Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tour des Mondes – Chapitre 327 - KissWood

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Tour des Mondes – Chapitre 327

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Leslie V.// Pascal W. // Lordjarlax

Paul G. // Danwine // Cynnddlyn

Dehko // Ayzelle // Owen

Martin M. // Miasm // Tristan

Tropii // Blessik7 //

Tu aimes la Tour des Mondes ? N’hésite pas à faire un don sur Tipeee pour accèder à 50 chapitres supplémentaires et rejoindre nos donateurs !

_________________

 


Chapitre 327 : Inutile d’être trop sérieux

Tark se jette sur un des esclaves de Mars en brandissant sa canne à pêche. L’homme couvert de cicatrices recule en riant. Vu sa vitesse, il semble utiliser un boost d’agilité et Tark aura bien du mal à l’atteindre à ce rythme. Il commence à s’entailler et aussitôt Tark remarque qu’une entaille apparaît aussi sur lui alors qu’il ne l’a même pas approché. Tark reconnaît aussitôt la classe. L’homme en face de lui est un Pugiliste. Bien sûr, cela n’explique pas comment il fait pour le blesser en se blessant lui-même, mais il y a probablement une synergie qu’il ne connaît pas.

De son côté, Kim est occupée contre ce qui semble être le musclé de la bande et aucune de ses attaques ne semble l’atteindre. Une sorte de défense parfaite semble le protéger, mais en y regardant de plus près, il semble être couvert d’une armure en magie du vent qui lui sert de deuxième peau. Elle va devoir utiliser une grande quantité de mana pour se défaire de cette seconde peau…
Les deux hommes semblent faire la paire entre celui qui se blesse et celui qui est impossible à atteindre.

Finalement, c’est l’homme couvert de tissu et au sourire inquiétant qui s’avance en retirant ses vêtements et en riant de plus en plus fort. Sans même s’en rendre compte, Kiki et Tark jettent un coup d’œil en direction de l’homme et ne peuvent plus retirer leur regard de lui. Leurs yeux sont bloqués sur lui et sur son corps où d’innombrables tatouages s’agitent. Dans une sorte de mouvement hypnotique, les tatouages semblent danser et ils sont tous les deux incapables de se défaire de cette vision. L’instant suivant, ils sont tous les deux à genou alors que le Pugiliste s’approche de Tark avec sa dague et que le mage de vent se fait craquer les phalanges en avançant en direction de Kim.

« Et c’est exactement pour ça que je vous ai demandé de me laisser faire… »

Cro’ approche en soupirant. Les jeunes et leurs lubies étranges de penser qu’ils sont forts alors qu’en fait non. Tout ça parce qu’ils sont fascinés par des dessins… autant s’en débarrasser.
D’une pichenette, il envoie une graine dans la bouche du tatoué qui continue de rire en souriant au point de pratiquement s’en défaire la mâchoire. L’instant suivant, il semble s’étouffer et tombe par terre alors que les tatouages sur son corps semblent s’agiter violemment. Les carpes koïs parcourent sa peau dans toutes les directions alors que la tête de Médusa dans son dos se met à grimacer dans un hurlement silencieux et que les serpents qui lui servent de cheveux semblent agoniser. L’homme commence à convulser en s’attrapant la gorge, mais semble incapable de stopper ce qui lui arrive. Pourtant, l’homme continue de sourire alors qu’il se plante les ongles dans la peau en chassant ses tatouages.

Finalement, en riant une fois de plus en dirigeant sa tête vers le ciel inexistant de la grotte, ce qui lui cause tant de souffrance finit par apparaître. En sortant de sa peau, une tige noire commence à germer pour faire apparaître des roses blanches et rouges par centaines. En quelques secondes, l’homme au sourire étrange disparaît complètement sous les fleurs en se figeant complètement à genoux au sol.

« Hey, Mars, c’est ça ?! On peut discuter où tu veux que je m’occupe de tous les autres ? »

Mars, qui reste assis négligemment dans son fauteuil, se contente de soupirer. L’homme installé en face de lui sur le deuxième fauteuil se met à rire, mais Cro’ l’ignore.

« Stan, Zare. Occupez-vous de lui et faites-le souffrir. Les autres, revenez ici. »

Alors qu’il dit cela, l’homme au masque doré avance dans la direction de Cro’. Il est suivi par l’homme dont le visage semble être un crâne et dont la cape semble cacher quelque chose. Les deux autres « musclés » encore à proximité de Tark et Kiki reculent en gardant un œil sur Cro’. De son côté, il hausse juste les épaules. L’instant d’après, son bras droit disparaît. Tout ce qui est un peu en dessous de son biceps droit vient de se volatiliser et pourtant il n’a même pas cligné des yeux.

Du sang commence à couler de sa nouvelle plaie, mais Cro’ ne semble pas paniqué. Il est plutôt curieux. En fronçant les sourcils, il se demande où il est parti. Il regarde par terre autour de lui en se demandant si c’est une mauvaise blague, mais se rend finalement compte que l’homme manchot au masque doré tient son bras. Le squelette se découvre ensuite le visage en montrant bien qu’il est à cent pour cent un squelette et que ce n’est pas juste un masque ou une illusion. Il attrape un fusil d’assaut avec lequel il commence à tirer sur Cro’ qui ne bouge pas malgré la menace.

Les balles le frappent au niveau du torse et même parfois au niveau du visage, mais elles tombent par terre. Il aura des bleus, mais ça n’ira pas plus loin que ça. Il se concentre ensuite un peu et son bras commence à repousser lentement. Il met ensuite ce qui ressemble à une boule de mousse dans sa bouche en grommelant. Ce sera suffisant pour lui donner assez d’énergie pour le faire repousser totalement.

L’instant suivant, c’est son bras gauche qui disparaît et cela le frustre un peu. D’une certaine façon, il a l’impression que le manchot est juste jaloux qu’il ait deux bras et la capacité de les faire repousser. Cette fois-ci, il crache directement sur la plaie le mélange de salive et de mousse. La régénération ne prend alors que quelques instants alors que les quelques centimètres gagnés passent à présent à une dizaine de centimètres à chaque battement de son cœur. Les doigts sont plus longs à régénérer, mais assez vite il a un bras fonctionnel à nouveau. Il aimerait juste le garder celui-là.
Dans la foulée, il crache ensuite sur la plaie de son autre bras qui commence à se régénérer aussi vite que le premier.

Le squelette décide d’attraper un fusil à pompe en comprenant que son fusil d’assaut est inefficace et commence à tirer sur Cro’ qui se protège vaguement le visage des projectiles. Pendant ce temps-là, l’homme au masque d’or jette simplement le deuxième bras qu’il vient de couper. Il sera difficile de faire « souffrir » cet homme comme le demande Mars. À son apparence, il semble être un Survivaliste. Il a peu de chance de ressentir la douleur, mais il peut toujours essayer. La prochaine étape sera de lui couper le nez, les oreilles puis de lui crever les yeux et arracher la langue s’il a le temps. En une minute, c’est possible, mais pétrifier le temps pour ça est du gâchis. Devenir esclave pour s’occuper d’un type couvert de puces et de verdures ne fait que renforcer l’idée qu’il ne fait que gâcher ses talents. Comment pourrait-il rendre fou quelqu’un en le faisant juste souffrir ? Cela manque tellement de sophistication. Apprendre la magie du temps qui est la plus complexe pour faire souffrir d’autres personnes aussi basiquement semble tellement infantile pour Zare… Il y a des méthodes bien plus insidieuses et plus amusantes que la simple souffrance physique. Cependant, à cause de Mars, il n’a pas le choix. Il active à nouveau sa magie du temps, et tout se fige autour de lui.

Au moment de faire un pas en avant en direction de Cro’ qui est complètement immobile, il se rend compte qu’il ne peut pas. Autour de ses chevilles, il peut sentir une étreinte qui l’empêche d’avancer. En baissant les yeux, il se rend compte que les deux bras qu’il venait de jeter par terre ont pris vie et qu’ils n’ont rien d’amical. Puisqu’il a lancé son sort sans se rendre compte de leur présence, les deux bras peuvent maintenant agir en dehors du temps comme lui.

En utilisant toutes leurs forces pour serrer, les bras lui brisent les chevilles et il s’effondre en hurlant. Cela fait moins de cinq secondes, mais il reste encore cinquante-cinq secondes avant que son sortilège ne s’arrête. Pour ainsi dire, une éternité avec les deux bras…

Cro’ se cache le visage en avançant en direction du Squelette. Tout en tirant d’un bras avec son fusil à pompe, celui-ci a lancé une sorte de nuage de fumée nauséabonde dans sa direction, mais en dehors de l’odeur, cela ne l’a pas spécialement gêné.
En regardant de plus près à côté du squelette, il remarque quelque chose d’autre…

« … C’est nouveau ça ? »

Un de ses bras coupés semble avoir étranglé le manchot au masque en or. L’autre a juste le pouce levé dans sa direction pour lui faire signe que tout va bien. Même pour Cro’, ça le dépasse totalement. Encore une compétence de la classe Survivaliste ? Ce n’est pas comme si cela lui arrivait souvent de perdre les bras.
… Il y a bien perdu la tête une fois, mais il ne s’en souvient plus vraiment…

En parlant de tête… Le squelette essaye de lui mettre un coup de hallebarde, mais en la bloquant d’une main, il met un coup de boule suffisamment fort pour lui faire perdre la mâchoire et briser une partie de son crâne. Le squelette recule en titubant et en lâchant la hallebarde, mais Cro’ décide de le soulever par le crâne et de le secouer. C’est un peu lugubre, mais il voudrait savoir si le squelette sera toujours en vie s’il lui arrache le crâne.

Alors qu’un « pop » retentit, il a finalement sa réponse.

« Putain de connard !! Lâche ma putain de tête salopard de merde de chien puant ! »

Du moins, c’est à ça que ça ressemble dans la tête de Cro’. Avec une mâchoire déboîtée, c’est difficile de savoir s’il se trompe, mais il y a bien une sorte de grognement de colère qui vient du crâne. Il a l’habitude de parler avec des plantes, mais c’est plus difficile de deviner avec les humains. Il la jette au loin derrière lui alors que le squelette s’effondre. Il est hors combat, mais probablement pas mort.

Il jette un coup d’œil à ses bras au sol, mais apparemment ceux-ci ont rendu l’âme et n’ont pas bougé depuis tout à l’heure. Quoi qu’il se soit passé, c’est fini. En faisant un petit salut respectueux, il se tourne à nouveau vers Mars.

« Hm, hm. Je peux avoir le vieux maintenant ? »

En dehors du ricanement de l’inconnu en face de Mars, ce dernier se contente de regarder Cro’ de façon inexpressive sans aucune réaction. Derrière Cro’, des cris continuent de se faire entendre dans le marché aux esclaves. Tark et Kiki se relèvent un peu groggy en ayant du mal à tenir debout.

Cro’ soupire. Qu’est-ce qu’il lui faut à la fin ?
Entre les branches de sa tenue, il attrape une graine collée à de la boue sur son torse, qu’il jette finalement sur le père de Kiki derrière Mars.

La graine frappe le père de Kiki en germant aussitôt. En étant transpercé par un tronc de plusieurs dizaines de centimètres de diamètre, le vieil homme se met à saigner abondamment en grimaçant avant de se figer totalement après une dizaine de secondes.

Alors qu’il peut entendre Kim crier derrière lui, Cro’ se contente de hausser les épaules. Il savait qu’il devrait tuer son père. C’est tellement frustrant les Esclavagistes que c’était forcément la seule option.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 


Tu veux des chapitres en plus de la Tour des Mondes ?
Visite directement la page tipeee de l’oeuvre !
Pour un don de 10 , tu auras accès à 50 chapitres supplémentaires sur la série par rapport à la parution KissWood ainsi qu’à des dizaines de bonus !


Rendez vous sur ce lien : Tipeee

2 thoughts on “Tour des Mondes – Chapitre 327

  1. Merci pour ce chapitre, c’était marrant de voir les gagnants du concours gagner le droit de se faire rétamer

    1. Rétamé par Cro’ qui en est aussi un xD
      Je trouve ça plutôt marrant de mon côté !

Laisser un commentaire