Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tour des Mondes – Chapitre 326 - KissWood

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Tour des Mondes – Chapitre 326

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Leslie V.// Pascal W. // Lordjarlax

Paul G. // Danwine // Cynnddlyn

Dehko // Ayzelle // Owen

Martin M. // Miasm // Tristan

Tropii // Blessik7 //

Tu aimes la Tour des Mondes ? N’hésite pas à faire un don sur Tipeee pour accèder à 50 chapitres supplémentaires et rejoindre nos donateurs !

_________________

 


Chapitre 326 : Combat contre Mars

— Si c’est pour le tuer, tu peux repartir ! Je m’occupe de tuer ce Mars, c’est toujours mieux que ton idée pourrie.
— Tartar, empêche-la de me gêner. Kim est mon amie et je ne frappe pas mes amis.

Il repense rapidement au coup de poing qu’il a mis à Nomad dans le palais du premier monde, mais ça ne compte pas puisqu’il le lui avait demandé. En attendant…

Cro’ sort trois fleurs en pot de son inventaire qu’il pose par terre. Les fleurs semblent sur le point d’éclore, mais il manque un petit quelque chose. Un peu de son ADN pour faire en sorte de bien réveiller trois horribles petits rejetons.
Il se frotte l’avant-bras suffisamment fort pour que quelques copeaux de peaux mortes tombent sur les plantes qui se mettent à vibrer étrangement. Les plantes vertes continuent de vibrer jusqu’à ce que les pots se cassent et qu’elles commencent à grandir et se transformer. La première, une simple marguerite, continue de grossir en poussant toujours plus pour se mettre à éclore. Assez rapidement, elle se transforme en une sphère de marguerites dépassant les deux mètres de diamètre qui roule sur place quelques instants. La deuxième fleur, un pissenlit, continue de grossir et de grandir à son tour jusqu’à former une silhouette humaine couverte de graines prêtes à s’envoler. La troisième est une jonquille. Une simple jonquille de la bonne taille. Certes, elle semble capable de se servir de ses racines pour avancer, mais c’est juste une jonquille standard comme on en trouve partout.

« Très bien mes chéries. On mange les messieurs en armure noire. Ne soyez pas trop gourmande et laissez les autres tranquilles ! »

Alors qu’il caresse la « tête » de chacune des fleurs, la première à s’emballer est la sphère de pâquerettes qui part comme un boulet de canon en dérapant pour foncer vers le groupe de garde en formation qui approche. Elle est assez facilement suivie dans sa course par l’homme de pissenlit qui se met à sprinter derrière elle. Il ne reste que la jonquille qui agite ses racines et ses feuilles en direction de Cro ».

« Comment ça je t’ai mise de côté !? Tu sais bien comment ça fonctionne… Je t’arrose une fois par semaine et… Hein ?! Non non non. Tu te fais des idées ! Tu es unique, ce n’est pas parce que je croise d’autres fleurs que je t’oublie… Elles – »

Sans même s’en rendre compte, Tark à côté de Cro’ s’arrache à moitié les cheveux. Même si certains ont tendance à se dire qu’il est fou avec son délire sur la pêche, il y a devant lui un homme qui parle à des plantes en pots pour les lâcher sur ses ennemis… D’où est-ce que les gens peuvent croire que lui a une case en moins alors que ce type semble avoir des problèmes de couple avec une jonquille ?!
Nerveusement, Tark se met à rire en continuant à se tirer les cheveux. La seule question qui l’intéresse c’est de savoir d’où sort ce type ? Il se demande comment Nomad l’a rencontré, mais en comparaison des autres questions plus pressantes sur ce type. Cro’ semble encore plus cinglé que le Roi de l’arène ou son mentor Roland, et le réaliser le rend encore plus hystérique et le fait rire de plus en plus fort.

« Mars est à moi ! N’intervenez pas et occupez-vous des autres ! »

Kim se jette en avant alors que Cro’ continue sa discussion avec la jonquille, mais les premiers hurlements se font entendre au loin, en provenance de là où le pissenlit humain et la sphère de marguerites sont partis.
Tark se rappelle soudainement qu’il était censé l’empêcher de faire une bêtise, mais la situation est bien trop… « étrange », pour la résumer magiquement avec un seul mot.

« Et maintenant, je vais me battre dans un marché aux esclaves avec un homme buisson et une Sorcière hystérique. Tant qu’à faire… autant me mettre moi aussi à faire n’importe quoi. »

Avec un sourire étrange, Tark attrape une canne à pêche dans son inventaire. Il fend l’air quelques instants avec alors que Kim est déjà aux prises avec un garde de Mars.
Ce dernier n’a pas bougé et se contente de regarder dans leur direction en étant négligemment installé sur un fauteuil. Sans même s’en inquiéter, il reprend même sa conversation avec l’homme qui tourne le dos à la scène.

« BOUGE DE LA ! »

Sans même réfléchir, Kim attrape cinq cartes de sa ceinture qui se consument aussitôt en prenant feu dans sa main. Dans sa tête l’effet des malédictions apparaissent une par une et leur effet respectif s’active aussitôt.

[Crampe à la jambe droite si elle touche le sol plus de cinq secondes !]
[Tu pleures de l’œil droit !]
[Ton coude te démange, mais n’y touche pas ou ce sera pire !]
[LALALA, tu as une chanson dans la tête, mais tu es incapable de mettre le doigt sur le titre !]
[Ton petit doigt reste levé ! Tu as été bien éduqué !]

Kim serre les dents, elle a connu pire comme malédictions pour commencer un combat. Elle met en place des barrières mentales pour oublier celles qui doivent l’être et mémorisent les autres. Son corps commence à se remplir de mana en dépassant de cinq fois la quantité naturelle qu’elle a.

Finalement, elle se met à grincer des dents en repensant à la dernière malédiction. « Bien éduqué », c’est une mauvaise blague quand elle repense à l’éducation donnée par le type qu’elle cherche à sauver. Un père absent, trop content de se débarrasser d’elle pour s’occuper de ses affaires. Elle ne sait même pas pourquoi elle cherche à le secourir alors qu’elle n’éprouve aucun sentiment d’affection ou de respect pour lui. Malheureusement, c’est son dernier lien avec sa vie terrienne. C’est une raison suffisante pour qu’elle s’assure que cet idiot qui a fini par devenir esclave au pied de la tour ne meurt pas stupidement.
Tch. Non, finalement c’est bien une sorte de respect pour son père qui lui force sa main et la pousse à agir. Ce n’est pas comme si elle allait lui sauter dans les bras quand elle l’aura libéré. Il y a les choses que l’on veut faire et il y a celles que l’on doit faire. Ici, ça tombe dans la deuxième catégorie.

En faisant apparaître une lame de mana de deux mètres, elle lance une attaque en direction d’un des gardes qu’elle avait eu l’occasion de voir dans la Fosse, celui avec les ongles dont la taille dépasse les cinquante centimètres.
Malgré le tranchant du mana, sa lame semble incapable de les entailler et aussitôt, le corps de l’homme semble se tordre d’une façon impensable pour l’atteindre. Kim est surprise quelques instants, mais ce que fait l’homme lui rappelle bien trop les mouvements étranges de Nomad pour qu’elle soit complètement prise au dépourvu. Après tout, pour se préparer à un combat contre lui après le tournoi des enfants de la tour, elle avait réfléchi à plusieurs stratégies pour en venir à bout.

Elle esquive une attaque qui lui entaille le visage en sautant en arrière. La coupure sous son œil droit commence à saigner abondamment. Les ongles de ce type sont vraiment aiguisés, mais Kim n’a aucune idée de la classe qui lui permet d’avoir une arme de ce genre. Elle décide de changer encore une fois la forme de son mana pour s’adapter à la situation. Cette technique en consomme beaucoup, mais pour en finir rapidement, c’est le mieux à faire.

En reculant, le mana sur ses deux mains se transforme en deux demi-sphères suffisamment grande pour qu’elle puisse s’en servir pour l’emprisonner entièrement. Avant qu’il n’ait le temps de comprendre ou d’esquiver, les deux demi-sphères foncent l’une vers l’autre en emprisonnant son adversaire.
De L’intérieur de la sphère où il est enfermé, il hurle car sa main est coincée dans l’interstice entre les deux morceaux de la sphère. Les deux demi-sphères lui cisaillent le bras droit et empêche Kim de fermer complètement la sphère, mais ce n’est pas bien grave. Il est impossible qu’il sorte de là après tout.

En fermant les yeux quelques instants, elle change la forme du mana pour que des pics transpercent l’intérieur de la sphère. Si c’est impossible de l’empêcher d’esquiver les attaques alors, autant l’immobiliser pour s’assurer de l’atteindre. Même si ce type n’utilise qu’une pâle technique comparée à celle de Nomad, inutile de rendre le combat plus long qu’il ne doit l’être. Nomad n’aurait certainement pas fini emprisonné aussi facilement que lui, mais cette technique qui vient de consommer un bon tiers de son mana lui permet de se débarrasser d’un problème potentiel. Espérons juste que les autres seront plus faciles à tuer.

Kim le sait très bien. En tant que Sorcière, son problème est son endurance. Plus le combat sera long, plus elle utilisera de mana et plus elle accumulera de malédictions.
La sphère de mana disparaît alors que le corps de son adversaire tombe au sol, troué de part en part à plusieurs endroits. Elle regarde l’adversaire suivant sur son chemin et regarde ensuite Mars qui n’a pas bougé de son fauteuil. Son père est juste derrière lui immobile à écouter sa musique et il ne la regarde même pas. Ce vieux grincheux a intérêt à être content quand elle l’aura libéré.

*

De son côté, Cro’ soupire. La jonquille a fini par accepter de se battre et s’en va lentement sur ses petites racines en direction des gardes du marché aux esclaves. Elle est dure en affaires, mais ce n’est pas bien grave. Un peu plus d’engrais et d’air frais ne posent pas trop de problèmes.
Il se redresse en se tournant en direction des jeunes. Ah. Ils ne l’ont pas écouté. C’est surprenant puisqu’il pensait avoir été clair en leur disant de le laisser faire. Oh, bon. C’est leur vie et pas la sienne. Il va quand même faire en sorte que Kim survive. Il a moins d’amis humains qu’il ne l’aimerait et ce n’est pas le moment d’en laisser une mourir.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 


Tu veux des chapitres en plus de la Tour des Mondes ?
Visite directement la page tipeee de l’oeuvre !
Pour un don de 10 , tu auras accès à 50 chapitres supplémentaires sur la série par rapport à la parution KissWood ainsi qu’à des dizaines de bonus !


Rendez vous sur ce lien : Tipeee

1 thought on “Tour des Mondes – Chapitre 326

Laisser un commentaire