KissWood

The Novel’s Extra-Chapitre 79

Chapitre 79. Attraction (3)

La témérité de Tomer attire l’attention de toute la classe.

Rachel l’observe, confuse mais Tomer va même jusqu’à lui tendre la main.

En les observant, je ne peux m’empêcher de me demander ‘Pourquoi Rachel ?’.

Dans la société des djinns, Wicked a une position similaire à celle des mercenaires. Ils acceptent de l’argent et remplissent des missions. Considérant le fait qu’elle ait approché Rachel, il est probable que Lancaster soit derrière sa mission.

« Je vais y réfléchir. Il reste encore beaucoup de temps. »

Rachel renvoie Tomer pour le moment avant de vérifier sa montre. Comme ses yeux s’écarquillent, je suppose qu’elle a vu mon message.

Elle se tourne vers moi et nos regards se croisent.

Sssk.

Sa tête se tourne étrangement en direction de la fenêtre. Elle essaie de prétendre qu’elle ne me regardait pas.

Quoi qu’il en soit, elle semble être contente d’avoir reçu deux offres car les coins de sa bouche se relèvent.

Je me retourne et fait face à l’avant de la classe.

Après environ 10 minutes d’attente, elle me répond :

[Je vais y réfléchir.]

J’espère qu’elle me choisira puisque nous avons déjà plus ou moins une amitié.

Maintenant, j’arrête de penser au challenge en équipe et me concentre sur le problème plus important.

J’observe le dos de Kim Suho.

Les vacances d’été sont terminées, il est donc presque temps.

En ce moment, il doit être en train de se préparer à affronter un donjon. Tout comme le font souvent les protagonistes de romans, il a l’intention de le faire en solo.

Cependant, la plupart des donjons ne peuvent pas être fait en solo à moins que le challenger ne soit particulièrement puissant ou le donjon particulièrement faible.

Cela dit, le donjon qu’il prévoit de conquérir est une exception. C’est une question de compatibilité.

C’est un petit donjon avec de faibles sbires mais un puissant boss. Ce boss est l’épéiste de la destruction, un monstre que même un héros de rang haut-intermédiaire trouverait difficile à gérer.

C’est ça, ce n’est qu’un épéiste.

Un épéiste contre un saint de l’épée.

Même Evandel pourrait facilement deviner lequel des deux gagnerait.

La puissance magique du saint de l’épée brisera facilement l’épée de l’épéiste et seule une branche d’arbre restera après sa défaite.

Cette branche deviendra l’arme de Kim Suho.

Son nom divin est Misteltein, aussi appelée la branche tueuse de dieux.

C’est une arme de légende générique, dans certaines versions c’est une branche, dans d’autres c’est une épée ou une lance. Au final, j’ai décidé que sa forme non-éveillée serait une branche qui ressemblera de plus en plus à une épée au fur et à mesure de son réveil.

Cependant, à cause de son apparence ordinaire, Kim Suho ignorait de quoi il s’agit au départ.

Ce qui a changé son apparence est la poudre du semis papillon. Cette poudre permettra à la branche ordinaire de subir son premier éveil, la transformant en branche noire.

Il est comique d’imaginer de puissants monstres tels que les rois ogres et les rois des mers battu à mort avec une branche. En repensant au Kim Suho de mon novel, je ne peux m’empêcher de glousser.

Dans tous les cas, je dois rejoindre cette conquête de donjon. Après tout, c’est moi qui possède la poudre.

Mais ce n’est pas la seule raison. Franchement, je m‘inquiète.

Je ne suis pas certain qu’il soit capable de battre le donjon seul. Ce monde n’est pas aussi facile et détendu que celui que j’ai créé.

…Aussi.

Il pourrait y avoir une piste de miettes de pain qui m’y attend également.

« Maintenant, allez en classe. »

L’annonce du matin se termine alors que je suis plongé dans mes pensées.

J’entre en classe comme je le fais tous les jours.

« Ah, Hajin, où est-ce que tu vas ? »

Cependant, une fille que je n’avais jamais vu avant s’accroche à moi.

« …Quoi ? »

Je vais en classe, où d’autre ? 

« Et bien, tu vois, je me demandais si tu avais- »

Avant qu’elle ne puisse finir, quelqu’un l’interrompt. C’est un garçon cette fois.

« Hajin ! »

Jin Hoseung. C’est un cadet qui était dans mon équipe au début du premier semestre.

« J’ai des tickets pour le musée français des artéfacts. Apparemment, le fusil de Napoléon y sera exposé demain… »

J’ai fini par accepter le ticket à cause de la soudaineté de cette situation.

Mais ça ne se termine pas avec lui. Un paquet d’étudiants, certains dont je connais le nom, d’autres seulement le visage, et d’autres que je ne connais pas du tout, commencent à m’offrir des choses.

J’accepte leurs présents sans décliner.

**

Ma chambre, après la fin des cours.

Je réfléchis, assis sur mon divan. Evandel dort en utilisant ma jambe comme coussin alors je ne peux pas faire de grands mouvements.

« …Comment m’y prendre ? »

Je pense à Tomer.

Je sais comment l’apaiser.

Actuellement, elle n’est pas encore complètement dans la faction des djinns. D’une certaine manière, elle suit la philosophie du ratio d’or. *

*https://en.wikipedia.org/wiki/Golden_mean_(philosophy)

Ainsi, je pense pouvoir la faire passer de mon côté si je l’aide à retrouver son père. Mais c’est ça le problème. Je ne peux pas le trouver. Pour une quelconque raison, le Livre de la Vérité ne fonctionne pas.

Je n’ai pas d’autres choix que d’utiliser une autre méthode pour le trouver. Yoo Jinhyuk est indubitablement le meilleur informateur mais il coute trop cher et, plus important, a une portée limitée. Pour maximiser son habilité, il en restreint l’étendue à la péninsule coréenne. Si le père de Tomer n’est pas en Corée, ça ne serait qu’un grand gâchis de temps et d’argent.

« …Ah oui. »

Je me rappelle soudainement de quelque chose.

Je connais un informateur, et un fiable en plus.

Il est la seule connexion de Kim Chundong, un informateur qui ressemble à un cochon. Quel était son nom déjà ? Kim… Ah oui, Kim Hosup. *

*Kim Hosup a été présenté dans le chapitre 0.

Bien sûr, nous ne nous sommes pas parlé depuis mon admission à Cube alors je ne connais pas son numéro. Cependant, c’est une chose que je peux facilement trouver.

J’ouvre rapidement le livre de la vérité.

Ce que je veux trouver est le numéro de téléphone de Kim Hosup.

« Argh. »

Rechercher un seul numéro à consommé 30% de ma magie. Est-ce que le livre est trop cher ? Où est-ce que 2 traits de Stigma ne suffisent pas ?

Dans tous les cas, j’ai le numéro que je voulais. Je le compose immédiatement.

Tururu- Tururu- Trois frères cochons-

Il a une étrange sonnerie mais il décroche rapidement.

-Allo ?

Il a une vois plus profonde que ce à quoi je m’attendais.

« …Hey Hosup. C’est Hajin. Comment vas-tu ? »

-Ah~ Hajin-chan~ Ça fait longtemps !

Son ton change rapidement.

-Qu’est-ce qu’il y a ?

« Um… Hosup. »

-Uuun~ ?

« Qu’est-ce que tu deviens dernièrement ? »

-Moi~ ?

Sa manière de prolonger la fin de ses phrases est énervante, mais il n’en reste pas moins une connexion importante.

Bien qu’il ne soit pas bien traité à cause de son apparence et de son étrange personnalité, il sera remarqué par Yoo Yeonha dans sept ans et en viendra à jouer un rôle important.

-Je… vais bien. Pourquoi m’as-tu appelé ?

Sa voix est particulièrement humble. Tsk. Il semble qu’il se fasse bizuter par ses seniors là où il travaille.

Je n’ai malheureusement pas le temps de le réconforter.

« Pas grand-chose. Juste… Je me demandais si tu pouvais m’aider à trouver une personne. »

-Une personne ?

« Ouais. Je t’offre un superordinateur comme paiement. »

Le don d’Hosup est lié aux ordinateurs. En conséquence, un bon ordinateur en amplifie la puissance.

-Un superordinateur~ ? Mais n’étais-tu pas pauvre, Hajin-chan ?

« J’ai beaucoup d’argent maintenant. Je serais capable de te l’envoyer cette semaine. Alors, est-ce que tu peux le faire ? »

-…Si tu as un peu d’informations sur son passé, ça devrait être possible~.

« Parfait, je te l’envoie immédiatement. »

Je lui envoie la fausse identité de Fernin Jesus, découverte grâce au livre de la vérité ainsi que sa photo que j’ai obtenu de Tomer.

« Très bien, j’ai tout envoyé. Aussi, Chundong… Je veux dire, Hosup. »

J’ai confondu les deux noms pendant un instant.

-Hm ?

« Si jamais tu quittes ton job… »

Kim Hosup est une bonne personne. Il n’est peut-être pas altruiste ou philanthrope mais il n’est pas non plus du genre à faire quoi que ce soit de mal.

En d’autres termes, au plus tôt il sera découvert au mieux ce sera.

« Il y a une nouvelle guilde d’informateurs appelée Fleur Tombante. Tu devrais les rejoindre. Ils ne se soucient que de ton talent alors ils te traiteront bien. »

Je lui parle de l’endroit où il brillera dans le futur.

**

10 P.M., alors qu’aucun cours n’a lieu.

Kim Suho s’entraine seul dans une forêt sombre à l’intérieur de Cube.

Shwik-

L’épée tendue provoque des ondulations dans l’air. Après un léger estoc, il lâche de douces taillades suivit par une entaille tournoyante. Le flux parfait de ses mouvements donne l’impression que l’épée protège l’épéiste.

C’est une technique d’escrime sans défaut, plus acérée qu’une lame et plus légère qu’une plume.

C’est comme ça que Kim Suho réfléchit à sa technique chaque nuit. Pour ne pas perdre la mentalité d’un chevalier et pour faire progresser sa technique.

Ces derniers temps, il a une autre raison de se dévouer à l’entrainement, C’est…

« Est-ce que tu t’entraines ? »

Une voix se fait entendre à ce moment.

Surpris, Kim Suho se retourne.

« …Kim Hajin ? »

Kim Hajin est accoudé à un arbre, l’ayant visiblement regardé s’entrainer. Kim Suho met son épée de côté. Kim Hajin l’approche avec un sourire.

Kim Suho lui demande rapidement :

« Est-ce que tu es aussi là pour t’entrainer ? »

Il secoue la tête :

« Non, je me promène juste. Quoi qu’il en soit, le semestre vient de commencer mais tu travailles déjà dur. Si quelqu’un te voyait, il penserait que tu essaies de conquérir un donjon seul. »

« … »

Immédiatement, son corps se met à légèrement trembler.

Kim Hajin maintient son sourire on continue de papoter contrairement à son habitude.

« Aucune chance que j’aie raison, n’est-ce pas ? »

« …Non. »

Kim Suho le dénie avec un sourire. Cependant, ses yeux sont plissés, lui lançant un regard lourd de sens. Faisant face à ces yeux, qui semblent voir à travers lui, Kim Suho recule légèrement.

« Tu es parti la semaine dernière, n’est-ce pas ? A la montagne de Kamak. Je t’ai vu en rentrant chez moi. »

« … »

Kim Suho observe silencieusement Kim Hajin.

Une résonnance de l’épée.

C’est-ce que Kim Suho a ressenti de la montagne de Kanak.

Au début, il l’a escaladé pour en sentir l’énergie vitale.

Cependant, un qi d’épée enterré dans la montagne l’a appelé. Cet appel étrange et pourtant désespéré a attiré son attention et, en allant à l’épicentre du qi d’épée, il a découvert un donjon non-identifié.

« …Comment le sais-tu ? »

Lui demande-t-il, vigilant.

« Je t’ai vu par hasard. Tu sais que j’aime beaucoup sortir. Et, ce n’est pas pour me vanter, mais mes yeux… »

Kim Hajin se tapote les yeux en parlant :

« Si j’escalade le mont Kumgang, je peux voir jusqu’à Séoul… non, Uijeonbu. »*

*Uijeonbu est un peu plus proche de la montagne que Séoul.

Kim Suho continue de le fixer sans parler. Le silence rend habituellement les gens anxieux. Cependant, Kim Hajin est complètement à l’aise et continue de dire ce qui lui chante :

« Si tu as vraiment l’intention de conquérir un donjon, laisse-moi te rejoindre. Je suis très utile en dehors de Cube. »

« … »

« On se partagera le butin a 9 pour 1. Si tu obtiens une branche d’arbre, je ne prendrais que quelques feuilles. »

**

Une semaine passe en un clin d’œil et le lundi arrive de nouveau. Il ne reste que deux jours avant la date limite pour soumettre une équipe.

« Hmm… »

Chae Nayun est dans ses pensées, regardant le carnet sur son bureau.

Il reste une place dans son équipe. Elle a besoin d’un cadet en dehors du top 100.

Dans le challenge en équipe, une équipe avec un rang en-dessous de la moyenne reçoit des points bonus. Naturellement, elle veut un cadet qui soit suffisamment efficace pour le coût, et ce serait… Kim Hajin.

Elle jette un œil discret à sa place.

Le nom de Kim Hajin apparait souvent dans le chat de groupe de la classe, ce qui indique à quel point il est populaire pour la sélection du challenge en équipe. Cependant, Chae Nayun est assez confiante qu’il la choisirait si elle demandait.

Il n’y a qu’une seule raison pour laquelle elle hésite de lui demander.

Elle est inquiète que Kim Hajin se méprenne sur ses intentions.

Elle veut qu’il rejoigne son équipe pour le challenge. Il n’y a pas de motifs ultérieurs.

« Hm… »

« Quoi, tu as un problème pour la formation de ton équipe ? »

Lui demande Shin Jonghak, qui est assis derrière elle.

Il a déjà une équipe – Kim Horak et trois autres. Comme les 2ème et 17éme cadets du classement sont dans la même équipe, les trois autres sont d’un rang bien en-dessous de la moyenne mais, puisque c’est Shin Jonghak, il trouvera un moyen d’extraire leur potentiel.

« Non, je ne fais que réfléchir- »

« Laisse-moi voir. »

Il tend soudainement la main et s’empare du carnet de Chae Nayun.

« Ah, HEY ! »

« Hazuki, Raymond et… Kim Hajin ? Kim Hajiiin ? »

Il répète bruyamment ce nom. L’attention de la classe lui tombe immédiatement dessus.

Naturellement, cela inclut Kim Hajin.

Kim Hajin la regarde, et Chae Nayun sent son visage rougir comme une tomate.

« Eeee, ee… »

« Ne disais-tu pas que Kim Hajin- »

« Ferme-là ! »

« Uk ! »

Chae Nayun frappe Shin Jonghak au plexus solaire.

Ce dernier est complètement pris par surprise par son attaque soudaine.

Affalé sur le banc, il endure la douleur.

« …Uuu… Uuuuu… »

Les gémissements de Shin Jonghak se font entendre par intermittence.

« Ne vole pas et ne lis pas les affaires des autres. Hey, Kim Suho. »

Chae Nayun change rapidement de sujet. Kim Suho est assis à côté d’elle.

« Avec qui tu vas faire équipe ? »

« … »

Kim Suho est silencieux. Il tapote sur son carnet avec un stylo, la tête ailleurs.

« Kim Suho ? »

« …Huh ? Oh. »

Il se retourne finalement à son deuxième appel.

Chae Nayun jette un œil à son carnet.

« Quoi, tu vas aussi demander à Kim Hajin ? »

Son nom est écrit dans son carnet.

« Huh ? Oh, um, je suppose que oui. »

« …Tout le monde le demande. »

« Une combinaison… adéquate… »

« Deux… roturiers insignifiant… »

« La ferme. Et toi, Yoo Yeonha ? »

Yoo Yeonha, qui est occupée sur sa montre, lève la tête.

« Moi ? Mon équipe est déjà décidée. »

Elle a formé une équipe avec des gens qu’elle peut facilement manipuler. Bien qu’elle convoite aussi Kim Hajin, elle est plus confortable avec des gens qu’elle peut gérer avec aisance.

« Hm… »

L’instructeur théorique entre à ce moment.

Il place un manuel épais sur le pupitre et commence à prendre les présences :

« Oh, au fait, il y aura aussi des challenges d’équipes pour les cours théoriques. »

Dit-il.

Chae Nayun se décide immédiatement en entendant ces mots.

Béni soit Kim Hajin.

**

C’est tout pour aujourd’hui. Faites bien en sorte d’étudier avant le prochain cours. »

Le cours se termine. Chae Nayun se réveille. Elle se lève rapidement et poursuit Kim Hajin, qui vient de sortir de la classe.

« …Hey. »

Elle l’attrape par l’épaule.

Kim Hajin la regarde et ses yeux demandent une explication.

Chae Nayun est un peu nerveuse.

« Um, pour ton équipe… »

Alors qu’elle est sur le point de demander, une personne la dépasse.

Des cheveux blonds et un parfum délicat.

C’est Rachel. Elle incline la tête avec un visage innocent et demande :

« Equipe ? »

« Huh ? Oh, ça ne te concerne pas… »

« Hajin-ssi a décidé de faire équipe avec moi. »

« …Eh ? »

L’expression de Chae Nayun se fige. Elle déglutit difficilement avant de se tourner vers lui.

Kim Hajin acquiesce avec un peu de regret( ?).

« Uh, um, vraiment ? Eh bien, je, uh, ne savais pas que tu avais déjà quelqu’un avec qui faire équipe, alors je pensais que j’allais te sauver. Tu sais, en tant que camarades du club de voyage. Bon… et bien… bonne chance. »

Sans comprendre ce qui sort de sa propre bouche, elle se retourne après avoir tapé l’épaule de Kim Hajin.

Au début, elle ne sait pas quoi penser. Elle est juste stupéfaite. Mais en marchant, elle se sent soudainement agacée et se retourne.

Elle croise par coïncidence le regard de Rachel, qui va dans la même direction.

Rachel la salue d’un petit hochement de tête. Chae Nayun serre les dents.

Même sexe, mais personnalités opposées et des notes similaires (mise à part la théorie).

Rachel est une personne que Chae Nayun considère comme une rivale seconde uniquement à Kim Suho. Non, ces derniers temps, elle a surpassé Kim Suho pour devenir sa rivale d’âme.

‘…Pourquoi il a fallu que ce soit elle ?’

Chae Nayun part en tapant des pieds comme un bison enragé.

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant

5 thoughts on “The Novel’s Extra-Chapitre 79

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :