Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 65.5.2 - KissWood

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 65.5.2


Chapitre 65.5.2 : Pendant ce temps, un aventurier de classe S…

Dans une ville maritime d’une nation nommée Kalahad dans la partie sud de l’empire Amid.
Dans cette ville maritime se trouve un lieu qui ressemble à un bar et sert de base d’opérations au seul aventurier de classe S de la région ouest du continent de Bahn Gaia, Schneider le Tonnerre.

Il semble plutôt incongru de dire que c’est la base d’un aventurier de classe S, mais il n’y est pas en « invité », mais bien en « propriétaire » après qu’il ait acheté tout le bâtiment.

Quatre hommes se font face, installés loin à l’intérieur du bar. Deux d’entre eux sont assis. L’un d’eux, la trentaine, a de nombreuses cicatrices sur son visage et il est facile de dire, malgré ses vêtements, que son corps est bien entraîné. Debout derrière lui se trouvent deux hommes qui semblent habitués à se battre.

Celui qui leur fait face est un grand homme blond qui ne semble pas avoir plus de 25 ans.

Son visage arbore des traits féminins quand on l’observe de près, mais son corps a suffisamment de muscles pour diluer cette impression et lui donner une aura sauvage.

Si la beauté et la férocité d’un grand et sauvage carnivore étaient transformées en une personne, cet homme en serait probablement le résultat.

« Donc, vous dites que vous êtes des messagers du duc Marme ? », dit l’homme.

Il s’agit de Schneider le tonnerre. Il est assis avec les jambes étendues et croisées l’une sur l’autre alors qu’il fait un signe au messager du duc de l’empire Amid de continuer à parler.

« C’est bien cela. Nous souhaitons demander à ce que vous enquêtiez sur la région sud du continent de Bahn Gaia », répond l’homme alors que de la transpiration se forme sur son front. Puisqu’il est un noble, même si c’est de bas rang, il devrait réprimander Schneider pour son comportement arrogant, mais c’est quelque chose qu’il ne pourrait jamais faire.

Schneider a le privilège du « fort ».

De nombreux nobles qui ont mis Schneider en colère par le passé ont fini enterrés.
Parmi eux se trouvait un Comte qui a été directement frappé à mort dans un lieu public sans que cela ne soit prévu et sans subterfuge.

Cependant, Schneider n’a reçu aucune punition pour ses actions. Non, le Comte l’avait forcé à accepter une demande illégale qui aurait normalement dû causer sa mort, mais… il a accompli la requête facilement avant de revenir rapidement et de punir le Comte.

Marshukzarl, l’empereur actuel, a accepté les résultats de Schneider et l’a acquitté pour ses crimes en détruisant la famille du Comte qu’il avait frappé à mort.

C’est le moment où l’empereur avait déclaré que Schneider est plus important que des nobles idiots.

« Enquêter, huh ? Pendant combien de temps dois-je le faire et qu’est-ce que je suis censé chercher ? », demanda Schneider. « Si vous me dites juste d’enquêter, tout ce que j’ai à faire est d’y aller, de revenir et de dire “j’ai enquêté dans la région sud du continent”, et ce sera tout, messager. »

En réalité, cependant, n’importe qui avec des compétences superficielles deviendra de la nourriture pour monstre, même lors d’un voyage court pour le sud du continent.

Si quelqu’un prenait la route de la mer depuis Kalahad, il y aurait sur le chemin de nombreuses mers du diable qui sont devenues des nids du diable. Elles seront remplies de monstres gigantesques comme des Krakens et des Dragons de mer qui sont capables de couler de grands navires.

Donc même si Schneider réussit à enquêter de la façon dont il en parle, même s’il ne s’agit pas réellement d’une enquête à la façon dont il le décrit, ce serait un succès gigantesque qui laisserait son nom dans l’histoire.

« … Nous souhaitons que vous fassiez disparaître un Dhampir avant de revenir », dit le messager.

C’est ce que le Duc Marme, l’homme qui a envoyé ce messager, veut réellement. Pas une enquête, mais le meurtre d’un Dhampir.

Le Duc Marme, cousin de Marshukzarl, est un dévoué croyant d’Alda et il a l’honorable position de Cardinal.

Le Haut Prêtre Gordan Bromack est devenu un Mort-Vivant et a attaqué une ville à cause de cette expédition. Pour le Duc Marme, ce problème doit être réglé immédiatement.

« Oh ? Vous allez devoir me donner plus de détails », dit Schneider. « Lissana, il semble que notre conversation va durer un long moment. Apporte-nous à boire. »
« Okay ! »

Une femme Elfe avec une apparence sensationnelle de danseuse apporte une théière et des verres. Les hommes se tenant à l’arrière ont réussi à retenir leurs yeux sur ses jambes pratiquement nues et sur ses seins rebondissants, mais la mâchoire du messager est complètement tombée.

« Schneider-dono. »
« Ah, mes excuses, mais vous devrez faire sans alcool. Je m’abstiens pour des raisons de santé, voyez-vous », dit Schneider
« Non, ce n’est pas cela. C’est une conversation privée. Si possible, personne ne devrait — » le messager est soudainement incapable de continuer à parler. En étant dévisagé par les yeux menaçants de Schneider, sa langue se paralyse.
« N’as-tu pas mené ton enquête à la guilde avant de venir ? », demande Schneider. « Lissana est une des membres de mon équipe. Si vous ne pouvez pas lui faire confiance, dépêchez-vous de sortir. Ou souhaitez-vous mon aide pour cela ? »
« N -non ! un instant ! Ce n’est qu’un bafouillage de ma part ! Dame Lissana, j’offre humblement mes excuses ! Soyez clémente avec moi ! »

Le messager fait tout ce qu’il peut pour être pardonné. Si ses excuses étaient arrivées un instant trop tard, Schneider l’aurait attrapé par la tête avant de le jeter dehors. Le titre de « Lanceur de gens » de Schneider est très célèbre dans l’empire.

« Ce n’est rien, cela ne me dérange pas », dit Lissana en ignorant la situation alors qu’elle verse du thé dans les verres comme si elle avait l’habitude de ce genre de situation.
« Donc, de quoi parlions-nous ? » demanda Schneider alors que sa rage disparaît comme si rien ne venait de se passer.

Les hommes humidifient leur gorge sèche avec le thé qu’ils n’arrivent ni à sentir ni à apprécier dans le simple but de se calmer avant que la conversation reprenne.

Le Duc Marme a une fierté qui l’empêche d’ignorer un être qui a endommagé la réputation de l’église d’Alda, mais une autre raison très probable pour laquelle il a demandé à Schneider de l’exterminer est qu’il ne peut pas laisser seul un individu capable de dresser des milliers de Morts-Vivants.

La raison pour laquelle il a demandé à Schneider de s’en occuper est parce que le Dhampir vit dans la région au sud du continent qui est pleine de nids du diable inexplorés et parce que, plus important encore, le Dhampir est capable de dresser les Morts-Vivants.

Si un grand nombre d’hommes étaient envoyés dans le but de vaincre le Dhampir en misant sur la supériorité numérique, il est possible que les morts d’un tel groupe deviendraient automatiquement des alliés du Dhampir. En prenant en compte le retour en Morts-Vivants d’une armée de plusieurs milliers d’hommes, c’est même pratiquement certain.

En d’autres mots, il est préférable d’envoyer un faible nombre d’individus puissants.

« Donc, c’est ce que vous voulez que je fasse, huh ? » dit Schneider.
« C’est exact », dit le messager. « Et ce n’est pas certain, mais le message divin d’Alda pourrait le concerner. »
« Le messager divin ? Ah “soyez prêt pour des maladies”, c’est ça ? »

Le message divin qui a été rendu public il y a quelques jours provient d’Alda qui a vu dans les archives que Vandalieu a rendu l’armée inefficace en utilisant une maladie, mais, étrangement, cette véritable signification n’a pas été comprise.

Cela dit, des budgets supplémentaires ont été offerts aux Mages de la guilde des Mages qui se spécialisent dans les recherches sur les maladies et les prêtres guerriers essayent fervemment d’obtenir la compétence Résistance à la maladie. Le message divin n’a donc pas entièrement été inutile.

« Non, pas celui-là », ajoute le messager. « Celui qui le précède. »
« Celui sur le Roi Démon… Donc vous dites que c’est le Dhampir ? », demanda Schneider.
« Le Duc Marme le pense. »
« Je vois… »

Alors que Schneider semble réfléchir profondément tout en tenant sa coupe, le messager voit un rayon d’espoir dans sa réaction et le presse pour obtenir une réponse.

« Schneider-dono, vous êtes quelqu’un de tellement grand que le grand Alda s’inquiète pour votre sécurité. J’ai bon espoir que cela vous intéresse. La récompense est également substantielle. Le Duc payera 100 000 000 Amid et j’ai reçu un mot indiquant que vous aurez le droit de prendre jusqu’à 10 femmes du duché et de l’église Amid. Bien sûr, tout ce que vous obtiendrez en accomplissant la quête sera votre sans aucune question. »

Les mots du messager expliquent clairement ce que les gens à travers l’empire pensent réellement de Schneider.

Une personne stupide qui aime l’argent et les femmes malgré l’amour que lui porte Alda, le dieu de la loi et du destin. C’est l’image que les nobles ont de Schneider.

« Non, je dois refuser », répond Schneider.
« P-pourquoi ?! Si le pape l’accepte, vous pourrez prendre autant de femmes que vous le souhaitez du monastère. Si vous voulez des prêtresses, des arrangements peuvent être faits ! », s’exclame le messager. « S’il vous plaît, reconsidérer la question ! »
« Hey, hey… » chuchote Lissana. Le messager dit des choses qui pourraient causer un terrible scandale si elles étaient rendues publiques, mais elle est la seule à s’en rendre compte.

Alda aime qu’on le voit comme un dieu strict dont les enseignements sont « Maintenez l’ordre et la justice. » Mais en réalité, ses enseignements peuvent être interprétés comme « tant que la loi et l’ordre sont maintenus, peu importe le reste. »

La réalité est que des excuses comme « c’est pour maintenir l’ordre », et « c’est ce que la loi a décidé », sont devenues très communes parmi les hauts dignitaires de l’église récemment.

Une des raisons pour lesquelles le grand prêtre Gordan a refusé la position de Cardinal et qu’il a continué à travailler sur les lignes de front était qu’il détestait profondément ces dignitaires.

« Non, ce n’est pas parce que je suis mécontent des récompenses qui sont offertes », dit Schneider.
« Alors pourquoi ?! » demanda le messager.
« … Je suis devenu très sensible au froid dernièrement », annonce-t-il en ouvrant étrangement ses mains pendant qu’il répond à la question. « Nous sommes en été maintenant, mais bientôt ce sera l’automne et l’hiver. Que je traverse la chaîne de montagnes ou que je prenne la mer, il fera froid, n’est-ce pas ? »
« … Ce n’est pas possible, vous refusez pour une telle raison ? »

La mâchoire des hommes tombe sous le choc.

Schneider fronce les sourcils de frustration. « Bon, écoutez. Malgré mon apparence, j’ai dépassé la cinquantaine et mon corps est sur le déclin. Est-ce qu’il y a vraiment des gens qui font une tête pareille quand un homme âgé dit qu’il est inquiet à cause de sa sensibilité au froid ? »

En effet, Schneider est bien au-dessus de ses cinquante ans. Il a l’air d’un homme ayant la vingtaine, mais les registres montrent qu’il s’est inscrit dans la guilde des aventuriers il y a quarante ans de cela.

Sa carte de guilde et son statut montrent la même chose, donc il est impossible de douter de cette information.

Toutes sortes de rumeurs existent sur comment il entretient un corps puissant et bien entraîné d’un homme de vingt ans malgré son âge.
Une rumeur dit que puisqu’il a tué tant de Dragons et de Dragons anciens avant de se baigner dans leur sang, il a fini par atteindre l’immortalité.
Une autre dit qu’une de ses maîtresses est une maîtresse dans l’art de faire l’amour et que grâce à elle il peut rester jeune.

Il y a même une rumeur calomnieuse comme quoi il a signé un contrat avec un dieu démoniaque qu’il était censé combattre et qu’il a en échange gagné la jeunesse éternelle.
Mais si n’importe qui lui pose la question, il répondra toujours très simplement « j’ai juste l’air jeune », et c’est un homme problématique qui utilise son âge comme une excuse à chaque opportunité qu’il a, comme il le fait maintenant.

« Vos yeux ne peuvent pas voir mes cheveux blancs ? Ils étaient blonds il n’y a pas si longtemps… » Schneider dit cela en attrapant une mèche de cheveux blond platine qu’il appelle blanc. C’est une preuve que ses cheveux étaient bien autrefois blonds, mais à cause de leur brillance et de leur apparence, personne d’autre que lui ne pense que ce sont des cheveux blancs.
« Schna, tu te plains de la même chose depuis 10 ans, tu sais ? »
« Oui, mes cheveux sont devenus blancs il y a déjà dix ans. »
« … C’est sans espoir. » Même Lissana, qui appelle Schneider par un surnom, abandonne l’idée de le convaincre.
« C’est comme cela », dit Schneider au messager. « Je suis désolé, mais vous devez partir. Dites au Duc Marme que j’ai refusé, car je suis inquiet à cause de mon âge. »
« T-très bien… Dans ce cas, pardonnez-nous. »

Le messager et les deux hommes se lèvent lentement avant de quitter le bar. Ils ne sont absolument pas convaincus par la raison qu’a Schneider de refuser la requête, mais il n’y a rien qu’ils puissent faire.

Ils n’ont pas la force de faire quoi que ce soit contre un surhomme capable de battre des Dragons Anciens et des dieux démoniaques et, s’ils essayent de le menacer, c’est eux qui finiraient complètement détruits. Dans le pire des cas, même le Duc Marme lui-même ne serait pas à l’abri. Bien sûr, il n’y aurait pas non plus de raison pour l’empereur de défendre son cousin qui, en faisant cette demande, s’oppose à ses décisions.

C’est pour cela que les messagers sont partis en ayant seulement comme information que l’offre a été refusée.

« Et à présent, que pensez-vous de cette conversation ? » demande Schneider.

Des personnes qui étaient restées discrètement dans le bar jusqu’à maintenant ouvrent leur bouche pour prendre la parole.

« Voyons… Il semble que le pape est simplement impatient. C’est plus probable que l’implication d’Alda. »
« Mais ce n’est pas un problème, n’est-ce pas ? Cela ne fera aucune différence, peu importe le désordre que ce fou met. S’il fait trop de bruit, il sera peut-être simplement effacé par l’empereur. »
« Cela serait sans doute problématique. Que ferons-nous si le prochain Pape est compétent ? »
« En effet. »

Ils ricanent entre eux. Ceux qui sont autour de Schneider et de Lissana peuvent sembler n’être qu’un simple Barman, une serveuse et un vulgaire ivrogne qui ne fait que boire en parlant à la serveuse.
Pourtant, ils partagent tous un certain secret.

« Cela dit, ils en attendent beaucoup, non ? … hic. Si c’était moi, je ne voudrais certainement pas aller dans le sud du continent », dit l’ivrogne qui a un Mohawk. Il est en vérité un Elfe Noir. Puisqu’il cache ses oreilles avec un objet magique, il a juste l’air d’être un homme musclé à la peau noire.
Il s’agit de Dalton, un guerrier de la grande tribu des Elfes Noirs.

« Tu as trop bu Dalton. Du thé, bois du thé. »
« Geh, ne pense pas que je vais boire de l’eau colorée ! Et si tu comptes te plaindre, fais-le à Zod de me donner une boisson aussi délicieuse. »
« Mes excuses. »

Le barman, qui n’a rien de particulier si ce n’est pour une petite moustache et des traits fins, se met à sourire. Pourtant ceux qui apprendraient sa véritable identité se mettraient à hurler avant de fuir.

Son vrai nom est Zorcodrio. C’est un vampire de Sang Pur.

« Tiens, un autre verre », dit-il en servant Dalton.
« Ah, merci », dit Dalton en buvant une grande gorgée. « Kah, c’est délicieux ! »
« Hey, tu ne le laisses pas trop boire ? », se plaint Lissana.
« Ce n’est que de l’eau à la menthe », répond Zod simplement.

En effet, il n’a jamais dit « c’est de l’alcool » en tendant à Dalton un verre. Même si la coupe contient de l’eau, cela reste un verre à plein.

« En mettant de côté les problèmes de santé, ce qui reste curieux c’est ce Dhampir, non ? »

La serveuse Naine, Merdin, ramène la conversation vers le sujet d’origine. Elle est bien une Naine ordinaire. Son occupation est aventurière de classe A plutôt que serveuse, cela dit.

« Si nous mettons de côté le message divin de cet idiot de pape, je ne peux pas rester à ne rien faire s’il a un lien avec le Roi Démon. Si par chance le Roi Démon venait à revivre, je pourrais bien finir par être détruite cette fois-ci », dit Lissana alors que son apparence change soudainement.

Sa peau blanche devient bleu-noir alors qu’un troisième œil s’ouvre d’une fissure sur son front. Sa langue rouge devient rose fluorescent et sa poitrine déjà généreuse le devient encore plus.

« Oi, tu reprends ton apparence d’origine », dit Dalton pour la prévenir.
« Désolé, désolé, je me rappelais juste du passé et je n’ai pas pu m’en empêcher », dit Lissana en gloussant alors qu’elle range sa langue dans sa bouche et qu’elle retourne à sa précédente apparence d’Elfe.

Comme il est écrit sur sa carte de guilde, c’est une femme elfe. Souvent, elle passe la partie de sa présentation où elle dit être l’incarnation de Jurizanapipe, la déesse de la dégénération et de l’intoxication.
C’est une déesse démoniaque qui a soi-disant été tuée par Schneider.

« Qu’allons-nous faire à présent, Schna ? » demande-t-elle. « Il semble que tu as refusé de l’exterminer, mais ne comptes-tu pas le rencontrer ? »
« Je souhaite y aller, mais… je ne peux pas, pas vrai ? Il y a beaucoup de choses à faire ici aussi », dit Schneider. « Et contrairement au Duc Marme, l’empereur actuel sait qui je suis vraiment. »

Schneider. Il est sans aucun doute un homme humain. Il n’est pas un dieu démoniaque ou un membre d’une des races de Vida.
Cependant, il croit dans les valeurs de Vida dont il est un disciple.

« Cet empereur sait depuis longtemps que je ne suis pas un disciple d’Alda », continue-t-il. « Il sait très bien que le message divin du Pape n’indique pas que je suis en danger, mais que je suis dangereux et qu’il faut faire attention à moi. »

Par le passé, Schneider a de nombreuses fois été prévenu par le Pape qu’un message divin disait qu’il était en danger, mais rien ne s’est jamais passé. Alda prévenait juste le pape que Schneider est une personne dangereuse.

Schneider est parfaitement au courant de la difficulté qu’il y a à interpréter un message divin, cependant. Donc il n’est pas particulièrement enclin à dire que le pape est un idiot incompétent.

En tant que mortel, Schneider ne peut pas tout savoir des dieux ou du cercle de transmigration. Cependant, même s’il n’est pas au courant, il a toujours eu des doutes sur les enseignements d’Alda depuis son enfance.

Il n’a jamais compris pourquoi les races de Vida doivent être aussi mal traitées. Après être devenu un aventurier, il a rencontré des membres d’une des races de Vida, les Lamias, et cela a fini définitivement par le convaincre.

Alda a tort.

… C’est bien sûr possible que ce soit parce que son premier amour un peu tardif était avec une belle Lamia.

En mettant cette raison de côté, il a pris contact avec les Lamias et, durant le temps qu’il a passé dans leur village, ses idées se sont confirmées.

En se disant que peut-être que les Lamias étaient simplement spéciaux, il a pris contact avec d’autres races de Vida.

Et ensuite, Schneider a choisi Vida en abandonnant Alda.

Il a caché ses vraies intentions, il s’est entraîné avant d’accomplir des succès en tant qu’aventurier. Il avait l’option de passer dans le royaume d’Orbaume, où la religion de Vida et l’existence des races de Vidas sont acceptées jusqu’à un certain point, mais cela aurait été stupide pour lui.

S’il avait couru dans le royaume d’Orbaume, il n’aurait pas pu aider les races de Vida qui souffre actuellement dans l’empire Amid.

Il y a des choses qu’il ne peut faire que dans l’empire Amid. Un seul aventurier d’une origine modeste ne peut pas faire grand-chose, mais malgré tout, il est satisfait d’en aider le plus grand nombre possible.

Avant même de s’en rendre compte, il est ensuite devenu aventurier de classe S.

La vie est pleine de surprises.

« Bon, il n’a probablement pas remarqué ta véritable identité, Lissana », dit Schneider.

« Oui. Je me demande pourquoi. Personne ne se souvient jamais qu’il y a des dieux démoniaques qui ont changé de camp pour être dans celui des champions. »

Les légendes disent que des dieux, des géants et des dragons anciens se sont rendus pour rejoindre les forces du Roi Démon par peur. Mais elles ne parlent pas du nombre considérable de dieux démoniaques qui ont trahi le roi démon pour se battre avec les dieux et les champions de Lambda.

Ils sont bien nommés dieux démoniaques et ils possèdent des pouvoirs que la plupart dans ce monde considèrent comme abominables et terribles.
Mais ils ne sont pas des incarnations purement démoniaques ou quelque chose de ce genre.

Le champion Zakkart a appelé le Roi Démon et ses disciples des « envahisseurs d’un autre monde ». C’est cela la vérité.

Pour les habitants de Lambda, le combat contre le roi démon était une guerre divine pour défendre ce monde. Cependant, en regardant la situation objectivement, c’était une guerre entre des envahisseurs et des natifs.

Bien sûr, on ne peut pas dire que le roi démon et ses subordonnés soient innocents et qu’ils n’aient rien fait de mal. Après tout, ils viennent d’un autre monde et ils ont choisi de ne pas demander la permission avant de venir et n’ont fait aucun effort pour assimiler les valeurs morales, la logique de ce monde ou s’assimiler à la population.

Mais certains n’ont pas eu d’autres choix que d’obéir au roi démon par peur, même s’ils se sont aussi demandés pourquoi une guerre avait commencé aussi soudainement.

L’un de ceux-là n’était autre que Jurizanapipe, la déesse de la dégénérescence et de l’intoxication.

Zakkart l’a persuadée ensuite de rejoindre le camp des champions.

Les anciens dieux démoniaques ont changé de camp et se sont également alliés à Vida et la résurrection de Zakkart quand son conflit avec Alda a commencé.

Ils ont tous été battus avec violence par Alda et Bellwood. Ils ont ensuite soit été scellés après que leur pouvoir ait diminué, soit forcé à abandonner leur corps pour s’incarner physiquement.

Et Bellwood, qui s’était opposé aux dieux démoniaques, n’a pas eu d’autre choix que de les voir apparaître parmi les mortels sans avoir le droit de les détruire à cause de leur valeur stratégique. Il les a cependant fait disparaître dans les ténèbres de l’histoire.

« Si je me dirige vers le sud du continent, l’empereur agirait aussi en pensant que je vais établir un contact avec les vampires de sang-purs qui vénèrent Vida », dit Schneider. « Il me laisse agir librement car je suis utile à l’empire, mais ce serait problématique pour nous s’ils venaient à penser qu’il y a une chance que je puisse faire du mal à l’empire. »

Bien que Schneider soit un aventurier de classe S et un tueur de Dieu démoniaque (bien qu’en réalité l’effet de ce titre est équivalent à « tombeur de femmes »*), l’empire n’est pas suffisamment petit pour qu’il puisse le battre seul. Il y a des gardes impériaux qui sont aussi forts que des aventuriers de classe A et il est certain qu’il y a entre dix et vingt individus qui sont gardés cachés que même Schneider ne pourra pas battre facilement.

(* : le titre anglais est « lady-killer » qui revient à parler de séduction et pas de meurtre. Le titre Tueur de Dieux démoniaques est le même. Il n’y a pas d’équivalent en français, le plus proche étant « tombeur »)

« Et j’ai moi aussi reçu un message divin », continue Schneider. « Je compte y obéir. »
« Un message divin… tu veux parler de celui-là ? », demande Dalton. « Celui qui te demande de sauver les femmes et les enfants… »

Cela fait dix ans depuis que Shneider a reçu son message divin. Il a été surpris, car il s’agissait de la première fois pour lui. Il a déchiffré la combinaison proche du cryptogramme contenant de vastes informations et il a fini par réussir à en comprendre le sens, qui se réduit à ce qu’a dit Dalton.

Pour être précis, le message divin dit « devient un bouclier, aide les mères et sauve les enfants du sang, mais sans passer de pic ou d’océans. »

« N’as-tu pas déjà fini ça ? », demande Merdin. « Tu as sauvé suffisamment de mères et d’enfants et grâce à cela tu as trouvé Zod qui a été scellé. »
« Oui, tu m’as vraiment sauvé à l’époque », ajoute Zod.

Schneider, en pensant que le message divin signifiait « reste à l’ouest du continent et risque ta vie pour sauver les mères et les enfants », en a sauvé un grand nombre comme le dit Merdin. Il y a des incidents où c’était juste des bandits, mais dans un autre cas, les choses sont devenues une grande aventure dont le résultat a permis de libérer le sceau du vampire de sang pur Zod.

Bien sûr, en se demandant s’il y a d’autres façons d’interpréter le message divin, Schneider a visité la tombe de sa mère dans son village natal et il a cherché des signes de danger parmi les femmes l’entourant en pensant que l’une d’elles pouvait être enceinte.

À cause de cela, il est devenu clair que Schneider a sans le savoir eu des enfants parmi les Lamias, les Scyllas, les Arachnées, les Centaures et les Sirènes. En l’apprenant, Dalton avait dit « Plutôt pas mal pour un homme » et Schneider n’a été capable que de dire en réponse « J’étais jeune à l’époque ! »

Il y a de nombreuses histoires amusantes comme celle-ci, mais Schneider s’est ensuite calmé en interprétant le message comme une manière pour lui de briser le sceau de Zod.

Cependant, d’après la requête que viennent de lui apporter les messagers du Duc Marme, Schneider a réalisé son échec.

Schneider secoue la tête. « Non, le sens du message divin était “sauve la mère dans la nation bouclier de Mirg et sauve l’enfant de sang mêlé.” »
« C’est… » Dalton le regarde en ayant l’air incrédule. « Mais dans ce cas, pourquoi parler des pics et des océans ? »
« Cela veut dire que “Si tu échoues à sauver la mère, ne t’en approche pas pendant un moment.” Si j’avais participé à l’expédition, les choses auraient pu mal se passer pour moi aussi », dit Schneider.
« Tu essayes de dire que le Dhampir aurait pu te tuer ? » demande Zod.
« Il a réussi à tuer six mille hommes, ce n’est pas un enfant normal. Bon, en parlant comme un aventurier de classe S, Vida voulait probablement m’empêcher de devenir un ennemi de ce Dhampir, non ? »
« Si c’est vrai, alors il n’a donc aucune relation avec le Roi Démon », dit Merdin. « Il n’y a aucune chance que Vida aide le Roi Démon après tout. »
« C’est comme cela… Je me sens mal de ne pas avoir réussi à sauver sa mère, mais je ne suis pas tout puissant non plus. Je m’excuserai auprès de lui quand je le rencontrerai un jour, mais jusque-là je n’ai qu’à faire tout ce que je peux. »

Il n’a pas le temps de s’en inquiéter.

Ayant fini de parler, Schneider se décida à faire des préparations pour le travail de demain, exterminer un groupe de Krakens pour aider un camp de Sirènes

« Hey, penses-tu que c’est vrai que les algues sont bonnes pour les cheveux ?… »
« Zakkart l’a dit, mais d’après moi ce n’est qu’une superstition. »
« Mais tu sais, dernièrement, ma ligne capillaire — »
« Ce n’est que ton imagination. Tu n’as pas de début de calvitie. »
« Vraiment ? Mais j’ai la sensation que mes cheveux sont devenus moins touffus dernièrement — »
« TU HALLUCINES ! »


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant  

1 thought on “Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 65.5.2

Laisser un commentaire