KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 244

Cette petite sœur yandere est si amoureuse que je ne peux pas communiquer avec elle

Hmm. Bien que je veuille la convaincre, avec mon niveau de communication presque inexistant, pourrais-je vraiment avoir une conversation convenable avec Imouto-chan, ici et maintenant ? Je n’ai basiquement aucune confiance en moi, okay ?

En outre, d’après ce que j’ai vu lors de ma surveillance, les compétences en communication d’Imouto-chan sont tout aussi faibles, bien que pas autant que les miennes. En gros, elle est une yandere avec un complexe fraternel. Donc, n’est-ce pas d’une grande difficulté, même pour les gens normaux, de discuter avec elle ? Alors, qu’en est-il de moi ? Ça semble impossible, n’est-ce pas ?

Ainsi, mes délibérations durèrent un centième de secondes. Imouto-chan prend l’initiative. Je pioche ! J’active ma carte magie ! … Je voulais juste essayer de le dire, okay.

Imouto-chan a activé sa magie. Hmm ? C’est de la magie de poison, huh. Aussi, n’est-elle pas d’assez haut niveau ? Elle a totalement l’intention de tuer, n’est-ce pas ? Un brouillard empoisonné remplit la pièce. Eh bien, ce niveau de magie n’aura aucun effet sur moi.

« Whe-e-eze ! »

Eh, me****. La respiration de Natsume-kun produit un son anormal. Il va mourir, il va mourir. Je prévois de l’utiliser puis d’éventuellement le jeter, mais ce serait ennuyant de le laisser mourir maintenant.

J’interfère avec la construction magique, qui se désintègre ensuite. La magie de poison est une magie complètement originale provenant du Système, mais il m’est au moins toujours possible de la désintégrer. Je ne peux pas l’utiliser moi-même cependant. Ne pas pouvoir utiliser ce qui était auparavant accessible est un sentiment assez étrange. Je suppose que j’y étais plutôt attachée.

« Wheeze, wheeze ! »

Hey, il va mourir, il va mourir. Comme une carpe suffoquant hors de l’eau, la bouche de Natsume-kun s’ouvre et se ferme, donc je l’ai soigné.

Alors que je faisais ça, Imouto-chan me donna un coup d’estoc avec une épée courte tenue à une main.

Effraya-ant. L’intention meurtrière de cette fille est tellement énorme, c’est f-fou. Eh bien, sa lame ne m’atteindra pas cependant.

« Eh !? »

Imouto-chan s’arrêta d’une façon paraissant contre-nature. Bonjour, bienvenue dans ma toile d’araignée. Elle s’est fait piéger dans mes fils d’araignée, ceux-ci étant juste devant moi, voilà pourquoi elle est actuellement incapable de bouger d’un pouce. Capture réussie.

Enfin, c’est ce que j’ai pensé, mais cette fille est étonnamment capable. Il semble qu’au moment où elle a réalisé que son corps ne pouvait plus bouger, elle avait déjà déterminé qu’elle était bloquée par des fils si fins qu’ils en étaient invisibles. Du froid se diffusa depuis le corps d’Imouto-chan. Oh, tu peux aussi utiliser de la magie de froid, hih. Je suppose que son plan est de geler mes fils afin qu’elle puisse les briser et se défaire de ses liens.

C’est dommage. Avant mon apothéose, cela aurait été possible, mais maintenant, il n’existe personne dans ce monde à l’exception de Kuro qui puisse endommager mes fils. Actuellement, cependant, Kuro est partiellement scellé dans une autre dimension. Pour cette raison, il n’y a personne qui puisse se libérer de mes fils pour l’instant. Il est assez vrai cependant, qu’avant mon apothéose, mes fils étaient faibles à l’eau.

Muhaha. Ne pense pas que mes fils actuels ne sont que de simples fils. Moi = fils + poison, fondamentalement, donc mes fils sont une partie importante de mon identité. Bien évidemment, je ne négligerais pas d’améliorer mes fils. Mes fils actuels ont déjà à moitié surpassé les lois de la physique, étant donné que mes fils sont à moitié présent dans une autre dimension, devenant une curiosité faite à moitié de matière et à moitié d’espace vide. Je suis sûre que vous ne comprenez pas vraiment rien qu’en entendant cela, mais, en clair, c’est comme si la structure de mes fils était élaborée à un niveau microscopique. Si vous essayiez de détruire ces fils avec le pouvoir de simples compétences physiques et magiques, cela serait impossible à moins d’avoir le pouvoir de détruire l’espace lui-même. Bien que ce soit théoriquement possible de les détruire avec de la pure force brute, il serait nécessaire d’avoir une force équivalente à celle d’un habitant d’un monde du niveau de Super Vegetable-World pour espérer réussir.

La température de la pièce est actuellement en train de diminuer régulièrement, mais même maintenant, il n’y a toujours aucun givre qui se soit formé sur mes fils. Jugeant qu’il est impossible de geler mes fils d’après la situation actuelle, Imouto-chan choisit de me prendre pour cible à la place.

Accessoirement, Imouto-chan et moi sommes positionnées à moins d’un mètre l’une de l’autre, donc nous étions à bout portant. Normalement, une magie lancée à une telle portée est inévitable. Normalement.

« Wha !? »

Imouto-chan est choquée. Tout ce que j’ai fait fut d’ouvrir mes yeux. Rien qu’avec ça, la lance de glace qui volait vers moi à grande vitesse s’écrasa inoffensivement sur le sol.

Je me demande si j’ai exagéré avec mes Yeux Maléfiques. Après avoir continuellement amélioré mes clones, pour les rendre plus puissants, je me suis retrouvée pleine de capacités variées. L’une d’entre elles est l’interception automatique de toutes attaques dans mon champ de vision. C’est une application concrète de mes Yeux Maléfiques d’Attraction-Répulsion que j’ai installés, s’appliquant à toute attaque dans mon champ de vision sans se préoccuper de ma volonté, celle-ci étant automatiquement repoussée et éliminée. De plus, grâce à Fluoroscopie, mon « champ de vision» ne possède aucun angle mort. Pour faire court, peu importe d’où vient l’attaque, celle-ci peut être interceptée. Avec ces yeux, le jour où des attaques amicales seront jugées hostiles, mes alliés subiront probablement un terrible blessure. Par exemple, si le Roi Démon me donnait un coup pour jouer, elle se ferait envoyer voler. Eh bien, puisque cette fonction est intentionnellement désactivée quand mes yeux sont fermés, ça devrait bien se passer.

« Eek !? »

Oops, la capacité numéro 2, instigation de terreur, est elle aussi exagérée, huh. Whoopsy daisy. Avec son maigre niveau d’existence, l’impact de mes yeux est trop fort pour Imouto-chan. Même un démon d’élite comme Argnar a succombé à la terreur devant eux. C’est trop dur à supporter pour un enfant.

Ma chère. Tu t’es trop lâchée. Eh bien, c’est la chambre de Natsume-kun, donc il nettoiera, alors peu importe. J’ai fait la même chose pour la fille vampire à l’époque, donc je vais gentiment prétendre n’avoir rien vu. Effectivement, faisons ça.

Ah, Natsume-kun, es-tu toujours en vie ? Pas gelé à mort ? J’administre un léger coup de pied au corps gisant à mes pieds. Il a fait un son ressemblant plus ou moins à un grognement, donc il est vivant. Yup, il ne va pas mourir facilement.

Imouto-chan est attachée par mes fils donc elle peut à peine bouger, et secoue légèrement la tête de droite à gauche, comme apeurée. Ah, cela ne va-t-il pas provoquer un profond traumatisme ? Eh bien, peu importe. Il est plus simple qu’elle obéisse de terreur plutôt que de devoir tout lui expliquer. Particulièrement avec cette fille qui attaque d’abord et pose les questions après.

Sérieusement, qu’est-ce qui ne va pas avec cette fille ? Elle a soudainement essayé de me tuer. Est-ce parce que j’ai protégé Natsume-kun, sa cible ? Est-ce ça ? Ce n’est pas comme si je le voulais, tu sais.

Yamada-kun, ta petite sœur est bien plus extrême et dangereuse que tu ne le penses. Attention à ne pas subir un coup de couteau dans le dos plus tard, okay ? Je suis en vérité plutôt sérieuse ici.

Note du Traducteur anglais :

« Je pioche ! J’active ma carte magie » est une référence à Yu-Gi-Oh

« Super Vegetable-World » est une référence est un référence à Végéta, la planète des Saiyans

« Fluoroscopie » apparait dans le chapitre 124 et plus remarquablement dans le chapitre 202 quand Shiro décide de garder ses yeux divins fermés par défaut.

« J’ai fait la même chose avec la fille vampire à l’époque » est une référence au chapitre 208 dans lequel bébé Sophia s’urine dessus.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

1 thought on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 244

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :