KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 17

Chapitre 17 : Disputes Sur La Répartition


J’ai enlevé le casque et les ai regardés.

« Les gars, vous avez un peu de temps ? Je veux vous parler de quelque chose. »

« De quelque chose ? Quelle chose ? »

J’ai commencé à parler.

« Je pense qu’il serait bon pour nous de parler de la façon dont nous allons nous répartir le butin maintenant, afin d’éviter tout conflit plus tard. »

Ensuite viendra le partage d’informations.

Necro fit un visage choqué après avoir entendu ce que j’avais à dire et il secoua vigoureusement la tête.

« Merde ! J’en ai marre de ce genre de choses ! C’est pas comme si je te volais ton argent, hein ? T’es un sacré gourmand, hein ? Bien sûr, en tant que chef, j’ai droit à 90%. Vous deux en aurez 10%. Partagez-le entre vous. Enfin, ce sera le cas lorsque notre groupe réussira sa mission. »

La Sainte a tapé sur la table dès que Necro a cessé de parler.

« Pas question ! Les objets appartiennent tous au guérisseur ! De plus, en terme de niveau, ne suis-je pas la plus forte ? Comment osez-vous, débutants, agir ainsi devant une experte ! »

« Merde, il n’y a qu’un seul niveau de différence entre nous. Experte mon cul. Tout ce que tu fais c’est soigner les gens depuis l’arrière de la bataille ! »

J’ai décidé que j’avais pris la bonne décision en abordant le sujet maintenant.

« Allons, allons. Calme-toi un peu. Necro, quand est-ce qu’on part ? »

« Un peu plus tard, à 11 heures. Tout le reste est déjà en mouvement, alors on peut y aller doucement. Je crois qu’ils se préparent pour la cérémonie de départ en ce moment même. »

Il est neuf heures maintenant, donc…

« Nous avons le temps. On peut s’occuper de la répartition maintenant et on parlera des informations plus tard. »

« Les informations ? »

Les deux m’ont demandé ça en même temps.

« Je devrais connaître mes alliés avant de connaître mes ennemis, vous ne pensez pas ? »

Necro a répondu avec une remarque qui semblait mêlée de sarcasme.

« Bon sang… Comme c’est professionnel. Les pros sont vraiment différents, hein ? Très bien. Nous ferons ça plus tard. Quant à la répartition… Je prends 90% avec la Sainte. Tu en prends 10%. Je choisis ce que je te donne. »

Une arnaque, hein.

« Ce n’est pas si différent d’avant. »

« Pas si différent ? Tu avais 5% avant, et maintenant 10%, donc c’est une augmentation de 100% des profits, non ? »

« … Nous devons être équitables. »

Je pouvais m’entendre perdre mon sang froid.

« Oh, vraiment ? On va faire un vote alors. Je dis oui. »

La Sainte a levé sa main quand elle a vu Necro lever la sienne.

« Je dis oui. »

Ce type…

« Je dis non. »

« 2 contre 1. On gagne. On a 90%, tu as 10%. »

Injuste.

« Faites au moins 70% / 30%… »

« Reprenons ce que dit la majorité. Je dis non. »

« Non ici aussi. »

Hé…

« Injuste ».

« Injuste ? Je suis le patron, et je suis celui qui fait bouger ton corps. Bien sûr que c’est nous qui aurons 90%. Moi ? Le plus fort sorcier noir du monde. Elle ? Elle a l’air un peu à côté de la plaque, mais c’est quand même la sorcière blanche la plus forte du monde. »

La Sainte a frappé Necro sur le côté avec son coude.

« Aïe, aïe ! J’ai cru que mes côtes allaient se briser ! Tu es incapable de communiquer sans tes poings ou quoi ? Bref, où en étais-je… Ah, oui, elle est géniale. Et toi ? Un criminel. »

« …… »

« Maintenant, essaie de te regarder d’un point de vue objectif. Tu te souviens de ce que Socrate a dit ? “Connais ta position”. »

… Plutôt “connais-toi toi-même”.

« Un débutant. Pauvre comme l’enfer. Niveau de merde. Qui ne ressemble à rien. Euh, la dernière était une blague, alors on va faire comme si tu n’avais pas entendu. »

« Non, c’est… »

« As-tu fais quelque chose d’utile après être arrivé ici ? Gagner un tournoi. Juste cette unique chose. Va trouver un autre travail si tu n’es pas content. Nous pouvons simplement invoquer quelqu’un d’autre. »

Ce type était l’incarnation d’un patron abusif.

« Tu seras récompensé par le gouvernement si tu termines la mission de toute façon. Je fais ça en tenant compte de cela. Et sais-tu seulement combien de mon propre argent je dépense pour ça ? Toi, une personne qui n’a rien fait, tu demandes une augmentation ? Je ne pense pas. Si tu étais un membre honorable de la société, et une personne logique, tu devrais faire ce genre de demande seulement après avoir accompli quelque chose. N’est-ce pas ? »

J’ai hissé un drapeau blanc devant un tel bombardement.

« Changeons mes tarifs au fur et à mesure que je réalise des choses, alors. Je ne peux pas céder plus que ça. »

« Ok ! Ça parait bien ! Maintenant, le premier ennemi que nous allons affronter est le Guerrier, donc si tu prends le premier rôle pour l’abattre… Euh, tu pourrais tout aussi bien prendre tout ce qu’il a. Réglons ça comme ça. Sinon, c’est 90% contre 10% comme avant. Ça te va ? Bien . Bien. »

« …… »

« Essayons de calculer. Il y en a cinq à abattre au total, non ? Disons que 100% des affaires du Guerrier te reviennent. Et que pour les quatre autres tu toucheras 10% à chaque fois… »

… 28%.

« … C’est plus bas que je ne le pensais… 28% ! Ohh, ça devrait être bien plus de 33% si on ajoute les récompenses du gouvernement ! »

J’ai jeté un coup d’œil à la Sainte. En voyant la façon dont elle avait étroitement fermé ses lèvres, on aurait dit qu’elle savait déjà.

« Ce calcul n’est-il pas erroné ? »

Necro a levé les sourcils à ma question.

« Erroné ? Où ça ? »

Il a essayé à nouveau de calculer avec ses yeux plissés.

« … 28. J’ai raison ? »

« Si les biens que possède le Guerrier ne sont pas les mêmes que ceux du Héros, il serait injuste d’attribuer la même valeur à leurs objets. »

Si le Guerrier possédait des objets valant un million et le Héros des objets valant dix millions, je subirais une perte avec ce genre de calcul.

« Ah ! Bien sûr, c’est vrai. Tu as raison ! »

On dirait qu’il le savait déjà…

« Que dois-je faire, alors ? Je ne pensais pas aller si loin, mais… Cet [Œil Flottant]. Je me demande combien il coûte ? »

Ça ne finira jamais à ce rythme là.

« Considère l'[Œil Flottant] comme une partie du butin et accepte la suggestion que j’ai faite. »

« Marché conclu. Pas besoin de contrat papier, hein ? »

J’ai serré la main de Necro. La Sainte a regardé cet échange avec un air de déception.

« Eh bien, c’est comme ça avec la répartition… »

Necro a eu un visage confus pendant une seconde.

« Nous avons encore des choses à revoir ? Ah, qu’est-ce que c’était avant ? Des informations ? »

« Les informations sur nos effectifs et ceux de l’ennemi, la quantité d’argent à laquelle nous avons accès, les relations entre chaque membre de chacun de nos groupes, etc. Je veux en savoir le plus possible. »

J’avais déjà mémorisé la géographie de ce monde.

« Hmmm- »

Necro a pris une profonde inspiration, comme s’il n’était pas vraiment satisfait de ma demande.

« Hah… Les informations… »

Il a mis sa langue contre ses joues. Il a échangé un regard avec la Sainte, puis s’est gratté la tête.

« Je ne sais pas pour les autres, mais je ne peux pas te parler de notre budget. C’est un sujet trop sensible. Le reste… attends. Dans quel cercueil l’ai-je mis déjà ? »

Un cercueil ? Necro a frotté le symbole sur sa main gauche. La surface de sa main a commencé à onduler. C’est là qu’il rangeait ses objets ? Le cercueil doit être le [Cercueil du Héros] que Necro possédait.

« Ah ! C’est ici. »

Après avoir regardé autour de lui pendant un moment, il a réussi à sortir un mince paquet de documents.

« Pour l’instant, la formation et la première phase du plan se dérouleront comme écrit ici, mais tu dois savoir que le plan ne se déroulera pas exactement comme prévu. C’est la vraie vie, après tout. Oh, et puisque c’est un document top secret, sois prudent avec ça. »

J’ai l’impression d’avoir reçu ça bien trop tard, vu que c’était le jour de notre départ… Bon, ça doit être parce que le premier et le deuxième bataillon d’asservissement étaient les forces “prévues”, et que la force d’intervention spéciale n’a été organisée qu’il y a peu de temps… Je mémorise le contenu des documents et pose une question à Necro.

« Des informations sur le Guerrier et les autres ? »

Le plan prévoyait que nous devions abattre le Guerrier, le Voleur, le Combattant, l’Invocatrice et le Héros dans cet ordre.

« Ah, nous travaillons là-dessus en ce moment. Je vous les donnerai dès qu’on aura fini. »

Donc Necro était en charge du groupe de travail et la Sainte était en charge de l’information. Je vois. Maintenant, la seule chose qui restait à faire était de confirmer leurs informations, ainsi que de partager les miennes. La tâche qui m’a été confiée n’était pas aussi aisée qu’un simple : “1..2..3… Partez… – combattez !!”. Chacun des ennemis était assez fort pour vaincre une armée à lui tout seul. Selon le document, il n’y avait qu’une chance extrêmement faible que le premier et le deuxième bataillon d’asservissement réussissent leur mission.

« Maintenant, montrez-moi des informations à propos de vous deux. Que pouvez-vous faire ? Que possédez-vous? Quelle magie pouvez-vous utiliser ? »

Necro a pris une expression agacée à ma demande.

« Est-ce vraiment nécessaire ? Bon, je vais te montrer, mais… Ok, je vais te montrer. Hah… C’est juste que…, je t’aurais dit de la fermer si tu avais été plus jeune, mais… je suppose que je n’ai pas le choix, vu que tu es un pro. Tu en as besoin, non ? Pour de vrai ? Ça va devenir ennuyeux. »

Au lieu de répondre, je me suis contenté de regarder la Sainte rire en arrière-plan. Pourquoi riait-elle maintenant ?

« Étiez-vous si curieux à mon sujet ? J’aurais répondu si vous aviez simplement demandé. Et dire que vous avez entraîné Necro là-dedans comme ça. Vous êtes trop timide ! »

« ……. »

Son esprit ne doit rien contenir d’autre qu’un champ de fleurs.

« En parlant de ça, tu partages la première, la Sainte. »

« Et vous, Mr. le Meurtrier ? »

« Je partage en dernier. »

Necro et la Sainte ont répondu à cela en même temps.

« Bordel de merde ! »

« Dire qu’une personne puisse être aussi ignoble ! Savez-vous seulement ce que le mot “confiance” signifie ? Après tout ce que j’ai fait pour vous aussi ! Vous ne pouvez vraiment pas me faire confiance ? »

« C’est toi qui as demandé des informations en premier, alors autant partager en premier. Tu es un pro, n’est-ce pas ? Tu devrais savoir ce genre de choses. »

« Fais-le en premier ! Fais-le en premier ! »

J’ai fait semblant de ne pas les entendre.

« On va perdre trop de temps à ce rythme. Que pensez-vous de laisser la dame commencer ? »

La Sainte a violemment tremblé quand j’ai évoqué cette suggestion.

« Ce n’est que dans des moments comme celui-ci que les gens mentionnent les dames en premier ! »

« Votons si tu es si mécontente, qu’en dis-tu ? »

Necro et moi avons levé nos mains en même temps. La Sainte a murmuré “fichus mâles” en soupirant, tout en révélant son écran de statut.



 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

1 thought on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 17

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :