KissWood

Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 9







Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V. (25 €)

Quentin S. (20 €)

Arthur L. (5 €)

_________________


La deuxième vie qui commence après la mort

Mon nom est Sam. J’étais le cocher d’un noble qui s’occupait des chevaux.
Servir un noble n’est pas aussi prospère comme vie que les roturiers peuvent le croire (enfin, j’en suis un moi-même). Cependant, je devais faire attention à ne pas embarrasser mon maître ou sa réputation serait remise en question et donc on m’a fourni un véritable uniforme et j’étais sûr de manger chaque jour.
De ce côté-là, j’étais clairement béni.
J’étais d’autant plus heureux que j’aie rencontré ma femme qui travaillait dans ce manoir et grâce aux encouragements de mon maître je l’ai épousé et j’ai eu la chance d’avoir deux filles.

Saria ma fille aînée avait de bonnes manières et ma plus jeune fille Rita a grandie pour devenir énergique et joyeuse.
Et ensuite, mes filles ont également été employées par la même famille de nobles que moi et nous étions vraiment heureux.
Cependant, un hiver, ma femme fit partit des gens affligés par une épidémie et mourut en quelques jours. Avant d’avoir le temps de me remettre de la tristesse de cet événement, mon maître perdit pied dans les escaliers et mourut à son tour et quelqu’un le remplaça.

Celui qui succéda à cette noble famille semblait mécontent des manières de l’ancienne génération. Il déclara qu’ils allaient changer les serviteurs et mes filles et moi fûmes renvoyés.
J’ai pensé que pour moi qui ne sais que m’occuper des chevaux et qui a été un cocher toute ma vie, il serait possible que j’en vive en devenant un cocher de ville et j’ai alors décidé sans réfléchir de m’aventurer sur un territoire inconnu.

Mes filles aussi m’ont suivi dans le but de trouver de bonnes propositions de mariage et du travail en ville.
Cependant, pendant notre voyage, nous avons été attaqués par un groupe de bandits. Mes filles furent violées par ces bêtes devant mes yeux avant que nous soyons tués. Nos corps ont été brûlés pour ne pas attirer d’animaux ou de monstres puis jetés au loin. Cela devait être terriblement dur ; Saria et Rita ont toujours l’apparence de quand elles ont été brûlées.

Bien entendu, nous en voulions aux bandits. Nous sommes restés là, voulant rester jusqu’à ce qu’ils meurent à leur tour. S’ils y avaient eu des Nids du diable à proximité, nous nous serions peut-être transformés en esprits diaboliques sous l’effet du mana.

Cependant, nous ressentions juste de la haine pure pour ces hommes et les jours ont passé sans que nous ne puissions faire quoi que ce soit.
Et un jour, mon maître actuel, Vandalieu-sama, et ses serviteurs ont attaqué la cachette et ont massacré tous les bandits.

Donc je suis moi-même à présent un des serviteurs de Goshujin-sama. Personne ne s’attendrait à vivre une deuxième vie après la mort.
Et le fait que celui qui s’occupe des chevaux soit à présent dans un donjon est vraiment étonnant.

« Goshujin-sama, j’ai appris que les monstres les plus forts apparaissent plus fréquemment à l’intérieur des donjons qu’à l’extérieur. S’il vous plaît, dites-le-moi si vous sentez que c’est trop dangereux. »

Mon nouveau corps est le carrosse que les bandits m’ont volé. Cependant, c’est un carrosse à trois chevaux dont la largeur est le seul point positif et sans la toile servant de toit, elle n’a rien de différent d’un chariot.
Mais puisque je la hante, malgré qu’il soit un carrosse à chevaux, il peut se déplacer vers l’arrière si nécessaire. Il est donc facile de s’échapper.

« Très bien. D’ailleurs, j’y pense depuis tout à l’heure… Pourrais-tu ne pas m’appeler Goshujin-sama ? »

Mon maître Vandalieu me parle depuis l’intérieur du carrosse, mais comment voudrait-il que je l’appelle dans ce cas ?

« Est-ce que Obocchan serait mieux ? »
(note : signifie « jeune maître »)
« Non, ce n’est pas ce que je veux dire… »
« Vandalieu est juste timide. Après tout, il y a peu d’esprits qui décide de lui parler d’eux-mêmes comme toi, Sam-san. » (Darcia)
« Vraiment ? Je vois. »

Comme le dit la mère de Vandalieu-sama, Darcia-sama, aucun des serviteurs à part moi ne lui parle. Ce n’est pas un problème de courtoisie ou de bonne manière ; ils sont juste incapables de parler.
Homme d’os et Singe d’os sont hantés par les esprits de petits animaux et pas d’humains. Ils peuvent exprimer des sentiments généraux, mais pas parler avec des mots.

« Gyaaaah ! »

D’ailleurs, personne à part Vandalieu-sama ne peut les voir, mais il est suivi par de nombreux esprits, y compris ceux de mes filles. Cependant, même si elles répondraient si Vandalieu-sama discutait avec elles, elles sont incapables de parler d’elles-mêmes.
Cela parce que quand quelqu’un devient un esprit, il est très facile d’être dominé par une seule émotion et sans intervention, il est normal de répéter le même comportement sans fin. Mes filles ne sont pas des exceptions.

« Gehyiii ! »
« Cependant, puisque je suis le serviteur de Bocchan, il est naturel que je lui montre mon respect. Et… Si je devais me comporter comme Homme d’os et les autres, vous seriez déçus, n’est-ce pas ? »

L’apparence d’Homme d’os est celle d’un squelette humain. Cependant puisque les esprits à l’intérieur de lui sont ceux de petits animaux, Bocchan le caresse et le gâte de temps en temps pendant son temps libre.

« Gigyagagagaga ! »

Puisque Bocchan peut voir les esprits, il ne semble pas mal à l’aise avec cela, mais ce serait problématique dans mon cas.

« Si moi, un homme d’âge mûr de la quarantaine avec des cheveux qui disparaissent devait dire “Bocchan, caresse moi~♫” ou quelque chose de la sorte, il se sentirait certainement hésitant à le faire. »
« Ah… C’est vrai. Dans ce cas, “Bocchan” me convient. »
Il semble étrangement mécontent, mais nous sommes arrivés à un accord.
« Gugeeeh ! »

D’ailleurs, les cris déplaisants qui se font entendre sont ceux de soldats gobelins sur lesquelles je roule.
Les soldats gobelins sont des monstres de rang 2, des gobelins qui ont développer suffisamment d’intelligence pour pouvoir tenir des armes.
Les gobelins de rang 1 tiennent parfois des bouts de bois, mais ce ne sont rien d’autre que des branches ; n’importe qui pourrait dire qu’ils n’ont aucune technique. Même si un gobelin à la chance de mettre la main sur une épée ou une lance, il se contenterait de l’agiter sans faire de distinction avec une branche d’arbre.

Les soldats gobelins sont des gobelins capable de tenir une épée comme une épée, une lance comme une lance et un bout de bois comme un bout de bois. Cependant, leur compétence est celle d’amateurs et n’importe quel aventurier expérimenté ou soldat peut les battre en un contre un.
Ils ont une apparence plutôt similaire aux gobelins ordinaires, donc il y a apparemment des accidents ou des fermiers et des chasseurs essaie imprudemment de les faire fuir et sont dépassés.

Cependant, les soldats gobelins ne sont pas des ennemis dignes d’affronter Homme d’os, Loup d’os et Oiseau d’os qui sont déjà devenus des soldats squelette, bêtes d’os et Oiseau fantôme.
Alors qu’ils apparaissent, ils ont la tête coupée en deux par une épée, sont déchiquetés à coup de crocs ou tuer par les tirs de plumes spirituels.
Les morts-vivants jettent ceux qui sont encore en train de respirer sous mes roues. Grâce à cela, je suis aussi capable de gagner des points d’expériences.

« Gegih, gigigigigigeh ! »

Leurs organes sont broyés avec un « splash » et leurs os d’un « crunch » avant de disparaître sous mes roues. Quelles sensations merveilleuses !

« Bien que je sois embarrassé de l’admettre, je vais peut-être devenir accro à cela. »
« J’espère que tu ne le seras pas, cela deviendrait un problème si tu devais rouler sur quelqu’un par accident. Ah, mais cela me va si ce sont des bandits. »
« Merci Beaucoup. »

Je broierais des bandits sous mes roues. Mon cœur bat d’excitation juste en l’imaginant.
Accessoirement, Singe d’os et Ours d’os qui protège l’arrière du carrosse vérifient prudemment la présence de pierre magique. Puisque ce sont des monstres de rang 2, un sur cinq en a une.

« Pour que des soldats gobelins et des archers gobelins apparaissent au premier étage, il semblerait que ce soit un dangereux donjon après tout. »
Les archers gobelins sont des gobelins qui porte des arcs et des flèches à la place d’armes de corps à corps et sont aussi des monstres de rang 2.
« … Je ne ressens aucun danger pourtant. »
« Cela a peut-être l’air d’être le cas puisque les morts-vivants les tuent aussitôt qu’ils apparaissent, mais c’est plutôt inhabituel de rencontrer 14 monstres juste après être entré dans le donjon. Bon, c’est aussi ma première fois dans un donjon. »

Darcia-sama était une aventurière dans sa vie précédente, mais il semble qu’elle agissait en solitaire, donc elle n’a aucune expérience en nettoyage de donjon.

« Cependant, le nombre de monstres est peut-être causé par le fait que peu d’aventuriers ont nettoyé ce donjon. »
« Cela arrive ? »
« Occasionnellement. Quand il y a des guerres et que les aventuriers doivent travailler comme mercenaires, ou quand il y a une urgence à grande échelle et que plus de gens sont demandés ou quand il n’y a que peu de profit à ce faire dans un donjon et que les aventuriers ne sont pas motivés pour le nettoyer. »
« Et bien, si les seuls monstres qui apparaissent sont des gobelins, ils ne sont probablement pas récompensés pour leurs efforts. Les humains n’agissent pas s’ils n’ont aucun bénéfice à se faire. »
« Vous êtes très intelligent, Bocchan ; vous n’avez pas l’air du tout d’être un enfant âgé d’un an donc faites attention avec d’autres personnes. »
« Tu as raison, mais il continue de parler comme un adulte. Même s’il n’est jamais devenu adulte dans sa vie précédente ou dans celle d’avant je me demande de qui il l’a appris. Ah, il semble que j’ai atteint mes limites pour aujourd’hui donc je compte sur toi Sam-san. Bonne nuit, Vandalieu. »
« Certainement. »
« Bonne nuit, maman. »

Même après que Darcia-sama soit partie se reposer dans l’os qui contient son esprit nous continuons notre expédition dans le donjon.
Cependant, il n’y a aucune bataille se déroulant difficilement et notre exploration se passe sans problème.
Les murs et le sol du premier niveau sont fait de pierre et seul des soldats gobelins et des archers sont apparu. Il y en a eu quatorze, mais la seule perte que nous ayons à annoncer est une entaille dans l’épée d’Homme d’os.
Notre récolte est de six pierres magiques.

Le deuxième étage ressemble plus à une grotte naturelle et bien que le premier étage avait un plafond brillant, le deuxième étage est tout noir.
Les groupes d’aventuriers utiliseraient normalement des torches, des lanternes ou encore le sort « Torche », mais vu que chacun d’entre nous possède la compétence « Vision dans le noir ». Nous voyons mieux dans les ténèbres complètes donc c’est un avantage pour nous.

Les monstres qui apparaissent sont des monstres qui ressemblent à des animaux ou des insectes dont le corps a grandi d’un mètre, comme des chauves-souris géantes, des taupes géantes, des vers et des araignées géantes. Il n’y a pas de gobelins ici. Tous les monstres à part les araignées géantes sont de rang 1 et même si nous nous trouvions dans un nid d’araignées de rang 2 nous les tuerions facilement, donc nous n’avons pas vraiment à nous en faire.

Cependant, il n’y a pas beaucoup de matériaux à prendre de ces monstres et ils sont particulièrement inadéquats pour se nourrir.
La seule chose que nous avons obtenue est une seule pierre magique provenant d’une araignée géante.

Le troisième étage dans lequel nous sommes descendus ressemble à un marécage. Malgré notre surprise, la vision et l’odeur d’eau et de terre sont bien réelles. Quand nous regardons en direction du ciel, il y a même une source de lumière ressemblant à un soleil.
Pendant que nous nous demandions si nous étions toujours sous terre, Darcia-sama c’est réveillé et nous a dit que « Les donjons sont ce genre d’endroits ».

Si elle le dit, alors ça doit être le cas me suis-je dit. Mais Bocchan a gardé la tête penchée pendant un moment.
En mettant cela de côté, les monstres qui sont apparus au troisième étage sont tous de rang 1 que quelqu’un pourrait s’imaginer voir dans un marécage comme des limaces géantes, des grenouilles géantes, des sangsues géantes et des lézards géants donc je me suis dit que ce serait facile pour nous.

Cependant, nous avons rencontré des monstres de rang 2 plus loin. Des limaces acides, qui sont des limaces capables de projeter du liquide acide. Des grenouilles venimeuses capables de sécréter des neurotoxines avec leur lange. Des pinsons poignard, des petits monstres très rapides avec un bec très aiguisé qui peuvent transpercés le corps d’un homme.

Bien que ce soit des monstres de rang 1 et 2, ils sont clairement plus dangereux comme ennemi que les soldats gobelins. Cependant, ils n’ont toujours aucune chance contre Homme d’os et les autres qui sont rang 3.
Notre seule perte fut l’épée d’Homme d’os qui est tombé en morceau quand il l’a abattu sur une limace acide parce qu’il l’avait confondue avec une limace géante.

Avoir les armes d’Homme d’os qui se dégrade à chaque fois qu’il attaque une limace acide est du gâchis, donc Bocchan les a enterrés vivants en se servant de golems de boue : le reste des ennemis fut facilement battu. Le poison ne fonctionne pas sur les morts-vivants qui ne sont faits que d’os et même quand les pinsons poignards ont fait des trous dans les os, il est facile de remplacer les os qui sont endommagés.

Bien sûr, la même chose s’applique à moi puisque mon corps est un carrosse. Avoir des trous dans mon toit ne m’affecte pas du tout.

« Cependant, c’est moi qui aurai à le recoudre plus tard. »
« Mes excuses, Bocchan. »

Notre récolte s’éleva à sept pierres magiques de rang 2 ainsi que les pattes inférieures et les organes des grenouilles géantes et venimeuses ainsi que le bec des pinsons poignards. Les becs peuvent facilement devenir des lames de couteaux ou de lances si on les attache à un manche.
Les pattes inférieures des deux espèces de grenouilles sont des mets délicats et leurs organes sont utilisés comme ingrédients pour des remèdes.
Le démantèlement des monstres a été fait par Singe d’os et Homme d’os. Ils ont détruit plusieurs organes et brisé un bon nombre de becs, mais cela s’est bien passé au final.

« Allez-vous faire des remèdes, Bocchan ? »
« Je ne sais pas comment, donc c’est impossible. Pour l’instant, je vais me servir du sort “Préservation” sur eux et les garder dans un sac. »

En utilisant de la magie de l’élément mort, il est possible de conserver pendant plusieurs années des organes qui pourriraient normalement très rapidement. C’est très pratique.

« Je vais manger des cuisses de grenouilles grillées aujourd’hui, commençons par faire un feu. »
« Bocchan, n’allez-vous pas vous servir de “Lumière Démoniaque ?”
« Malheureusement, “Lumière Démoniaque” ne produit pas de chaleur. En vérité, il l’absorbe donc cela devient plus froid. »

Il semblerait que même la magie de l’élément mort ne soit pas capable de tout. Enfin, elle permet d’avoir froid en été au moins.
Singe d’os brûla une des pattes, mais Bocchan annonça que c’était délicieux et apprécia le repas.

« Cela a meilleur goût que du sang de lapin. »

Bocchan, cette comparaison n’aide pas beaucoup.

*

Le quatrième étage est une autre grotte et les monstres qui y apparaissent sont tous des morts-vivants. Ce ne sont pas des morts-vivants et des os vivants de Rang 1, mais de puissant monstre de rang 3 : squelettes soldats, zombie guerriers, bêtes d’os et des spectres immunisés contre les attaques physiques.

« Oh, quels terrifiants monstres morts-vivants ! »
« Sam, tu es toi aussi un mort-vivant. »
« Maintenant que vous le dites, c’est vrai. »

Il semble que nous allons avoir des combats bien plus difficiles cette fois-ci, mais alors que je m’apprêtais à suggérer de repartir à l’étage précédent pour penser à une stratégie, quelque chose de surprenant se produit. Les squelettes et les zombies se mettent sur le côté et nous ouvrent un chemin.

« Je peux passer ? »

Les squelettes aux flammes bleutés dans leur orbite et les zombies aux yeux troubles grognent comme pour répondre à la question de Bocchan avant de lâcher leurs armes.
Leurs armes rouillées tombent sur le sol avec un « clang » retentissant et il n’y a pas d’autre réponse venant de ces morts-vivants.

« Sam, tout le monde, allons-y. »
« Est-ce que ça ira ? Peut-être que c’est une sorte de piège ? »
« Je ne ressens aucune soif de sang donc je pense que ça ira. »

Je fais confiance à la magie « Perception du Danger : mort » de Bocchan et continue d’avancer et les morts-vivants n’essaient pas du tout de nous attaquer.
À part en récupérant lentement leurs armes une fois que nous sommes passés, ils ne font pas d’autres mouvements.

« Je suis sûr qu’ils apprécient eux aussi Vandalieu ! »
« Comme nous pouvons l’attendre de Bocchan. »
« Enfin, n’est-ce pas juste l’effet normal de ma compétence “Charme de l’élément mort” ? Mais je ne m’attendais pas à ce que cela fonctionne sur des morts-vivants déjà existants. »

Le quatrième étage ne consista en rien d’autre que des monstres morts-vivants qui n’ont montré aucun signe de vouloir attaquer Bocchan, donc nous avons continué notre expédition sans rencontrer d’obstacles. Bien sûr, nous n’avons du coup pas obtenu de pierre magique ou autre, mais entre ça et devoir se battre contre des monstres de rang 3, c’est une tournure qui est la bienvenue.

« Vandalieu, c’est un coffre à trésor. Les coffres à trésor apparaissent vraiment dans les Donjons tu vois~ ? »
« Il semblerait. Mais qui les laisserait ici ? »
« Je n’en sais pas plus. Peut-être que ce sont des pièges du Roi Démon pour attirer les humains dans des endroits dangereux, ou la façon dont le génie Ricklent motive les humains pour qu’ils s’améliorent en leur donnant des coffres à trésor comme récompense pour leurs efforts ; il y a plusieurs théories. »

Il semble que des coffres à trésors apparaissent dans des donjons selon l’étage. Personne ne sait pourquoi ils apparaissent, mais il y a à l’intérieur des objets de valeurs qui sont le carburant nécessaire aux cœurs des aventuriers.
Bien sûr, les coffres à trésor sont verrouillés et parfois ils sont même piégés. S’occuper de ceux-là est le travail de ceux qui ont le job de Voleur, mais nous n’avons pas de voleur parmi nous.

« Bien, j’imagine que je vais l’ouvrir… Réveille-toi. »

Malgré cela, Bocchan trouve une solution. Même sans un voleur, il peut demander aux esprits de hanter le coffre à trésor directement afin qu’il s’ouvre et désarme les pièges lui-même.
Cela coûte 10 000 manas d’ouvrir un coffre à trésor. Du coup, c’est une méthode efficace pour Bocchan qui possède une quantité astronomique de mana.

« Le contenu est… Qu’est-ce que c’est que ça ? Au premier coup d’œil, on dirait du poison. »

Ce que contient le coffre à trésor est une bouteille précieuse contenant un liquide bleu. Oh, on dirait bien une Potion et une de très haute qualité !

« Bocchan, ce n’est pas du poison. C’est une Potion ! »
« Une potion, tu veux dire un objet qui soigne les blessures ? »
« C’est bien ça, si tu en bois ou que tu en appliques sur des blessures, elles guériront aussitôt, donc ce sont des objets essentiels pour des aventuriers. »
« Oui, Darcia-sama. Je n’en avais jamais vu d’aussi bonne qualité, même dans la famille de nobles que je servais auparavant ! »

Les potions sont classées par grades et la potion la plus commune de grade 5 restaure 30 points de vitalité. La plupart des marchands et des soldats en porte une sur eux et aventuriers comme mercenaires en ont toujours sur eux comme faisant partie de leur inventaire.
Cependant, les potions de grade 4 sont plus chères, et les nobles ont des potions de grade 3 en réserve. Bien sûr, ces potions ont des effets qui reflètent leur prix.

« Vous pouvez dire la qualité de la potion à sa couleur. Plus le bleu est clair, plus elle est haute. Plus elle est sombre et plus elle est basse. Cette couleur devrait être celle d’une potion de grade 2, je suppose. »
« Pour trouver une potion de grade 2, quelqu’un doit aller dans un magasin d’une grande ville comme dans la capitale impériale de l’empire Amid, où la commander à un alchimiste talentueux. Le prix pour l’une d’elles ne doit pas être en dessous de 100 000 Amid. »
« 100 000… Et pour son effet ? »
« Cela ne doit pas permettre de faire repousser un membre couper, mais elle devrait pouvoir guérir la plupart des blessures sur lesquelles elle est appliquée. »
« Si tu en bois, cela ne fera pas que soigner tes blessures, mais cela diminuera ta fatigue et restaurera un peu de mana. Cela soigne aussi du poison et des maladies. »
« Qu’en est-il du goût ? »
« … Plus une potion est de bonne qualité, moins elle est bonne. »
« Effectivement, il y avait un aventurier légendaire qui une fois a bu une potion de haut grade et qui est tombé inconscient à cause de son goût horrible. Quand il a rouvert les yeux, il a annoncé qu’il aurait préféré mourir. »

En gardant ça en tête, je ne peux pas blâmer Bocchan qui a confondu la potion avec du poison en la voyant.

« Il est dit qu’un bon médicament est toujours horrible pour la langue, mais ce n’est pas un peu trop horrible ? »

Je n’ai jamais eu l’expérience de boire une potion de mon vivant et je suis chanceux de ne pas pouvoir en boire à présent.
Il semble que Bocchan lui-même est compris que cette potion ne doit pas être consommée.
Après cela, nous avons trouvé d’autres coffres à trésor et pris les trésors à l’intérieur. Tous les objets qui s’y trouvaient étaient des objets de grande valeur. Cela dit, je ne peux pas en être certain puisque je ne suis qu’un cocher qui s’occupait des chevaux et que je ne peux pas juger de la valeur de certains des objets.

« Ceci… C’est probablement un objet magique. Celui-là aussi probablement. Ah, celui-ci n’est qu’une gemme. Non, est-ce que cela pourrait aussi être un objet magique ? »
« Bocchan, vous dites “probablement” un peu trop fréquemment. »
« J’ai juste un peu plus d’un an ; j’espère que tu ne penses pas que je suis capable d’avoir l’œil pour juger de ce genre de chose. »
« Mais si vous ajouter votre ancienne vie et celle encore avant, n’avez-vous pas presque quarante ans ? »

Il y a plusieurs jours, Bocchan a annoncé à Darcia-sama, mes filles et moi à propos de son histoire. Bien que ce soit surprenant à entendre, il possède une quantité de mana incroyable pour quelqu’un âgé d’un an, même pour un Dhampir. De plus, il utilise une magie inconnue que personne ne lui a apprise. Ces choses-là sont bien plus surprenantes.
Bien sûr, Bocchan a aussi expliqué les futurs dangers auxquels il devrait faire face, mais ni Darcia-sama ni moi n’avons l’intention de nous séparer de lui.
Pour moi, Bocchan est mon sauveur et mon maître. Bocchan a besoin d’un carrosse alors comment pourrais-je abandonner mon rôle ?
De plus, si je me sépare de Bocchan, je ne serais rien d’autre qu’un monstre mort-vivant sauvage.

« C’est peut-être vrai, mais il n’y avait pas de magie sur Terre et même s’il y en avait sur Origin, je n’ai jamais touché d’objet magique. Bon, pour être précis je n’ai jamais touché d’objet magique à part de l’équipement de laboratoire. »

C’est pour cela que Bocchan dit qu’il n’a aucune chance de devenir capable d’évaluer correctement des objets ou détecter du mana.
Nous trouvons des objets les uns après les autres. Un couteau, une dague, une épée large, des accessoires en argent, une bague avec une pierre précieuse. Cependant, Bocchan ne peut rien dire de plus qu’il y a du mana dans chacun d’eux, donc il ne sait pas à quel point ils ont de la valeur.
D’ailleurs, Darcia-sama nous a informés que « Les coffres à trésor contiennent très souvent des couteaux et des colliers de pierre normaux, donc nous devrions être heureux de trouver des objets magiques ».
Et alors que nous descendons au cinquième étage, nous nous trouvons dans une autre tanière de morts-vivants.

« … Koooh. »
« Bumooooh… »

Ce sont des morts-vivants de rang 4, bien plus fort que les morts-vivants de rang 3 qui sont apparus au quatrième étage.
Un guerrier squelette a le corps teint en rouge à cause du sang de ses victimes, un squelette rouge. Un Orc zombie qui a encore plus de force brute que quand il était encore en vie. Un zombie qui peut utiliser de la magie même après être devenu un mort-vivant, une Liche inférieure.
Et finalement, une armure vivante qui porte la haine d’un mort et qui se déplace même si personne ne la porte.

« Koooh. »
« Ah, merci. Excusez-nous. »

Cependant, comme les morts-vivants du quatrième étage, ces morts-vivants de rang 4 se mettent contre le mur et ouvrent la voie pour Bocchan.

« Ah, stop, Singe d’os, Loup d’os. J’ai la sensation qu’il y a des pièges à cet étage. »

Les seuls obstacles sur notre chemin sont les pièges placés dans le donjon. Cependant avec la compétence « Perception du danger : Mort » de Bocchan, nous pouvons les détecter et les désarmer.

« Je sens la mort sur cette grande zone sur le sol, donc c’est probablement une fosse ? Si je créer un golem et qu’il recouvre le sol, nous ne devrions pas avoir de problème. »

Il fait un golem en se servant du mur et recouvre le sol avec son corps, neutralisant le piège. Cette façon de s’occuper des pièges est uniquement possible pour Bocchan.

« Et bien, pouvons-nous continuer ? »

Nous découvrons encore plus de coffres à trésor au cinquième étage qu’au quatrième et obtenons un bon nombre de trésors.
Ensuite, nous ouvrons une très grande porte bien visible pour trouver une gigantesque salle dans laquelle un monstre très puissant nous attend.
C’est un Général Squelette grand de deux mètres et portant une armure dorée. Il tient une hache qui pourrait facilement couper une vache en deux et un bouclier aussi solide que le mur d’un château.

Il est tellement impressionnant qu’il est difficile de croire que son corps n’est fait que d’os, tout cela est bien suffisant pour faire frissonner un dos que je ne possède plus.
Et autour du Général Squelette se trouve dix Armures Vivantes, comme autant de chevaliers servant leur maître.

« Ce doit être le boss du donjon. »

D’après Darcia-sama qui vient de se réveiller, des boss apparaissent toujours dans un donjon.
Les boss qui apparaissent au dernier étage sont particulièrement difficiles à battre comparé aux autres boss qui peuvent apparaître aux autres étages.

« Oooo… »
« Merci pour ta courtoisie. Eh ? Tu me donnes ça ? C’est très utile, mais ça ne pose pas de problème ? »

Mais comme les autres morts-vivants que nous avons rencontrés jusque là, sans parler du fait qu’il nous laisse passer, il nous offre aussi la hache aiguisée et le bouclier qu’il tient comme une marque de dévotion envers Bocchan.

« Je me sens mal de recevoir une épée et un bouclier gratuitement, donc je te donne ceci en retour. »

Bocchan récupère une hache de guerre et un grand bouclier de l’intérieur du carrosse et les donne aux Général Squelette. Ils sont parmi les objets les mieux faits que les bandits utilisés, mais ils ne sont pas des objets magiques. Ce sont juste des équipements normaux faits de métal.

« Juste ça ne suffira pas donc… »

En disant cela, Bocchan produit une grande quantité de mana avec son corps. Cela me demande un grand effort pour que ma conscience ne disparaisse pas sous la pression. Oiseau d’os arrête de voler et tombe par terre.
Juste devant mes yeux, le mana de Bocchan est versé dans la hache de guerre et le grand bouclier et aussi sur le Général Squelette et les Armures Vivantes.

« OOOOh ! »

Le Général Squelette tremble de plaisir alors que son crâne blanc se teinte de noir et que les Armures vivantes commencent à émettre une aura sinistre.

« Bocchan, il semble qu’ils ont gagné un rang… Qu’est-ce que vous avez fait ? »
« J’ai simplement utilisé “Amélioration du Carnage” et “Absorption d’Énergie” avec environ 10 000 fois plus de mana que d’habitude… Mais je me demande pourquoi ? Peut-être que la magie de l’élément mort est trop compatible avec les morts-vivants. La prochaine fois, j’essaierai avec Homme d’os et les autres. »

S’il peut faire en sorte que les monstres puissent gagner un rang en utilisant 100 000 manas, ce sera facile pour Bocchan qui possède plus de 100 000 000 manas d’améliorer ses serviteurs ; c’est une découverte merveilleuse.

« J’essaierais de faire des Armures Vivantes quand je tomberais sur de bonnes armures aussi. Homme d’os ne peux pas s’équiper d’armure en métal après tout. »

Puisque le corps d’Homme d’os n’est fait que d’os, il peut porter des armures flexibles comme des armures en cuir, mais il ne peut pas porter d’armure en métal. C’est trop gros pour lui qui n’a pas de chair et l’armure bougerait trop et le gênerait pour bouger son corps.
À cause de cela, nous ne pouvons pas utiliser d’équipement en métal à part des boucliers.
Le Général Squelette porte une armure en plaque faite en métal, mais c’est un monstre de haut rang, il y a sûrement une astuce derrière cela.
Mais plutôt que d’essayer de comprendre, c’est plus important pour moi que Bocchan envisage de faire plus de morts-vivants.

« Bocchan, si vous planifiez cela, je vous demande humblement de vous servir de mes filles. Je pense que si vous leur donnez un corps, elles seront capables de parler comme elles le faisaient quand elles étaient en vie. »

Je pense que ce serait triste que mes filles gardent l’apparence de corps brûlé en tant qu’esprit pour toujours, donc je prends cette opportunité pour demander à Bocchan de se servir d’elles.

« Saria et Rita n’étaient que des servantes, donc elles ne savent pas se servir d’armes, mais elles savent entretenir une maison. Elles ne sont pas non plus des chefs professionnelles, mais elles savent cuisiner des plats simples. »

Bocchan cligne des yeux et reste silencieux, puis il me donne une réponse :

« Très bien. »
« Mais cela n’arrivera que si je trouve de bonnes armures, donc je pense que tu vas devoir attendre pendant un moment. Je ne peux pas aller en ville pour en acheter et la plupart des bandits se servent d’armure en cuir. »
« Je comprends. Merci beaucoup, Bocchan. »

Je ne sais pas combien de mois ou d’années cela prendra, mais le jour viendra peut-être ou un père et ses filles pourront se parler les uns aux autres comme ils le faisaient auparavant. C’est un espoir suffisant pour moi.
Cependant, il semble que ce vœu sera exaucé plus tôt que prévu. Derrière la porte après le Général Squelette se trouve une salle au trésor contenant autant de trésors que nous en avons collecté jusque là.
À l’intérieur se trouve deux « Bonnes armures » que Bocchan souhaitait obtenir.

« Oh, si ce n’est pas un autre objet magique ! »

Des armures complètes en métal contenant du mana. Elles sont faites pour être portées par des femmes ; là où d’autres armures ne sont pas raffinées, celles-ci ont des formes élégantes et ont des décorations.

« Bocchan ! S’il vous plaît, servez-vous de mes filles pour en faire des Armures Vivantes en vous servant de cela ! »
« … Je veux juste être sûre, cela te convient ? Avec ces armures complètes ? Tu es vraiment sûr ? »

Pour une certaine raison, Bocchan semble mécontent. Alors que je réponds « Bien sûr » ; il regarde les armures une fois de plus avec les yeux plissés et murmure.

« … Peu importe à quel point, c’est un monde fantaisiste, je ne m’attendais pas à trouver des armures qui ont la forme de juste-au-corps et de bikinis. »*
« Justaucorps ? Bikinis ? Est-ce que c’est comme ça que s’appelle la forme de ce genre d’armure sur Terre ? »
« Non, ce sont des tenus de bains… Je me demande s’il y en a dans ce monde. Bon, j’imagine que ça ira. Maintenant que j’y pense, ce n’est pas la peine d’hésiter sur ce sujet. »

Et ainsi Bocchan plaça Saria dans l’armure qu’il avait nommée juste-au-corps et Rita dans celle qu’il a nommée bikini, il versa du Mana dans les armures et créa avec succès des Armures Vivantes.
(note : pour le bikini je n’ai pas besoin de faire une description, mais pour voir à quel point juste-au-corps est sexy marquer juste « High-leg leotard » sur google image scroller et puis voyez par vous-même…)

Étonnement la quantité requise de mana était de dix fois supérieures à celle nécessaire pour créer des golems de pierre, mais je suis reconnaissant que mes filles aient reçu de nouveaux corps.
Cependant, la salle au trésor est un cul-de-sac ; il n’y a pas d’escalier menant à un nouvel étage. Il semble que ce donjon ne soit profond que de cinq étages.
Notre première expédition dans un donjon est terminée et le Général Squelette nous voit repartir alors que nous repartons par là où nous sommes arrivés.

Sur le chemin de retour, j’écrase des gobelins qui nous attaquent et j’atteins un des objectifs que nous avions en entrant ici – J’ai à présent évolué en Carrosse Fantôme de rang 3 ce qui est un événement joyeux.
La bataille la plus difficile que nous avons rencontrée dans ce donjon fut les escaliers que je devais monter et descendes. Bocchan les a transformés en golem pour les changer en une pente que j’ai utilisée pour monter et descendre, mais c’était plutôt difficile. J’ai dû demander à Singe d’os et Ours d’os de m’aider pour les descendre, et de me pousser pour les remonter.
Maintenant que j’ai obtenu la compétence « Voyage en Terrain accidenté », ce n’est plus un problème. Je me demande pourquoi l’obtention des compétences arrive toujours quand le moment où vous en avez le plus besoin est déjà terminé.

*

Butin de la journée :
Pierre magique de rang 2 x14
Flèche d’archer Gobelin x47
Patte inférieure de Grenouille géante x16
Patte inférieure de Grenouille venimeuse x5
Bec de Pinsons Poignard x9
Potion de grade 2 x2
Potion de grade 3 x7
Couteau en fer (Mana faible) x3
Poignard en fer (Mana faible) x4
Écus faits de matériaux inconnus (Mana moyen) x1
Épée large faite de matériaux inconnus (Mana moyen) x1
Bouclier rond fait de matériaux inconnus (Mana moyen) x3
Grand Bouclier fait de matériaux inconnus (Mana moyen) x1
Épée longue faite d’un métal mystérieux (Mana moyen) x1
Lance en Acier (Mana faible) x3
Cotte de mailles (Mana faible) x1
Demi-armure en plaque faite d’un mystérieux métal x1
Claymore fait d’un mystérieux métal (Mana moyen) x1
Glaive fait d’un mystérieux métal (Mana moyen) x1
Hallebarde fait d’un mystérieux métal (Mana moyen) x1
Hache de guerre en acier (Mana faible) x1
Hache de guerre raffinée du Général Squelette (Mana un peu faible) x1
Bouclier raffiné du Général Squelette (Mana un peu faible) x1
Accessoires en tout genre (Mana faible-moyen) x beaucoup.
Normalement, nous devrions aussi recevoir de l’argent de la preuve que nous avons tué des monstres, mais puisque nous ne sommes pas des aventuriers, c’est impossible pour nous.

*

Nom : Sam
Rang : 3
Race : Carrosse Fantôme
Compétences passives :
Forme spirituelle : Niveau 1
Force surhumaine : Niveau 1
Voyage en terrain accidenté : Niveau 1
Résistance aux impacts : Niveau 1
Conduite précise : Niveau 3
Compétences actives :
Pas Silencieux : Niveau 1
Voyage à grande vitesse : Niveau 1
Charge : Niveau 1

*

Explication des monstres :

« Carrosse Fantôme »
Ce sont des morts-vivants formés à partir d’un esprit ayant des regrets dans ce monde et qui habitent à présent un carrosse en tant qu’esprit malfaisant. Ils ont l’apparence d’un carrosse conduit par un cheval et d’un cocher fait de brume, mais leur véritable corps est le carrosse en lui-même ; le cocher et le cheval ne sont qu’une manifestation du corps spirituel.
À cause de cela, la seule façon de les battre est de purifier l’esprit maléfique en détruisant le carrosse lui-même.
Leur principale méthode de combat est de charger en se servant du carrosse ou plutôt c’est leur seule méthode pour attaquer.
Cependant, selon le type de carrosse, de l’armement comme des piques peuvent être installés.
Les monter est généralement impossible puisqu’ils sont souvent trop imprudents, mais si l’on y arrive, il est dit qu’ils sont très confortables, car ils possèdent la compétence Voyage en terrain accidenté et Résistance aux impacts.
Comme preuve d’en avoir tué un, une partie du carrosse avec la pierre magique est utilisé. Les matériaux qui peuvent être obtenus sont le carrosse imprégné de mana en lui même. Il est rarement utilisé comme tel, mais une fois désassemblé, ses composants ont plusieurs utilités.
Pour conserver le carrosse intact, un individu devra utiliser un cheval ou son propre carrosse.
Les Carrosses Fantômes sont des monstres fondamentalement rares et n’apparaissent normalement pas dans les Nids du diable. Les accidents connus où sont apparus des Carrosses Fantômes étaient toujours ceux de carrosses ou autres véhicules dans des zones abandonnées qui se sont transformés à cause de Nids du Diable.
Sam a obtenu Conduite Précise et Pas Silencieux que les Carrosses Fantômes ne peuvent normalement pas obtenir, avec l’acquisition de la première due au fait que Sam était un cocher professionnel de son vivant et le deuxième obtenu en se déplaçant discrètement depuis qu’il est devenu un mort-vivant.
Ainsi, il est capable de mouvement plus technique que les Carrosses Fantôme normaux et peut se déplacer très silencieusement.
Explication de compétence :
« Forme spirituelle »
Cette compétence permet d’avoir une demi-matérialisation de l’esprit, quelque chose qui n’existe normalement pas physiquement. L’esprit matérialisé est visible à l’œil nu et peut être touché physiquement. Bien que des attaques physiques affectent la forme spirituelle, les deux tiers des effets de l’attaque sont nullifiés. Des attaques utilisant des objets magiques ou des armes bénites sont très efficaces.
Il y a plusieurs façons d’utiliser la demi-matérialisation d’un esprit : à bas niveau, elle peut servir à connecter des os à la place du cartilage. Juste en obtenant cette compétence, quelqu’un peut remplacer des muscles qui ont pourri et sont tombés dans le but de renforcer le corps, ou encore la fourrure et les écailles décomposées pour améliorer la défense.
Pour donner un exemple, Oiseau d’os matérialise sa forme spirituel depuis ses ailes d’os ce qui lui permet de générer ce qui est nécessaire pour voler et il peut tirer avec des projectiles spirituels. Un autre exemple est Sam qui depuis son amélioration de rang est devenu un Carrosse Fantôme qui peut se servir de la forme spirituelle pour prendre la forme d’un cheval et augmenter la puissance et la force du carrosse.
Un autre exemple est le Général Squelette qui porte une amure en métal, l’espace entre les os et l’armure est rempli par la forme spirituelle.
Une autre utilisation de cette compétence permet de manipuler la forme spirituelle sans la matérialiser afin de la faire pénétrer en dessous de la peau de quelqu’un ou de pénétrer à l’intérieur d’un mur.


Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant

Pour soutenir mon travail, clic en dessous :

Tipeee







8 thoughts on “Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 9

  1. Enorme merci pour le yondome, c’est ma serie prefere avant même la tour des mondes

    1. Tu peux pas dire ça sur le site de l’auteur de TM ça me rend triste…. Dis juste que c’est différent au moins !

  2. Hihihihihi je me disais bien que tu pousserait un cri de guerre
    Sort plus de tem et je me raviserai peux etre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :