KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 246

Je ne peux pas arrêter de rire

Muhaha. Imouto est mienne. C’était si facile.

À l’instant où j’ai utilisé son frère, Yamada-kun, comme appât, Imouto-chan s’est complètement pliée à mes ordres. Bien qu’il soit possible qu’elle considère son frère comme le pinacle de l’existence sur le plan émotionnel, elle semble toujours capable de reconnaître d’un point de vue logique la différence de force entre moi et Yamada-kun.

« J’accepterai tout ce que vous me ferez, laissez juste Onii-sama tranquille »

C’était la proposition qu’elle m’avait bravement donnée toute seule. Je l’ai fait pleurer, huh. Au lieu de cela, je ne peux cependant pas arrêter de rire.

Mais, après cela, ça a traîné en longueur. Imouto-chan commença à me tenir un discours sur son frère. Ce vieux magicien d’il y a quelques temps m’a cependant lui aussi tenu une tirade interminable, me semble-t-il, donc existe-t-il quelque chose, chez les humains déterminés, les poussant à parler aussi longtemps ? Je me le demande. J’ai aussi dû écouter l’entièreté de ce maudit truc parce que je n’ai pas trouvé le bon moment pour l’interrompre. J’ai toujours cet écho dans ma tête disant « Onii-sama ci, Onii-sama ça, Onii-sama, Onii-sama … ». Hey, les jambes engourdies – faites votre boulot correctement.

Finalement, j’ai effectivement entendu tout ce qu’il y avait à dire sur Onii-sama, du chapitre 1 concernant sa grandeur jusqu’au chapitre final relatant comment il devient finalement un dieu. Le septième chapitre relatant les prodiges qu’il réalisa durant son enfance était plutôt intéressant. Pour cette raison, ça nous a pris très longtemps pour enfin revenir à nos affaires. Je suis si contente d’avoir utilisé l’altération temporelle.

Donc, en échange de la faveur qu’est de laisser le grand Onii-sama tranquille, j’ai fait promettre 4 choses à Imouto-chan. Premièrement, interdiction complète d’interférer avec Natsume-kun à partir de maintenant. Deuxièmement, prioriser l’obtention de n’importe quelle compétence parmi Humilité, Gentillesse et Chasteté. Troisièmement, obligation de porter l’un de mes clones, celui-ci faisant la taille du bout d’un doigt, et se conformer à ses ordres. Quatrièmement, ne parler de moi à personne.

La première condition est juste au cas où elle essaie à nouveau d’attaquer Natsume-kun après que je le relâche. La seconde vaut le coup d’essayer. Après tout, à moins que quelqu’un ait beaucoup de talent, il semble qu’il lui soit impossible d’obtenir une compétence Royale. Imouto-chan semble avoir le talent nécessaire, mais je doute sérieusement qu’elle soit malgré tout capable d’obtenir l’une d’entre elle. Pour cette raison, je n’en demanderai pas beaucoup, et me considérerai chanceuse si elle est capable d’en obtenir même une seule. La troisième me permettra de renforcer ma surveillance. Maintenant, je n’aurai plus besoin d’agir si discrètement à proximité de Yamada-kun. Je ne m’attends pas à lui donner beaucoup d’instructions cependant. Actuellement, Imouto-chan ne peut de toute façon pas faire grand-chose pour moi. Cependant, peut-être que viendra le jour où la situation changera, et j’aurai alors besoin qu’Imouto-chan fasse quelque chose. La quatrième est une précaution évidente.

Ultimement, même les jambes d’Imouto-chan atteignirent leur limite, donc je lui donnai les instructions, lui tendis le clone, puis la relâchai. À ce moment-là, je lui soignai aussi les jambes, comme service spécial en prévision de ses futurs accomplissements.

Contrairement à Natsume-kun, ce n’aurait pas nécessairement été meilleur d’effacer ses souvenirs et de placer un parasite dans son cerveau. De plus, j’ai en quelque sorte abandonné cette méthode. Si je devais donner une raison, dans ce cas, je dirais que c’est parce que j’ai la sensation qu’il lui sera probablement impossible d’obtenir une compétence Royale avec cette méthode. Les compétences Royales semblent ne pouvoir être obtenues que sur la base des pensées et désirs les plus profonds de votre cœur. De mon côté, c’était le cas pour Orgueil, Patience et Paresse. Charité s’est juste retrouvée entre mes mains, donc je suppose que c’est une exception. Pour quelqu’un comme Natsume-kun, autour duquel flotte une quantité d’énergie sans but, c’est cependant une autre histoire, mais normalement, à moins de désirer quelque chose du plus profond de son cœur, je pense qu’il est probablement impossible d’acquérir les compétences Royales. Dans ce cas, même si j’utilise un clone comme parasite pour guider ses pensées, une compétence Royale ne commencerait pas à se développer.

Pour ce qui est des compétences Royales qu’Imouto-chan peut posséder, Chasteté et Humilité semble lui correspondre ? Cela semble également être le cas d’Envie, mais elle est cependant déjà prise. Pour ce qui est de Chasteté, elle est dévouée à son grand frère. Quant à Humilité, vu qu’Onii-sama est le meilleur au monde, elle est au mieux deuxième de son point de vue. Yup, ça semble totalement faisable. Pour ce qui est de Gentillesse, ne nous y aventurons pas.

Actuellement, j’ai relâché Imouto-chan, donné des suggestions à Natsume-kun et aussi effacé la mémoire des gardes s’étant évanouis durant la lutte. De cette manière, personne n’est dorénavant au courant de l’accident téméraire d’Imouto-chan. C’est quoi ça, alors que les véritables événements viennent juste de se produire, en pratique, j’ai l’impression qu’une éternité est passée.

Bon. Ce n’est pas le moment pour ça. Je devrais aller examiner Sensei.

J’ai été d’une manière ou d’une autre capable d’empêcher l’effondrement de l’âme de Sensei. Mais bien que je l’aie empêché, ce n’est pas non plus comme s’il n’y avait aucun dommage. Pour commencer, plusieurs de ses compétences ont disparu, et ses points de statuts ont aussi chuté. Par-dessus tout, la taille totale de son âme a diminué, cependant, rien ne l’indiquait sur son statut.

En ce qui concerne les compétences comme Récupération automatique des HP et Récupération accéléré des MP, d’où vient la régénération ? Même si c’est un monde de fantasy, ce n’est pas comme si la loi de conservation de la masse n’est plus applicable, vous savez. De la même manière, je pourrais dire que quelque chose comme la loi de conservation de l’énergie de l’âme existe aussi. Si les points de statuts sont basés sur le pouvoir de l’âme, la récupération est elle aussi basée dessus. Plus précisément, en utilisant le pouvoir de l’âme n’étant pas encore converti en points de statuts. Par conséquent, dans le cas de Sensei dont le pouvoir de l’âme a grandement décliné, ni récupération de HP, ni récupération de MP ne se produira. Et ainsi, à l’intérieur du corps de Sensei, afin de trouver un substitut au pouvoir de l’âme ayant été perdu, son propre corps sera détruit pour fournir de l’énergie. Pour faire court, même si rien ne lui arrive, son corps sera couvert de blessures.

Sans surprise, lorsque je suis allée examiner Sensei, elle gisait sur un lit, enduite de sang. Accompagnant ses joues creusées, son corps originellement petit l’est devenu encore plus. Elle est devenue si maigre qu’on pourrait croire qu’elle n’a pas mangé correctement depuis de nombreux mois, et comme si ce n’était pas assez, sa peau s’écaillait. Je suppose que c’est comme si sa Récupération automatique des HP s’était inversée. Cela détruisait littéralement le corps de Sensei.

La condition de Sensei est encore pire que je le croyais. Si c’est ainsi, à moins d’être soignée par quelqu’un d’autre, elle va mourir. Alors que je me demandai pourquoi c’était si mauvais, la réponse apparut devant mes yeux. Ainsi, afin de ne pas exposer son état misérable à ses étudiants, elle persévérait toujours à prétendre aller bien. Normalement, elle devrait s’être effondrée sous la perte de poids et rien de plus. Au lieu de cela, Sensei serra les dents et supporta la douleur. En résultat, elle l’exacerba d’autant plus. Normalement, revenir du terrain d’entraînement jusqu’ici par elle-même aurait dû être insupportable. Après tout, son état était tel qu’elle aurait absolument dû s’effondrer sur le sol et recevoir un traitement médical là-bas.

Vraiment, cette personne est quelque chose. N’est-ce pas trop pour une seule personne de porter tout et tout le monde sur son dos ? C’est tellement Sensei cependant.

Je donnai un traitement médical à Sensei. Ses blessures se soignèrent et son teint ruiné récupéra. Je ne peux pas restaurer le pouvoir de l’âme qu’elle a perdu, mais les anomalies dans son corps devraient disparaître, du moins pour l’instant.

Aussi, incluons un petit tour tant qu’on y est.

Des bruits de pas. Je me téléporte, quittant la chambre. Naturellement, après avoir laissé un clone.

Celui qui entre dans la chambre, est Potimas. Sans se préoccuper de la personne malade, il ouvrit violemment la porte et progressa en direction de Sensei. L’elfe regarda vers le bas en direction de Sensei avec toute l’indifférence froide de quelqu’un regardant un rat de laboratoire, puis il attrapa délibérément et fermement sa tête.

« Tsk »

Un unique claquement de langue. Il enleva ensuite sa main de la tête de Sensei.

Hehehe, hehahahaha, hahh-hah-hah-hah ! Lo-o-ser ! On peut peut-être considérer cela comme le bon côté des blessures reçues durant cet incident, la partie d’âme de Potimas, greffée sur celle de Sensei, a disparu. Je pense qu’il est probable qu’elle ait été sacrifiée par la compétence Offrande. Dis, es-tu frustré ? Bien que ce ne soit qu’une partie, es-tu frustré d’avoir perdu une partie de ton âme ?

Naturellement, il était impossible que je laisse passer la chance que j’avais. Le petit tour que j’ai préparé plus tôt avait pour but de protéger l’âme de Sensei. À partir de maintenant, Potimas ne pourra plus interférer avec Sensei. De plus, la plus grande raison m’empêchant d’interférer avec Potimas a disparu. Ensuite, si je pouvais juste faire quelque chose vis-à-vis de son autorité Royale, je serais capable d’envoyer ce sac à mer*** au plus profond de l’enfer.

« Uh, uhh… »

Hups, il semble que Sensei se réveille.

« Es-tu consciente ?

– Potimas ? Où suis-je ?

 Dans ta chambre. »

Le regard de Sensei est flou – est-elle toujours à moitié endormie ?

« Mes blessures, les as-tu soignées pour moi, Potimas ?

– Oui »

O RLY ? B-Bon sang ! Gnnn ! C’est dur de ne pas se manifester là-bas ! Maudit sois-tu Potimas !

Peut-être a-t-il senti mes intentions meurtrières car Potimas regarda rapidement ses alentours. Bon, d’accord. Je dois t’ignorer pour l’instant. Il n’a rien fait non plus de superflu à Sensei. Maintenant qu’il ne peut plus prendre en otage Sensei, j’en ai fini avec lui, et s’il essaie de commettre quoi que ce soit, mes entraves l’attendent.

Hehehe. Désormais, j’attends avec impatience le jour où je pourrais prendre sa tête. Tremble dans tes bottes tout en attendant ce moment.

Note du Traducteur français :

* La phrase “O RLY?” est une forme abrégée de “Oh, really?” (Oh, vraiment ?). Elle est principalement utilisée sur les forums Internet d’une manière sarcastique.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

4 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 246

  1. Merci pour les chapitres ! C’est toujours drôle de la voire essayer d’interagir avec les gens. Et plus de raisons de pas aimer Potimas.

  2. Merci pour les chapitres !

    Effectivement on voit de plus en plus en quoi ce Potimas est une sacrée enflure !

    Et c est cool, on a enfin pu voir les améliorations de kumo, elle a bossée dure ^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :