Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 5 - KissWood

Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 5

Chapitre Cinq : Ce que cache le Bouclier

Traducteur : Team Yarashii

En quittant le château, on s’apercevait que la ville était entourée par de vastes étendues d’herbe.
Seule une route pavée sillonnait le paysage, tout le reste n’était qu’une grande nappe de verdure.
Cela me rappelait l’île d’Hokkaido.
J’y voyais quelque chose de nouveau et de fascinant. Je pouvais admirer le ciel à perte de vue ainsi que la ligne d’horizon. Je me dis que gambader joyeusement dans les champs ne me ressemblait pas vraiment, surtout en considérant mon statut récent de héros, je fis donc de mon mieux pour contenir mon excitation.

– À présent, Héros, sachez que ces terres pullulent de monstres assez faibles, les vaincre fera certainement office de très bonne mise en pratique.
– Bonne idée. Je n’ai aucune expérience en combat, ça m’a tout l’air d’une parfaite opportunité.
– Faites de votre mieux.
– Hein ? Tu ne te participeras pas, Myne ?
– Avant cela, je souhaite d’abord évaluer vos aptitudes.
– Oh ? D’accord.

Cela paraissait sensé. Elle était plus expérimentée, il était donc logique qu’elle souhaitât au préalable voir de quoi j’étais capable.
Pour démarrer, j’avais dans l’idée d’affronter un monstre que Myne estimerait à ma portée.
Nous explorâmes les champs alentour pendant un certain temps avant de repérer quelque chose dans les herbes. Cela ressemblait à un ballon orange.

– En voilà un, Héros. Nous les appelons « Ballons Orange », et ils sont plutôt simples à vaincre.

Ce nom était bien stupide. Il y avait un sérieux manque de créativité à l’œuvre.

– Yah !

Je poussai une sorte de cri de guerre et lançai un regard agressif vers le monstre, confirmant son statut d’ennemi.
Ce fut alors que cette espèce de créature qu’on mettrait dans un champ pour effrayer les oiseaux se rua vers moi pour m’attaquer.

– Vous pouvez le faire, Héros !
– J’y compte bien !

Je devais rester calme durant la bataille, surtout avec Myne qui m’observait non loin.
Je tins le bouclier dans ma main droite, et fis en sorte de frapper la bête avec son bord.

– Haa !

Mon coup porta, mais… BOING ! Il fut repoussé. Cette bestiole était vraiment résistante !
Et dire que je m’attendais à l’achever d’un coup…
Le Ballon Orange recula, montrant les crocs, et repartit à la charge.

– Ah !

J’entendis un bruit métallique à l’endroit où la bête me mordit.
Étrangement, je ne ressentis ni douleur ni gêne. Le Ballon Orange ne lâcha pas prise, mais son attaque demeurait sans effet.
J’avais l’impression que le bouclier émettait une sorte de légère barrière défensive autour de moi. Était-ce cela, la véritable force de ce bouclier ?
Je regardai en silence Myne.

– Vous pouvez le faire, Héros !

La situation paraissait être la suivante : j’étais incapable d’infliger et d’encaisser le moindre dégât.

– AAARGH !

Je martelai le Ballon Orange avec mes poings, comme un certain guerrier légendaire.
Cinq minutes plus tard…

Pouf !

Avec un petit bruit d’air, le Ballon Orange disparut.

– Huff… huff… huff…

J’entendis un bip persistant, et vis ma jauge d’expérience qui indiquait : 1.
Voilà qui devait sûrement signifier que j’avais acquis un point d’EXP.
Mais si je mettais autant de temps à en collecter un seul… Non, il valait mieux ne pas y penser.
Sans compter que c’était difficile. Frapper avec ses poings n’était pas la technique la plus efficace.

– Bien joué, Héros.

Myne était en train d’applaudir, mais quelque chose dans son attitude m’empêchait de m’en réjouir.

– Hein ?

Je perçus des bruits de pas en approche. Je me retournai pour voir Ren trotter avec sa clique. Je pensai l’espace d’un instant l’interpeller, mais ils avaient un air si sérieux et concentré que je préférai ne pas les déranger.
Trois Ballons Orange apparurent devant Ren.
… Toutefois.
Il fit décrire un large arc à son épée et les trois ennemis furent vaincus instantanément.
Un seul coup ? Allons, c’était parfaitement injuste !

– …

J’étais inquiet, mais Myne leva les bras au ciel et les agita devant moi.

– Tout ira bien ! Chaque Héros a sa façon de combattre.
– … Merci.

La vraie leçon à tirer après ce combat de cinq minutes sans prendre de dégât contre le Ballon Orange, c’était que je devais avoir une sacrée statistique de défense.
Le monstre avait laissé derrière lui un butin que je ramassai. C’était un squelette de Ballon Orange. En le touchant, mon bouclier se mit à émettre un bip.
Quand le butin approcha mon bouclier, il fut enveloppé d’une douce lumière et absorbé dans sa gemme.

Ballon Orange acquis.

Ces mots clignotèrent devant moi et l’icône du recueil d’arme commença à briller. Je le consultai et vit une petite icône de bouclier orange. Apparemment, je n’en avais pas collecté assez, mais le Ballon Orange était un élément indispensable pour faire évoluer ce bouclier.

– C’est donc comme ça que les Armes Légendaires fonctionnent ?
– Oui. Il semblerait que pour les rendre plus fortes, elles doivent absorber certains objets.
– Je vois.
– Et d’ailleurs, combien vaut le butin que nous avons ramassé ?
– Hmm… peut-être une pièce de bronze ?
– Et une pièce d’argent équivaut à…
– 100 pièces de bronze.

Ce n’était guère surprenant, vu comment Ren s’en était débarrassé facilement.

– Très bien, Myne, à ton tour.
– Je suppose que vous avez raison.

À l’instant où elle dit cela, deux Ballons Orange apparurent non loin et commencèrent à converger vers nous.
Myne dégaina l’épée qu’elle portait à sa ceinture et la fit virevolter deux fois rapidement. Paf ! Paf ! Les Ballons Orange disparurent.
Ouah… était-je vraiment SI faible ?
Ce qui était sûr, c’était que moi… ou au moins mon bouclier n’était pas près de vaincre des monstres seuls.
À ce rythme, il était plus logique de laisser l’attaque à Myne et de me concentrer sur la défense.

– Très bien, Myne, c’est toi qui infligeras les dégâts et je me chargerai de te couvrir. Voyons voir où ça nous mène.
– D’accord, acquiesça-t-elle.

Nous restâmes dans les champs jusqu’à ce que le soleil amorce sa course descendante dans le ciel. Nous engageâmes chaque Ballon Orange que nous croisâmes, et nous fîmes la découverte de quelques Ballons Jaunes.

– En insistant un peu plus loin, nous devrions croiser des monstres plus puissants, mais nous ferions mieux de retourner au château avant la nuit.
– Honnêtement, je comptais poursuivre le combat encore un peu…

Étant donné que je ne prenais aucun dégât et que me défendre des assauts des ballons était très simple, j’étais prêt à continuer.

– Rentrons plus tôt aujourd’hui, et profitons-en pour retourner voir l’armurier. Si j’obtiens un meilleur équipement dès maintenant, nous pourrons aller plus loin demain.
– Ma foi, tu as sûrement raison.

Monter en niveau prendra de toute façon du temps, il n’y avait donc pas vraiment de raison de se précipiter aujourd’hui. Et puis, mon bouclier avait déjà absorbé tout ce qu’il pouvait, les butins de Ballons Orange s’accumulaient donc au sol.
Apparemment, en gagnant des niveaux, mon bouclier serait capable de devenir plus fort.
Quoi qu’il en soit, nous décidâmes d’arrêter l’exploration pour aujourd’hui et amorçâmes notre retour en direction de la capitale.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Laisser un commentaire