KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 226

Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (20€)

Guillaume V. (25€)

Arthur L. (8€)

_________________

 

Joyeux Noel !


Des manœuvres secrètes, secrètement manœuvrées par de secrètes manœuvres.

Le délinquant entre.
L’araignée quitte la pièce.

« Qu- ?! Elle a disparue ?! Est-ce que c’est de la magie spatiale ?! »

Bien que je pense avoir entendu quelque chose c’est sûrement mon imagination.
Contrairement à l’aura sérieuse de Balt, je ne peux pas faire face à cet Hooligan qui ressemble à un homme.
Je l’évite complètement et quand je reviendrai il sera sans doute parti.
Une des méthodes pour s’en sortir quand on est adulte c’est d’éviter les querelles sans but.
Ce n’est clairement pas parce que j’ai été effrayée par son apparence.*
Je ne pleure pas.

(* : Pour ceux qui n’auraient pas compris depuis quelques chapitres : voilà à quoi ressemble Kumo sans sa compétence « Résistance à la peur » puisqu’elle n’est plus liée au système.)

J’observe secrètement l’homme en utilisant les yeux d’un clone que j’ai laissé dans la pièce.
L’homme s’est figé pendant un moment et a commencé à fouiller la pièce grossièrement.
Il regarde sous le lit et ouvre le placard.
Non, je ne me suis pas cachée dans ce genre d’endroit.
Ne me cherche pas dans des endroits où je n’ai pas la place de me cacher.

Hey, une seconde, n’est-ce pas là que je range mes sous-vêtements ?!
Ah, il l’a fermé rapidement.
Ooh, il est rouge tomate.
Serait-il « pur » malgré ses apparences ?
Ah- non, j’ai le sentiment que c’est quelqu’un de plutôt droit malgré son apparence de voyou.

L’homme quitte la pièce sans me trouver au final.
Few.
Bien qu’il ne puisse pas me trouver puisque je ne suis pas là, il aurait pu trouver mon clone.
Bon, je peux faire ce que je veux de toute façon.
Puisque c’est dangereux d’y retourner directement, passons le temps quelque part jusqu’à ce que la situation se calme.

Fumu.
Puisque j’en ai l’opportunité est-ce que je devrais aller étudier ce que j’ai laissé de côté ?

En me télétransportant, j’arrive dans le Grand Labyrinthe d’Elro.
Entre la couche supérieure et centrale.
L’endroit dont j’avais fait ma base pendant un moment.

Il y a une tanière et un gros objet.
Le corps de la Reine Taratect.
Celle dont j’ai récupéré l’âme quand je me suis déifiée.

Une de mes consciences parallèles était à l’époque logée dans la reine, mais maintenant elle n’a plus d’âme et c’est comme si elle était morte.
Même si le corps est vivant, puisque l’âme est morte, elle cesse d’être vivante.

Dans le corps de la Reine, j’injecte une petite quantité d’âme sous la forme d’un clone.
Mais je ne l’active pas tout de suite.
Si j’en active une aussi grande et qu’elle se déplace, je pense que la consommation d’énergie va grimper d’une quantité stupide.
Je vais plutôt la laisser en attente jusqu’à ce que je décide de m’en servir.
Même s’il ne faut pas s’attendre à ce qu’elle soit très utile contre Kuro, c’est un monstre de la classe la plus puissante dans ce monde et je pense qu’à part celui que je viens de mentionner, Kuro, elle peut s’occuper de n’importe qui.
Bon, puisque c’est quelque chose comme un concentré de ma force placé dans un corps, il n’y a pas le bénéfice des compétences donc ce sera différent de sa force originale.
Mmm !
Est-ce qu’elle est légèrement plus faible ?
Elle devrait quand même avoir une puissance aussi élevée qu’un dragon de haut rang ce qui devrait être suffisamment utile pour ce monde.

En ce qui concerne les autres Reines, laissons-les au Roi Démon.
Des âmes doivent encore être présentes dans les autres Reines.
Je n’ai réussi qu’à prendre le contrôle de celle-là et d’une autre et j’avais presque réussi à en prendre une autre.
Bien qu’il y ait l’âme d’une autre Reine qui souffre de coma, elle est trop loin et puisque je n’y suis jamais allé, je ne peux pas m’y transférer.
Je vais devoir mettre ça de côté.
Puisque leur âme n’est pas morte, les autres reines doivent toujours être en vie.
Bien que celle devant moi soit affaiblie par rapport aux autres, elle reste une créature très grande et menaçante.

Je crois que c’est tout ce que j’avais à faire par rapport à la reine ?
J’utilise transfert pour aller au prochain endroit.

J’arrive dans une forêt.
La forêt où les elfes sont installés et que j’ai découverte avec un clone.
Je me trouve devant une barrière qui se trouve en plein centre.

Bien que j’ai enquêté jusqu’à un certain point avec mon clone, je me suis dit que je devais confirmer avec mon corps principal.
Du coup j’observe la barrière soigneusement.
Oui, elle n’a pas était faite avec une compétence.
La limite de puissance qu’impose le système a était dépassé.
Même le Roi Démon qui est très proche des limites du statut ne peut pas briser cette barrière.

Peu importe comment vous le voyait, cette barrière opère en utilisant l’énergie MA.
Sinon ce serait impossible de maintenir cette barrière vu sa consommation.
Pourquoi est-ce que Kuro la laisse ?
Umumumumu.
Je ne comprends pas.

Est-ce que je devrais la détruire maintenant avec le générateur ?
Mmm, mais si je fais ça la situation du monde risque de changer beaucoup trop rapidement.
Si je fais ça, ma vie de paresse, euh je pourrais perdre le temps d’avance que j’ai en ma possession.
J’observe partout avec clairvoyance, il semble qu’il y ait beaucoup d’elfes ennemis.
Si la barrière se brise, est-ce que ce sera un nettoyage éclair ?
Bon, en ce qui concerne les elfes, la barrière ne semble pas être leur seul atout et il semble que la situation pourrait s’inverser en leur faveur si la barrière finissait par être détruire.
Si elle tombe je pense qu’il y aura une bataille à grande échelle.

Cela pourrait déranger le Roi Démon qui avance dans les préparations pour la guerre.
Pour l’instant je ne peux pas gêner le Roi Démon.
Du coup, je pourrais arriver à mon objectif en tuant beaucoup de personnes sans que Kuro ne le découvre. Je dois faire semblant de suivre les intentions du Roi Démon jusqu’au bout.

Si j’attaque les Elfes que Kuro laisse tranquille, il le remarquera.
Est-ce mieux de ne pas le faire ?

Cependant, venir ici, ne rien faire et revenir c’est… Je devrais être capable de faire entrer un clone à l’intérieur de la barrière au moins pour voir ce qui s’y produira.
Je cherche dans les alentours.
Voilà.

Bien qu’il y ait quelques elfes à l’extérieur de la barrière, c’est bien « là ».
Je crois que c’est une patrouille extérieure.
Du coup, je vise le petit groupe de personne.

3 personnes.
Ils ne me remarquent pas.
J’ouvre les yeux et active mes yeux diaboliques.
A présent, le groupe de trois elfes ne bouge plus comme s’ils étaient faits de pierre.
J’ai imité l’œil diabolique de la stase pour rendre impossible le mouvement.
J’approche le groupe de trois pour leur faire ouvrir de force la bouche.

J’y place une balle de la taille d’une balle de ping pong et leur fait avaler.
Tout va bien.
Je prends un peu de distance avec eux et désactive l’effet de l’œil diabolique.
Le groupe de trois retourne à la tour de garde comme si rien ne s’était produit.
La bonne chose avec cet œil du diable est que tant qu’il fonctionne, aucun souvenir n’est gardé.

Peu importe ce que je fais, tant que l’adversaire est sous l’influence de l’œil du diable, ils ne peuvent pas résister et ne s’en souviennent pas.
Même si je gribouille sur leur visage ils ne s’en rendront pas compte tant que quelqu’un ne le leur dit pas ou qu’ils ne regardent dans un miroir.

Avec cela, au moins un des trois devrait entrer dans la zone restrictive derrière la barrière.
Si cela arrive, elle sera à nous.
Puisque ce n’est pas obligatoire de faire du remue-ménage, le parasite sortira de la bouche de son hôte sans le tuer pendant qu’ils dormiront.
Je suis satisfaite de mon travail et retourne au manoir.

Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 
 

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee

 

5 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 226

  1. Merci pour les chapitres de Noël !
    Le monde de la traduction a était généreux cette année, j’ai mis un temps fou à tout lire ! x)

  2. Je trouve triste qu’il y ait si peu de commentaire sous ces histoires.sur certains sites anglais il y a plein de commentaires et de théorie sur la suite et c’est parfois presque aussi bien que de lire l’histoire elle-même. Et je me plains alors que ça fait une éternité que je lis sans laisser de commentaires. Je vais donc prendre une bonne résolution et à partir d’aujourd’hui pour chaque chapitre je laisserai un commentaire avec mes pensées et/où théories.
    Cela vaut aussi pour The Novel’s extra, et je laisserai probablement un commentaire semblable quand le prochain chapitre sortira
    Sinon, merci pour le chapitre !

  3. Merci pour les chapitres !
    Ça été une grande surprise, et laisser un commentaire est le moindre des remerciements 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :