Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
The Novel's Extra – Chapitre 221 - KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 221

Chapitre 221 : 20ème étage (1)



Un certain jour, tard dans la nuit, Boss est retournée à la cachette de la Troupe Caméléon pour la première fois depuis longtemps, et a sauté sur le lit de sa chambre. Puis, elle a fixé le plafond dans une pose rappelant celle que prendrait Dracula.
Elle a regardé dans le vide pendant un long moment avant de sortir un objet de sa poche et de l’exposer à la lumière.
L’anneau en platine qu’elle avait reçu étincelait. Bien qu’il ait une apparence plutôt ordinaire, ses effets ne pouvaient en aucun cas être qualifiés d’ordinaires.
“… Pourquoi Kim Hajin m’a-t-il donné ça ?”

Bien entendu, il a donné une bonne raison. Il lui a dit que c’était un artefact qui lui convenait. Boss l’a accepté, mais elle ne pouvait s’empêcher de se sentir un peu en conflit.
Elle a soupiré mais s’est tout de même résolue à porter l’anneau. L’amplification magique de haut-niveau était un effet de premier ordre qui était difficile à trouver, peu importe combien d’argent l’on possédait.
La question était de savoir à quel doigt le porter.
Boss a vite trouvé une réponse.

« Le doigt qui fait mal. »

Boss avait un doigt qui “faisait mal”.

« …. »

Neuf de ses doigts étaient rugueux, couverts de callosités et de cicatrices. Comme la magie ou le mana ne pouvaient pas arranger ça, les femmes qui prévoyaient de devenir des Héroïnes recevaient souvent des soins spécifiques dès leur plus jeune âge. Boss, bien sûr, n’était pas une femme ordinaire.
Mais elle avait juste un doigt qui était différent. Son petit doigt gauche n’avait pas de callosités, et comme il n’avait jamais été lacéré, il n’avait pas non plus de cicatrices.
Par conséquent, mordre ce doigt lui faisait mal.
Boss a mis l’anneau sur ce doigt, et celui-ci a changé de taille pour s’y adapter parfaitement.

« … Mm. »

“Un anneau. Mon anneau. Un cadeau que j’ai reçu.”
Allongée sur son lit, Boss regardait l’anneau à son petit doigt. Un petit sourire s’est dessiné sur son visage.


L’Association et l’Alliance des Guildes ont gagné la bataille mais perdu la guerre.
Ils n’ont subi aucune perte, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du site d’excavation, mais les Djinns ont dérobé plus de 60% des artefacts. Comme l’Association pensait pouvoir en récupérer au moins 50%, elle considérait cela comme un échec.

Cependant, toutes les guildes n’avaient pas échoué.
En fait, la Grâce Sacrée du Créateur était l’une des plus grandes gagnantes.
Au 1er sous-sol, ils ont découvert huit artefacts onéreux, dont le chapeau et l’armure en cuir de Temujin, ainsi que d’autres vêtements qui étaient des objets de collection inestimables.

« Bien joué, Suho. »

Devant l’entrée principale de l’hôpital de Pyongyang réservé aux Héros, Kim Suho et Yun Seung-Ah se regardaient et se souriaient gentiment. Habituellement Yun Seung-Ah était sous pression, mais aujourd’hui son sourire était authentique.

« C’est grâce à vous, Leader. »

Kim Suho s’est incliné.
Yun Seung-Ah lui a délicatement caressé le front. À ce léger contact physique, Kim Suho s’est mis à rougir.

« Nous sommes beaucoup mieux lotis maintenant. Tu peux t’attendre à un énorme bonus. Je prévois de te donner l’un des artefacts. »
« Hein ? Non, je— »
« Prends-le. Cela n’aurait pas été possible sans toi. Sérieusement, comment as-tu pu déterrer autant d’artefacts en une minute ? »

Bien que les épées ne soient pas faites pour déterrer des choses, le Don “Saint de l’Épée” de Kim Suho avait tranché le lien entre les artefacts et le sol, leur permettant de surgir comme un ballon gonflable placé sous l’eau.

« Haha… »

Kim Suho a ri timidement en entendant les louanges de Yun Seung-Ah.

« Quoi qu’il en soit, tu peux rentrer maintenant. Tu veux voir tes amis, non ? » a dit Yun Seung-Ah.
« Oui. »
« Alors, je retourne travailler. Je dois déclarer les artefacts, parler à l’Association, et… eh bien, j’ai beaucoup de choses à faire. »

Kim Suho a souri et a regardé partir Yun Seung-Ah. Lorsque la voiture dans laquelle elle se trouvait a disparu, Kim Suho est entré dans l’hôpital. Il s’est immédiatement dirigé vers la chambre d’une de ses amies. Dès qu’il est entré dans la chambre de Chae Nayun, il a entendu sa voix.

« Quoi ? Ce n’était pas toi ? »

Chae Nayun, qui avait des bandages autour de la tête, du cou et du bras, fixait Yi Jiyoon d’un air choqué.

« Bien sûr que non… Je suis venue rapidement après que le chef d’équipe Youngjin m’ait avertie. Je n’ai pas tiré de flèche sur toi. »
« Vraiment ? Ne me mens pas. »
« Je ne mens pas. Tu as dit que tu as été guérie dès que la flèche t’a touchée, n’est-ce pas ? Mon Facteur de Guérison ne peut pas faire de guérison instantanée. »
« Alors qui était-ce ? À part toi, qui— »

Kim Suho est entré et s’est assis sur une chaise.

« De quoi est-ce que vous parlez ? »
« … Euh ? »

Chae Nayun et Yi Jiyoon se sont tournées vers Kim Suho en même temps.

« Oh, si ce n’est pas la Grâce Sacrée du Créateur qui a fait un carton~ »

Chae Nayun a plissé les yeux en plaisantant. Apparemment, des rumeurs sur les découvertes de la Grâce Sacrée du Créateur étaient déjà en train de circuler.
Kim Suho a ri et a joué le jeu.

« J’ai entendu dire que l’Essence du Détroit a également obtenu de bons artefacts. »
« Ouais, mais ce n’est pas vraiment satisfaisant vu que nous étions au 5ème sous-sol. »
« Vous n’avez pas obtenu une jument et un cheval ? »
« Oh ? Comment tu l’as su ? »

Alors qu’ils parlaient du butin de leurs guildes, quatre novices sont entrés dans la chambre de Chae Nayun.

« Hum, Senior ! »
« Bonjour ! »
« Comment vous sentez-vous ?! »
« J’espère que vos blessures ne sont pas trop graves ! »

C’étaient les nouveaux apprentis Héros d’Essence du Détroit, des cadets de troisième année de Cube qui étaient les subalternes de Chae Nayun. Elle les a regardés en plissant les yeux.

« Pourquoi êtes-vous là ? »
« Nous sommes là pour vous voir ! Nous avons appris que vous étiez blessée ! »
« … Merci, mais je n’aime pas ce genre de choses. Ne venez pas la prochaine fois. »
« Oui ! Compris ! »

Le groupe, composé de deux hommes et de deux femmes, n’a pas quitté la chambre. Ils ont posé le cadeau qu’ils avaient apporté sur le sol et l’ont regardée fixement.
Chae Nayun a soupiré, puis a pris la parole.

« Très bien. Barrez-vous si vous ne voulez pas que je vous casse la gueule ! »
« Hihi… Euh… Oui ! Compris ! »

Ce n’est seulement qu’après avoir entendu des mots durs que les quatre novices sont partis joyeusement. Kim Suho a penché la tête après avoir assisté à cette scène déroutante.

« Qui sont-ils ? »
« Je ne sais pas. Ils aiment quand je jure. »
« … Hein ? Ce n’est pas vrai. »
« Oh que si ! Je pense que ma personnalité se détériore à cause d’eux. Ils ne m’écoutent pas si je leur parle gentiment. Je ne peux rien y faire puisqu’ils me rendent visite à chaque fois que je quitte la Tour. J’ai même peur qu’ils me suivent à l’intérieur la Tour. Ce sont des enfants terrifiants… »

Chae Nayun râlait, même si en réalité elle était assez heureuse.

« Oh~ ? Que s’est-il passé ? Raconte-moi. »
« … C’était il y a trois mois ? J’ai quitté la Tour pendant quelques temps, et il y a une fois où la guilde m’a chargée de m’occuper des apprentis Héros. »

Tout avait commencé avec une mission qu’ils avaient effectuée ensemble. Ils s’étaient disputés avec le Héros d’une guilde étrangère à propos d’un cadavre de monstre. Comme ce Héros n’arrêtait pas de jacasser et de débiter des absurdités, Chae Nayun s’était énervée et l’avait fait taire en l’insultant.

« Oh, oh, c’était cet incident en Europe, n’est-ce pas ? Ces gamins ont probablement pensé que tu étais vraiment cool. Mais tu jurais déjà beaucoup avant ça de toute façon. » a ajouté Yi Jiyoon.
« … Laisse tomber. Au fait, Kim Suho… »

Chae Nayun, qui sirotait une tasse de café Kopi Luwak*, s’est adressée à Kim Suho :

« Tu peux le contacter ? »
« …. »

Kim Suho avait bien conscience du poids de ses mots.

« Je ne crois pas… Mais si jamais je peux ? »
« Qui sait… De toute manière, il faudra bien que je le revoie au moins une fois. » a murmuré Chae Nayun.

Kim Suho était légèrement dérangé par la présence de Yi Jiyoon qui s’agitait à côté de Chae Nayun, mais il lui a quand même demandé :

« Et si tu le revois ? »
« Eh bien… »

Après avoir un peu réfléchi, Chae Nayun a continué.

« On se battra probablement jusqu’à ce que l’un de nous meure. »

Sa voix était empreinte de solitude. Kim Suho a fait un sourire amer. Il avait envie de lui demander : “La rupture était-elle grave au point de vouloir s’entretuer ?”, mais il s’est abstenu de le faire.

« Quoi qu’il en soit, si jamais vous vous croisez, n’oublie pas de me le dire. » a dit Chae Nayun avec insistance.

Elle avait confiance en elle. Elle avait l’impression d’avoir surmonté l’un des traumatismes gravés au plus profond de son cœur. Donc maintenant, s’ils devaient se revoir, elle sentait qu’elle pourrait le regarder dans les yeux et lui demander la vérité à propos de son frère.

« Ok~ »

Chae Nayun s’est levée.

« Je vais voir Yeonha maintenant. »

Puis, elle est partie à la recherche de Yoo Yeonha, qui était probablement planquée quelque part. Chae Nayun avait une bonne idée de l’endroit exact où elle se trouvait. Elle était sûrement dans le salon, en train d’attendre les membres de sa guilde qui étaient en salle d’opération.

Bang !

Chae Nayun a ouvert la porte du salon. Vu que la porte a fait un bruit sourd, il semblerait qu’elle était verrouillée. En tout cas, Chae Nayun a aperçu la silhouette familière de Yoo Yeonha à l’intérieur de la pièce. Apparemment, celle-ci était en train de manger des nouilles.

« Kuff. KuffPfft. »

Dès que Chae Nayun est entrée dans la pièce, Yoo Yeonha a recraché les nouilles. Elle s’est essuyée la bouche comme si de rien n’était, puis a lentement levé les yeux.

« Mm, tu es là, Nayun-ssi. »

En voyant Yoo Yeonha agir de manière nonchalante, Chae Nayun a ri.

« … Tu manges un ramen ? »
« H-Hm ? Un ramen ? Quel, quel ramen ? »

Yoo Yeonha était en train de raconter un mensonge étrange. Chae Nayun a montré du doigt le bol de nouilles sur la table.

« Tu étais en train de manger ça. »
« Oh… ça ? »

Yoo Yeonha a regardé Chae Nayun, puis le bol de nouilles, puis Chae Nayun, puis le bol de nouilles, puis Chae Nayun, puis le bol de nouilles…
Et au final…

Tac— !

Elle a agité sa main et a fait tomber le bol de nouilles.
Voir la soupe et les nouilles étalées sur le sol a sidéré Chae Nayun.

« … Qu’est-ce que tu fais ? »
« Ah~ Ça ? »

Yoo Yeonha a regardé d’un air ébahi les nouilles sur le sol.

« Pourquoi tu as fait ça ? »
« Mm… ? Euh… Oh, qu’est-ce que c’est que ça !? »

Yoo Yeonha s’est soudainement mise à crier comme si elle venait juste de remarquer le bol de nouilles renversé sur le sol. Chae Nayun a plissé les yeux.

« … Tu plaisantes ? »
« Hehem, je suis ta patronne, tu sais. Tu seras punie si tu continues de me parler de cette façon. »
« …. »

Chae Nayun a choisi d’oublier ce qu’elle venait de voir et s’est approchée de Yoo Yeonha. Le temps que Chae Nayun soit assez proche pour s’asseoir sur la chaise à côté d’elle, le bol de nouilles avait disparu sans laisser de trace. Yoo Yeonha avait sans aucun doute fait quelque chose en utilisant sa puissance magique.

« Alors, tu as besoin de quelque chose, Nayun-ssi ? »
« … J’attends aussi mes coéquipiers. Comment se passent les opérations ? »

Yoo Yeonha a souri.

« Bien. Tout va bien. Personne n’a perdu de membres ou de puissance magique. »

Chae Nayun a hoché la tête en poussant un soupir de soulagement. Elle était heureuse d’entendre que personne n’était gravement blessé. Elle a alors pensé à un sujet de conversation un peu plus futile.

« Au fait, qu’est-ce que c’est que cette histoire de scandale ? »

La première chose dont elle a entendu parler après avoir quitté la Tour était un scandale impliquant Yoo Yeonha. D’ailleurs il s’agissait d’un scandale à propos d’une liaison. Selon l’article qu’elle avait lu, Yoo Yeonha sortait avec Lorain, le fils du PDG de la multinationale Lesrain.

« … Ce sont des foutaises. Je prends déjà des mesures légales. »

La réaction de Yoo Yeonha était prévisible. Chae Nayun a acquiescé et a soupiré.

« Ouais, je suppose que nous sommes toutes les deux loin de sortir avec quelqu’un. »
« Hm ? Mais je suis déjà en couple. »

En entendant le commentaire de Yoo Yeonha, Chae Nayun a immédiatement écarquillé les yeux.

« Quoi ?! Avec qui ?! »

Yoo Yeonha a fait un grand sourire et lui a répondu :

« Avec le travail. »

Yoo Yeonha pensait faire une blague amusante, mais Chae Nayun l’a compris différemment.

« C’est qui ce “travail” ?! »
« … Euh ? »


Après que tous les Héros aient été opérés avec succès, Yoo Yeonha a quitté l’hôpital et a passé un appel.

Driring
Driring

Le téléphone a sonné, et juste au moment où Yoo Yeonha a pensé qu’il ne décrocherait pas…

« Hé, bonjour. »
« — Ouais, qu’est-ce qu’il y a ? »

La voix je-m’en-foutiste de Kim Hajin a résonné. Yoo Yeonha a laissé échapper un soupir de soulagement dès qu’elle l’a entendu.

« Tu n’as pas décroché dernièrement et tu n’as pas non plus répondu à mes messages. Qu’est-ce que tu as fait ? »
« — Toutes sortes de choses. Mais je me repose maintenant. »
« …. »

“Toutes sortes de choses.”
La façon dont Kim Hajin a dit ça donnait l’impression qu’il était blessé. Et même très mal en point.
Yoo Yeonha a soupiré.

« Ne fais pas ça. »
« — … Ne pas faire quoi ? »

Kim Hajin a fait semblant de ne pas comprendre.

« Tu sais ce que je veux dire. »
« — Hein ? Et qu’est-ce que tu veux dire ? »
« Je suis déjà au courant que tu as tué le Lotus Noir. »
« — Oh, et alors ? »

“Il me prend pour une idiote ?” Yoo Yeonha a jeté un coup d’œil autour d’elle et a continué en chuchotant.

« Je sais que tu poursuis les membres restants de la Troupe Caméléon. »

Cette fois, Kim Hajin n’a rien dit. Cela signifiait probablement que c’était vrai.

« C’est trop dangereux de rester seul. Alors— »
« — Non, je ne vois pas de quoi tu parles. Je ne poursuis personne. »
« … Hein ? »

Yoo Yeonha s’est tue. Pendant un instant, elle s’est demandée si elle ne s’était pas fait de fausses idées.

« Vraiment ? »
« — Ouais. J’ai tué le Lotus Noir parce qu’Aileen me l’a demandé. Ce n’est pas comme si je poursuivais la Troupe Caméléon pour une raison personnelle. »
« … À quel étage es-tu ? Retrouvons-nous à l’intérieur de la Tour et discutons. »
« — Alors, rejoins-moi au 15ème étage. »

En entendant cela, la voix de Yoo Yeonha est montée d’un ton.

« Quoi ? Tu es déjà si haut ? Donc tu les poursuis ! »
« — … Je ne fais rien de tel. Bref, va au 15ème étage. Je viendrai te chercher. »
« Hnnng… Je pense toujours que tu mens… mais bon… »

Yoo Yeonha voulait encore lui parler, car il n’avait répondu à aucune des ses questions. Mais Kim Hajin était sûrement occupé, et elle avait aussi des choses à faire.

« En tout cas, ne fais rien de trop dangereux. »
« — Je ne fais pas de missions dangereuses. »
« Ouais, ouais. Si quoi que ce soit arrive… appelle-moi. Je raccroche. »
« — Je te l’assure, rien ne— »

Yoo Yeonha a raccroché, puis a appelé quelqu’un d’autre.

« Bonjour. »

Une voix glaciale est sortie de sa bouche, complètement différente du ton doux qu’elle venait d’employer avec Kim Hajin.

« — Oui, hum, Chef d’équipe Yoo, j’espère que vous avez vu la lettre d’excuses que j’ai envoyée… »
« Non. »
« — … Pardon ? »
« Je l’ai lue. Et ma réponse est non. »

La société Suhanmoo. C’était l’un des sous-traitants d’Essence du Détroit. Grâce aux fonds reçus d’Essence du Détroit, elle était devenue une entreprise de taille moyenne qui développait une nouvelle technologie.
Mais alors que leur contrat touchait à sa fin, Suhanmoo avait secrètement vendu leur technologie à une entreprise étrangère. Lorsque Yoo Yeonha a découvert qu’un de ses sous-traitants avait agit comme un stupide espion industriel, elle a été assez stupéfaite.

« Deux choix s’offrent à vous. »
« — … Je suis désolé, mais je vous en prie, Chef d’équipe. »
« Vous pouvez aller dans votre tombe de votre propre chef ou l’on peut vous forcer à y aller. »

La transaction secrète de Suhanmoo a été découverte par la guilde Falling Blossom de Yoo Yeonha en une journée, et Yoo Yeonha a immédiatement paralysé les dirigeants de Suhanmoo en Corée en leur interdisant de voyager et en gelant leurs fonds.

« — C-Chef d’équipe, j’ai des enfants ! Je… »

Yoo Yeonha a raccroché alors que l’homme criait désespérément.

« Haa… »

Un soupir amer a retenti.
L’Essence du Détroit n’avait aucune pitié pour les traîtres et leur rendait la pareille. Aujourd’hui, cette règle serait une fois de plus respectée.
Mais bizarrement, un sentiment de vide l’a envahie.
Elle avait l’impression qu’il y avait des trous dans son corps et qu’un sentiment d’impuissance entrait et sortait par ces trous. Yoo Yeonha s’est sentie léthargique.
À ce moment-là, un banc en bois a attiré son attention.
Sous la lueur du coucher de soleil, deux Héros s’enlaçaient. Rapidement, leurs lèvres se sont collées.

« … Oh là là. »

Yoo Yeonha a fait claquer sa langue. Mais curieusement, ses yeux sont restés rivés sur eux. Les langues du couple ont alors commencé à s’entrelacer…
Gulp.
Une langue attaquait l’autre, presque comme deux fouets.
Gulp.
Yoo Yeonha a ravalé sa salive en voyant cette scène obscène.
C’est alors que la limousine de son secrétaire s’est arrêtée devant elle.

« Désolé d’être en retard. »
« O-Oui ? »

Le secrétaire est vite sorti de la voiture et a ouvert la portière arrière.

« N-Non, ce n’est pas grave. »

Après être montée dans la limousine, Yoo Yeonha s’est forcée à ne pas regarder le couple sur le banc.


[15ème étage, Vaisseau Abandonné de Genkelope]

Après avoir passé environ quatre jours à me reposer avec Evandel, je suis retourné dans la Tour.
J’ai mis le vaisseau sous tension, réveillé les PNJ qui étaient des soldats, puis renforcé la puissance militaire du vaisseau en y déversant des PT. Grâce à cela, j’ai gagné 43 soldats lourdement armés.

« La zone 3 est en grande partie revenue à un fonctionnement normal. La réparation du système d’auto-alimentation semble avoir fait l’affaire. »

Actuellement, j’étais guidé dans la zone 3 par le capitaine du vaisseau. La zone 3 ressemblait à présent à un endroit où les gens pouvaient vivre, et les PNJ étaient également reconnaissants pour ça.
Horner a pris la parole.

« Maintenant, nous aimerions lancer le plan pour sauver l’humanité. »
« …. »
« Bien entendu, tant que le commandant du vaisseau le permet. »

Je me suis retourné vers Horner. J’étais devenu le commandant du vaisseau.

« Êtes-vous sûrs de vous ? »
« Oui, nous nous sommes entraînés de nombreuses fois pour cela. Grâce à une bonne alimentation, nous avons retrouvé une condition physique optimale, et tout le monde est très enthousiaste. »
« Mm, alors allez-y. Je vous l’autorise. Vous pouvez utiliser autant de PT que vous le désirez. »

C’était une façon un peu irresponsable de dépenser de l’argent, mais je n’avais pas le choix. Je devais grimper.
À ce moment-là, des invités inattendus sont apparus.

[Trois personnes sont entrées dans la zone 3.]
[Joueur VoleurFantôme]
[Joueur LePlusFortDeGoryeo]
[Joueur Hurabono]
[Il a été confirmé que ce sont les camarades du commandant du vaisseau. La porte d’entrée va être ouverte.]

Le système de gestion de la zone 3 a ouvert la porte en s’exprimant avec une voix mécanique. Cheok Jungyeong, Jain, et Jin Yohan sont entrés.
J’ai souri.

« Vous êtes là ? »
« Ouaip~ On vient d’arriver~ »

Jain a aussitôt enlevé sa robe et a regardé d’un air curieux la zone 3 à l’aspect futuriste.

« Ouah~ C’est comme si j’étais dans un film de science-fiction~ »
« Où est Boss ? »
« Elle a dit qu’elle avait quelque chose à faire~ »
« Hmm. »

Il y avait quelque chose que je mourrais d’envie de savoir, alors j’ai demandé :

« Au fait, Jain, combien d’artefacts as-tu volé ? »
« Je n’ai pas été gourmande, juste la moitié de ce que les Djinns ont découvert. J’ai aussi apporté un arc pour toi. »

Par arc, elle faisait sûrement référence à [l’Arc de Temujin]. Pour info, j’avais prévu de synthétiser [l’Arc de Temujin] avec [l’Arc Béni d’Horus]. Après tout, je n’avais pas besoin de deux arcs.

« Merci. »
« Pas de problème~ C’est moi qui devrais être reconnaissante. »

Jain exhibait fièrement le bracelet à son poignet. C’était le bracelet que j’avais créé pour elle en utilisant les matériaux qu’elle m’avait donnés. J’ai opté pour un bracelet car elle avait déjà une bague et un collier.
Ce petit bracelet contenait un total de 21 bijoux. La bride était faite de “pierre de lune”, dont on disait qu’elle était encore plus belle que l’or.
Naturellement, rien que le coût des matériaux dépassait facilement les 20 milliards de wons ; et si l’on ajoutait à cela l’utilisation de la Dextérité du Jeune Nain pour le fabriquer, il devenait inestimable.

« Alors, qu’est-ce qu’on fait aujourd’hui~ ? » a demandé Jain avec un grand sourire.
« Nous allons monter au 16ème étage. »
« Maintenant ? »
« Oui, on peut monter quand on veut. »

La zone 3 disposait d’un hangar qui abritait des véhicules volants capables de traverser le Vide de la Tour. En atteignant le 16ème étage, nous pourrions voir de nos propres yeux le véritable Royaume des Démons.

« Oh, ça me va— ! »

Cheok Jungyeong s’est frappé la poitrine comme un gorille. J’ai souri, puis j’ai appelé le capitaine.

« Horner. »
« Oui, les vaisseaux spatiaux sont prêts. »
« Nous allons bientôt les utiliser. »

Grâce à ça, il devrait être facile de grimper jusqu’au 19ème étage. Cela ne devrait pas prendre plus de 2 semaines.
Toutefois, les choses deviendraient un peu plus difficiles à partir du 20ème étage. Tout comme les zones 1, 2 et 3 de Crevon au 8ème étage, les étages 20 à 23 étaient reliés entre eux. Je devais me préparer à perdre au moins une vie.

« Je vais ouvrir la voie. »

J’ai suivi Horner, et mes camarades m’ont emboîté le pas.


… 30 minutes plus tard.
Après le départ du commandant du vaisseau “Extra7” et de ses camarades, Horner et le stratège militaire Erenner ont tenu une réunion.

« Si nous ouvrons le passage, le commandant du vaisseau a dit qu’il déverrouillerait les capsules d’hibernation. »
« Oui, mais la question est de savoir comment ouvrir le passage. »
« C’est simple. Nous devons juste creuser à travers. »
« Mais les hôtes extraterrestres vivent dans des villes souterraines… »

Alors qu’Horner et Erenner discutaient de l’étape suivante, une alarme s’est soudainement déclenchée dans le vaisseau.

[Un être ayant un état d’existence élevé est entré dans le vaisseau.]
[Un être ayant un état d’existence élevé est entré dans le vaisseau.]
[Un être ayant un état d’existence élevé est entré dans le vaisseau.]

« … Quoi ? »
« Quelqu’un ayant un état d’existence élevé ? »

Les PNJ présents dans le vaisseau se sont figés en entendant ce message inattendu. Cependant, Horner et Erenner se sont rapidement déplacés jusqu’à la salle de contrôle et ont vérifié la caméra.
Ils ont alors vu deux femmes se diriger vers la zone 3.
Deux êtres en robe possédant des états d’existence extraordinaires. Il s’agissait des administratrices, Médée et Athéna.

« Ce sont des administratrices ? » a demandé Erenner.
« Oui, mais pourquoi sont-elles ici… ? »

Les administrateurs ne pouvaient pas entrer dans les autres étages sans la permission de l’administrateur de cet étage. Mais le 15ème étage était un cas particulier, car ce n’était pas un “étage officiel” dirigé par un administrateur.

« Je ne sais pas, mais il semblerait que nous devions ouvrir la porte. »

Bien qu’ils aient été effrayés par l’apparition soudaine des administratrices, Horner a vite pris une décision et a ouvert la porte hermétiquement fermée.

Ssssk

Médée et Athéna sont entrées.
Même si leurs visages étaient voilés, les PNJ ont pu les reconnaître grâce à leur puissance magique unique. Par conséquent, tout l’équipage a frissonné de peur. Pour eux, les administrateurs étaient loin d’être des existences aimables.

« Bonjour, tout le monde~ »

Médée a gentiment demandé aux PNJ effrayés :

« Le joueur Extra7 est-il là ? »


(*CaféKopi Luwak : Le Kopi Luwak est considéré comme le café le plus cher au monde. Outre ses qualités organoleptiques, c’est surtout son procédé de fabrication qui le rend particulièrement rare et donc prisé : on le récupère dans les excréments d’une civette asiatique appartenant à la famille des viverridés.)


———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 221

Laisser un commentaire