Je suppose que les rumeurs se propagent vite. »
« C’est Yi Jiyoon qui m’en a parlé. »
« Yi Jiyoon ? Cette fille est trop bavarde… »

Chae Nayun a soupiré en entendant ce que Kim Suho venait de dire. Elle était maintenant absolument convaincue qu’il ne fallait pas confier de secrets à Yi Jiyoon. Elle ne savait tout simplement pas garder les secrets. Maintenant, tout le monde savait qu’elle avait été victime d’une malédiction, c’était plutôt embarrassant…

« Ça va maintenant. Quelqu’un que je connais m’a soignée. »
« Oh ? Qui ? » a demandé Yi Yeonghan.
« Je ne vais pas te le dire, mais il est vraiment célèbre dans la Tour. »

Chae Nayun a dit ça sur un ton un peu hautain.
À cause de son passé, Chae Nayun connaissait bien évidemment beaucoup de personnes. Toutefois, il n’y avait que quelques-unes de ses connaissances en qui elle avait confiance.
Avec cet incident, Extra7 était devenu une connaissance en qui elle pouvait avoir vraiment confiance. Son statut avait augmenté d’au moins deux niveaux dans son cœur.

« C’est quoi son pseudo ? »
« Extra7. »

Le joueur qui s’était fait un nom dans le tutoriel, Extra7.
Son exploit était devenu une légende dont on parlait encore dans la Communauté.

« … Ah~ c’est la personne qui a gagné 20 000 PT dans le tutoriel ! »

Chae Nayun a écarquillé les yeux en entendant la phrase de Yi Yeonghan.

« Hein ? Tu le savais ? Comment ça se fait ? »
« Il est également célèbre en dehors de la Tour. Tu ne sais pas ce qui se passe à l’extérieur, n’est-ce pas ? Le monde entier ne fait que de parler de la Tour des Souhaits. Et je n’exagère pas. Toutes les chaînes d’information font des reportages sur la structure interne de la Tour et analysent le tutoriel, le 2ème étage, le 3ème étage, etc. »
« Oh ? Intéressant… Ah, alors gardez secret le fait que je le connais. Vous n’êtes pas comme Yi Jiyoon, hein ? »

Au cas où Extra7 Hyung-nim serait importuné, Chae Nayun a demandé aux autres de garder leur relation secrète.

« Bien sûr, mais comment connais-tu Extra7 ? »

Chae Nayun a répondu à la question de Kim Suho avec un sourire confiant.

« Je le connais depuis longtemps. Je l’ai rencontré pour la première fois quand j’étais cadette. »

Bien qu’elle ne l’ait jamais rencontré en personne, elle avait interagi avec lui comme avec un ami normal. À l’époque, ils faisaient tous les deux au moins un match par jour.

« … Oho. Hé, tu peux lui demander de me prêter de l’argent ? Il y a un objet que je veux acheter. » a demandé Yi Yeonghan en souriant.
« Ferme-la. »

Chae Nayun l’a regardé d’un air dégoûté.
À ce moment-là, des fenêtres du système sont soudainement apparues autour d’eux.

[Bonjour, tout le monde. C’est Médée.]

« Oouah ! »

Surpris, Yi Yeonghan a glissé de son siège et est tombé à la renverse. C’était la première fois qu’il recevait une quête de Médée.

« Tais-toi. C’est vraiment important. »

De son côté, Chae Nayun s’est rapidement concentrée. La dernière fois, elle n’avait pas pu participer à la quête de Médée parce qu’elle était malade. Cette fois, elle était déterminée, elle voulait réussir et se classer dans le top 100.

[J’espère que vous passez une bonne journée, joueurs. Je crois que vous savez ce que je vais dire.]

La beauté à couper le souffle de Médée a rapidement attiré l’attention de Yi Yeonghan alors qu’il était effrayé quelques instants plus tôt.

[Il est temps pour une autre quête.]

Médée a fait un magnifique sourire.

[Le nom de la quête est “Lumière du Soleil”. C’est une quête très importante.]

C’était le genre de sourire qui donnait la chair de poule parce qu’il était trop parfait.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 188

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :