KissWood

The Novel’s Extra-Chapitre 100

Chapitre 100. Fantôme (2)

9 P.M., fin du premier examen.

Chae Nayun est en train de parcourir paresseusement les réseaux sociaux. Avec la fin d’un des examens, les cadets sont maintenant plus actifs.

[UYeonha]

[C’était difficile, mais je suis contente de notre très bon résultat. Bon travail tout le monde. #Cube #Exam #NotreEquipe]

Après avoir terminé la journée sur trois victoires, Yoo Yeonha semble être allée au café avec son équipe pour célébrer et uploade une photo de groupe de son équipe qui mange ensemble. Chae Nayun est un peu jalouse, en particulier à cause de l’atmosphère morne de son équipe.

« …Uuun. »

Chae Nayun et Yoo Yeonha ne se sont plus parlées depuis leur dernière dispute. Chae Nayun veut se réconcilier avec elle puisqu’elle est consciente d’être celle qui a commencé, mais ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air.

Ding.

[♡]

[NYChae et 4593 autres personnes ont aimé ce poste.]

Chae Nayun laisse une excuse subtile en likant avant de faire défiler la page. Sous le poste de Yoo Yeonha se trouve celui de Shin Jonghak.

[jonghak2]

[3 victoires 0 défaite #Cube #ShinJonghak #Jonghak #Exam #Héros #VictoireEcrasante]

Shin Jonghak aussi a posté une photo de groupe, mais l’atmosphère de celle-ci est différente de celle de Yoo Yeonha. Il a l’air d’un seigneur entouré par ses laquais.

« Je me demande quand est-ce qu’il sera guéri de son chuunibyou. » Ricane Chae Nayun en continuant de faire défiler la page.

« …Huh ? »

À ce moment, elle tombe sur une photo plutôt intéressante. Elle vient de Kim Suho, qui a plus de 20 000 followers.

[Avec le Maitre Tireur d’Elite Hajin, le seul pistolero de Cube]

« Est-ce que ce type est… Bon ou méchant ? »

La photo semble avoir été prise après la compétition d’archerie, mais la différence entre leur visage est trop sévère.

[leonidas357 : c’est bien de te voir sourire.]

[Yunseung_A : J’ai aussi surveillé les compétitions interclasses cette année ^^ Hajin-ssi et Suho-ssi ont été incroyables.]

« Haha, qu’est-ce que cette unni fait ici ? »

Le commentaire de Yun Seung-Ah montre clairement sa motivation ultérieure. Après s’être un peu moquée d’elle, Chae Nayun sort de l’application et entre dans sa messagerie.

« Huh ? »

Alors qu’elle la parcourt sans réfléchir, elle découvre quelque chose. Kim Hajin a un émoticône de chapeau festif sur son profil.

« …Alors c’est son anniversaire aujourd’hui. »

Murmure-t-elle inconsciemment. Au début, elle pensait continuer à défiler, mais finit par entrer dans un magasin de gifticon *.

*Un moyen populaire en Corée d’envoyer un cadeau réel à un ami en utilisant la messagerie instantanée et le service de données mobiles.

Elle se demande s’il y a quoi que ce soit qu’elle pourrait lui offrir, mais rien n’attire vraiment son attention.

« Je suppose qu’un gâteau fera l’affaire… Ou pas, peut-être que je devrais lui donner quelque chose en main propre plutôt qu’en ligne… Non, pourquoi faire ? Je ne suis pas folle… Juste un message suffira. »

Chae Nayun prépare rapidement son message :

[Kim Hajinㅋㅋ c’est ton anniversaire aujourd’hui ? ㅋ]

Mais même après 5 minutes d’attente, il ne répond pas. Sans autre choix, elle ajoute une autre ligne.

[Bon anniversaire ㅋㅋㅋPourquoi tu réponds pasㅋㅋ ?]

[Merci]

« …Pourquoi il est aussi froid ? »

Chae Nayun fait la moue en déposant sa montre.

**

Jeudi.

Les examens sont terminés. J’ai passé un total de quatre examens. Deux d’entre eux ont été passés en équipe et les deux autres se sont fait individuellement.

Même sans avoir trop bien fait dans les examens individuels, j’ai obtenu suffisamment de points pour entrer dans le top 200 grâce à mes performances dans les examens en équipe.

L’année suivante, je devrais pouvoir obtenir une plus grande chambre.

Mais mon problème actuel n’est pas une chose aussi triviale que mes points.

« …Est-ce que ça suffira ? »

J’ai acheté un sac magique de grade pinacle. On dirait un sac de marin normal, mais il a été enchanté pour transporter jusqu’à 200 kilos d’objets. Il a coûté 40 millions de wons et je l’ai rempli de toutes sortes de choses.

Une boite à glace, une tente, des ustensiles de cuisines, des ramens, des côtes de porc, etc…

Woong-

Ma montre sonne.

[Cube sera en vacances la semaine prochaine.]

[Les cadets recevront une remise de 70% sur les voyages à l’étranger en utilisant leur carte de cadet.]

C’est une notification pour annoncer l’annulation des cours la semaine prochaine.

C’est probablement à cause d’une enquête externe. Bien que les enquêteurs ne soient pas capables de trouver quoi que ce soit de spécial, les djinns devront se faire discret pendant cette période.

[Il y aura ensuite un voyage organisé par la Fondation Jinsung jeudi prochain. Les premières années seront autorisées à venir sur un premier arrivé-premier servi.]

C’est l’évènement le plus important. Pendant ce voyage, les personnages principaux vont rencontrer un fantôme. Le plus vicieux de tous, le ‘fantôme du passé’.

Ce fantôme les transportera à l’an 1970, peu de temps après le début de la Sollicitation. Bien entendu, pour être précis, il ne s’agit pas réellement du passé.

C’est un évènement nécessaire que doivent traverser les personnages principaux. Pas seulement Kim Suho, mais aussi Shin Jonghak et Yoo Yeonha…

« Aaaaang ! »

Le cri d’Evandel interrompt mes pensées. Alors que je me retourne, surpris, Evandel fixe Hayang d’un air choqué. Je suis son regard.

Dans la bouche d’Hayang se trouvent les poulets désossés qu’Evandel était en train de manger.

« Hayang… Hayang tu… Dépose-ça tout de suite ! »

Quand Evandel se met à courir, Hayang mord rapidement le poulet. Voyant cela, Evandel s’arrête immédiatement.

« Ah ! O-Ok ! Ok Hayang. Calmons-nous. Du calme… »

Cependant…

Chomp.

Hayang mâche le poulet, ignorant la tentative de persuasion d’Evandel. L’expression de celle-ci s’effondre immédiatement.

Je regarde l’assiette d’Evandel. Elle est complètement vide. On dirait qu’Hayang a mangé le dernier morceau.

« Iiiiing ! H-Hayang, tu… ! »

Elle pourchasse le chat. Cependant, Hayang est rapide et Evandel est lente. Incapable de la rattraper, Evandel se réfugie dans mes bras et commence à sangloter.

« Hajin ! Hajin ! Hayang a mangé mon poulet… »

« Ne t’inquiète pas, elle n’en mourra pas. »

Hayang n’est pas une chatte normale. Elle vient d’une lignée noble avec un score de 4 en termes d’affinité au mana. Les animaux avec une plus grande affinité ont un taux de récupération plus élevé, des vies plus longues et une plus grande intelligence.

De tels animaux sont appelés des ‘animaux mystiques’.

« Non, pas ça ! Elle a volé ma nourriture ! »

« …Oh, c’est le problème ? »

**

Après avoir calmé Evandel, je quitte le dortoir en direction du parc de Cube. J’ai quelques rendez-vous de prévu pour ce soir.

« …Par ici~ »

Yoo Yeonha me fait signe de la main depuis une zone reculée du parc. Même si c’est le crépuscule, elle porte des lunettes de soleil.

Mon premier rendez-vous est avec Yoo Yeonha. Je peux voir une valise à côté d’elle. Alors que je m’approche d’elle, elle me dit en me tendant la valise.

« Voilà les balles que tu m’as demandées. Il y a 900 balles à raison de 45 par chargeur. »

« Super, merci ! »

« Ah, attends, il y a autre chose. »

Elle me tend ensuite une espèce de protecteur.

« …Qu’est-ce que c’est ? »

Elle sourit alors que j’incline la tête.

« Des protections de poignet. C’était ton anniversaire lundi, non ? Ça vaut cher, alors utilise-les bien. Je comptais te les offrir lundi, mais comme tu le sais, tout le monde était occupé à cause des examens. »

« …Ah, um, merci. »

Je prends et enfile les protège-poignets.

« Oh, c’est super. »

Ils collent de près ma peau et je peux sentir la protection de mes poignets. Yoo Yeonha me regarde, satisfaite, avant de se retourner.

« Je vais y aller. »

« …Ouais, merci encore. »

Je lui fais signe de la main en la voyant s’en aller.

Ensuite, le karaoké.

Cube a un district de divertissement pour la santé mentale des cadets. Il y a un karaoké, un café LAN, une piste de bowling, une salle de billiards et d’autres zones d’arcades. La plupart des cadets se rassemblent ici après les examens.

Mes équipiers sont déjà là en train de m’attendre.

« Yo~ Kim Hajin~ »

Jin Hoseung me fait signe.

Tout le monde porte des vêtements confortables et je suis le seul en uniforme de cadet. La tenue de Rachel est particulièrement tape-à-l’œil. Son sweater rose et ses jeans bleus lui vont à merveille.

« Le personnage principal arrive toujours en retard, eh ? »

« Ah, désolé, j’avais un rendez-vous avant ça. »

Comme nous allons au karaoké, mes épaules se gonflent de fierté. J’ai encore mon Don de chant avec moi.

« Maintenant qu’Hajin-ssi est ici… A-Allons-y. »

Rachel pointe avec hésitation le karaoké du doigt.

« Ouais, entrons. »

Jin Hoseung prend la tête. Le karaoké est bruyant et de nombreux cadets sont en train de chanter dans des salles différentes.

« … »

Rachel jette un œil par la fenêtre et les observe. Elle semble un peu mystifiée par la scène. Jin Hoseung va au comptoir et présente sa carte de cadet.

« Pour six personnes. »

« Merci. Vous pouvez aller dans la salle 17. »

Rachel, qui entend ça, commence à marcher en murmurant ‘salle 17, salle 17…’

La salle 17 n’est pas très loin.

Elle entre la première. Alors que je suis sur le point d’entrer, la porte de la salle 16 s’ouvre.

« Eh ? »

La personne sortie de cette salle me voit et écarquille les yeux. Je réagis de la même manière.

« Kim Hajin ? Toi aussi tu es là ? »

« Ouais… Toi aussi ? »

« Je suis ici avec mes amis. Et pour… »

Chae Nayun jette un œil par la porte entre-ouverte de la salle 17 et aperçoit Rachel. Elle acquiesce ensuite avec un regard plutôt désapprobateur.

« Enfin, amuse-toi bien… »

« Ah, attends, Chae Nayun. Tu vas à l’excursion de la Fondation Jinsung, n’est-ce pas ? »

« Huh ? Um, ouais, j’y vais. Pourquoi ? Tu y vas aussi ? »

« Je n’ai rien de mieux à faire, alors je me suis inscrit. »

À ce moment, alors que je suis en train de parler avec Chae Nayun, quelqu’un tire sur ma manche.

Ce n’est pas Rachel mais Tomer.

« …Quoi ? »

« … »

Tomer me parle avec ses yeux.

« Ah, ok. Hey, Chae Nayun, je vais y aller maintenant. »

« Ouais, salut. »

Chae Nayun me chasse.

J’ai ensuite une courte discussion avec Tomer. Alors que nous entrons dans la salle 17, Jin Hoseung essaie de réserver une chanson avec une commande tandis que Rachel a, pour une quelconque raison, deux tambourins dans les mains.

« Très bien, je chante en premier comme on a dit dans le chat. Rachel-ssi passe ensuite, d’accord ? »

Les épaules de Rachel tremblent. Trrr. Les tambourins dans ses mains tremblent aussi.

La chanson de Jin Hoseung commence.

« Cheval~ Galopons~ »

Ses épaules montent et descendent alors qu’il chante une chanson de rock excitante. Il s’arrête cependant après le premier couplet.

Comme Rachel est la suivante, Jin Hoseung affiche un sourire malicieux en lui tendant la commande.

Rachel réfléchit pendant un moment avec un visage nerveux avant de choisir une chanson. L’accompagnement commence et nous retenons nos souffles en attendant qu’elle chante.

« C, ce- v-ent- fro-ttant »

« … »

Sa voix est belle.

Mais c’est tout.

Elle ignore le rythme et le ton et chante comme si elle lisait un livre…

Pft.

J’entends un rire moqueur.

À l’extérieur, Chae Nayun est pliée en deux.

« Huu… Je vais aussi m’arrêter après le premier couplet. »

Son chant se termine finalement. Heureusement, elle ne chante que le premier couplet. Rachel essuie la sueur sur son front et me donne la commande, l’air satisfait.

Est-ce qu’elle pense qu’elle chante bien ?

« Tiens. »

« Ah… Oui. »

Je prends la commande.

Alors que je dépose la commande après avoir sélectionné ma chanson, Rachel s’en empare discrètement. On dirait qu’elle a gagné de la confiance en soi après sa chanson et compte réserver la suivante…

Ce jour-là, Rachel a chanté un total de six chansons et causé une douleur assez intense à notre équipe et moi.

**

Le jeudi suivant, finalement le jour J.

Le voyage organisé par la fondation Jinsung est un point tournant de l’histoire principale. Les participants n’ont pas changé mise à part mon addition.

« …Quel beau temps. »

Nous sommes éblouis par une claire lumière d’automne. Je parviens tout juste à arriver à temps aux portails de Séoul.

« Ah, Kim Hajin est là. »

Les cinq personnes déjà présentes me pointent de doigt. J’accours vers elles.

« Tu as deux minutes de retard. »

Dit Shin Jonghak en indiquant sa montre. Je lis aussi l’heure. Il dit vrai.

Il est 6 : 02 A.M.

Je clappe mes mains et m’excuse sincèrement

« Pardon. »

« … »

Shin Jonghak agite silencieusement la main. Je peux apercevoir une limousine en train de nous attendre.

Nous entrons tous les six à l’intérieur.

L’intérieur du véhicule préparé par Shin Jonghak et spacieux et luxurieux. Le toit est haut comme les limousines que j’ai vues dans des films et un long siège s’étend d’un bout à l’autre. Je prends un siège au hasard.

« Hajin, tu en veux ? » Me dit Kim Suho en m’offrant de la gelée.

« Non, ça va… »

« Alors donne-la-moi. »

Dit Chae Nayun en s’en emparant. Alors qu’elle mâchonne la gomme en forme d’ours, elle demande à Shin Jonghak :

« Hey, qu’est-ce qu’on va faire ici ? »

« Beaucoup de choses. La montagne du vent appartient au groupe Jinsung. Nous allons méditer au sommet et aussi se combattre un peu. »

Notre destination, la montagne du vent, se trouve dans la périphérie de Séoul à environ 800 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est une montagne fameuse, même en Corée. Elle a été créée après l’explosion de magie il y a 50 ans et a une haute concentration en mana.

« Ooh, ça a l’air amusant. »

Je ne sais pas à quel point ce sera amusant, mais je sais que ça va être un vrai spectacle. Je parcours lentement l’intérieur de la limousine du regard.

Kim Suho, Chae Nayun, Yoo Yeonha, Shin Jonghak, Yi Yeonghan. Ils regardent tous par la fenêtre comme s’ils allaient faire un pique-nique.

Dans l’histoire d’origine, ils ont grandement souffert d’un manque d’eau potable et de nourriture. Ils feraient mieux de me remercier plus tard.

« Kuhum. »

Je tousse sèchement en croisant mes jambes. Mon sac de marin derrière moi n’aurait pas pu sembler plus fiable.

« …Qu’est-ce que tu veux ? »

Yoo Yeonha croise mon regard et me pose la question d’un air curieux. Je lui souris et croise même mes bras. Immédiatement, elle fronce grandement les sourcils.

**

[Périphérie de Séoul, entrée de la montagne du vent]

Une limousine noire, dont l’atmosphère est complètement différente de celle de la montagne, s’arrête à son pied. Bientôt, la porte du conducteur s’ouvre et le conducteur descend en premier.

Lorsqu’il ouvre la porte arrière, 5 hommes et femmes de belle allure descende, ainsi qu’un homme d’allure moyenne.

« Huaa~ »

Chae Nayun, descendue la première, respire l’air de la montagne en s’étirant les bras.

« Ne dirait-on pas qu’on va faire un pique-nique ? »

Dit-elle en tapant l’épaule de Kim Hajin, qui baille tranquillement à côté d’elle.

« …Ouais. »

La réaction de ce dernier est sèche. Ou plutôt, il semble quelque peu arrogant, scannant la montagne d’un regard fier.

« …Pft, quoi, tu as attrapé la maladie de Shin Jonghak ? »

« Huh. Non, pas moyen. »

Il revient à son habituelle personnalité après que Chae Nayun lui ait fait la remarque. À ce moment, le secrétaire de Shin Jonghak finit de parler à ce dernier et se place devant les cadets.

« Il y a une cabane préparée dans la montagne. Le maître invité par la fondation Jinsung arrivera plus tard cette nuit. »

« Ooh~ Un maitre ? Qui ? »

Shin Jonghak répond en souriant à Chae Nayun.

« Tu seras surprise en le voyant. Pour le moment, escaladons la montagne. Il faut être au sommet à 3 heures. »

La randonnée commence sans plus de préparation.

Les six cadets commencent à escalader la montagne dans l’ordre suivant :

Yi Yeonghan, Yoo Yeonha – Shin Jonghak, Chae Nayun, Kim Suho – Kim Hajin.

Crk, crk. Ils escaladent la montagne en marchant sur les feuilles parsemant le sol. Bien que la montagne soit un peu abrupte, cela ne pose aucun problème aux cadets, et leurs rires et discussions continuent avec leur marche.

« Ah, l’air est super. Alors c’est pour ça que c’est bien d’être dans une zone à haute concentration en mana. C’est comme si la magie était pompée dans mes poumons. »

« Kuhum, eh bien, tu sais, Chae Nayun, si tu es avec moi, tu peux profiter de meilleurs endroits que celui-ci quand tu veux… »

« Oh ! Une libellule ! »

Environ 90 minutes passent. Ils ne devraient pas tarder à arriver au sommet, mais la randonnée ne semble pas être sur le point de se terminer.

« …Cette montagne est très grande, huh. Ou est-ce qu’on a pris une mauvaise direction quelque part ? »

« Je ne sais pas. Continuons de marcher. »

Ils ont l’impression qu’il y a quelque chose d’étrange, mais continuent d’avancer. La joyeuse atmosphère se dissipe et ils continuent de monter pendant 30 minutes.

Une étrange sensation s’empare d’eux.

« …Hey, vous ne trouvez pas ça bizarre ? » Murmure Chae Nayun, incapable de supporter plus longtemps l’atmosphère.

Yoo Yeonha, qui marchait en tête, ralentit et rejoint le reste du groupe. Ses bras sont déjà couverts de chair de poule. Elle demande d’une voix tremblante :

« Jo… Jonghak, est-ce que ça prend normalement aussi longtemps. »

« Je ne sais pas… Mais je ne pense pas que nous ayons pris un mauvais virage. »

Il observe les environs.

Chwaaa- Un vent froid souffle contre les feuilles. Yoo Yeonha tremble au son soudain.

Étrange.

Quelque chose est étrange.

Kim Suho finit par expliquer l’étrangeté qu’ils sentent d’une voix basse :

« …On marche sur un terrain plat depuis plus de 30 minutes. »

Tout le monde s’arrête immédiatement et retient son souffle. Leur sentiment d’inconfort se matérialise en malaise caressant leur corps.

Ils réalisent que Kim Suho a raison. Bien qu’ils escaladent une montagne, ils marchent sur un terrain plat. De plus, personne ne l’a remarqué jusqu’à ce que Kim Suho ne le mentionne.

« …Ne vous inquiétez pas. La montagne du vent est riche en mana, alors un sort naturel a pu- »

« Attends. »

Kim Suho l’interrompt. Il regarde rapidement autour de lui avec un visage effrayant.

« Hajin, où est Hajin ? »

« …Huh ? »

Le reste du groupe se met aussi à lancer des regards d’avant en arrière, observant les alentours. Cependant, Kim Hajin n’est nulle part en vue.

« Quoi… Il… Il a vraiment disparu. »

Murmure doucement Yeonha, le visage pâle.

« Hey ! Arrête de te moquer de nous et montre-toi ! »

Crie Chae Nayun, mais sa voix ne fait pas écho, bien qu’ils soient dans une montagne. Un silence pesant s’abat sur eux.

« … »

Un des six a disparu.

Les cinq restants s’arrêtent de bouger, l’air ahuri.

 

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant

2 thoughts on “The Novel’s Extra-Chapitre 100

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :