KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 272.5.3

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Lart_

_________________


Chapitre 272.5.3 : Vous n’avez pas besoin d’être fou pour travailler ici, mais ça aide.

La grande guerre Humain-Démon : la situation de Merazofis

L’homme connu sous le nom de Merazofis est une personne ordinaire. Bien que ses subordonnés parmi les démons riront probablement sans le croire en entendant cela. Qui pourrait possiblement appeler un homme avec suffisamment de force pour changer le cours d’une bataille seul « ordinaire » ? Cela dit, c’est clairement quelqu’un de normal. C’est simplement une personne normale qui a une vie extraordinaire.

Il n’a aucun talent particulier. Peu importe quoi, il est moyen. Pour le dire d’une autre façon, il peut tout faire, mais seulement à un niveau moyen. En le disant positivement, il peut tout faire. En le disant négativement, il est maître de tout et roi de rien. Grâce à sa versatilité qui lui permet de tout faire, il a acquis de nombreuses compétences.

Les événements qui l’ont amené à être comme ça remontent à son enfance. Il vient d’une famille qui a servi une famille de noble pendant des générations. Naturellement, il a été décidé que lui aussi servirait cette famille. C’est là qu’il a fait une rencontre qui a changé sa vie.

C’est grâce à la jeune Dame de cette famille de noble. Pour elle et Merazofis, ils n’ont pas commencé leur relation en tant que maître et serviteur, mais en tant qu’amis d’enfance. À cette époque, il éprouvait un vague sentiment d’amour pour cette jeune femme. Cependant, c’était un amour impossible. Depuis qu’elle était petite, elle avait un fiancé et en plus de cela, elle était amoureuse de son fiancé et lui d’elle. Il n’y avait aucune place entre eux pour lui. Il n’a même pas pensé à les gêner. Pour lui, tant que la personne qu’il aime est heureuse, il en est lui-même satisfait.

Pour être sûr de l’aider, Merazofis a continué de s’améliorer. Dès qu’il avait du temps, il s’en servait pour améliorer des compétences dans tout ce qui pouvait sembler utile en faisant un effort pour étudier. Son travail a été reconnu et il avait même la confiance du fiancé. Ainsi, quand elle s’est mariée et a intégré la famille de son fiancé, il a pu la suivre.

Son fiancé était au courant des sentiments de Merazofis. C’est précisément parce qu’il le savait qu’il avait confiance en Merazofis. C’est parce qu’il sait que Merazofis ne ferait rien pouvant la rendre triste. Entre deux hommes qui aiment la même femme, il y avait peut-être une forme d’accord.

Pour cette raison précise, il était responsable de leur fille bien-aimée. Il était déjà trop tard pour lui. Entre la femme qu’il aime et son mari, il n’y avait aucun moyen de s’échapper. Physiquement et mentalement, il était piégé. Cette fille, elle a été confiée à la personne sur laquelle on peut toujours compter, le loyal Merazofis.

Merazofis a accepté cette situation. Même s’il ne pouvait plus protéger sa bien-aimée, même s’il a dû endurer sa propre impuissance en ne pouvant plus la protéger, il s’est juré de toujours protéger la fille de cette femme.

Cependant, même cette promesse a été brisée.

Il a été incapable de faire quoi que ce soit. Au final, il a même gagné de la puissance grâce à la personne qu’il était censé protéger. Pourtant… même après avoir perdu son humanité, il était toujours dépassé par sa propre impuissance.

Avant cela et après avoir été battu par des bandits, il n’a jamais manqué un entraînement à l’épée le matin. Cela ne l’a jamais rendu dramatiquement plus fort. Cependant, vouloir changer son impuissance, même de peu pour pouvoir les protéger… Il s’y est consacré corps et âme en s’entraînant.

Tous ses efforts n’ont rapporté aucun fruit au final. Peu importe à quel point il a lutté, Merazofis reste une personne ordinaire. Il n’était pas fait pour se battre depuis le début donc agiter une épée sans talent ne serait pas suffisant pour le rendre capable de protéger qui que ce soit.

Et pourtant, il n’est pas mort. Une fois de plus, il a été sauvé par une certaine araignée. Ou alors d’une certaine façon, il était déjà mort à ce moment-là en ayant perdu la précieuse femme dont il était amoureux.

Après cela, il a passé sa vie à protéger l’enfant de la femme qu’il aimait. À la surveiller et à rester auprès d’elle.

Cependant, l’ojou-sama de Merazofis n’est pas une personne ordinaire. C’est une réincarnée et même pas une humaine. Elle est la « progéniture » d’un vampire. Merazofis lui-même est devenu un vampire à cause de ojou-sama.

Comparés aux humains normaux de ce monde, les réincarnés ont plus de méthodes pour améliorer leur statut et leurs compétences. De plus, ojou-sama a été forcée de faire un voyage rigoureux dès son enfance pour forcer la croissance de ses attributs numériques et de son statut. Le temps pendant lequel les attributs numériques grandissent le plus est pendant l’enfance. La croissance de ces attributs diminue graduellement à mesure que l’individu atteint son âge adulte. Pendant l’enfance, ojou-sama a été placée dans un environnement normalement impensable et comparable à de l’abus. Cela a fait croître son statut à un rythme dépassant très largement celui même des autres réincarnés.

Le statut de Merazofis, qui a été placé dans le même environnement a lui aussi grandi, mais à un rythme plus lent qu’ojou-sama. La raison étant qu’il vient de ce monde et qu’il a déjà atteint l’âge adulte. Puisqu’il vient de renaître en vampire, son statut grandit plus rapidement que quand il était humain, mais mis en comparaison de l’irrégulière ojou-sama, même cela n’est rien d’autre qu’un petit ajustement à prendre en compte dans les mesures. Éventuellement, Merazofis est devenu plus faible qu’ojou-sama qu’il est pourtant supposé protéger.

Malgré cela, ce que Merazofis souhaite faire n’a pas changé. Quand ils ont été séparés par le Roi Démon pour éviter qu’ils ne deviennent trop dépendants l’un de l’autre, ses pensées étaient quand même pour ojou-sama. La protéger, rien de plus.

Ainsi, il avait besoin de devenir plus fort. Ojou-sama possédait déjà une force qu’il ne pourrait jamais atteindre. Même si c’est vrai, cela n’implique pas qu’il n’avait pas lui aussi besoin de devenir fort. Au minimum, il avait besoin de l’être suffisamment pour ne pas être un problème pour ojou-sama.

Et donc, Merazofis n’a jamais manqué un entraînement quotidien. L’entraînement était tellement difficile en pratique qu’une personne normale douterait qu’il en s’agit d’un en le voyant. Pour une personne normale, cela causerait rapidement des problèmes de santé physique ou mentale.
Ce qui lui permet de tenir le choc est l’expérience de son voyage en direction du territoire des démons. Cet entraînement aberrant était dirigé par une araignée aberrante. En utilisant au maximum les compétences qu’il a gagnées pendant son entraînement pendant le voyage, Merazofis a continué à se mettre lui-même dans un entraînement infernal qu’il a créé lui-même. Sans même le réaliser, il s’est donc éloigné de la normalité et du bon sens.

En utilisant Nullification de Conditions Anormales, il n’a plus besoin de dormir. En utilisant la récupération automatique de HP et de MP, il ne s’est épargné aucune blessure. En se blessant, il a fini par y trouver du plaisir en étant capable d’améliorer sa compétence Traitement Magique. Même en travaillant, il s’est dévoué à renforcer des compétences qui ne faisaient aucun sens pour les autres comme Manipulation magique ou Esprit Combatif.

Éventuellement, le statut numérique moyen de Merazofis s’est élevé jusqu’à 5 000. De telles valeurs sont plus que suffisantes pour être du niveau d’un dragon de bas rang, ce qui est une puissance plus que suffisante pour ce monde. Malgré cela, il n’était pas satisfait puisque ojou-sama a le triple de cela.

« Fais un rapport de la situation à Balto-sama. »
« Oui, sir ! »

Merazofis envoie un subordonné pour rapporter sa défaite. Même pour Merazofis en tant qu’individu, en regardant l’état du champ de bataille, cette confrontation est une défaite.

Les circonstances étaient mauvaises. Devoir affronter deux réincarnés soutenus par un mage humain de haut niveau et en plus d’affronter les trois, c’est une belle journée avec un beau soleil.

Il lui est aussi impossible de tuer les réincarnés. Tout en étant affaibli par le soleil, il devait aussi affronter ses adversaires sans les tuer. C’est plutôt difficile à faire pour une personne ordinaire sans talent pour la bataille. Du coup, même s’il avait l’avantage en termes de statut sur ses adversaires, le combat a duré et il n’a rien pu faire pour aider la bataille que les Démons étaient en train de perdre.

C’est vrai que les deux réincarnés sont forts. Merazofis a aussi amélioré sa compétence Analyse. C’est une des règles d’or de l’araignée et puisque cette compétence est utile, il a continué à s’en servir pendant des mois et des années en augmentant rapidement son niveau. Les valeurs numériques des réincarnés d’après Analyse sont du niveau d’un Drake de haut rang. En considérant leurs compétences, il est même concevable qu’ils atteignent le niveau d’un dragon de bas rang. Le garçon est orienté vers le physique et son statut tourne autour des 2 500. La fille est orientée vers la magie et son statut aussi a pour moyenne 2 500. Les valeurs numériques ne s’ajoutent pas simplement l’une à l’autre, mais ensemble ce groupe a bien des valeurs égales à celle de Merazofis.

En plus de cela, il y avait le soutien magique grâce aux tirs. Analyse ne peut pas être utilisée à une telle distance, mais Merazofis estime que cette personne a elle aussi des valeurs aux alentours des 2 000 au moins.

Pour des humains, ce qui détermine s’ils sont de top niveau ou non est d’avoir un statut dépassant les 1 000. Affronter trois adversaires avec bien plus que cela explique pourquoi le combat était difficile pour Merazofis. Actuellement, avant que Merazofis devienne leur adversaire, les deux réincarnés contraient les troupes de démons et le mage utilisait une magie supérieure pour causer des dégâts massifs. Sans être capable de rallier les troupes après les pertes que les trois ont causées, perdre la bataille était un résultat inévitable.

« Commandant, vous êtes blessé. »
« C’est juste une égratignure. »

La poitrine de Merazofis a été transpercée. À cause de son imprudence à la toute fin, il a été touché, mais c’est bien comme il le dit. Après avoir pénétré son armure, la blessure sur son corps n’est rien de plus qu’une égratignure. La défense magique de Merazofis est aux environs des 5 000. Même en étant touché directement par un sort, cela n’a fait que transpercer sa peau et n’a même pas atteint son cœur. De toute façon, même si cela avait atteint son cœur, cela n’aurait probablement pas été suffisant pour tuer Merazofis.

« J’ai encore du chemin à faire. »

Pour ce qui est de son murmure, ses subordonnés l’ignorent en regardant au loin.

L’homme qui s’appelle Merazofis est une personne ordinaire. Il n’a aucun talent particulier. Cependant, s’il y a bien un talent qu’il possède, c’est celui d’endurer. Le talent du travail acharné n’est pas suffisant. En dépassant même le niveau de l’acharnement et en atteignant l’enfer, c’est ce qu’il a maintenant. Qui sur terre continuerait délibérément à se tourmenter au point d’être sur le point de mourir chaque jour ? Dire qu’une personne comme celle-ci a du talent pour le travail acharné est un euphémisme.

En tant qu’exemple de cela, il a obtenu une certaine compétence récemment. La compétence nommée « Patience ».

L’homme nommé Merazofis est une personne ordinaire. Cependant, il n’est pas toujours vrai qu’une personne ordinaire le reste comme le raconte cette histoire.

_____________________

À titre de référence au moment de la guerre du village elfe :

Shun: Statut d’environ 3 000
Katia : Statut d’environ 1800
Sensei : Statut d’environ 1 500 en magie et 500 en physique.

Kunihiko et Asaka seraient plus forts que Shun s’il n’avait pas le titre de Héros.
Puisque Sensei a mis tous ses efforts dans la recherche des élèves au lieu du combat, elle a largement été surpassée par Shun et Katia.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant


Pour soutenir mon travail sur TM, clique en dessous :

Tipeee

3 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 272.5.3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :