The Novel’s Extra – Chapitre 181

Chapitre 181 : L’histoire à l’intérieur de la boîte (2)

Après être revenu à Prestige, j’ai d’abord pris des nouvelles de la “Boutique Riry“ et de la “parcelle de terrain à 6000 PT”.
Grâce au travail acharné des gobelins, le Boutique Riry faisait de gros bénéfices, tandis qu’Henry et Kiri commençaient déjà à apprendre le livre de compétences en gestion d’entreprise.
Lorsque je les ai interrogés sur leur incroyable vitesse d’apprentissage, ils m’ont répondu qu’il ne leur avait fallu que quatre jours pour apprendre à lire et à écrire. (Pour rappel, les joueurs disposaient d’une assistance linguistique automatique à l’intérieur de la Tour.)

Ensuite, il y avait la parcelle de terrain actuellement vide.
Elle montrait déjà des signes de fertilité, car des mauvaises herbes avaient commencé à y pousser.

[Dés Aléatoires x5]

J’ai lancé les dés en regardant la parcelle de terrain vide.
Deux dés ont fourni des équipements qui pouvaient être vendus à la Boutique Riry et deux autres ont fourni des plants pouvant être cultivés sur cette terre.

[Riz Clair et Pur – Niv.2]
[Incroyable Maïs au goût de viande – Niv.3]

Après cela, je me suis mis au travail.

J’ai cherché des PNJ qui avaient de l’expérience en agriculture en demandant de l’aide à Henry et Kiri. J’ai pu trouver cinq PNJ en l’espace d’une heure, et après les avoir nourris jusqu’à ce qu’ils soient rassasiés, je leur ai ordonné de labourer la terre pour les futures cultures.
Comme ils n’avaient pas de maison, j’ai acheté quelques maisons délabrées situées à proximité et je les ai réparées pour en faire des maisonnettes décentes.

Tout cela a été achevé en une demi-journée.
La “Dextérité du Jeune Nain” était vraiment incroyable.

« Nous ferons de notre mieux, Monseigneur ! »

Les cinq PNJ se sont inclinés respectueusement, les yeux remplis de larmes. En incluant les membres de leur famille, ils étaient huit.
… C’est un peu gênant de dire ça, mais en tant qu’homme le plus riche de Prestige, noblesse oblige, j’ai pris mes responsabilités et j’ai lancé des suggestions hypnotiques.

« Travaillez dur mais ne vous surmenez pas. »

Les paroles encourageantes d’une personne de pouvoir amélioraient souvent l’efficacité du travail.
Après avoir vérifié qu’une faible trace de puissance magique était entrée dans leurs corps, je suis retourné à la cachette de la Troupe Caméléon.

« Je suis de retour… ? »

Cependant, il n’y avait personne. J’ai balayé du regard la cachette sombre et froide avant d’allumer la lumière.

« Hm… »

Était-ce parce que je ne pouvais pas fumer dans la Tour ? Être seul était un peu triste.

« — Cui-cui, cui-cui. »

À ce moment-là, Spartan a gazouillé alors qu’il se tenait sur mon épaule.

« C’est vrai, tu es là aussi. »

J’ai constaté que Spartan partageait mes pensées.
Je tendu la main vers mon épaule et j’ai caressé la tête de Spartan.

« — Piii, piii. »

Spartan a joyeusement battu des ailes.

J’ai réfléchi à ce que je devais faire. Il restait encore un jour avant la conférence de Médée. Devrais-je améliorer mes statistiques et mes compétences en chassant les monstres du 4ème étage ? Ou bien…
Tout à coup, ça a fait tilt dans ma tête.

“Entraînement.”
Un entraînement à la puissance spirituelle qui utilisait la puissance magique du Stigma.
Je devais essayer de faire s’écouler la puissance spirituelle de façon plus naturelle et plus fluide.
Et méditer pour que l’énergie spirituelle circule mieux dans mon système sanguin.

« …. »

Comme la puissance spirituelle allait me suivre dans le monde réel, il fallait que je m’améliore pour pouvoir l’utiliser.
Je suis descendu dans la salle d’entraînement souterraine avec Spartan. Après avoir posé Spartan, je me suis assis en croisant les jambes comme le font ceux qui pratiquent les arts martiaux dans les novels wuxia.
Ma puissance spirituelle était actuellement au niveau 2, ce qui était juste suffisant pour utiliser 30 à 40 fois les compétences de base. En fait, comme le niveau de mes compétences a augmenté, je ne pouvais les utiliser que 20 à 30 fois si je ne me servais pas de potions.
Cheok Jungyeong m’avait dit que la respiration se faisait avec le corps tout entier. La puissance spirituelle ne serait-elle pas similaire ?
J’ai fermé les yeux et je me suis détendu.

« Huup… »

J’ai inspiré.
J’ai essayé de sentir la puissance spirituelle éparpillée dans mon système sanguin. Bien que ce ne soit pas tangible ou précis, je pouvais assurément sentir son existence.

J’ai expiré.
J’ai fusionné le flux de puissance spirituelle avec la puissance magique du Stigma. En injectant la puissance magique du Stigma dans mon corps, j’ai pu regrouper la puissance spirituelle éparpillée en un amas.
Une fois que la puissance spirituelle a fusionné avec la puissance magique du Stigma, elle a commencé à circuler toute seule. De ma tête à mon cœur, en passant par mes mains et mes pieds, c’était une “respiration” qui utilisait tout mon corps.

Première respiration.
Deuxième respiration.
Troisième respiration.
Quatrième respiration…
Baboum.

Mon cœur battait la chamade. La puissance spirituelle fusionnée avec la puissance magique a surgi de mon corps.
C’était une aura de couleur jaune qui était différente de la puissance magique. J’ai vu cette lumière de mes propres yeux.

« … Aïïe. »

Au même moment, j’ai gémi de douleur. Quelque chose de collant était coincé dans ma gorge.

« Beuarrrgh — ! »

J’ai vomi de façon incontrôlable. Une boule noire incroyablement dégoûtante et collante est sortie de ma bouche. J’ai ensuite vomi deux autres boules noires.

« … Beuargh. »

Mes vomissements ont finalement cessé. J’ai essuyé ma bouche, puis j’ai regardé fixement les mystérieuses boules noires.

[Impuretés du corps de Kim Hajin : Niv.-2]

« … Ah, c’est du goudron. »

Vu à quel point j’avais fumé avant d’entrer dans la Tour, je n’étais pas trop surpris. Bon sang, je pensais que j’étais en train de passer par le processus de nettoyage des os et de la moelle dont j’avais entendu parler dans les novels wuxia.
J’ai décidé de mettre les boules noires dans mon inventaire afin de garder la salle d’entraînement propre.

« Haaa… »

Ensuite, j’ai essayé de bouger mon cou et ma taille.
Je me suis senti revigoré, mais il n’y avait pas de réel changement. S’il y en avait eu, le système me l’aurait dit… J’ai levé les yeux vers le ciel en clignant des yeux.

[… Il semblerait qu’une seule séance d’entraînement ne soit pas suffisante.]
[Mais utiliser continuellement cette méthode d’entraînement pourrait produire un résultat inattendu.]

« Ah, je vois, merci. »

Système-nim m’a gentiment donné une explication. Même le système ne connaissait pas tout de la Tour. Cette fois, il avait l’air un peu surpris. Évidemment, c’était une bonne chose.

« Hmm… »

Je me suis résolu à faire une pause de cinq minutes avant de faire une seconde tentative.
J’ai essuyé la sueur présente sur mon corps, puis j’ai ouvert la Communauté.

===
[CaptainBritain] :

– (Liste d’objets) Vente de drops laissés par les monstres morts-vivants. Envoyez-moi un message s’il y a quelque chose que vous voulez.

[Commentaire(s)] :

– Est-ce que “l’Héritage du Squelette” est toujours disponible ? Est-ce que vous échangez aussi des objets ?
ㄴC’est vendu ^^
ㄴ;; Non, il n’est pas vendu ;; Je ne sais pas qui a écrit ça, mais s’il vous plaît ne faites pas de fausses déclarations 🙁 Et oui, les échanges sont acceptés. Venez à la cachette de la Cour Royale d’Angleterre dans le district 3 de Prestige.]
===

J’ai vu un message de Rachel. Elle m’avait dit qu’elle était très occupée ces derniers temps et qu’elle n’avait pas le temps d’utiliser la messagerie. Il semblerait qu’elle travaille vraiment dur.
Alors que je parcourais le forum public en souriant…
Un autre message a attiré mon attention.

===
[JiSUPERYoon] :

– Quelqu’un sait-il comment se débarrasser de la malédiction d’un esprit vengeur ? ㅠ.ㅠMon amie est en train de mourir ㅠ.ㅠSi vous le savez, venez à la cachette d’Essence du Détroit. Nous vous récompenserons, pas seulement dans la Tour mais aussi à l’extérieur de la Tour.]

[Commentaire(s)] :

– Quelle importance ? On a 7 vies de toute façon.
– Dis-lui juste de mourir une fois.
ㄴNon, ce n’est pas ça… Tu n’as pas entendu parler de la malédiction de la banshee ? Elle a tué définitivement plusieurs personnes dernièrement.
ㄴOh, ça… Ouais, j’ai entendu dire qu’il n’y avait pas de remède pour ça. Bonne chance.
===

L’effet de la malédiction de la banshee s’est répandu après qu’une dizaine de personnes en soient mortes définitivement.

« Essence du Détroit… »

En voyant ce message, je me suis souvenu que Nayunjajangman avait mentionné la malédiction de la banshee il y a quatre jours. Chae Nayun faisait aussi partie d’Essence du Détroit. Il était peu probable que ce soit une coïncidence.
Bien sûr, Nayunjajangman m’avait dit que c’était un de ses “amis” qui avait reçu la malédiction de la banshee.
Mais Chae Nayun n’avait jamais été du genre à montrer un quelconque signe de faiblesse…

Clac !

Je me suis claqué les joues.
“Arrête de penser à des choses étranges et concentre-toi sur l’entraînement !”
Je me suis de nouveau assis en croisant les jambes et j’ai fermé les yeux.

« Huup, huup… »

Puis j’ai continué ma “méthode de respiration pour éveiller la puissance spirituelle”.


… 30 minutes plus tard.

[Cachette d’Essence du Détroit – Niv.2]

Finalement, je me suis retrouvé devant la cachette de l’Essence du Détroit. Je ne portais pas de masque au cas où ils me verraient comme une personne suspecte, mais j’ai mis une fausse barbe pour qu’ils ne puissent pas reconnaître mon visage.

« …. Hm. »

En me voyant rôder devant l’entrée, le membre de la guilde d’Essence du Détroit qui montait la garde m’a interpellé.

« Qui es-tu ? »

Il semblait se méfier de moi. Je ne pouvais pas lui en vouloir puisque quoi qu’il en soit, mon immense robe à capuche était suspecte.
J’ai utilisé le “Discours Rusé du Démon” pour changer ma voix.

« J’ai vu le message sur le forum public. »
« Le forum public… ? »

Le membre de la guilde a penché sa tête sur le côté. À ce moment-là, quelqu’un a descendu les escaliers et est arrivé devant l’entrée. Ses yeux étaient gonflés après avoir beaucoup pleuré. Je pouvais immédiatement dire qui c’était.
Je l’ai interpellée.

« Je suis venu ici pour éliminer la malédiction. »
« Pardon ? »
« … ?! »

Yi Jiyoon, qui avait l’air déprimée, a rapidement accouru.

« … La m-malédiction ?! Q-Qui est-il ? »
« Euh, il dit qu’il est mercenaire. Apparemment, il a vu un message sur le forum public, mais nous n’avons rien posté… »
« Ah, je l’ai posté il n’y a peu de temps ! »

Yi Jiyoon a examiné mon visage. J’ai fait exprès de détourner le regard, en espérant qu’elle ne me reconnaisse pas.

« Hé, tu peux enlever ta capuche ? »

Le membre de la guilde dont je ne connaissais pas le nom m’a parlé. Surprise, Yi Jiyoon s’est rapidement exclamée :

« … Ah ! Hum… C’est bon, laisse-le entrer. »

Sa voix était douce et décontractée. J’étais tout aussi surpris que le membre de la guilde qui avait l’air stupéfait.

« Nous devons savoir qui il est… »
« Ne t’inquiètes pas, je suis vraiment douée pour reconnaître les visages des gens. »

Yi Jiyoon a dit ça en me donnant un petit coup de coude dans les côtes. À en juger par le sourire espiègle qu’elle affichait, il semblerait qu’elle m’ait démasqué.
N’ayant pas le choix, je l’ai suivie de près.

« Où est le patient ? »
« … Tu verras. Au fait, tu n’as jamais rasé ta barbe ? »

Quand j’ai entendu ça, j’ai réalisé à quel point j’étais stupide. Elle m’avait reconnu à cause de ma barbe.

« Non, cette barbe est fausse. Je ne porte plus de barbe désormais. »
« C’est bien. Quoi qu’il en soit, dépêchons-nous. »

Yi Jiyoon m’a tiré par le poignet.
Comme l’on pouvait s’y attendre de la part d’une guilde sophistiquée, l’Essence du Détroit utilisait une cachette à trois étages. Nous sommes montés dans une pièce située au troisième étage.

« … C’est ici. »

Kiik—

Yi Jiyoon a ouvert la porte. Une pièce blanche ressemblant à une chambre d’hôpital est apparue.
Là, deux patients étaient allongés, inconscients. L’un d’entre eux était un homme que je ne connaissais pas. Il n’était pas non plus victime d’une malédiction.
Mais l’autre…

« …. »

Je suis entré. Ou plutôt, mes pieds se sont dirigés tout seuls vers la fille à moitié morte allongée sur le lit blanc.

« Elle est inconsciente depuis deux jours. »

La fille respirait faiblement, et la malédiction noire s’étendait jusqu’à son cou.
C’était bien ce que je pensais. Je ne pouvais plus nier la vérité.
Nayunjajangman était… Chae Nayun.

« Sa malédiction est déjà au niveau 5… est-il possible de la soigner ? C’est possible, n’est-ce pas ? »

J’ai baissé les yeux sur Chae Nayun. Son visage était pâle, et son corps tremblait à chaque fois qu’elle respirait.
En la regardant, j’ai ressenti un poids peser sur ma poitrine. J’avais l’impression que le goudron que j’avais craché aujourd’hui retournait dans ma gorge.

« … Comment l’a-t-elle eu ? »
« Ah, hum, il y a un mois… Nayun essayait de me sauver… hic… Je pensais que tout allait bien à ce moment-là… Haaaan. »

Yi Jiyoon a commencé à sangloter, puis elle a fondu en larmes avant d’avoir pu finir sa phrase.

« … Je peux la soigner, alors ne pleure pas. Tu es trop bruyante. »

Selon l’explication du système, une malédiction de niveau 5 était quelque chose qu’un humain ne pouvait pas supporter. D’autre part, les ingrédients nécessaires à la fabrication d’un antidote ne pouvaient être trouvés qu’au 6ème étage.
Mais comme j’avais déjà fabriqué un antidote avec ma capacité, je devrais pouvoir m’en servir pour abaisser le niveau de la malédiction et extraire le reste en utilisant [Extraction et Matérialisation Permanente].

« Hic, que, hic, dois-je faire ? Hic. »
« Je te l’ai dit, tu es trop bruyante. Tiens, prends ça. »

J’ai sorti l’antidote de mon inventaire, puis je l’ai donné à Yi Jiyoon. C’était un médicament précieux dont la fabrication coûtait 1500 PT.

« … Qu’est-ce que c’est ? »
« Un antidote contre la malédiction. Tu dois l’appliquer directement sur sa peau. »
« … G-Génial ! Génial— ! Génial— ! »
« Dépêche-toi, tu veux ? »
« O-Ouais ! »

Yi Jiyoon a ouvert le haut de la chemise de Chae Nayun. La tache noire située sur son épaule gauche émettait de la fumée.

« Je dois juste en mettre sur elle ? »
« Ouais. »

Yi Jiyoon a ouvert le couvercle de l’antidote et en a versé la quasi-totalité sur la “racine de malédiction”, qui avait la forme d’un visage humain.
Au moment où l’antidote a touché la racine de malédiction, la fumée s’est épaissie et un cri horrifiant a retenti.

« Q-Qu’est-ce qui se passe !? »

Surprise, Yi Jiyoon a sursauté mais n’a pas reculé. Elle a courageusement continué à appliquer l’antidote sur le visage hurlant de la malédiction.

« Meurs, meurs, meurs, espèce de bâtard ! »
« … C’est bon maintenant. Recule. »

J’ai tiré Yi Jiyoon en arrière et j’ai retroussé mes manches.
À présent, il était temps d’extraire la malédiction. En concentrant la puissance spirituelle de mon corps et en l’utilisant en une seule fois…

« … Quoi ? »

Cependant, un phénomène inattendu s’est produit.
Avant que je puisse extraire la malédiction, elle a commencé à mourir toute seule.
Je n’arrivais pas à comprendre ce qu’il se passait. Mais d’après ce que je pouvais voir, la malédiction était en train d’être “dévorée” par la puissance magique de Chae Nayun.

« Qu’est-ce qui se passe ? »
« … Je ne suis pas sûr. »

La puissance magique de Chae Nayun a jailli, enveloppant la malédiction. Sa puissance magique se révoltait-elle après avoir été réprimée par la malédiction pendant tout ce temps ?
Quoi qu’il en soit, la situation s’était retournée, et c’était la malédiction qui était maintenant attaquée par Chae Nayun.

« On dirait que ça va aller. »

J’ai regardé Chae Nayun.
Elle serrait les dents et tremblait comme si elle faisait un cauchemar.
Est-ce qu’elle combattait la malédiction dans son sommeil ?
Je voulais l’aider si possible.
J’ai sorti un mouchoir et essuyé la sueur sur son front.
Je me trompais peut-être, mais elle avait l’air d’être plus calme.

« Hmm… »

En tous cas, il semblerait que l’on ait plus besoin de moi.
J’ai fait un sourire amer et je me suis retourné.

« Je m’en vais. »
« Hein ? A-Attends, nous avons une récompense pour toi. Tu n’auras qu’à la prendre lorsque Nayun sera complètement rétablie. »
« … Je n’en ai pas besoin. En échange, ne lui dis pas que c’est moi qui l’ai soignée. »

Je lui ai parlé en utilisant la suggestion hypnotique. Néanmoins, Yi Jiyoon a penché la tête et a demandé :

« Et si elle demande ? Elle va essayer de trouver la personne qui l’a aidée. Elle ne me laissera pas tranquille tant que je ne lui aurais pas dit de qui il s’agit. »

Yi Jiyoon avait raison.
Je connaissais moi aussi la personnalité de Chae Nayun.
Après y avoir réfléchi un moment… j’ai trouvé la solution qui causerait le moins de problèmes possible.

« … Dis-lui qu’un “extra” l’a soignée. »
« Un extra ? Qu’est-ce que c’est ? »
« Un figurant. Tu ne sais même pas ça ? »
« Mais… »
« C’est bon. Elle comprendra ce que ça veut dire. Dis-lui juste ça. »


À l’extérieur de la Tour, “Bureau de Yoo Jinhyuk”.

Le Nord de la province d’Hamgyeong, habituellement paisible, était actuellement confronté à une calamité. L’intérieur du bureau de Yoo Jinhyuk semblait avoir été traversé par une tornade, et il était même rempli de puissance magique brûlante.

« Même pas pu me battre… kuhum. Merde. »

Yoo Jinhyuk était allongé au milieu de cette fosse de l’enfer, crachant du sang.

« Argh, mon corps. Tu ne pouvais pas y aller doucement avec moi ? »

Trois minutes auparavant, un monstre lui avait rendu visite. Il n’y avait pas de place pour la négociation. Le monstre a demandé des informations sur Kim Hajin dès son arrivée, et quand Yoo Jinhyuk est resté silencieux, il a commencé à se déchaîner.
Trois secondes. Il n’a fallu que trois secondes pour que lui et son bureau finissent dans cet état.
Bien qu’il ne soit plus un Héros actif, la différence de puissance entre eux deux était trop hallucinante.

« …. »

Les yeux de Yoo Jinhyuk ont croisé ceux de la fille qui le regardait. Elle ressemblait à un lion. Ses cheveux qui flottaient dans l’air grâce à sa puissance magique ressemblaient à la crinière d’un lion, et ses yeux perçants ressemblaient à ceux d’un chat.
Pourtant, le lion ne semblait pas assoiffé de sang. Un lion qui montrait ses crocs parce qu’il avait peur, un lion qui essayait seulement d’avoir l’air menaçant, c’était ce à quoi elle ressemblait.

« Je ne sais pas pourquoi un monstre surpuissant comme toi s’intéresse à Kim Hajin, mais je te préviens… »

Yoo Jinhyuk s’est relevé. Puis, il s’est assis sur sa chaise à moitié cassée et a allumé son ordinateur. Le disque dur contenait des informations concernant Kim Hajin.
Cependant, Yoo Jinhyuk avait l’intention de les effacer. Un informateur n’était pas quelqu’un qui gagnait sa vie en étant trop bavard.

[Supprimer]

Alors qu’il était sur le point d’appuyer sur ce bouton…
Des voix affolées ont retenti de l’autre côté de la fenêtre.

« — Ah ! Il s’est passé quelque chose dans la maison du seigneur Jinhyuk ! »
« — Amenez vos armes ! »
« — Qui ose déranger notre seigneur… ! »

La fille a jeté un coup d’œil dehors, puis a regardé Yoo Jinhyuk avec un sourire diabolique.

« … Haa. »

Yoo Jinhyuk a soupiré. Sa faiblesse ayant été révélée, il n’avait pas le choix. Au moment où les villageois ont été pris en otage, c’était fini pour lui.
Il a fait claquer sa langue et a retiré sa main du clavier.

« Tu veux savoir, à ce point-là ? »

La fille a acquiescé.

« Pourquoi ? Tu vas le tuer ? »

La fille a secoué la tête.

« Je vois. »

La fille n’a rien dit.
Yoo Jinhyuk l’a regardé fixement. Sa beauté était suffisante pour l’étourdir, même dans cette situation, mais la première chose à laquelle il a pensé était une certaine scène.
Une fille laissant Kim Hajin dans un orphelinat.
Elle ressemblait trop à cette fille pour que ce soit une coïncidence.

« … Je vais te le dire, alors laisse-moi te demander une chose. Tu es le nouveau leader de la Troupe Caméléon, n’est-ce pas ? »

Comme il s’y attendait, la fille n’a rien dit. Mais Yoo Jinhyuk a décidé de prendre son silence pour un oui. Si quelqu’un d’aussi fort n’était pas le leader mais un membre ordinaire, il aurait été trop embarrassé.

« D’accord. »

C’était suffisant. Les pièces du puzzle se sont assemblées dans la tête de Yoo Jinhyuk.
Il a transféré les données qu’il était sur le point de supprimer sur une clé USB.

« Dessus, il devrait y avoir tout ce que tu veux savoir. »

La fille a fait un pas vers lui, mais Yoo Jinhyuk a rapidement tendu la main pour l’arrêter.

« Mais attends une seconde, ton ancien boss et moi étions des connaissances. Nous nous sommes même battus une fois, mais le résultat a été… quelque chose dont je préfère ne pas parler. »

La fille a froncé les sourcils.

« Quoi qu’il en soit, écoute-moi bien, ceci est le conseil d’un adulte. »

Yoo Jinhyuk a continué.

« Il y a de grandes chances que tu regrettes avoir vu ça. Non, je suis sûr que tu le regretteras. Que tu veuilles tuer Kim Hajin ou le garder en vie, tant que tu es liée à lui, tu n’aimeras pas ce que tu verras. »

Il lui a tendu la clé USB.

« Tu es toujours aussi curieuse ? »

La fille a tendu la main sans rien dire. Son manque d’hésitation a poussé Yoo Jinhyuk à reprendre la clé USB. La fille a froncé les sourcils. Yoo Jinhyuk avait l’impression d’être un dresseur essayant d’apprivoiser un lion.

« On ne connaît pas le contenu d’une boîte avant de l’ouvrir. Cela donne encore plus envie de l’ouvrir. Mais après l’avoir fait… »
« … Ferme-la et donne-la moi. »

La fille a libéré sa puissance magique une fois de plus. Yoo Jinhyuk a haussé les épaules et a posé la clé USB.

« Laisse-moi te poser une dernière question. Tu te souviens de tous ceux que tu as tués ? »
« …. »

La fille n’a pas répondu et a avancé la main vers la clé USB. Yoo Jinhyuk a de nouveau repris la clé USB, et la fille a soupiré.

« Si tu ne t’en souviens pas ou si tu ne veux pas t’en souvenir… Aak ! »

Une douleur aiguë a frappé son estomac, et il s’est évanoui.
Le souvenir de la journée de Yoo Jinhyuk s’est arrêté là.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 181

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :