KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 102

Voyant que Chae Nayun, Shin Jonghak, Kim Suho et Yi Yeonghan sont tous occupés, Yoo Yeonha souhaite également participer. Elle me demande donc de lui prêter un balai afin de nettoyer l’abri. Grâce à elle, l’abri qui était rempli de toiles d’araignées et de terre est désormais un abri décent.

« Pas mal. »

Dit-elle en regardant autour avec un air satisfait. Pendant qu’elle nettoyait, je préparais à manger.

« Huaam ~ oh oui, euh, il y a quelque chose que je voulais demander. Pourquoi ne puis-je pas utiliser la magie ? Il m’a fallu 30 minutes pour nettoyer cet endroit alors que normalement, cela ne m’aurait pris que 3 minutes. »

Demande Yoo Yeonha en s’étirant.

« Le mana du présent et celui de 1972 n’a pas la même densité. Il faut donc que ton corps s’adapte à ce nouveau mana. D’ici deux jours, tu pourras de nouveau le sentir, mais il te faudra attendre une semaine pour pouvoir t’y habituer. »

La même chose c’est produite dans l’histoire d’origine. Le mana du passé est plus riche et dense, mais plus difficile à manier. Tout le monde devra souffrir au moins une semaine pour s’y habituer. Cependant, il s’agit d’une expérience précieuse pour eux.

« Ah, je comprends maintenant. »

Cette voix n’était pas celle de Yoo Yeonha, mais celle de Kim Suho. Lui et Yi Yeonghan sont revenus et se sont assis à côté de moi.

« Avez-vous fini de préparer la viande ? »

« Oui, nous l’avons dépecée et coupée en plusieurs morceaux. »

« Yo, nous sommes aussi de retour. »

Chae Nayun et Shin Jonghak sont apparus à l’entrée et ont posé leurs seaux remplis par terre. Yoo Yeonha, quant à elle, ne regarde que la nourriture. En toussant, elle dit.

« Kuhum, devrions-nous manger, maintenant que tout le monde est revenu ? »

Elle avait l’air très heureuse de pouvoir manger des ramens. Le menu d’aujourd’hui sera de la poitrine de porc et des ramens. Maintenant que Kim Suho a apporté la poitrine de porc, nous pouvons enfin manger.

« Hehe… »

Le regard de Yoo Yeonha alterne entre la poitrine de porc et les ramens. Je ne l’ai jamais vu aussi heureuse. Quelques minutes plus tard, nous nous sommes assis et j’ai servi tout le monde. Bien que Kim Suho et Yi Yeonghan sont habitués à manger ce genre de repas, ce n’est pas le cas des trois autres qui ont grandi dans le luxe. Shin Jonghak et Chae Nayun ne veulent pas toucher la nourriture même s’ils ont faim. De son côté, Yoo Yeonha se retient à cause des deux précédents. Les voyant dans cet état, je dis.

« Votre mana sera reconstitué plus rapidement si vous mangez. les animaux ici contiennent plus de mana que ceux du présent. »

Après avoir dit cela, Shin Jonghak prend finalement des baguettes et commence à manger. Voyant cela, Yoo Yeonha soupire et remplit son bol de ramen et avale quelques nouilles. Je remplis également mon bol et mange la poitrine de porc.

« … Hm ? »

En me voyant manger la poitrine de porc, Yoo Yeonha décide d’en faire autant. Nom, nom. Sa petite bouche bouge activement, puis sa tête se baisse. Ses poings tremblent et elle semble pleurer.
Est-ce si délicieux ? Cela en a l’air, en tout cas.

« Ah… je vais tomber malade si je mange ça… »

Même si elle se plaint, elle décide de faire comme Shin Jonghak et Yoo Yeonha et décide de goûter la viande.

« … Hein ? Pourquoi est-ce si savoureux ? »

Après avoir mâché quelques fois, elle murmure avec un visage surpris.

« C’est un porc qui a grandi en mangeant du mana. »

Je décide d’expliquer la raison.

« Quoi ? »

« Ce porc vit dans une zone où la concentration de mana est plus élevée que celle de la montagne Baekdu. »

Les animaux qui ont grandi dans une zone à forte concentration de mana sont beaucoup plus délicieux que le bétail ordinaire. Mais comme ces zones sont pour la plupart des propriétés privées, ces animaux sont précieux et chers. En d’autres termes, le porc que nous mangeons est considéré comme « haut de gamme », même selon les goûts de Chae Nayun.

« Oh vraiment ? C’est incroyable ! »

Chae Nayun commence à bouger énergiquement ses baguettes et mange sans respirer. De sentant menacée par sa vitesse, Yoo Yeonha a également accéléré son rythme. 
Suite à cela, nous avons tous fini de manger sans parler.

« Au fait, cela te va étonnamment bien »

« Hm ? De quoi parles-tu ? »

« Les cheveux long et la barbe. »

Kim Suho, qui jusque-là écoutait sans rien dire, est également intervenu.

« Elle a raison, Hajin. Tu ressembles à un modèle occidental. »

« … Un modèle occidental ? »

Un modèle occidental… J’ai haussé les épaules fièrement sans rien ajouter.
Après tout, j’ai passé un certain temps à prendre soin de ma barbe et de mes cheveux. Cependant, pendant que je pensais à cela, Yoo Yeonha se mit à murmurer.

« … Mhh, je suppose que plus ton visage est caché, plus tu es beau. »

« Quoi ? Répète, si tu l’oses ! »

« O-Où est l’eau ~ ? »

Dit-elle, en évitant mon regard.

« Au fait, est-ce que tu prends des bains? Tu as l’air vraiment sale. »

« Oui, tous les jours, dans un ruisseau à proximité. »

« Quoi ?! Et l’eau que nous buvons ?! »

« Ne t’en fais pas, ce n’est pas le même courant. De toute façon, je fais bouillir l’eau que nous buvons. »

Malgré mon explication, Chae Nayun semble un peu mécontente.

« De la barbe… »

Pendant ce temps, Shin Jonghak se frotte le menton. Au bout d’une semaine, il semble avoir un tout petit peu de barbe. Bref, nous avons mieux à faire que parler de barbe. Je claque des mains.

« Rassemblez-vous. Je vais vous expliquer la situation actuelle. »

**

Ce voyage dans le temps a été causé par un fantôme. Cependant, peu importe la force d’un fantôme, il ne sera jamais assez fort pour renvoyer un humain dans le passé. Ce phénomène a déjà été prouvé. Cependant, ce fantôme semble tout de même avoir réussi à produire ce qui semble être un « miracle ».

« En réalité, il a utilisé un reste de la tour. »

Dis-je en sortant deux cristaux violets de ma poche et en les montrant à Shin Jonghak.

« La tour du temps se trouvait à l’intérieur de Wind Mountain, n’est-ce pas ? »

« … Ouais. Mon grand-père l’a conquise il y a plus de 20 ans. »

Le soi-disant miracle est en réalité les récompenses de la tour du temps. En effet, lorsqu’une tour est conquise, elle se condense en des cristaux incroyablement denses de puissance magique. Ces cristaux ont des effets différents en fonction de la tour d’où ils proviennent. Par exemple, la pierre utilisée pour faire flotter Clancy Islet est également un cristal de tour.

« Lorsque la tour du temps a été conquise par ton grand-père, il n’a pas pris tous les cristaux. Certains ont été laissés derrière. »

Dis-je en lui pointant du doigt les deux cristaux violets que je lui ai montré au préalable.

« Le fantôme a utilisé les cristaux qui ont été laissés derrière pour nous transporter dans ce faux monde. »

Oui, un faux monde. Selon les paramètres que j’ai établis, ce monde parallèle est très similaire au monde original, mais un peu différent.
Yoo Yeonha semble être la seule à vaguement comprendre ce que je dis.

« Un faux monde ? »

« Oui, c’est une sorte d’espace magique qui reproduit ce qui c’est passé dans le passé. Il n’est pas différent du monde réel, cependant il n’a aucune incidence dessus. Il s’agit simplement d’une projection d’un monde enregistré. »

« Oh… »

Maintenant qu’ils ont à peu près compris, je continue mon explication avec le second sujet principal. L’ennemi que nous devons combattre.

« Dans ce monde, il y a un Djinn nommé Asura. Tout comme nous, il a été transporté dans ce monde par le fantôme. D’ailleurs, ce n’est pas le vrai Asura, donc ne vous inquiétez pas trop. »

J’ai vraiment été vraiment surpris en apprenant que son nom a été changé en Asura. A la base, je l’avais appelé Cheonwha. Je me demande pourquoi le co-auteur a décidé de changer son nom. Et si le vrai Asura l’apprenait ?!

« Le problème est qu’il utilise les cristaux de tour pour devenir plus fort. »

« Euh, j’ai une question. »

À ce moment, Yoo Yeonha lève la main.

« Comment peut-il devenir plus fort en utilisant des cristaux de tour ? Ce n’est que dans les années 2000 que les scientifiques ont découvert comment les utiliser. »

« En les mangeant. »

« … Hein ? »

La plupart des gens mourraient instantanément en consommant des cristaux de tour. Même s’ils réussissaient à survivre, ils subiraient des blessures internes tellement importantes qu’ils deviendraient handicapés. Cependant, ce Djinn était différent.

« Il s’est allié avec le fantôme qui contrôle cet endroit. Grâce à cela, il a obtenu le pouvoir de les digérer sans problème. »

« Alors… »

« Alors cet Asura est notre seul ennemi ? »

Demande Shin Jonghak. Je réponds en secouant la tête.

« Non, il y en a bien plus. Cependant, avant de vous en parler, je dois d’abord vous expliquer comment revenir au présent. »

Je place un cristal violet dans la paume de ma main en continuant.

« Comme je l’ai déjà dit, ces cristaux de tour sont ce qui maintient ce monde en place. Asura a placé ces cristaux dans différents endroits dans le monde. Si nous les retirons, ce monde ne pourra plus se matérialiser. »

« Donc, nous devons les voler ? »

« C’est bien ça. »

J’ouvre une carte que j’ai faite.

« Il y en a un dans l’hôtel de ville de Gwangmyeong, un dans un château d’eau au nord-est, un dans un arsenal à l’ouest, un dans une tour au sud… »

Nous devons voler 6 cristaux. Une fois rassemblés, la dernière chose à faire sera de les briser en même temps. Ce monde s’effondra de lui-même. Cependant, Asura et les 5000 habitants de la ville essayeront de nous empêcher de les voler.

« Asura garde la mairie de Gwangmyeong. Il a placé cinq de ses subordonnés et des habitants pour protéger les autres emplacements. »

Etrangement, je sais que je pourrai gagner sans problème contre Asura, mais je sais que je ne pourrai gagner contre aucun de ses subordonnés.

« Eh bien… ce que nous devons faire semble maintenant clair. »

Ce sont les paroles de Kim Suho, j’hoche la tête en bâillant. Il est actuellement 1 heure du matin et tout le monde est fatigué.

« Il est tard. Dormez tous pendant cinq heures, cela vous aidera à reconstituer votre mana. Mais avant cela, qui veut devenir le veilleur de nuit ? »

Je me réveille à l’aube, dans le noir et le froid. Après avoir passé 40 jours seul dans un environnement inhospitalier, j’ai développé une certaine habitude à me réveiller durant la nuit pour verifier les alentours. C’était assez difficile. Il y a même eu un moment où j’ai passé toute la journée assis sur un arbre parce que les sbires d’Asura patrouillaient dans la région.

« Hmm. »

Mais ce matin, je me sens bien. Je sors de la chambre et je tombe sur elle. Elle semble m’avoir remarqué, car elle se tourne légèrement vers moi, en souriant.

« Tu t’es réveillé ? »

« Oui, haha. C’est pas trop dur d’être garde de nuit ? »

« Non, ça va ! Tiens, prends un morceau de gâteau que j’ai fait. »

« Merci beaucoup, il a l’air très bon. »

Avant de manger, j’attache mes cheveux car ils me dérangent. Pendant que je le fais, Chae Nayun me regarde avec des yeux pleins de curiosité.

« Eh, tes cheveux ne te gênent pas ? Ils sont presque aussi longs que les miens. »

« Si, ils me gênent. Mais je ne peux pas les couper à cause de leur satané magicien qui pourrait me maudire. »

« Ils ont même un magicien avec ce genre de pouvoir ? »

« Ouais, il se promène toujours avec une poupée vaudou. »

Au fur et à mesure de notre conversation, je remarque qu’elle semble un peu perturbée.

« A quoi penses-tu ? »

« Ah… Euh… Je me demandais pourquoi le magicien n’aurait pas pu nous transporter à l’an 2000 au lieux de 1972… »

« … »

Je ne suis pas assez bête pour ne pas comprendre ce qu’elle veut dire. Elle fait allusion à l’époque où sa mère était encore en bonne santé. Ne sachant pas quoi répondre, Chae Nayun continue.

« Eh bien, je suis sûre que tu y as aussi pensé. »

« … ? »

Ne comprenant pas ce qu’elle insinue, je me tourne vers elle.

« Désolé, je ne devrais pas me plaindre de ce genre de choses devant toi. N’y fais pas attention. »

En l’entendant, l’image de mes parents m’est soudainement apparue Cependant, j’ai vite secoué la tête pour ne plus y penser, car c’était trop douloureux. 
Chae Nayun, qui me regarde furtivement, parle soudain d’une voix joyeuse.

« Oh, au fait, ma mère est née en 1972. »

« Mhhh, elle t’a eue assez tard. »

« C’était comme ça à l’époque. Elle était super occupée. Je suis sûre qu’elle n’a pas eu le temps ni la tranquillité d’esprit de faire un enfant quand elle était jeune. »

Marmonne Chae Nayun en fixant ma moto, avant de répéter ce qu’elle avait dit auparavant.

« … Ma mère est née en 1972. À l’hôpital Sungmo. »

L’hôpital Sungmo n’est qu’à seulement trente minutes d’ici en moto. Cependant, la vie n’est pas toujours aussi simple.

« Nous ne pouvons pas aller dans le centre de Séoul. Ce monde est limité à cette zone uniquement. »

« … Oh ~ je vois. »

Cachant sa déception avec un soupir silencieux, Chae Nayun sourit vivement.

« Quel malheur ~ »

2 thoughts on “The Novel’s Extra – Chapitre 102

  1. Merci !
    Je n’avais pas capté que le projet avait été repris !
    Merci encore !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :