KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 188

Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V. (25€)

Arthur H. (10€)

_________________


Primo Deicida

— J’aimerais avoir de vraies explications maintenant. Pas juste des idées vagues.
— Hm. Je comprends parfaitement, je n’avais juste pas trop le choix. Ma relation avec Angela est un peu particulière dernièrement.
— Je veux des réponses. Maintenant. Pas des excuses.
— Tu viens de rencontrer ton premier Dieu. Angela est une entité qui existe sur un autre plan d’existence. Elle est liée très profondément à la classe des assassins. Si tu te rappelles bien, je t’ai dit que c’est elle qui choisit les « vrais » assassins dont tu fais partie.
— Pourquoi est-ce qu’elle m’a fait souffrir comme ça ?
— C’est comme ça que ça marche pour te purifier et pour te lier correctement à elle. Comme tu l’as vu, une fumée noire rentre dans ton corps quand tu tues un grimpeur. C’est de la corruption. À partir du moment où Angela t’a choisi, tu la stockes pour faciliter ta connexion avec elle. Une fois que cette « cérémonie » pendant laquelle elle se lie à toi terminée, elle absorbe toute forme de corruption que tu gardes en toi. À partir de maintenant tu n’en stockeras plus.
— Je comprends encore moins…
— Angela se nourrit de corruption, c’est comme ça qu’elle conserve sa puissance. La douleur est nécessaire pour qu’elle se lie à ton esprit, ça n’a rien de personnel.
— Donc, à partir du moment où je suis devenu un assassin, j’étais obligé de passer par là ?
— C’est ça.
— Je suis devenu un réservoir à corruption pour elle et, en plus de ça, elle m’a… torturé pour pouvoir aspirer la corruption plus facilement, c’est ça ? Et il se passe quoi avec mes yeux ?
— C’est bien ça. Pour tes yeux, ils sont capables de voir la corruption, maintenant.
— Génial. Donc, pour résumer, je suis devenu un détecteur et chasseur pour qu’elle puisse faire son casse-croûte…
— Gamin, me frapper et me manquer de respect est une chose. Mais si quelqu’un dans cette maudite tour mérite ton respect, c’est elle. Tu as l’impression de t’être fait avoir. Torturé, utilisé, peut-être même ridiculisé, très bien. Mais tu es loin de savoir de quoi tu parles. Je vais t’expliquer si tu le souhaites, mais crois-moi, je n’hésiterai pas à te faire plonger en enfer si tu parles encore d’elle comme ça. Assis-toi.

Il me montre le siège derrière-moi et, après avoir hésité, je finis par m’asseoir. Vu sa façon de réagir, il a clairement des sentiments pour Angela. Le soucis, c’est que je n’en ai aucun après ce qu’elle vient de me faire subir. Cependant, je sais aussi à cause de la souffrance que je n’ai aucune chance de vengeance ou de victoire contre elle. J’ai fini par le comprendre. Ce retour à la réalité me donne l’impression d’être encore dans un rêve cela dit, et la nausée que je ressens à cause de la douleur que je n’ai jamais ressenti n’arrange rien.

L’hérétique me regarde et attend que je sois installé pour reprendre.

« Nous étions ensemble dans le dix-huitième monde il y a quelques années. On pourrait croire qu’un Hérétique et un assassin ne font pas un bon duo, mais nous étions probablement le meilleurs. Seulement, il y a eu un problème. Nous nous sommes attachés à ce monde. Plus que ce que nous aurions dû. Tu comprendras si tu y arrives un jour. Ce n’était même pas notre quête, mais nous avons fait quelque chose qui n’était pas possible. Enfin, elle a fait quelque chose d’impossible.

Ce monde était sur le point d’être détruit de l’intérieur par un dieu. Une existence vivant dans un autre plan d’existence. Normalement, Angela s’occupe de la réalité et moi du monde mystique, mais cette fois-ci ce n’était pas possible. Après avoir tué les fanatiques du dieu, nous pensions que c’était terminé, mais la corruption n’est pas quelque chose qui peut mourir, elle fait partie de tout et la fabrique même des mondes en regorge.
Ce dieu a fini par tuer tous les autres dieux en condamnant leur pouvoir ou en se l’appropriant pendant que nous nous occupions des fanatiques. Tout un panthéon anéanti jusqu’au dernier. La corruption s’est ensuite répandue sur ce monde comme une épidémie contaminant tout.

En quelques jours, nous avons vu apparaître de nouveaux fanatiques semant le chaos, causant des génocides et apportant la décadence. C’est ensuite le dix-huitième monde qui a fini par être corrompu : tremblements de terre, cataclysmes, tempêtes infernales, épidémies. N’importe quel concept de catastrophe avait lieu chaque jour à des endroits différents du monde à cause de la corruption qui s’y répandait. Je ne pouvais rien faire pour l’arrêter. C’est à cause de moi qu’elle a pris une décision. Elle a décidé d’affronter le dieu et de le tuer.

De par nature, c’est normalement impossible, et celui-ci était particulièrement virulent et puissant puisqu’il était le seul dieu… mais Angela n’est pas du genre à se démonter comme ça. Elle était l’un des premiers assassins de la tour et aussi l’une des meilleures. Si quelqu’un en était capable, c’était bien elle.

Je devais normalement l’envoyer et la ramener une fois sa tâche accomplie, mais bien sûr, les choses ne se sont passées comme prévu. Tout ce qui dépasse le plan de la réalité est toujours plus complexe. Après plusieurs semaines, j’ai réussi à créer une méthode pour qu’elle aille affronter ce dieu. Elle a donc fini par aller dans une dimension majoritairement inconnue de l’homme et obéissant à des lois différentes de celles que nous connaissons. Je l’ai aidée autant que j’ai pu, mais c’était loin d’être facile. Au final, elle a tué un dieu. C’est probablement la première grimpeuse à réussir une telle chose. Même pour un Hérétique comme moi, qui est lié aux dieux, c’est impossible. Je ne sais même pas comment elle a fait, même maintenant. Cependant, ce dieu de la corruption s’est transformé en mourant. Je ne connais pas toutes les lois inhérentes à la dimension des dieux, mais grâce à cet assassinat, j’en connais une de plus.

Quand un dieu meurt, il doit être aussitôt remplacé par un autre. Seulement, dans ce tourbillon, la chose la plus proche à pouvoir remplir ce rôle, c’était Angela. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour la ramener avant que ça n’arrive, mais face à l’inconnu, je n’ai pas réussi à la ramener à temps et elle a pris sa place. D’un dieu de la corruption, ce monde est passé à Angela, la tueuse de corruption. Le monde était sauvé et moi… je cherchais par tous les moyens possibles à la ramener dans notre réalité. Je suis encore en train de chercher, mais ça l’énerve que ça prenne autant de temps, du coup elle supporte assez mal ma présence.

Le problème, c’est qu’Angela n’est pas une déesse. Elle n’est pas liée au monde immatériel de la même façon que les autres dieux, et donc, toutes les règles que je connais sur eux ne fonctionnent pas sur elle. C’est sans doute lié au statut de grimpeur, mais elle n’est pas non plus liée au dix-huitième monde, un peu comme les dieux du pied de la tour, d’une certaine façon. Ce qui veut dire qu’elle peut se déplacer à sa guise tant qu’elle ne change pas de plan d’existence et qu’elle reste liée au concept de corruption. En m’utilisant comme médium, j’ai réussi à la faire revenir au pied de la tour, mais les choses se sont compliquées à partir de là.

Le panthéon du pied de la tour est très complexe et plein d’aberrations, mais Angela est unique dans son genre. Tout d’abord, elle a besoin de croyant pour exister, de la même façon que tu as besoin d’air pour respirer. Et si elle se nourrit de corruption, c’est pour rester forte. Les prêtres n’aiment pas la compétition et beaucoup d’entre eux ont très mal vu l’ascension d’un assassin au rang de dieu. Je ne te parle même pas de l’apparition du risque de meurtre des dieux qu’ils ont passé quinze ans à vénérer. Pour eux, Angela est un monstre qui doit être abattu. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire. Les dieux ne savent pas vraiment se battre au pied de la tour et ils n’ont jamais eu besoin de le faire, les histoires disant le contraire sont des mensonges.
Pour te faire une idée des dieux au pied de la tour, ils sont encore trop jeunes, ce sont des bébés avec des corps de Titans. Peut-être que dans quelques centaines d’années ce sera différent, mais malgré l’air sérieux et la maturité qu’ils sont censés avoir d’après les prêtres, ce ne sont que de gros bébés qui pleurent à la moindre occasion.

Tuer un dieu de la corruption qui a vécu des centaines de milliers d’années et qui était actif sur le plan de la réalité était mille fois plus difficile pour elle que tuer un dieu du pied de la tour.
Et puisque c’est impossible de la battre en combat dans ce plan d’existence pour eux, il suffit d’envoyer le plus de dieux possible l’affronter tout le temps.

Au début, c’était juste un défi de plus pour elle, mais au pied de la tour, le nombre de dieux ne cesse d’augmenter, et tuer un dieu prend plus de temps que d’en concevoir un nouveau. En plus de ça, en continuant à se battre et à tuer des dieux, j’avais bien peur qu’elle finisse trop liée à sa nouvelle vie pour pouvoir un jour revenir dans notre réalité.

Elle a donc décidé de se cacher plutôt que d’affronter la masse des dieux, et quel meilleur endroit que la classe des assassins. N’étant pas assassin moi-même, tu devras demander à Catherine pour avoir les détails sur cette partie.
C’est à partir de là qu’une sorte de symbiose entre Angela et les assassins est apparue et c’est aussi depuis ce moment que de “vrais assassins” sont apparus. Catherine me les envoie pour qu’ils rencontrent Angela quand c’est trop difficile pour eux d’y arriver eux-mêmes.

À partir de là, Angela et moi avons plus ou moins décidé mutuellement de moins nous voir jusqu’à ce que je trouve une solution. Vois-tu, en tant qu’Hérétique, la corruption… c’est quelque chose que je connais bien. Et en tant que “dévoreuse et tueuse de corruptions”, ma relation avec elle est devenue un peu plus complexe depuis sa transformation.

Je passe les détails, mais Angela est la première de son genre. Elle a tué un dieu pour protéger un monde qui la vénère maintenant comme une sainte encore aujourd’hui, alors qu’elle en est le seul dieu. Sa liaison avec les assassins, et avec toi maintenant, est un cadeau qu’elle te fait, même si tu ne comprends pas encore pourquoi. Ne lui manque pas de respect sans la connaître.

Pour revenir à tes yeux et à ce que tu as vu. Tes yeux peuvent maintenant voir la corruption, ce qui a de nombreux avantages. Tu es toi-même incorruptible en étant protégé par ta connexion avec Angela, ce qui rend l’influence des dieux et de certains esprits impossibles sur toi. Plus important encore, cela rend impossible d’être dominé par la tour. »


Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail, clique en dessous :

Tipeee

1 thought on “Tour des Mondes – Chapitre 188

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :