KissWood

Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 15







Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (20 €)

Guillaume V. (25 €)

Arthur L. (5 €)

_________________


Le demi-vampire qui résout le problème du taux de natalité décroissant et le noble homme-cochon qui brûle d’ambition.

« En même temps que je prends mes leçons, je pensais à faire un effort pour résoudre le problème du taux décroissant de naissances des Goules. »

Alors que Vandalieu annonce cela à Zadiris, ses yeux s’ouvrent en grand.

« C’est que… Et bien, une bonne chose pour nous, mais… J’espère que tu ne vas pas proposer que l’on kidnappe des femmes d’autres races avant d’utiliser une cérémonie pour en faire des Goules ? »
« Quelque chose comme ça est vraiment possible ? »

D’après les informations que Darcia a entendues circuler chez les humains, les Goules en sont capables, mais Vandalieu l’a écarté comme étant de la superstition.

« Oui, ça l’est, bien que nous ne l’ayons jamais fait dans ce village. Les seules femelles des autres races que nous pouvons enlever dans ce nid du diable sont probablement des aventurières, donc le risque est plutôt élevé. Même si nous y arrivons, cela pourrait donner une raison aux autres aventuriers de venir nous exterminer et nous aurions des problèmes plus importants à gérer que d’augmenter notre population d’une seule femelle. »

Les Goules possèdent apparemment un moyen de transformer les membres d’autres races en membre de la leur comme les Vampires, bien que ce soit moins efficace puisque cela ne concerne que les femelles. C’est probablement quelque chose qui a été imaginé pour contre-balancer le faible taux de natalité de la race.

Pour autant dans le village, les Goules ne l’ont jamais fait auparavant puisqu’ils n’ont aucun moyen de mettre la main sur des femelles autre que des aventurières et ils ne sont pas suffisamment désespérés pour augmenter le nombre de femelles en prenant un tel risque.

« Mais c’est vrai qu’aucun enfant n’est né ici en dix ans. Nous ne pouvons pas te demander de rajeunir tous les vieux membres de la communauté pour maintenir le village garçon, mais nous serions très reconnaissants si tu pouvais résoudre ce problème. Les autres villageois et moi serons heureux de t’aider de toutes les façons que nous pouvons. Et puisque tu as étais capable de te servir de “Transformation Rajeunissante”, un sort que même des maîtres de l’élément magique Vie ne peuvent utiliser, je suis certaine que tu en es capable. »

C’est une tâche que n’importe qui considérerait comme impossible, mais c’est possible que ce garçon qui vient d’avoir deux ans récemment puisse faire quelque chose à ce sujet. C’est à présent naturel pour Zadiris de le croire.

« Je vais essayer et faire mon possible. »

Vandalieu pense exactement ce qu’il vient de dire, mais rien de plus. Il n’y a rien qui puisse suggérer qu’il soit sûr d’en être capable et ses connaissances médicales sont limitées à des drames médicaux et des leçons à l’école de son temps sur terre et de ce qu’il a réussi à absorber des scientifiques et des chercheurs sur Origin.
En d’autres mots, ses connaissances s’appliquent aux humains et fonctionne si l’on part du principe que des outils comme des machines à ultrason et des microscopes de la terre ainsi que la magie de l’élément magique Vie d’Origin sont disponibles.

Il n’a même pas de connaissance particulière en matière de maternité et de gynécologie dans un premier temps. Pour être honnête, il n’est pas confiant.
Cependant, la magie de l’élément mort a tellement amélioré la médecine moderne d’Origin que même Rodcorte lui-même l’a remarqué. Si l’on prend cela en compte, faire quelque chose pour guérir l’infertilité des Goules n’est pas impossible.

« Mais je vais devoir le cacher à Maman. »

Darcia ne serait pas d’accord de laisser son fils de deux ans s’occuper d’un tel travail. Vandalieu expérimenta alors pour la première fois le sentiment d’être un enfant cachant un secret à un parent.

*

Un mois après que Vandalieu ait décidé de faire quelque chose pour le taux décroissant de natalité des Goules, il utilise les flammes bleues de [Lumière Démoniaque] pour s’occuper de la chaleur estivale. Vandalieu a rapidement identifié la raison derrière la faible probabilité de tomber enceinte chez les Goules.

La méthode qu’il a utilisée était de demander à dix Goules mâle et femelle de « le faire ». Avant, après et aussi pendant, Vandalieu à utilisé « Transformation en forme spirituelle » ainsi que « Perception de vie » pour déterminé si les parties génitales, le sperme, les ovules et les organes fonctionnent bien correctement.
La raison qu’il a trouvée après cela était simple et basique.
Tout d’abord, le sperme des Goules mâles ne survit à l’intérieur des femelles qu’une demi-journée. Ce qui est bien plus court que pour les autres races.

Ensuite, les ovules des femelles ne survivent que six heures après l’ovulation. Là encore, c’est bien plus court que pour les autres races. De plus, leur cycle menstruel est le même que pour d’autres races ce qui veut dire que cela n’arrive qu’une fois par mois.

« Dans la plupart des cas, je pense que le sperme ou l’ovule, ou les deux meurent avant la fertilisation. Cela explique pourquoi elles ne peuvent pas tomber enceintes à moins de le faire tous les jours. »

Les Goules n’ont aucun moyen de déterminer le moment idéal dans le cycle menstruel pour essayer de concevoir, ce qui contribue aussi au problème.

« Je vois~ C’était donc comme ça. Mais Vandalieu, pourquoi continues-tu de dire “le faire” quand tu parles de faire un bébé ? »
« … Je suis encore à un âge où j’hésite à le dire aussi facilement. »

Vandalieu fait très attention à ne pas regarder Bilde qui est allongée sur le lit fait de branches d’arbres tresser ensemble, juste après « l’avoir fait ».

[Je suis sûr que sur terre c’est le participant de ce genre de recherche ainsi que le traitement qui trouverait cela plus mentalement difficile que le chercheur.]

Pour une étrange raison, il est d’une humeur bizarre. Non il est heureux que son travail ait produit des résultats ce qui le motive encore plus. Mais étrangement, il se sent un peu déprimé ? Comme s’il était en train de souffrir ? Pourquoi est ce qu’il se sent comme ça ?

La raison pour cela est probablement parce qu’il cherche des façons de traiter l’infertilité de jolies filles. Il n’a jamais interagi avec le sexe opposé sur Terre ou sur Origin, mais maintenant il est dans une telle situation sur Lambda. C’est un peu injuste. Oui, oui, c’est la faute de Rodcorte, tout est de la faute de Rodcorte.

« Donc tu dois juste faire en sorte que ces spermes et ces ovules ne meurent pas ? Est-ce que tu peux le faire ? »

Bilde fait cette suggestion alors que Vandalieu contemple le problème en restant inexpressif. Il semble qu’elle ne comprenne pas vraiment ce que le sperme ou les ovules sont, mais elle est tombée juste.

« Je peux. »

Effectivement, augmenter la durée de vie du sperme et de l’ovule est facile.
Avec l’élément magique de l’élément mort, il peut même prolonger la vie d’une personne mortellement blessée pendant des jours. Ce n’est pas difficile pour lui de garder de minuscules spermatozoïdes ou ovule en vie.

« Vraiment ?! Dans ce cas, tu as trouvé la solution, yay~♪. »

Bilde saute du lit et pousse des cris d’encouragement en soulevant Vandalieu. Cependant, Vandalieu n’est pas d’accord avec elle. La méthode proposée est possible pour lui, mais c’est difficile d’appeler ça une solution.
Une solution nécessitera plus de progrès.

« Et maintenant, je dois trouver un moyen d’empêcher les fausses couches… »
« Mais il n’y a personne dans le village qui soit enceinte actuellement… Très bien, nous n’avons qu’à tomber enceintes dans ce cas. »

En voyant le sourire éblouissant de Bilde, Vandalieu se sent définitivement bizarre.

*

En utilisant la magie de l’élément mort pour garder le sperme et les ovules vivant après l’accouplement des Goules, Bilde et les autres femelles Goules sont rapidement tombées enceintes. Il a clairement senti la vie dans les ovules fertilisés et Vandalieu a donc confirmé que le problème est bien que le sperme et les ovules ne survivent pas suffisamment longtemps.

Et ensuite, Vandalieu a compris pourquoi les femmes Goules ont souvent des fausses couches au début de la grossesse.
Les Zygotes ont peu de vitalité.
En utilisant « Transformation en forme spirituelle », il a déterminé que Bilde et les mères n’ont aucune maladie ou quoi que ce soit qui pourrait être causé par des causes externes. Les zygotes avaient simplement peu de vitalité.
Les mères ont beaucoup de vitalité et il semble que leur corps considère les zygotes ainsi que les fœtus comme des entités étrangères et les attaque.

C’est ce qui cause les fausses couches lors des premières étapes de la grossesse.

Et maintenant qu’il en connaît la cause, le reste est simple. Il utiliserait la magie de l’élément magique mort encore, cette fois pour empêcher la mort des zygotes et des fœtus. Il a pu prolonger leur vie jusqu’à ce qu’ils puissent survivre d’eux même.

Et au mois de décembre, quand la respiration de tout le monde est devenue de la brume dans l’air, les résultats sont finalement apparus.

« Quand je leur est dit que tout irait bien maintenant, Bilde et les autres mères étaient vraiment heureuse. Bien sûr, ce n’est pas juste les mères : tous les autres dans le village aussi sont contents. »
« En effet. Grâce à toi, garçon, nous pouvons maintenant accueillir de nouveaux membres dans le village. Je te remercie du fond du cœur. »
Basdia, Zadiris et Vandalieu sont dans une des maisons enterrés.
« Ils devraient se stabiliser après trois mois d’extensions de vie. Bien sûr, ce sera tant que personne ne fait rien de stupide. »

Alors que les fœtus de Goules atteignent les trois mois, ils étaient pleins de vitalité. Vandalieu observerait jusqu’à ce que Bilde et les autres mères aient donné sans problème naissance, mais il n’a plus besoin de garder un œil sur elles tous les jours.
Précédemment, les Goules devaient se demander si elles finirait pas tomber enceintes en s’accouplant et si la grossesse dépasserait les trois mois si elle l’était.

« Je vois. Il est dit que les Goules ne se sont jamais reproduites en dehors d’un nid du diable, même dans les temps anciens. Mais maintenant, si tout se passe bien, nous pourrions être capables de vivre à l’extérieur. »

Les monstres prospèrent dans les nids du diable, se multipliant plus vigoureusement qu’ils ne le feraient à l’extérieur et leur progéniture atteint aussi la maturité plus vite. La lutte pour survivre est difficile et peu importe le nombre d’aventuriers qui s’aventure dans les nids du diable pour les chasser, les monstres survivront toujours.

Les Goules qui sont en partie des monstres reçoivent aussi les effets de la vie dans les nids du diable. Le fait que même en recevant de tels effets le taux de naissance décline encore les inquiétait.

C’est pour cela que produire une descendance en dehors d’un nid du diable était une idée sans espoir. C’est pour cela que les Goules vivent dans les nids du diable qui contiennent des monstres plus fort qu’eux, même s’il y a aussi beaucoup de monstres leur servant de proie.

« Maintenant, tout ce qu’il me reste à faire est de devenir capable de créer un objet magique qui permet d’utiliser des sorts prolongeant la vie du sperme et des ovules et d’empêcher la mort des fœtus. »
« Oui, nous ne pouvons pas nous reposer sur toi pour toujours, Van. »

Vandalieu a trouvé un moyen de résoudre le problème de natalité décroissante des Goules et c’était réaliste qu’il y arrive. Cependant, cela lui a demandé de lancer des sorts sur les femmes Goules tous les jours.
Puisque Vandalieu a prévu d’aller dans le royaume d’Orbaume, il ne peut le faire que pour une période limitée de temps. Et… Ce serait mentalement difficile pour lui de continuer à le faire.

« Tu apprends très vite la magie, mais il semble que tu ne sois pas aussi rapide pour apprendre les méthodes d’alchimie garçon. »

Comme le dit Zadiris, Vandalieu cherche à apprendre l’alchimie, mais ça ne se passe pas bien.
Sur Lambda, il y a deux types d’habilités. L’une est la magie et les différentes capacités. L’autre type c’est les techniques comme l’alchimie ou la magie spirituelle.
La magie des éléments est juste l’affinité d’un individu et à quel point il peut s’en servir. Par exemple, Zadiris possède une affinité pour les éléments Lumière et Vent tandis que Vandalieu possède une affinité pour l’élément Mort.

Les techniques comme l’alchimie et la magie spirituelle représentent différentes compétences sur lesquelles on peut appliquer les éléments avec lesquelles on a une affinité de différentes façons.
Par exemple, la magie spirituelle est une technique ou quelqu’un communique avec les esprits de l’élément désiré avant de leur transférer du mana pour qu’un effet se produise.

Et l’alchimie est une compétence ou quelqu’un utilise du mana et des sorts pour utiliser différents catalyseurs pour produire des remèdes ou créer des objets magiques.
Comme des esprits de l’élément Mort n’existent pas, la magie spirituelle est impossible pour Vandalieu, mais s’il étudie l’alchimie, il serait capable de créer des objets magiques de l’élément Mort.

D’ailleurs, sur Origin, le mana de Vandalieu lui était retiré pour produire d’innombrables objets magiques. Bien sûr, il n’avait pas le contrôle de son corps à l’époque ; il ne connaît rien des techniques nécessaires pour les créer lui-même. Les techniques qu’il a apprises des esprits des chercheurs sur Origin se reposent sur le haut niveau des sciences, de la technologie et de la machinerie qui se repose sur d’autres objets magiques, donc cela ne s’applique pas ici.

C’est pour cela qu’il part de zéro dans son apprentissage avec Zadiris, mais cela s’avère plus difficile que pour « Magie Neutre » et « Contrôle du Mana ».

*

« À ce rythme, je ne partirais pas avant deux ans. Sur un autre sujet, Basdia, es-tu sûre de ta décision ? Puisque je suis ici, tu pourrais avoir un enfant si tu le souhaites. »

Contrairement à Bilde et aux autres mères, Basdia ne participe pas aux recherches de Vandalieu et n’est pas enceinte actuellement. Vandalieu curieux lui a posé la question puisqu’elle voulait vraiment tomber enceinte, mais elle a étrangement répondu « Non, ça va pour l’instant ».

« Si je tombe enceinte maintenant, après que tu es appris l’alchimie, je ne serais pas capable de te servir de cobaye pour tester si les objets magiques que tu vas créer fonctionnent ou non. »
« Bien, je suppose que c’est vrai, mais n’es-tu pas inquiète à propos de ton âge et le reste ? »

Les femmes Goules arrêtent de vieillir dès leur première grossesse. C’est pour ça que Basdia qui n’est jamais tombé enceinte à l’apparence physique de quelqu’un ayant vingt-cinq… Non, vingt-six ans.

Cependant, Vandalieu pense qu’elle est magnifique et qu’elle a encore l’air jeune, donc elle n’a pas besoin de s’en inquiéter pendant encore quelques années.

« Tu es sûr ? Les résultats montrent déjà que la méthode du garçon fonctionne et il suggère que toi aussi tu es un enfant. Tu n’auras pas besoin d’être inquiète à l’idée de servir de cobaye plus tard. »
« Maman, ça ira. Van a dit qu’il ne trouve pas mon apparence importante même si je vieillis de quelques années. »
« … Tu parles comme si le garçon était ton compagnon. »
« … Cela prendrait dix ans au minimum, donc ne t’en occupe pas et tombe enceinte rapidement. »

Il y a un malentendu qui circule dans le village que Vandalieu et Zadiris ont ce genre de relation, mais cela a déjà était résolu. Basdia tourne la tête et les regarde tous les deux avec un air confus.

« Je n’ai pas dit ça correctement. Je ne pense pas à faire un enfant avec Van. Je cherche juste une sorte de compensation en étant un cobaye. »
« Compensation ? »

Vandalieu penche la tête en entendant la réponse de Basdia. Depuis qu’il a commencé à vivre dans le village, il n’a jamais été confronté à un système d’économie monétaire… Pour être précis, ça n’a jamais été le cas dans aucune de ses vies.

« Ah, c’est vrai que je veux demander à Van d’être mon partenaire pour mon deuxième enfant. »
« … N’est-ce pas une requête difficile à faire à un garçon de deux ans ? »
«  C’est bon ; j’attendrais juste que tu en sois capable, Van. »
« Hmm, ça ne te convient pas, garçon ? »
« Non, pas du tout. »

Le vieillissement de Basdia s’arrêtera effectivement une fois qu’elle tombera enceinte pour la première fois. Après ça, elle restera jeune, même quand elle approchera les trois cents ans un jour. Même si elle attend que Vandalieu développe ses capacités sexuées, son apparence physique ne changera pas.
Cependant, Vandalieu ne s’imagine pas vouloir un enfant dès le début de son adolescence.

« C’est impossible pour moi de prendre les responsabilités d’un parent dès le début de mon adolescence. Et je ne suis pas humain non plus ; je suis un Dhampir né d’un Vampire et d’une Elfe noir. Je ne sais même pas si c’est possible pour moi d’avoir un enfant avec une Goule. »
« Pas besoin d’être inquiet ; les races nées de la déesse Vida sont toutes capables de produire des enfants de sang-mêlé les uns avec les autres. »
« Vraiment ? C’est un soulagement, Van. »
« Ah, mon excuse pour que tu reconsidères cette idée vient de disparaître. »

Le problème a été résolu rapidement. Le savoir que possèdent les anciens ne doit pas être sous-estimé.

« Et de toute façon, Van, tu es un garçon donc je ne pense pas que tu as besoin de penser aux responsabilités d’être un parent. »
« En effet ; le rôle du mâle est de risquer sa vie en dehors du village pour chasser de la nourriture. Élever un enfant est le travail de la femme. »
« Non, cela ne s’applique que pour les Goules. »

Vandalieu suppose que cela montre la sévérité de la société des Goules ; le fait que les hommes Goules risquent leur vie est très inconvénient pour eux.

« Et bien, nous sommes des Goules après tout. »
« Je sais. Mais c’est impossible de savoir si l’enfant sera une Goule ou non. Il semble que se reproduire avec des humains donne naissance à un enfant Goule, mais je suis un Dhampir. »
« Ugh, tu as raison. »

Mais même en disant cela, Basdia ne montre aucun signe de vouloir abandonner.

« Dans ce cas, je ne te demanderais pas de le faire dès que tu en seras capable. Cela me va d’attendre jusqu’à ce que tu sois consentant, Van, puisque tu vivras probablement plus longtemps qu’un humain. Et je pourrais avoir changé d’idée d’ici là aussi. »

Cette dernière partie est clairement une mesure prise par Basdia pour empêcher Vandalieu de la rejeter tout de suite, mais Vandalieu sait qu’elle ne changerait pas d’idée et acquiesça de façon réticente en soupirant.

« Quand le temps viendra, soit aussi le partenaire de ma fille aussi. »
« Est-ce que vous pouvez me donner un peu d’espace ? Je ne pense pas que ce soit très sympa de piéger un garçon de deux ans pendant la nuit comme ça. »
« Hmm, dans ce cas, le père de mon petit-enfant sera toi, garçon. Et bien, cela me convient aussi. Ah oui, garçon. Pendant que tu y es, si je devais avoir une autre fille dans le futur, pourrais-je te demander d’être son premier partenaire ? »
« Qu’est-ce que tu racontes maman ! Pense à ton âge, tu as déjà plus de deux cent quatre-vingt-dix ans ! N’avais-tu pas dit que tu avais déjà eu du mal à me donner naissance ? »
« Hmm ? Oui, tu as raison, mais j’ai la sensation d’avoir rajeuni dernièrement. Je suis sûr que ça ira si j’ai encore quelques enfants. »
« D’où est-ce que vient cette confiance ?! Est-ce que tu as oublié ce moment il y a deux ans ou tu ne pouvais pas utilisé ta magie et que tu as failli être capturé par des aventuriers, tout ça à cause de ton âge ?! »

Alors que Zadiris lance des informations choquantes les unes après les autres sans même hésiter, Basdia se sent frustrée alors qu’elle essaye de ramener sa mère, qui normalement est proche de la fin de sa vie, à la raison. Puisqu’elle n’est pas au courant que Vandalieu a inversé son âge au point qu’il corresponde parfaitement avec son apparence physique, elle ne montre aucun signe de vouloir se calmer.

Vandalieu mordille un cookie fait de farine de gland en les regardant. Elles sont vraiment mères et filles, pense-t-il alors que Zadiris et Basdia qui était tout à l’heure en train de le titiller sont à présent en train de s’embêter l’une l’autre. Il se sent aussi un peu satisfait.

Alors qu’il avale un morceau de cookie aux glands, il réalise que ce n’est pas le moment de s’amuser.

*

Vandalieu a obtenu la compétence « Forme Spirituelle » !

*

Une flèche passe en éraflant l’oreille de Kachia.

« Kachia, les Archers Gobelins nous visent ! »
« Fait quelque chose Rikken ! »
« Ne me demande pas… L’impossible ! »

Cinq aventuriers affrontent des gobelins… Quelques monstres en incluant des Gobelins.
Kachia, la femme aventurière qui a à peine esquivé la flèche de l’Archer Gobelin, crie en étant paniquée. Rikken tire une flèche, mais elle est bloquée par le Hobgoblin qui sert de bouclier au Mage Kobold.
En effet, il n’y a pas que des Gobelins ; ce groupe de monstres comprend aussi des Kobolds et des Hobgoblins.

Les monstres ne coopèrent pas avec des monstres d’autres races dans les nids du diable hormis les donjons. Ce n’est pas étrange que des Hobgoblins soient présents ici puisqu’ils ont une relation symbiotique avec les Gobelins, mais c’est extrêmement bizarre que des Kobolds les aient aussi rejoints.
Les monstres ne connaissent pas le concept d’entre-aide. Même si un ennemi commun comme un groupe d’aventuriers est présent, ils ne pensent pas à joindrent leurs forces.
Les monstres ne sont rien d’autre que des ennemis naturels qui s’affrontent les uns les autres.

Il y a trois exceptions. La première est quand les monstres sont contrôlés par des humains. Cependant, il n’y a pas de raison pour qu’un des légendaires dresseurs relâche des animaux sur des aventuriers.
Ce qui nous amène à la deuxième explication.

« Est-ce que cela signifie que le Roi est apparu ou quoi ?! »

Kachia frappe avec son épée bâtarde à une vitesse trop rapide pour que l’œil humain puisse le suivre, relâchant une « Coupure Tournante » qui coupe deux Archers Gobelins.

« Le Roi ?! Ce n’est pas une blague amusante ! »

Son compagnon porteur de boucliers donne le coup de grâce à un Voleur Kobold avec son fidèle bouclier, mais il ne peut pas nier qu’il a un mauvais pressentiment à propos de la situation.
Les monstres de races différentes coopèrent quand ils sont contrôlés par un monstre encore plus puissant. Un monstre puissant avec l’intelligence pour dominer les autres monstres et une avidité qui est bien connue des humains.
Un monstre dictateur demi-humain qui porte le titre de « Roi ».
L’apparence d’un tel monstre est bien connue dans la guilde d’aventurier comme un événement désastreux.

Si un tel monstre est apparu et que des Gobelins et des Kobolds coopère pour affronter des aventuriers, alors –

« BUGOOOOOH ! »

Comme pour confirmer ses peurs, un rugissement féroce qui ressemble à un grognement de cochon et un large groupe de monstre apparaissent depuis l’intérieur de la forêt.
Orcs, des Chevaliers Orcs portant des armures et des boucliers. Et derrière eux, regardant calmement dans la direction des aventuriers –

« Merde ! C’est la troisième possibilité. ! »

Avec sa fierté de porteur de bouclier en jeu, l’homme utilise à la suite les compétences de combat « Mur de Pierre » et « Bouclier de Pierre » pour gagner suffisamment de temps pour que ses compagnons puissent fuir, mais c’est comme une personne unique essayant d’arrêter une avalanche.

*

Assis sur un trône fait d’un Tréant, un monstre de type plante de trois mètres de haut que même un Orc de deux mètres devrait lever la tête pour le regarder, Bugogan écoute les rapports de ses conseillers et ses fils.

« Bugih, bumohjigi, bugogoh, bumoh. »

Il semble que la fabrication d’armes et d’armures progresse bien. On lui dit que l’équipement a été distribué à tous les Orcs et les esclaves et les préparations sont satisfaisantes. Mais il semble qu’un des Kobolds qui les créer soit devenu inutile.

« Bumoooh ! Bumomon ! Bugiih ! »

On lui dit que l’entraînement des soldats se passe bien et que si Bugogan l’ordonne, ils peuvent détruire n’importe quel ennemi sans craindre la mort. Bien sûr, c’est normal puisqu’ils sont de races inférieures, mais avoir des pions utilisables est bien mieux que s’il n’était pas utilisable donc il a fait de son mieux pour être sûr qu’il soit aussi loyaux que possible.

« Bugogogon, bugigi, bukebubohoho! Buhoho ! »

(note : avec des dialogues pareils, je me sens vraiment utile en tant que traducteur)

Il semble qu’il n’y a pas suffisamment d’esclaves. Les Gobelins et les Kobolds se multiplient comme des mouches, mais leurs nombres ont diminué considérablement après qu’ils aient attaqué un village de Goules et qu’ils n’ont pas encore récupéré.

Bugogan leur a ordonné d’en rassembler plus de différentes locations loin des villages de Goule.

« Bugogogoh, bumoooh, fubooh bugigyagyah. »

Et comme d’habitude, il semble y avoir un manque de femelle. Ce serait bien si les inutiles et stupides pions peuvent se satisfaire avec des femelles Gobelins et Kobolds. De plus c’est le plus souvent comment les Orcs sauvages se reproduisent.

Cependant, puisqu’il y a plus de femelles de bonne qualité ici, c’est probable qu’ils les aient vues et qu’ils n’aient pas réussi à se retenir.

« Bugoh… »

Bugogan soupire. Si une créature peu intelligente met enceinte une femelle, la descendance qui en résulte serait une autre créature avec la même intelligence, que ce soit une femelle Gobelin ou d’une race plus précieuse. Pourquoi ne peuvent-ils pas comprendre cela ?

Cependant, il n’est un chef que s’il peut régner sur ses créatures stupides et puisque ce sont des pions, c’est un fait qu’il a besoin d’augmenter leurs effectifs.

« Bugoh, Ghoul, bugogobumomomoh. »

S’ils attaquent plus de villages de Goules, c’est possible que les Goules les remarquent, mais ce n’est pas un problème. Comme Bugogan leur a dit qu’ils attaqueraient bientôt plus de villages de Goule et qu’ils captureraient les femelles vivantes, tout le monde à part les Orcs qui ont signalé qu’il n’y a pas suffisamment de femelles ont commencé à sourire de façon perverse.
Même les Mages Orcs qui sont considérés comme bien plus intelligents que des Orcs normaux n’arrivent pas à contenir leur désir. Bugogan est exaspéré par le comportement des Orcs.

Mais pourquoi ces races inférieures sont faibles, stupides et vulgaires ?
Non, c’est pour cela qu’ils doivent être dirigés par une existence d’une classe supérieure comme Bugogan.
En effet, ils doivent être gouvernés par lui qui appartient à la classe supérieure d’Orcs Noble.

En se frottant sa propre chevelure dorée ayant la forme d’un champignon, Bugogan change sa façon de penser et excuse la bêtise de ses subordonnées.
En de rares occasions, un chef portant le titre de « Roi » apparaît parmi les Gobelins, Kobolds ou les Orcs. Mais dans de tels cas, le chef n’est que le Roi de la race à laquelle il appartient.

En contraste, les races de haute classe en tant que telle sont supérieures aux races inférieures. Hauts Gobelins, hauts Kobolds et Orc Noble. Les membres de ces races sont bien plus forts et vivent plus longtemps que ceux des races inférieures.

Leur apparence obèse est similaire à celle de nobles corrompus du passé, donc le titre de la race des Orcs Nobles inclut ironiquement le mot « noble » et ils sont de rang 6 au minimum. En considérant que les Orcs normaux sont de rang 3, leur capacité de bataille est d’un autre niveau.
Ils sont très intelligents et vivent aussi longtemps que des humains. Ils peuvent même utiliser de la magie. Ils possèdent un pouvoir qui oblige les races inférieures à leur obéir inconditionnellement. Même le roi Orc que les Orcs élisent eux-mêmes devant n’importe quel Orc Noble devrait s’agenouiller.
Bugogan vient d’un nid du diable ou règne de tels Orcs Nobles… Pas une petite forêt comme ce nid du diable, mais un grand nid du diable qui couvre entièrement la partie sud du continent de Bahn Gaia.

Cependant, il a été le perdant lors d’une lutte de pouvoir qui est arrivé là-bas.
Bugogan a survécu et a traversé la chaîne de montagnes. Brûlant d’ambition en tant que perdant, il est devenu un conquérant.
Il fera en sorte que les races inférieures suivent son règne, construire son propre empire et un jour conquérir les nations humaines. Avec ça comme objectif, il y a mis beaucoup d’effort et il est passé par beaucoup de challenge.

Il a fait en sorte que tous les villages d’Orcs dans les nids du diable soient sous son règne, éliminé les Orcs les plus bêtes qui étaient même plus bêtes que des singes, sélectionnées ceux qui sont légèrement plus intelligents et les a placés à de hautes positions. Il leur a fait enlever des femelles Gobelins et Kobolds pour agrandir leur nombre et pour pouvoir obtenir plus de subordonnés compétents, il a utilisé les sales et laides femelles gobelins pour se créer des fils.

Il a caché son existence aux Goules et aux aventuriers en rassemblant des forces. Et maintenant, dix ans plus tard, il est à la tête d’une puissante force et d’un empire.
Après avoir tué les ratés, il a fini avec trois fils et les serviteurs Orcs qui ont survécu à l’entraînement compte dans les trois cents. Il y a aussi cent Gobelins et cent Kobolds qui sont ses esclaves.

Si la guilde des aventuriers était au courant de ses nombres, ils enverraient probablement un message urgent d’endiguement de désastre. Il n’y a pas de doute que les aventuriers de classe B et au-dessus serait réunis de toute la nation.
C’est pour cela que Bugogan fait attention à ne pas se faire remarquer par les aventuriers. Il a ordonné à ses subordonnés de s’assurer de soit capturer, soit tuer tous les aventuriers qu’ils attaquent.

Les autres ennemis dont Bugogan est fatigué de devoir s’occuper sont les Goules. Les Goules sont individuellement aussi fortes que des Orcs, mais ils sont intelligents. Les Gobelins et les Kobolds tuent des membres de leur propre race s’ils appartiennent à des groupes différents, mais si les Goules rencontrent des ennemis communs, ils oublient les querelles passées immédiatement et forme une alliance.

Bugogan ne croit pas que les Goules puissent les battre, mais il n’y a aucun moyen d’éviter d’importantes pertes dans ses subordonnés. C’est pour cela qu’il élimine un petit village après l’autre en ne laissant personne s’échapper.

Le village de Goule le plus dangereux est le village habité par une centaine de Goules et dirigé par une Mage Goule. Ils sont nombreux et chaque individu est fort. Avant que Bugogan n’ait pris le contrôle, les Orcs n’ont était qu’une source de viande pour le village de Goule qui est facilement provoqué.
Il ne veut pas avoir de problème avec le village de Goule du Mage. Cependant, un esclave Kobold a apporté de bonnes nouvelles à Bugogan.
Il semble que la problématique Mage Goule soit bientôt à la fin de son espérance de vie.

« Bumomomomoh, fugoofugoohoh. »

Bugogan donne un ordre et le seul monstre qui n’est pas un monstre Orc dans la salle du trône, un vieux Kobold à la fourrure blanche s’avance.
Ce vieux Kobold est un Shaman Kobold, un spiritualiste. Les Spiritualistes sont rares même dans les larges nids du diable au sud par delà la chaîne de montagnes d’où vient Bugogan.

Il utilise ses capacités pour communiquer avec les esprits ce qui a apporté de nombreux bénéfices à Bugogan à travers les prophéties qu’il a faites, protégeant ainsi la position des Kobolds dans l’empire de Bugogan. La prédiction comme quoi la Mage Goule mourait bientôt de vieillesse est une des prophéties faites par le Shaman Kobold.

Cependant, les oreilles du Shaman Kobold tombent sur ses épaules et ses oreilles tremblent. Il parle en chuchotant d’une petite voix, mais il n’est pas en train de communiquer avec les esprits actuellement.
En écoutant les chuchotements du Shaman Kobold, le Mage Orc traduit le rapport à Bugogan.

« La vieille mage Goule qui était supposé mourir de vieillesse est toujours en vie étrangement. Elle ne mourra pas à moins d’être tuée. Et je ne sais pas pourquoi, mais dernièrement les esprits n’écoutent plus ce que je leur dis de faire et je ne sais pas ce qui se passe dans le village. »

En apprenant cela, Bugogan se frotte les cheveux avec ses doigts en contemplant la situation… Et il ramasse ensuite son épée magique qui était posée contre le trône et frappe en direction du Shaman Kobold.

« Gyabih ! »

En retirant le sang de la lame de son épée avec un morceau de tissu, Bugogan ordonne que le corps du Shaman Kobold, qui est coupé en deux du sommet du crâne jusqu’à la taille en une seule attaque, soit ajouté aux réserves de nourriture.
Puisque ce Kobold inférieur était utile, il lui a donné cette position, mais quand est-il de ce rapport ? Celui qui a fini par devenir sénile n’est pas la Mage Goule, mais ce Kobold. Ces créatures ne sont que des idiots sur deux pattes.

« Bugogoh ! Bubobio, bugobuon, buhoho, buhihibumo ! »

Bugogan n’a pensé qu’il n’y aurait rien d’autre que des mauvaises nouvelles aujourd’hui, mais il y en a aussi une bonne.
Le fils aîné de Bugogan, Bubobio a mené des esclaves et des serviteurs en mission pour prendre d’aventuriers prisonniers et les a capturés sans problème.

Parmi les cinq, un des mâles est mort, mais le mâle restant ainsi que les trois femelles sont blessés, mais vivants.
À l’annonce que les aventuriers ont été capturés et spécialement la nouvelle qu’il y a trois femelles, les serviteurs sont excités.

« Bugobu, buhihibu, buhohohibuhibuhi. »

Cependant, il les fera d’abord cracher toute information en leur possession sur la société humaine que Bugogan va conquérir à l’avenir. Après tout, les femelles humaines utilisées comme mère seraient brisées après avoir été fécondées une fois et il n’y a pas beaucoup d’entre elles.

« Buhoho. »

Cependant, après cela, les trois femelles deviendraient des mères et le mâle de la nourriture. Puisque Bubobio est responsable de cette belle réussite, Bugogan a décidé qu’il lui permettrait d’avoir une des femelles pour son usage personnel comme récompense.

Les punitions et les récompenses sont nécessaires pour diriger.

*

Une semaine plus tard.

Vandalieu respire l’air hivernal qui est étonnement sec malgré l’humidité de la forêt, tout en broyant des plantes médicinales, des minéraux et des pierres magiques pour les réduire en poudre et s’en servir comme catalyseur alchimique quand ses mouvements se sont soudainement stoppés.

« Garçon, si tu ne te concentres pas, qui sait quand tu vas apprendre la compétence… Garçon ? »

Zadiris qui regarde son travail est confuse de voir ses mains s’arrêter étrangement.
Vandalieu regarde dans le vide en secouant sa tête, faisant des bruits comme pour répondre à quelqu’un qui lui parle.

« Garçon, as-tu fini de farcir les racines ? Est-ce que tu veux arrêter la leçon ici pour aujourd’hui ? »

Inquiet qu’elle est pu donner trop de leçons à Vandalieu, Zadiris l’interpelle incertaine, mais il ne semble pas qu’il soit en train d’halluciner, car étant trop fatigué. Il tourne sa tête pour la regarder.

« Je viens de l’entendre de l’esprit d’un Shaman Kobold qu’il y a un grand village d’Orcs loin dans le nid du diable et dirigé par un Orc Noble et il semble pensé que ce village de Goule soit une nuisance pour lui. »

Grâce à la fuite d’information venant de l’esprit, Bugogan n’a pas réussi à rester cacher.


Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant

Pour soutenir mon travail, clic en dessous :

Tipeee







4 thoughts on “Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 15

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :