KissWood

Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 21

Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (20€)

Guillaume V. (25€)

Arthur L. (8€)

Totof (15€)

_________________

 


Un combat amusant et disgracieux contre le boss

Jusqu’à ce qu’il entende les cris d’agonies de ses idiots d’enfants, Bugogan qui avait fini de se préparer pour la bataille était resté assis sur son trône.

La raison pour cela étant qu’il est le roi au pouvoir. Le roi n’est pas supposé aller sur le champ de bataille. C’est le travail de ses enfants qui ne cherchent qu’à obtenir des hauts-faits ainsi que celui de leurs subordonnés et des esclaves.

C’est pour cette raison que Bugogan est simplement resté assis sur son trône, qu’il a réprimandé les échecs de ses subordonnés et ordonné à ses enfants de participer à la bataille.

Ensuite il s’est rendu compte que ses serviteurs et les esclaves ont péri et que ses enfants se sont fait écraser.

À ce moment-là, la rage de Bugogan dépassa ses limites.

« BUGAAAAAAH ! »

Il dégaina l’épée magique dont il était si fier et se leva de son trône en détruisant les murs du bâtiment qui avait été construit plus soigneusement que les autres huttes des Orcs, mais qui n’était rien de plus qu’une maison rustique.

En envoyant des éclats de bois dans les airs, il rugit une nouvelle fois. Sa rage ne donne aucun signe de vouloir se calmer.

Combien d’efforts avait-il dû faire pour augmenter l’effectif de ces idiots d’orcs jusque-là ?

Et peu importe a quelle point ils sont stupides, inexpérimentés ou débiles, combien de temps cela lui a-t-il prit d’avoir des fils ?

Cela n’a pas été facile non plus de rassembler autant d’esclaves, de femmes, d’armes et d’armures.

Tout ce travail a était réduit à néant en une seule nuit.

Il ne peut plus se contenir à présent.

Ces insolentes goules qui ont attaqué son village ! Il massacrerait tous les hommes, capturerait toutes les femmes et les obligeraient à donner naissance à autant d’Orcs qui sont morts cette nuit !

Alors que Bugogan se laisse posséder par sa rage, il voit quelque chose qui vole vers lui à une vitesse incroyable.

Bugogan pensait que ce n’était rien jusqu’à ce que ce soit à environ dix mètres devant lui.

Il oublie sa colère pendant un moment en se demandant ce qu’est cette chose même après avoir remarqué sa présence.

Cela ressemble à un enfant humain avec de longs cheveux blancs, une peau blanche, un œil droit rouge sang et l’autre bleu-violet. Pendant un moment Bugogan pensa que c’était une jeune femme goule, mais les oreilles qu’il peut voir dépasser de sous les cheveux sont pointues. Est-ce que cette créature a du sang d’elfe dans ses veines ?

La raison pour laquelle Bugogan est perdu concernant l’apparence de l’enfant est qu’il ne s’en dégage rien. Pas de présence, de son, d’odeur, de soif de sang, d’hostilité, de peur. Il n’en perçoit rien du tout.

Si quelqu’un lui avait expliqué qu’il était en train d’avoir une hallucination, il l’aurait cru. La créature dont il ne perçoit rien est tellement étrange qu’il pense qu’elle pourrait disparaître en fermant puis rouvrant les yeux.

Toujours flottant dans les airs, cette chose tend les bras comme pour bloquer le passage, tout en se recouvrant de mana noir.

Finalement, Bugogan comprend qu’il s’agit d’un ennemi.

*

L’Orc Noble Bugogan. Le Roi Goule Vandalieu. La scène où ils se préparent tous les deux à s’affronter l’un l’autre à l’air incroyablement stupide.

Tout d’abord, pendant que Vandalieu se couvre lui-même de mana noir et qu’il lance « Barrière de Nullification d’Impact » et « Barrière d’absorption magique », Bugogan se contente de le regarder bêtement.

« Fugoh ! »

Alors que Vandalieu finit de lancer ses sorts, Bugogan psalmodie un court sortilège. Une lance de terre apparait soudainement en dessous de Vandalieu. Il semble qu’elle soit sur le point de le transformer en brochette, mais au moment où la pointe touche la « Barrière de nullification d’impact » elle devient noir et redevient de la simple terre.

Combinées ensemble, la « Barrière de nullification d’impact » et la « Barrière d’absorption magique » absorbe entièrement tout le pouvoir de n’importe quelle attaque provenant de l’extérieur des barrières. L’énergie électrique serait absorbée d’un éclair, la chaleur d’une flamme et bien sûr, le mana des sortilèges.

Les sorts de Bugogan sont rapidement rendus inutiles.

« Bufu, bugah ! »

Grâce à cela, il a compris l’effet des barrières. En pensant que le combat au corps à corps serait plus efficace que la magie, il lève son épée magique.

« Bugagah ! »

Et l’instant suivant, il réduit la distance entre lui et Vandalieu. Avec une vitesse qui est incroyable pour un corps aussi gigantesque qui fait trois mètres de haut et de large, il frappe verticalement avec son épée magique.

Son attaque semble pouvoir couper un rocher en deux comme si ce n’était que du papier, mais elle est bloquée par la « Barrière de nullification d’impact » sans même laisser une égratignure à Vandalieu. La « Barrière de nullification d’impact » n’absorbe pas que le mana mais aussi l’énergie cinétique d’une arme.

L’énergie cinétique est l’énergie qui est nécessaire pour qu’un objet physique bouge. Pour bouger une altère de dix kilos, dix kilos d’énergie est nécessaire*. Puisque cette énergie cinétique est absorbée par la « Barrière de nullification d’impact », l’épée magique de Bugogan ne peut pas atteindre Vandalieu qui se trouve derrière.

(* : faux)

En réponse à l’étrange sensation d’avoir son épée repoussée par le mur mou, le visage de Bugogan, confus, se déforma.

Avec l’épée de Bugogan qui s’est arrêtée juste devant son visage, Vandalieu regarde Bugogan de façon inexpressive, mais voilà à quoi il pense.

(C’est mauvais, je vais mourir.)

Visiblement, il semble que Vandalieu soit couvert d’une défense impénétrable. Cependant, cette défense impénétrable ne durera pas.

(Arrêter cette attaque préliminaire qui n’est même pas une compétence martiale ou quoi que ce soit de plus m’a déjà coûté 50 000 mana.)

Vandalieu a utilisé du mana de façon excessive depuis le début de la bataille ; Il en a déjà utilisé la moitié. Il lui reste encore 50 millions, mais… si Bugogan attaque avec une compétence martiale, cela lui coûtera des dizaines de milliers de mana pour le bloquer… Possiblement des centaines de milliers.
Bien sûr, les compétences martiales dépensent le mana de son utilisateur, donc elles ne peuvent pas être utilisées indéfiniment. Cependant Bugogan peut aussi utiliser de la magie, donc il a probablement plus de mana que ses enfants. Et son endurance doit être bien plus grande encore.
Si Vandalieu finit à court de mana et que ses barrières disparaissent, il n’aura aucun moyen d’échapper aux attaques de Bugogan.

(Je suis faible au final.)

Es-tu fort ? Si quelqu’un posait cette question à Vandalieu, il répondrait « non, je suis faible. »

Il peut utiliser l’élément magique mort que personne d’autre ne peut utiliser.
Il possède plus de 100 millions de mana.

Puisqu’il est un Dhampir, du haut de ses deux ans il possède plus de force physique qu’un adulte moyen.
Mais il est faible.

Si quelqu’un devait séparer Lambda entre les forts et les faibles, Vandalieu tomberait indubitablement dans la catégorie des faibles.

L’élément magique mort a plus de restrictions que les autres éléments magiques ; il y a des limites à ce que Vandalieu peut accomplir avec.
Il n’y a pratiquement aucun sort qui fait des dégâts critiques à une cible comme « Lance de feu », « Hache de Terre » et « Coup de Vent ». Ses capacités défensives sont déjà montrées actuellement, mais puisqu’il ne pourra pas passer à l’offensive, il se fera battre inévitablement.

Et qu’il ait 100 millions ou 200 millions de mana, il mourra si sa vitalité descend à zéro.

Sa force physique est juste un peu plus forte que celle d’un homme adulte ; c’est impossible qu’il puisse être l’égale d’un monstre capable de défier un Dragon.

C’est pour cela que Vandalieu est faible.

Vandalieu ne possède pas de force permanente pouvant fonctionner dans n’importe quelle situation.

Mais cela ne veut pas dire qu’il n’a pas d’autre choix que d’abandonner et de mourir.

« Debout. »

D’abord, il transforme le sol en dessous de Bugogan en Golem pour essayer de détruire ses appuis. Son plan était de stopper ses mouvements jusqu’à ce que Basdia et les autres arrivent pour ensuite utiliser des attaques à distances jusqu’à ce que Bugogan meure.

« Buh ! »

Cependant, Bugogan écrase rapidement les Golems de Terre sous ses pieds dès qu’ils commencent à bouger. Il les frappe de haut avec la compétence martiale « Frappe du Pied » et chaque piétinement détruit de multiples Golems.

Ce n’était qu’une tactique pour gagner du temps, mais Vandalieu fut surpris de ne pouvoir gagner que quelques secondes en dépensant des dizaines de milliers de mana.

Ensuite Vandalieu lança le sort de l’élément magique neutre « Balle de Mana ». C’est un sort simple qui rend solide le mana et le transforme en balle avant de le lancer sur sa cible, mais puisqu’il n’a aucun élément, c’est un sort dont on ne peut s’attendre à ce qu’il fonctionne au-delà d’un certain point contre n’importe quel ennemi.

Il lance plusieurs « Balle de mana » de la taille de son propre corps et contenant chacune dix mille mana et ensuite ajoute une plus grande « Balle de mana » contenant une centaine de milliers de mana.

Peu importe l’énorme taille de Bugogan, ce barrage devrait projeter Bugogan jusqu’aux limites du village s’il se fait toucher.

Cependant, Bugogan les bloque toutes avec son épée magique.

«BUOOOOOH ! »

Il utilise son épée magique avec une vitesse incroyable pour repousser chaque « Balle de mana ». La compétence martiale « Réponse Immédiate » augmente la vitesse de réaction de son utilisateur. Bugogan utilise une version supérieure de ce sort « Super réponse immédiate », et un sort défensif nommé « Briseur Magique » où son utilisateur peut dévier la magie avec une épée en faisant passer du mana à travers la lame de l’épée.

Vandalieu est stupéfait de le voir accomplir une telle action que même un épéiste de première classe trouverait difficile. Il est le père du faible Bugogio ; pourquoi est-il aussi fort ?

La compétence « Contrôle du Mana » de Vandalieu est basse comparée à la quantité de Mana contenue dans les « Balles de mana » qui ont été déviée, donc le mana se disperse rapidement sans affecter le terrain à proximité. Pour une étrange raison, Vandalieu peut sentir quelque chose à l’intérieur de la maison dont Bugogan est sorti avec « Perception de Vie », donc il fait attention à où il tire.

« BUOWAH ! »

Après avoir repoussé toutes les « Balles de mana », Bugogan lève son épée magique et utilise la compétence martiale « Coupe en Croix ». La « Barrière de nullification d’impact » fait un bruit étrange.

La barrière n’est pas capable d’absorber toute la puissance destructive de l’épée magique en un instant, donc l’épée a réussi à s’enfoncer à moitié dedans.

(Je ne peux pas faire les choses à moitié.)

Il semble que Bugogan avait l’intention d’en finir avec cette attaque, donc ses yeux sont grand ouverts de surprise. Vandalieu le regarde de haut alors qu’il verse son mana dans la « Barrière de nullification d’impact » pour la réparer et la renforcer encore plus.

La « Coupe en croix » réalisée par Bugogan est suffisamment forte pour couper en quatre un chevalier ou aventurier moyen. « Coupe en croix » est une compétence martiale qui a un niveau de compétence inférieur à « Super réponse immédiate», Bugogan est donc capable d’utiliser des compétences martiales bien plus puissantes que celle-ci.

(S’il avait soudainement décidé d’y aller à fond, j’aurais pu mourir.)

La « Barrière de nullification d’impact » protège le corps de Vandalieu de la plupart des attaques, mais il y a une façon de passer au travers. Une seule attaque concentrant un point contenant plus d’énergie que la barrière ne peut absorber. Réussir avec de la force, c’est le genre de tactique qu’un personnage principale d’une histoire pourrait utiliser contre le méchant.

Vandalieu aimait ce genre de développement dans l’histoire quand il était sur terre, mais le problème est qu’il est situé du côté qui reçoit et c’est actuellement possible que Bugogan y arrive.

Impossible pour Vandalieu de mourir ici en ne réussissant pas à venger sa mère et en devenant une étape pour les ambitions de l’Orc Noble.

Il doit trouver un moyen de le tuer. Il décida de positionner un Lémure derrière Bugogan.

Ensuite il lancerait une « Balle de mana » en même temps que le Lémure relâcherait sa soif de sang.

« Bugih ?! »

Le Lémure disparait en relâchant une puissante soif de sang. C’est quelque chose que Bugogan ne peut ignorer même avec un ennemi devant lui. Plus le guerrier est puissant, plus il est sensible à une soif de sang et plus son corps réagira automatiquement.

Ensuite le plan était de simplement d’utiliser « Balle de mana » pour le trouer comme du gruyère, mais…

Bugogan utilise « Super réponse immédiate » une fois de plus pour augmenter sa vitesse de réaction et utiliser l’énorme et flexible partie supérieure de son corps pour faire une « Danse de l’épée ». C’est une compétence martiale qui fait que son utilisateur peut attaquer dans n’importe quel sens. Bugogan attaque à la fois derrière lui d’où vient la soif de sang et la « Balle de mana » venant de devant.

« BUGAGAGAGAGAGAH ! »

L’épée magique qui brille en reflétant la lumière de la lune frappe dans tous les sens : elle semble même belle alors qu’elle coupe les sphères noires de mana en morceaux.

Et ensuite Vandalieu ressenti une prémonition de sa propre mort. Il épaissit rapidement sa « Barrière de nullification d’impact ».

« GAGAH ! »

Bugogan pointe son épée magique en direction de Vandalieu et relâche « Perforation vif ». Quelques millimètres de plus et Vandalieu aurait touché le froid de la lame. L’attaque perforante était tellement rapide que Vandalieu n’aurait jamais réagi à temps s’il n’avait pas eu « Perception du danger de mort ».

Bugogan a été capable de s’occuper de la soif de sang du Lémure et des « Balle de Mana » simultanément tout en contre-attaquant. La force de combat de Bugogan dépasse les attentes de Vandalieu.

(Maintenant qu’on en est là, qu’elles sont les méthodes pour le tuer en ma possession –)

Relâcher des pathogènes dans l’air avec le sort « Maladie Incurable » ? Rejeté. Cela prendrait du temps pour que la maladie infecte Bugogan et produise des symptômes. Vandalieu n’aurait plus de mana d’ici là.

Créer un poison avec le sort « Poison Mortel » et ensuite l’administrer à Bugogan ? Comment ? La méthode la plus simple serait de réussir à le blesser et ensuite d’appliquer le poison, mais c’est difficile d’infliger une blessure dans un premier temps.

Le distraire avec des Golems ? Vandalieu décide d’essayer.

Bugogan, claque sa langue et ramène à lui son épée magique. Avant qu’il ne puisse attaquer encore, Vandalieu utilise « Vol » pour reculer tout en chuchotant, « Debout ».

« OOOOOOHN ! »

« GISHIIIII ! »

Des Golems de Terre se levent de derrière lui, des Golems de bois se dressent des Débris éparpillés dans la zone et les corps des Gobelins et des Kobolds se lèvent en tant que mort-vivant.

Au même moment, Vandalieu transforma le sol en dessous des pieds de Bugogan en Golem de Terre pour détruire ses appuis et relâche même la soif de sang d’un Lémure tout en lançant des « Balle de Mana » simultanément.

« BUGAAAH ! »

Bugogan poursuit Vandalieu.

Il coupe les Golems et les « Balle de mana » avec sa « Danse de l’épée » tout en utilisant « Frappe du pied » pour piétiner les Golems sous ses pieds.

Bugogan utilise une « Frappe du pied » à chacun de ses pas. N’est-il pas effrayé que le sol sur lequel il se tient ne s’effondre ? Le sol gronde d’un bruit sourd à chaque fois qu’un de ses pieds touche le sol.

Alors que Vandalieu se demande si cela va devenir un test pour savoir qui des deux finira par ne plus avoir d’endurance et de mana en premier, il entendit la voix de ses alliées.

« Feu ! »

[Bocchan!]

Soudainement, des flèches, des lances, des souffles empoisonnés, des plumes d’esprits, des flèches de feu et de pierre et des attaques de glace et de vent tombent sur Bugogan.

Il semble que Zadiris et les autres soient arrivés.

« GAAAH ! »

Bugogan repousse les attaques avec son armure extravagante, ses muscles et son épée magique. Son épée magique disperse même la magie et les souffles empoisonnées. Il n’est pas indemne, mais il ne prend des dégâts que du niveau d’éraflures superficielles.

(Ce n’est pas bon… La situation est très mauvaise.)

Tout le monde est arrivé sur les lieux et ils n’ont pourtant pas de moyen de donner le coup de grâce. Bugogan est fixé sur l’idée de tuer Vandalieu étrangement, mais est-ce qu’il le poursuivrait s’il se mettait à courir ? Non dans le pire des cas, Bugogan prendrait pour cible tous les autres.
Ceux qu’il prendrait pour cible n’auraient aucune chance de survivre.

(Je ne peux pas laisser les autres mourir.)

Vandalieu pourrait peut-être les faire rester dans ce monde sous forme d’esprits comme Darcia. Sam et les autres s’en sortiront peut-être tant que leur âme reste intacte et s’il répare les corps qui les contiennent.

Mais que se passerait-il si son épée magique pouvait couper à travers les formes spirituelles ?

Impossible, définitivement pas. Il ne peut pas laisser une telle chose se produire, Il ne peut pas laisser une seule de ces choses se produire.

Il doit tuer ce type avant ça.

Mais comment peut-il tuer Bugogan ? Comment peut-il outrepasser cette défense ridicule pour infliger une blessure mortelle ?

Vandalieu réfléchit tellement fort que de la fumée pourrait s’élever de son crâne. Mais il finit par arriver à une épiphanie. Il pense à quelque chose que Bugogan ne pourrait ni esquiver ni bloquer.

C’est simple et ça n’a rien de spécial.

Il a juste besoin lui-même de prendre une blessure fatale.

Vandalieu rend délibérément sa « Barrière de Nullification d’Impact » plus fine. Et l’épée magique de Bugogan perce à travers et touche en diagonal le torse de Vandalieu.

*

Bien que Vandalieu n’en soit pas conscient, Bugogan semble être sur l’offensive mais il n’est pas dans une situation confortable. En vérité, du point de vue de Bugogan, il est celui qui est acculé.

L’ennemi inconnu devant ses yeux ne donne aucun signe d’exister et relâche des attaques létale les unes après les autres sans le moindre signe de soif de sang.

Chaque « Balle de mana » que Vandalieu relâche librement contient au moins la quantité totale de mana d’un mage de première classe. Le pouvoir est diminué parce que le contrôle du mana est imparfait, mais puisqu’elles sont suffisamment puissantes, en cas de coup direct, ses os seraient brisés et plusieurs de ses organes exploseraient.

D’ailleurs, à chaque fois que Bugogan en a dévié une avec son épée, ses bras ont reçu un choc lui laissant une sensation qu’il n’arrive pas à complètement faire disparaître et qui laisse une charge sur ses poignets qu’il ne peut pas ignorer. Pendant combien de temps peut-il endurer de telles attaques ?

De plus, il y a des ennemis invisibles qui relâchent de la soif de sang, la surface du sol et les débris à proximité ainsi que les corps revenant à la vie. Même s’il voulait utiliser de la magie pour s’en occuper, il y a une substance noir étrange qui le recouvre et qui l’empêche de manifester du mana en dehors de son corps, rendant impossible d’utiliser des sorts.

Il n’a pas d’autre choix que de simplement utiliser consécutivement des compétences martiales en utilisant tout son mana, son endurance et plus important sa volonté et sa force mental pour y échapper et contre attaquer. Mais ensuite les renforts ennemis sont arrivés.

C’est une situation tellement désespérée que Bugogan voulait crier « C’est une blague ! ».

Bien sûr, viser un autre ennemi que Vandalieu ou essayer de s’enfuir est hors de question.

S’il laisse cet ennemi en dehors de son champ de vision, comment pourrait-il bloquer les « Balles de mana » ? Puisque Vandalieu efface complètement sa présence, Bugogan ne peut pas le quitter des yeux même s’il se concentre sur lui.

S’il tourne le dos à Vandalieu, il prendrait un coup direct venant d’une balle de mana et mourrait.

Ce que Bugogan pense qu’il y a de plus terrifiant à propos de Vandalieu est cette « expression ». Les yeux vides qui le fixent. Ils ont l’air incroyablement inhumain et ne montrent aucune émotion.

Pas de fatigue, de peur, d’impatience ou quoi que ce soit.

En voyant cela, Bugogan pense que Vandalieu a beaucoup de sang froid. Ce gars n’a-t-il pas l’air de pouvoir se battre pendant encore une heure ou même pendant encore une journée ? Si Bugogan n’arrive pas à porter un coup décisif maintenant, ne va-t-il pas finir par ne plus avoir de force et mourir ?

Bugogan peut percevoir sa propre défaite et mort.

« BUGAAAH ! »

Pensant qu’il est le seul pris au piège, Bugogan pense que la seule façon de survivre est d’arriver d’une façon ou d’une autre à tuer Vandalieu puis d’utiliser ce qui lui reste d’énergie pour faire fuir les Goules.

Et ensuite une de ses attaques innombrables atteint le corps de Vandalieu. Elle n’est pas suffisamment profonde pour lui couper le torse en deux. Mais comme Bugogan a la sensation que son épée traverse les côtes et atteint ses organes, involontairement il laisse échapper un ricanement déplaisant.

« VAN ?! »

« GARCON ! »

En entendant le cri des Goules, Bugogan est confiant sur sa victoire.

Il a utilisé le plus gros de son endurance et de son mana, mais il lui reste encore un quart. C’est suffisant pour faire fuir ces créatures inférieures.
S’il le pouvait, il aurait aimé tous les massacrer, mais cela viendrait plus tard. Tant qu’il survit ici, il sera capable de construire un autre royaume. Il amasserait plus de subordonnés et d’esclaves et créerait plus d’enfant. Cette fois-ci c’est certain, il créerait le royaume le plus puissant.

En buvant le sang incroyablement chaud qui s’est répandu sur son visage, Bugogan, tombe à genoux.

*

(On dirait que ça a fonctionné. Mon sang qui a éclaboussé d’une telle façon a beaucoup aidé.)

Vandalieu qui est au sol, incapable de respirer puisque ses poumons ont été coupés. Donc il reste allongé silencieusement, soignant sa propre blessure tout en regardant Bugogan à genoux.

Au moment où il a été coupé, il a utilisé « Transformation en forme spirituelle » pour transformer son cœur et sa colonne vertébrale en forme spirituelle. Puisque son dos est intact, ses bras et ses jambes peuvent encore bouger. C’est une sensation douloureuse puisqu’il saigne beaucoup, mais il ne mourra pas tant qu’il ne s’asphyxie pas.

Dans le but de fermer ses blessures, il verse des centaines de milliers de mana dans le sort de l’élément neutre « Régénération fortifiée », avec comme plus haute priorité ses poumons. Il a de la chance que l’arme de Bugogan soit une épée magique incroyablement aiguisée. Puisque la coupure de la blessure est nette, elle est facile à guérir.

« Cough ! »
« Garçon ne bouge pas ! Je vais commencer à te soigner maintenant ! »
« UOOOOH ! JE VAIS TUER CE COCHON POUR VENGER VANDALIEU ! »

[Attends, j’étais juste en train de cracher le sang dans ma trachée. Je serai capable de respirer à nouveau dans quelques minutes. Et Vigaro je ne suis pas mort. ]
[Bocchan, nous sommes les seuls à pouvoir entendre les communications par la pensée.]
[Je le sais bien.]

« Sam, qu’est-ce que Van dit ?! »
« Ah, tout le monde, tout va bien. Les blessures de Bocchan vont guérir dans un moment. »

Le plan que Vandalieu a exécuté était basé sur le fait de recevoir une blessure profonde qu’il pourrait réussir à soigner par lui-même, tout en utilisant « Poison Mortel » pour transformer son sang qui a éclaboussé de sa blessure en une substance toxique et appliquer le sang toxique sur Bugogan.

Bugogan ne s’attendait pas à ce que le sang de l’ennemi soit du poison. Il était recouvert du sang de Vandalieu qui s’est transformé en poison tellement puissant qu’il en était capable de passer à travers la peau et il l’a même léché avec sa langue avant de l’avaler.

Ses bras et ses jambes ont commencé à convulser et sa vision à se troubler, il perdit connaissance avant d’avoir un arrêt cardiaque. Sous l’effet extrêmement mortel du sang empoisonné, Bugogan n’arrive plus à tenir son épée magique. Il tombe à genoux avant de s’effondrer complètement au sol.

« Tout d’abord, le coup final doit être mis sur cet Orc Noble. Et faites attention à ne pas entrer en contact avec le sang de Bocchan. » (Sam)
« Gahaah… »
« Vigaro ?! »
« Hmm, nous devrions nous en occuper puisque nous sommes immunisés au poison. Très bien, veuillez m’excuser » (Sam)

Le carrosse de Sam roula sur la nuque de Bugogan au sol avec un « crunch ». Et ainsi il mit fin à l’Orc Noble Bugogan qui brûlait d’ambition, mais qui mourut sans honneur ou fier des réussites liées à son nom.

La bataille entre le Roi Goule et l’Orc Noble qui ont tous les deux surestimés la force de l’autre se termina sur une fin disgracieuse.

*

La bataille est terminée, mais il y a encore du travail à faire.

« Maintenant que j’y pense, quelqu’un a bien dit que la partie la plus difficile viendrait après la bataille. »

S’occuper de l’après-guerre pour ainsi dire.

La première chose à faire bien sûr était de lancer « Détoxification » sur Vigaro pour annuler l’effet du poison.

Pour empêcher les monstres qui pourraient être attirés par l’odeur et la grande quantité de sang versée dans les ruines du village, les Goules qui ont une grande quantité d’endurance restante montent la garde. Les femmes Goules sont en charge de s’occuper de celles qui étaient retenues prisonnières.

Ils ont cherché les bâtiments encore intacts pour vérifier s’il n’y avait pas d’autres survivants. Et ensuite ils devaient préparer de quoi dormir pour la nuit.

Il y a suffisamment de travail pour leur donner le tournis.

Même Vandalieu, qui a envoyé Oiseau d’Os au village Goule comme messager, n’a plus que vingt pour cent de son endurance et de son mana. Mais il ne se repose pas non plus.

« Il a une belle robe riche et pourtant il y a un goût persistant qui reste dans la gorge. »

Fort heureusement, il y a suffisamment de nourriture par terre dans tout le village. Vandalieu est en train de retirer le sang de la viande d’Orc tout en le buvant en même temps pour récupérer du mana et de l’endurance.

Le mur extérieur fait de bois d’Ent est redevenu de simples rondins. Demain, la tâche de les transformer à nouveau en Golem attendrait Vandalieu… Enfin il y a quelque chose de bien plus difficile qui l’attend.

« Garçon… Nous sommes occupés maintenant, donc je laisse ça à plus tard, mais il y a quelque chose que je voudrais dire. » (Zadiris)
« Moi aussi » (Basdia)
« Je suppose que Darcia-sama a elle aussi quelque chose à dire. Elle ne peut pas rester silencieuse après ce qu’il vient de se produire aujourd’hui finalement. » (Sam)
« … Très bien. » (Vandalieu)

Le plan de permettre à l’ennemi de lui couper sa propre chair, ses organes et ses os dans le but de projeter son sang comme poison a fonctionné, mais cela a mis en colère Zadiris, parmi d’autres.

« Pour être honnête, c’est effrayant quand les gens sont en colère contre moi donc je n’aime pas ça, mais… »

Vigaro n’était pas fâché après avoir appris le plan de Vandalieu. À la place il a même complimenté Vandalieu en disant, « Vandalieu est brave. C’est ça que j’appelle un vrai homme. » Donc Vandalieu a réussi à se réconforter en se disant que ce n’était pas si mal.

« Vandalieu, nous laisserons les remontrances pour demain, donc je souhaite te consulter sur ce que nous pouvons faire avec les femmes humaines. »
« Nous leur demandons de ne rien dire à propos de ce qu’il s’est produit avant de les relâcher près d’une ville… Ce n’est pas une situation où nous pouvons faire ça, pas vrai ? »
« Hmm… Même si nous les relâchons près d’une ville, elles sont dans un état ou elles resteront assise au même endroit sans bouger jusqu’à la mort. »
« Je vois. »

Il semble qu’il n’y aurait pas de fin heureuse où tout le monde vivrait heureux jusqu’à la fin des temps, même après que les monstres démoniaques soit battus.

Nom : Bugogan
Rang : 7
Race : Orc Noble
Niveau : 100
Job : Aucun
Niveau du Job : 100
Historique des Jobs : Aucun
Âge : 167 ans

Compétences passives :

Force surhumaine : Niveau 4
Endurance sexuel infini : Niveau 3
Domination de Race Inférieur : Niveau 3

Compétences actives :

Épéiste : Niveau 6
Combat à main nue : Niveau 5
Technique d’armure : Niveau 5
Magie de l’élément Terre : Niveau 4
Magie de l’élément Feu : Niveau 3
Élément magique neutre : Niveau 2
Contrôle Magique : Niveau 3

Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant  

 

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee

 

2 thoughts on “Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 21

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :