KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 139

J’ai un peu d’avance cette semaine, alors il y a 2 chapitres disponibles. \^o^/
Bonne lecture !



Chapitre 139 : Le Dernier Incident (2)



« … Hum, que s’est-il passé ? » a chuchoté Rachel.

Sans même lui répondre, j’ai jeté un coup d’œil vers Heuk Jeon et son équipe qui nous suivaient.
Prenant en compte sa fierté et son statut, je lui ai dit que je le laisserais partir même s’il ne se prosternait pas devant moi. Mais il a tout de même décidé de me suivre, comme s’il était mon assistant.

« Va savoir ? »
« …. »

Rachel m’a jeté un regard suspicieux suite à cette réponse évasive.

« Eh bien, comme je l’ai mentionné auparavant. Je négocie des actions de temps à autre. C’est tout. »
« Des actions ? »

Ce n’était vraiment pas facile de trouver une bonne explication. Après tout, je n’avais pas envie que l’on puisse croire que j’étais associé aux Djinns.

« Oui, j’ai donné à l’un de mes clients une information précieuse. Il se trouve que ce client est extrêmement influent auprès des gens comme eux. »
« Hein ? Alors ton client est un Djinn lui aussi… ? »
« Non. Ce n’est qu’une question d’argent. C’est pour ça qu’ils sont là eux aussi. »

Je ne mentais pas. Boss était vraiment une idiote qui adorait l’argent… enfin, peut-être que la traiter d’idiote était un peu trop dur. Elle se focalisait sur l’argent parce que la Troupe Caméléon était relativement libre, mais une fois que commencerait leur implication dans l’histoire principale, ça ne fait aucun doute qu’elle montrerait pourquoi on l’appelait le Yasha.

« …. »

Rachel ne semblait pas me croire à cent pour cent, mais elle n’a pas posé d’autres questions.

« Des actions… des actions… »

Elle a marmonné toute seule quelques instants, puis a soudainement écarquillé les yeux.

« Ah, Ha, Hajin-ssi. »

Elle a bégayé en disant mon nom.

« Oui ? »
« Alors, as-tu fait beaucoup de profits avec ces actions ? »
« Euh… on me surnomme la Main Invisible*. »
(*Théorie selon laquelle l’ensemble des actions individuelles des acteurs économiques guidées uniquement par l’intérêt personnel de chacun, contribuent à la richesse et au bien commun.)

Quand j’ai dit cela, les joues de Rachel sont devenues rouge écarlate.
Ce que cela signifiait me paraissait assez évident.
En ce moment, la guilde de la Cour royale d’Angleterre subissait une crise financière. À cause de l’incident de l’an dernier à Clancy Islet, ils souffraient d’un manque d’investisseurs.

« Je vois… ça parait logique puisque tu es rang 1 en théorie. Tu dois être doué pour analyser les graphiques et les données… »

Toutefois, elle semblait trop gênée pour me demander directement une faveur, car elle se tripotait les doigts.

« On peut dire ça comme ça. »

J’ai fait semblant de ne pas y prêter attention.

« Ah… c’est vrai. »

Après avoir hésité à exprimer ses pensées, Rachel a finalement trouvé le courage de parler.

« Alors, hum, j’ai entendu dire que des guildes avaient récemment commencé à investir dans des actions pour gagner de l’argent… »
« Oh~ vraiment ? »

En la voyant embarrassée mais pleine d’espoir, j’ai eu très envie de la taquiner. C’était grâce à Boss que je pouvais être aussi détendu dans cette situation.

« O-Oui… et euh, la guilde de la Cour Royale d’Angleterre cherche à créer une entreprise en ce moment… »
« Ah oui. »

Je l’ai interrompue. Cette fois, c’était pour lui donner une information plus utile.

« Si jamais l’espace se déforme pendant que l’on marche, reste calme et dirige-toi vers ce bâtiment. »
« Tu n’as pas à t’inquiéter pour ça. »

Heuk Jeon venait de me couper la parole. Je me suis retourné. Heuk Jeon a sursauté quand il a croisé mon regard, puis a sorti de sa poche un orbe qui faisait à peu près la taille d’une paume de main.

« … Hajin-ssi n’a pas à s’inquiéter pour ça. Nous avons un orbe éclaireur. »

Un orbe éclaireur ? C’est sûrement grâce à cet objet qu’ils ont trouvé Rachel.

« Donne-moi ça alors. »

J’ai tendu ma main vers l’orbe noir.

« …. »

Heuk Jeon s’est gratté le cou mais n’a pas exprimé de refus. Au lieu de cela, il a commencé à s’excuser.

« Euh, à propos de cette affaire… »
« Je sais, je sais. Combien de fois dois-je te le dire ? »

Je n’avais pas envie d’utiliser mon pouvoir pour lui donner des ordres. Comme c’était un trope courant dans les novels, je l’avais lu plusieurs fois et je l’avais aussi utilisé quelques fois moi-même. À la fin, je m’en suis lassé.

« O-Oui, merci. »

« … Il nous a interrompus en plein milieu de notre conversation. »

Rachel a fait la moue pour exprimer son mécontentement. J’ai souri et je suis revenu au sujet en question.

« Alors, Rachel-ssi, veux-tu que je te fasse une recommandation ? »

« Hein ? Ah, eh bien, tu vois… »

De manière énergique, elle a rapidement commencé à énumérer tous les plans d’affaires que la guilde de la Cour Royale d’Angleterre possédait. Bien que ce soit insuffisant par rapport à ce dont Yoo Yeonha était capable, j’ai pu constater que la guilde était passionnée et travailleuse.

« Il va être difficile de réaliser tout cela avec les impôts comme seul financement. C’est un plan sur le long terme, et avec l’économie qui se porte mal ces derniers temps… »

Nous avons marché côte à côte tout en discutant de la Cour Royale d’Angleterre ; et avant même de nous en rendre compte, nous étions arrivés devant le bâtiment situé au centre de l’île.
Il ressemblait à une petite école abandonnée d’une commune rurale.

« Nous en parlerons plus tard. Ce n’est pas vraiment le bon moment. »
« Ah, oui. »

Rachel a acquiescé et a levé les yeux vers le bâtiment détérioré.

« Où sommes-nous… ? »
« Ça doit être un bâtiment de Cube. »

Pour être plus précis, c’était un phare qui avait fini par devenir obsolète lorsque Cube avait mis en place les Portails. À cause de la distorsion spatiale, le bâtiment qui se trouvait en temps normal dans le coin le plus reculé de Cube avait été déplacé jusqu’ici.

« Entrons. »

Rachel et moi avons avancé, mais Heuk Jeon s’est arrêté devant l’entrée.
Je me suis retourné, et je l’ai regardé lui et son équipe.
Heuk Jeon nous a donné un avertissement avant de se préparer à partir.

« Nous reviendrons ici, mais Lancaster n’abandonnera pas. »

Je ne l’ai pas arrêté car je ne voulais pas qu’il y ait un malentendu et que les gens répandent des rumeurs disant que j’ai des Djinns comme subordonnés.

« Mais nous resterons dans la zone et arrêterons les subordonnés de Lancaster si nous les voyons. »

L’ami d’hier est l’ennemi d’aujourd’hui.
Pour les Djinns, le concept de loyauté était sûrement très mince.

« Merci. »

Strictement en termes de force, Heuk Jeon était un gars digne de confiance. Étant donné qu’il avait amené de nombreux subordonnés avec lui, il devrait être capable de s’occuper des Djinns de Lancaster plutôt équitablement.

« Au fait, vous n’avez pas besoin de cet orbe éclaireur ? »
« Non, nous en avons un autre. »

J’ai fait signe de la main.

« Bien, alors à bientôt. »

Peu après le départ de Heuk Jeon et de son équipe, nous avons entendu un son alarmant provenant d’un buisson voisin.

« …. ! »

Rachel et moi avons regardé dans cette direction tout en restant prudents.
Cependant, la personne qui a surgi du buisson était quelqu’un que Rachel et moi connaissions bien.

« Ah, Kim Hajin ! »

Chae Nayun a crié mon nom et a couru vers moi.

« Hé ! Bon sang, j’ai été tellement surprise. Tu as soudainement disparu… »

Chae Nayun était sur le point de m’enlacer, mais elle s’est arrêtée en voyant Rachel.

« … Quoi. »
« Est-ce que ça va ? Tu n’es pas blessée, n’est-ce pas ? »
« Je vais bien. Mais pourquoi es-tu avec elle ? »
« … Ce n’est pas important. Bref, suis-moi. Nous avons quelque chose à faire. Toi aussi, Rachel-ssi. »
« Oui. »
« Ah, qu’est-ce que c’est ? »

Chae Nayun, Rachel et moi sommes entrées dans le bâtiment et avons monté les escaliers.
Notre destination était la salle de radiodiffusion située au dernier étage.

« Aah, aah. »

J’ai tripoté le micro de la salle de radiodiffusion et testé le son. Grâce à ce dispositif, je devrais pouvoir rassembler les cadets et les instructeurs dans ce bâtiment. Bien qu’à l’origine ce soit censé être le travail de Kim Suho, il valait mieux le faire le plus tôt possible.

« Est-ce que tout le monde nous entendra si nous parlons là-dedans ? » a demandé Chae Nayun.
« Ouais, probablement. »

Il y avait au moins 10 000 personnes présentes dans Cube.
Toutefois, pour être entraîné dans ce phénomène de miroir brisé, il fallait posséder assez de puissance magique interne pour entrer en résonance avec la magie. Par conséquent, seules 3000 personnes environ, instructeurs y compris, devraient avoir été happées par ce phénomène.

Quant à savoir comment quelqu’un comme moi, qui ne peut pas manier la puissance magique, a été amené dans ce lieu ; je peux dire avec certitude que c’est parce que la puissance magique du Stigma a résonné avec la magie. Depuis que j’ai été entraîné dans ce phénomène, mon bras me lance constamment.

J’ai allumé le micro et j’ai parlé dedans.

« Aaah, test, test, un deux trois. »

Comme prévu, le haut-parleur fonctionnait correctement.

« Ceci est une annonce à tous les cadets et instructeurs qui pourraient être en train de paniquer. Je répète, ceci est une annonce à tous les cadets et instructeurs qui pourraient être en train de paniquer. »

Après avoir attiré l’attention de tout le monde, je suis allé droit au but.

« L’espace a été déformé à cause du phénomène du miroir brisé. »

J’ai fait une pause afin de choisir mes prochains mots.

« … Si vous êtes un cadet, ne paniquez pas. Dirigez-vous vers le bâtiment que vous voyez au centre de l’île. Même si vous vous perdez, continuez à vous diriger vers le bâtiment. Je répète, même si vous vous perdez, continuez à vous diriger vers le bâtiment. »

Après avoir répété la même chose plusieurs fois, j’ai reposé le micro.


Environ 30 minutes après mon annonce, les gens ont commencé à arriver.
Kim Suho, Shin Jonghak, Yi Yeonghan, et plusieurs autres cadets sont arrivés en même temps.
Le suivant a été notre instructeur de l’an dernier, Kim Soohyuk, qui est entré dans le bâtiment en courant.
Au bout d’une heure, ce sont les cadets de première année qui ont commencé à arriver.
Malheureusement, ils n’étaient pas en bon état.

« Instructeur ! Des personnes étranges vêtues de robes ont kidnappé Hyunsuk ! »
« Quoi ?! »

Le but des Djinns lors de cet incident était de kidnapper des cadets qui avaient le potentiel de devenir les incarnations de diables.
Cette invasion n’avait pas seulement lieu à Cube. Comme il s’agissait d’une des plus grandes attaques planifiées contre l’humanité, la même chose devait être en train de se produire dans plusieurs Académies de Héros à travers le monde.

« … Ah, que devrions-nous faire ? »

Kim Suho a tapé du pied, puis a regardé fixement vers la forêt.
Il voulait probablement aller sauver ses camarades et le reste des premières années, mais ne pouvait pas le faire de peur de se perdre.

« Hé, Kim Suho, tu veux y aller ? »
« Hm ? »

La force actuelle de Kim Suho dépassait largement celle de n’importe quel autre cadet. Il devait même être plus fort qu’il ne l’était à ce stade dans l’histoire originale. Armé de Misteltein également renforcée, il devrait être capable de rejoindre l’équipe de secours sans problème.

« Mais si je vais dans la forêt… »
« Tiens. »

J’ai lancé l’orbe éclaireur à Kim Suho.
Il l’a attrapé et a penché sa tête d’un air interrogateur.

« C’est un orbe éclaireur. Avec ça, l’espace ne devrait pas se déformer soudainement. Allez-y ensemble avec l’instructeur. »
« … Vraiment ? »
« Tu doutes de moi ? »
« Bien sûr que non. Merci, Hajin ! »
« Un orbe quoi ? »

Kim Soohyuk, qui écoutait notre conversation, nous a interrompus.

« Un orbe d’éclaireur. Si vous le gardez avec vous, vous ne vous perdrez pas. Oh, Shin Jonghak, tu veux y aller toi aussi ? »

J’ai également sollicité Shin Jonghak, qui montait la garde avec sa lance comme une sentinelle. Ses sourcils se sont froncés. Il n’avait pas l’air d’avoir l’intention de m’écouter.

Kim Suho est aussi intervenu.

« Allons-y, Shin Jonghak. »

Shin Jonghak nous a regardés Kim Suho et moi, il semblait assez mécontent.

« Je suppose que Yoo Yeonha n’est pas encore là. »

Néanmoins, il a vite rejoint le groupe.

« Je, je vais aider moi aussi. »

C’est alors qu’une personne inattendue s’est manifestée.
C’était Rachel.

« Tu veux y aller aussi, Rachel-ssi ? »
« Oui, je veux également aider à les sauver. »

Rachel parlait avec détermination, les mains pointées sur son cœur.

« Mm… »

Puisque son traumatisme était lié à une opération de sauvetage, je comprenais où elle voulait en venir. Mais à cause de Lancaster… c’était risqué.
Même si d’un point de vue objectif, elle était probablement plus en sécurité aux côtés de Kim Suho, Shin Jonghak, et Kim Soohyuk.

« Ah, alors je veux me joindre à vous moi aussi~  »

Yi Yeonghan a également levé la main.
Du groupe habituel, seuls Chae Nayun et moi ne participions pas.
Kim Suho a ensuite parlé en souriant.

« Hajin, tu restes ici et tu protèges les autres cadets. »
« … Comme si j’étais assez fort pour ça. »

Bien sûr, même si je venais de dire ça, c’est exactement ce que j’avais prévu de faire. C’était censé être le moment pour Kim Suho de s’illustrer.
Heureusement, il y avait d’autres cadets de haut-rang ici pour protéger cet endroit avec moi. Par exemple, Yohei le Samurai et le Soutien Yi Jiyoon.

« Ne t’inquiète pas pour nous. »
« Ouais, soyez prudents ! »

Chae Nayun leur a fait signe de la main depuis le fond de la pièce.

« Tu ne viens pas avec nous, Chae Nayun ? »

À ce moment-là, Shin Jonghak lui a posé cette question en faisant comme s’il n’était pas inquiet. Dans l’histoire originale, Chae Nayun les aurait suivis même si cela lui avait coûté la vie. Cependant, la Chae Nayun actuelle n’avait aucun doute à propos de ce qu’elle voulait faire.

« Vous y allez tous, alors ce serait un gaspillage de ressources si j’y vais aussi. »
« … Je vois. »

Shin Jonghak a laissé échapper un petit soupir et s’est retourné.
Alors qu’il avançait à grands pas, Kim Suho l’a rapidement rattrapé.

« Ah, hé ! Tu dois rester près de l’orbe éclaireur ! »
« Tout le monde, assurez-vous de rester dans ce bâtiment ! »

Une équipe de secours s’est formée autour de l’instructeur Kim Soohyuk. Après qu’ils soient partis, Chae Nayun et moi sommes montés sur le toit du bâtiment afin de surveiller les Djinns qui pourraient nous tendre une embuscade.

« Ouah, regarde dans quoi on s’est fourrés cette fois. »

Comme d’habitude, il valait mieux être en terrain surélevé par rapport aux ennemis.
Chae Nayun regardait l’horizon en marmonnant.

« D’abord, la Grâce Sacrée du Créateur. Maintenant, ça. Ces choses continuent de nous arriver, hein ? »
« Ouais. Après aujourd’hui, beaucoup de choses vont changer… »

Cet incident était un moment clé important. Même dans l’histoire originale, le récit sur la vie des acteurs principaux de Cube est passé à la trappe après cet incident.

« Ouais, toi aussi tu vas partir. »
« … Ça n’a rien à voir avec ça. »

Chuaaa —

Mes cheveux ont été soulevés par une petite brise fraîche.

« Au moins, le vent est agréable. »
« Je suppose que oui… »

Alors que nous discutions tranquillement, la brise légère est soudainement devenue violente. Telle une tempête, elle m’a giflé le visage avec force et brutalité.
Au loin, du côté de la mer de l’Est, une trombe se levait.

« … Qu’est-ce que c’est ? »

C’était une tornade qui semblait contenir une puissante énergie. Son redoutable flux d’air secouait le sol de Cube.
En voyant ce phénomène surnaturel, je n’ai pas pu m’empêcher de froncer les sourcils.

« Ah, hé, regarde ça ! »

Surprise, Chae Nayun a sursauté, mais je suis resté calme.

Une trombe d’eau.
Voir ce phénomène monstrueux, m’a donné des frissons dans le dos.
Au même moment, ma smartwatch a vibré.

[Critique – Il n’est pas logique que les Djinns, connus pour être vils et brutaux, ne provoquent que légèrement le Dragon d’Azur.]

« … Mais ça ne veut pas dire que tu peux faire ça. »

Espèce de fils de pute, comment peux-tu envoyer un dragon après des cadets ?!
J’ai rapidement levé la tête et regardé au loin.
Puis, je suis resté sans voix.

Au loin, dans l’horizon, une créature est apparue.
En voyant sa silhouette noble et fière, je suis tombé dans un état second.
Un corps azur doux et magnifique qui ressemblait à des nuages.
Un visage qui semblait être le mélange d’un serpent et d’un tigre.
Deux cornes sacrées qui dépassaient de derrière ses oreilles.
Tout cela décrivait une créature unique, le Maître de la Mer de l’Est, une créature trop noble pour être qualifiée de monstre.
Le Dragon d’Azur, l’un des Gardiens Cardinaux, était exactement tel qu’il était décrit dans les légendes.

« …. »

Ce membre légendaire de la race des dragons était si beau que j’en avais oublié la gravité de la situation.
Mais le Dragon d’Azur n’était pas si gentil.
Après avoir regardé dans notre direction, le Dragon d’Azur a pris une grande inspiration, puis a grogné. Son grognement s’est transformé en une énorme vague qui a balayé l’île entière.

Krrrrrrrrr !

« … Aaaaaaah ! »

Toutefois, je n’ai pas été affecté par ce grognement. Chae Nayun, par contre, a hurlé de douleur et s’est effondrée.
J’ai vite couru vers elle.

« Ah, hé ! »
« Uuuh, aïïïïïïe… »

Ses veines ressortaient de son cou jusqu’à son visage.
C’était une “convulsion magique”.

« Putain de merde ! »

Le Dragon d’Azur était un Gardien Cardinal particulièrement doué pour manipuler la puissance magique. Chae Nayun a directement été exposée au souffle d’un tel être. En circulant dans son corps, le souffle du Dragon d’Azur a dû supprimer sa puissance magique, ce qui a provoqué cette convulsion.
Cette théorie expliquait aussi pourquoi je n’avais pas été blessé. J’allais bien car je n’avais pas de puissance magique dans mon corps.

« Uuugh, aahh, aïïïe… »
« Calme-toi. Ne panique pas et reprends ton souffle. »
« Hu, huu, huuuu… »
« RESPIRE ! »

Eh bien, putain.
C’est tout ce à quoi je pouvais penser. Une créature qui pouvait faire ça à Chae Nayun juste avec son souffle… Une créature aussi monstrueuse a ouvert la bouche.
Et sa rage n’était même pas dirigée contre nous.

Ce que le Dragon d’Azur venait de faire n’était probablement qu’un accès de colère lancé contre ceux qui l’avaient tiré de son sommeil.
Cependant, un simple accès de colère de sa part était une question de vie ou de mort pour nous.

Ma perception du temps s’est mise à ralentir. De la puissance magique bleue a commencé à s’accumuler dans la bouche du Dragon d’Azur.
Il était impossible pour moi de l’esquiver. Cette bombe de puissance magique serait sans doute catastrophique.
J’ai baissé les yeux vers Chae Nayun, qui était inconsciente dans mes bras.
Je n’ai pas eu besoin de beaucoup y réfléchir.
Cette fois-ci, c’était à mon tour d’être le protecteur.

Alors que je la tenais toujours dans mes bras, j’ai libéré le sceau de renforcement de puissance magique de mon bracelet d’obsidienne. Puis, j’ai ajouté la “Barrière de Sable” du Protège-poignet de l’Archer Égyptien par-dessus. Avec ça, j’étais sous deux couches de protection.
Mais je n’avais pas encore fini.

J’ai commencé à déverser chaque once de puissance magique du Stigma en serrant les dents.
Instantanément, le Stigma sur mon avant-bras s’est mis à briller de mille feux, en émettant de la lumière à travers mes vêtements.
J’ai tout extrait sans en garder une seule goutte. La douleur sur mon bras était de plus en plus forte, mais je continuais à serrer les dents et à tenir bon.
Une fois la troisième couche de barrière installée, la colère du dragon s’est abattue.

« … Uuh ! »

Une simple colère, une chose qui ne pouvait pas être comparée à un véritable souffle de dragon, me donnait l’impression que mon corps se pliait en deux.

« …. »

Pendant que j’endurais cette attaque, j’ai regardé Chae Nayun.
Elle avait les yeux fixés sur moi.
Pour être plus précis, elle regardait fixement le symbole qui brillait d’une lumière blanche à travers mes vêtements.
Ses yeux étaient creux et flous.




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 139

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :