Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 300.5.8 - KissWood

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 300.5.8

 


Chapitre 300.5.8 : Arc du passé 8

Quand est-ce qu’un dragon n’est plus un dragon ? Quand il est un NEET.

*

Quand est-ce que cela a commencé ? Quand est-ce que Sariel a commencé à donner la priorité aux humains par rapport aux autres créatures ? Ce qui a déclenché cela est pourtant trivial.

La mission donnée à Sariel était la protection des créatures primitives. Étant un ange spécialisé dans le combat, cela veut dire pour Sariel qu’elle doit, pour faire court, défendre les créatures primitives des autres dieux. L’acte d’interférer avec d’autres dieux, implique que, pour faire court, la mission donnée à Sariel est de les expulser. Similairement aux autres dieux, personne n’a dit à Sariel de ne pas interférer avec les créatures primitives.

Au début, c’est pour cela qu’elle s’est contentée de les observer. Sariel a surveillé le monde entier pendant un long moment.
Cependant, à partir d’un certain moment, Sariel ne s’est plus contentée d’observer, mais elle a aussi commencé à aider.

Ce qui a déclenché cela est trivial. C’est tout simplement un enfant qu’elle a aidé avec un peu de bonne intention. Elle a simplement aidé un enfant qui était tombé par terre, quelque chose de si simple qu’il serait difficile de considérer cela comme un geste d’une grande bonté.

« Merci ! »

Tout ce qui est arrivé, c’est qu’elle a été remerciée. Une si petite chose est là où tout a commencé.

*

Un stalker, réfère la personne qui en suit une autre spécifiquement. Cela inclut à juste titre le fait d’observer quelqu’un. Il y a différentes façons de le voir selon le pays, mais dans les pays développés c’est un acte qui est très généralement considéré comme un crime.

Un crime. Un dragon tel que lui est un criminel. Seul Gyurie sait à quel point cela l’affecta. Cependant, on peut facilement dire que cela a eu un grand impact sur lui.

Comme demandé par Foddway, en étudiant les conventions sociales des humains, Gyurie a aussi appris des choses sur les stalkers. À cause de cela, il est déprimé. Penser que les actions qu’il a faites si facilement sont actuellement vues comme un acte déplorable et même un crime par les humains. Un dragon tel que lui pourrait être pointé du doigt par les humains comme un horrible stalker. Quelle disgrâce !

En même temps, il ressent une crise morale à cause de la profondeur de son ignorance. Il est devenu anxieux sur les choses qu’il a accomplies jusqu’à maintenant et qui sont vues comme absurde par d’autres. En étant dirigé par sa propre anxiété, Gyurie a étudié tout ce qu’il pouvait sur les normes et règles humaines.

Les dragons ne font normalement pas ce genre de choses. Ils ne sont pas secoués par la façon dont les humains peuvent les voir. Il est clair que les humains doivent regarder les dragons comme des êtres divins. Après tout, les dragons sont clairement des êtres suprêmes. Il est aussi clair que les humains voient les dragons comme des êtres étranges.
Les dragons, en tant qu’êtres suprêmes, sont bien au-dessus de la capacité de compréhension de créature limitée comme les humains. Les humains sont des idiots, car ils sont incapables de comprendre les dragons et les actions des dragons ne peuvent pas être fausses. De telles choses sont normales pour les dragons.

Cependant, en contradiction à cela, le cœur de Gyurie est secoué par les paroles d’un humain et cela lui fait étudier la culture humaine. À partir de ce moment, les autres dragons ont commencé à le voir comme quelqu’un d’étrange. En tant qu’être suprême, quel besoin a un dragon d’étudier la vie de créature inférieure ? En tant qu’être suprême, pourquoi un dragon aurait-il besoin de s’intégrer à des créatures inférieures ? Entre dragons, il n’y a pas de problèmes, mais si quelqu’un devait apprendre à s’intégrer, alors cela devrait être les humains qui sont des créatures inférieures et qui devraient se mettre au niveau des dragons. Malgré cela, Gyurie ne pense pas que ce qu’il fait est mal.

Jusqu’à ce que Gyurie rencontre Sariel, il pensait avec assurance que les dragons étaient bien des êtres suprêmes et n’en avait jamais douté. En la rencontrant, une faille s’est formée dans sa façon de penser, et en étant battue par les paroles de Foddway, cette faille n’a fait que grandir.

Les Dragons sont très certainement puissants et incroyables. Cependant, sont-ils vraiment des êtres suprêmes au final ? Même s’ils sont inférieurs à Sariel en combat et après sa défaite face aux paroles de Foddway ?

« Peut-être qu’il y a des races qui sont supérieures aux dragons et que je ne connais pas ? »

Pour les dragons, une telle pensée est une hérésie, mais Gyurie est totalement satisfait par cela. Il n’y a pas de doute que les dragons sont des êtres extrêmement avancés. Cependant même si cela est vrai, il a décidé que c’était bien trop rapide comme décision de déclarer que toutes les autres créatures sont inférieures. Dans ce cas, ne serait-il pas mieux d’apprendre des humains qu’il n’avait pas le moins du monde remarqué jusqu’à maintenant puisqu’il les considérait comme inférieurs et insignifiants ? Plus la question le poussait à étudier les humains, plus sa façon de penser a changé.

Malgré l’excellence des dragons, ils n’essayent pas de progresser. Après tout, ils n’en ont pas besoin, car même sans le faire consciemment, ils vont naturellement devenir plus forts et plus érudits à mesure que le temps passe. Et après un certain laps de temps, leur intelligence va elle aussi se développer à sa façon. C’est précisément parce qu’ils ont une espérance de vie assez longue pour être comparée à l’éternité qu’ils sont une espèce qui évolue à son potentiel maximum sans avoir besoin de se presser. C’est ainsi que sont les dragons.

En comparaison, les humains n’ont pas de temps à perdre. Du point de vue d’un dragon, une vie humaine apparaît et disparaît en un instant. Leur vie est pleine d’action et ils prennent le concept de vivre très sérieusement en appréciant la vie. Pendant que les dragons passent leur temps passivement, les humains agissent d’une façon choquante. Même si le résultat est trivial pour un dragon, les humains vivent. Ils vivent leur vie au maximum.

« Il semble que les humains appellent les personnes qui ne font rien et passent le temps à ne rien faire des NEETs. Je vois, dans ce cas et en suivant cette théorie alors tous les dragons sont des NEETs. »

En réalisant cela, Gyurie a souri discrètement. Peu importe la différence de puissance dont ils peuvent se vanter, il est inévitable pour eux d’être moqué et traité comme des NEETs et même des stalkers.

Tandis que les dragons sont des NEETs, les humains vivent désespérément. En tant que race, les dragons sont supérieurs. C’est une vérité qui ne fait aucun doute. Cependant, même si c’est vrai, Gyurie n’est plus capable de rabaisser les humains au statut de créatures inférieures. Si les dragons continuent de se reposer sur leurs lauriers en utilisant la puissance de leur race, alors un jour les humains pourraient les réveiller et créer un temps de crise. Même si c’est probablement une pensée absurde, il y a beaucoup de choses qui peuvent être apprises de la façon dont vivent les humains.

Pour la remercier de lui donner la chance de réaliser cela. Pour s’excuser de ce qu’il a fait jusqu’à maintenant et surtout, pour vérifier sa réponse… Gyurie s’est décidé à visiter Sariel une fois de plus. Tout cela pour vérifier la raison pour laquelle Sariel ne veut pas utiliser ses pouvoirs en tant que dieu.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Gobles

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 


1 thought on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 300.5.8

Laisser un commentaire