KissWood

Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 13







Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (20 €)

Guillaume V. (25 €)

Arthur L. (5 €)

_________________


Une surprise qui réduit un peu trop l’espérance de vie

« Bien, tout d’abord, peux-tu déjà me parler de la magie que tu utilises et les compétences que tu as, garçon ? Bien sûr si tu ne souhaites pas en parler, je n’insisterais pas plus. »
« Non, j’ai confiance en vous… Il y aura environ une centaine de gars qui seront au courant dans le futur de toute façon. »

Afin de pouvoir apprendre les bases de la magie, parler de sa magie et de ses compétences à Zadiris est nécessaire pour Vandalieu. En retour, il aura son aide et ses conseils basés sur ses connaissances et son expérience.
Cependant, cela implique de donner à Zadiris des informations concernant sa magie de l’élément mort. Même des aventuriers normaux et des monstres hésiteraient avant de donner des informations concernant leurs compétences. C’est parce que le faire revient à donner à quelqu’un toutes ses faiblesses.

Cependant, partager des informations avec des gens auxquels on peut faire confiance n’est pas étrange. Pour un aventurier, garder secrètes des compétences aux autres membres de son groupe gênerait le travail d’équipe. Par contre pour les monstres c’est une autre histoire.
De plus, même si c’est encore à quelques dizaines d’années dans le futur, il va y avoir une centaine de personnes en provenance d’Origin et qui se réincarneront ici et chacun d’eux sera au courant de la magie de l’élément magique mort de Vandalieu.

Même si par un quelconque miracle Rodcorte ne leur parle pas de l’élément magique mort, il y a sans doute des données laissées dans le laboratoire dans lequel il était enfermé et des objets magiques créés en utilisant son élément magique mort qui circule déjà librement sur Origin. À l’époque, ces objets n’était pas annoncé comme ayant été créé avec l’élément magique mort, mais comme des développements indépendants de l’élément magique vie, toutefois leurs vraies natures à dû être découverte depuis.

Ainsi, on peut assumer que Amemiya Hiroto et les autres ont découvert la vérité sur l’élément magique mort de Vandalieu après sa mort sur Origin. Ce serait très étrange que ce ne soit pas le cas.
C’est pourquoi Vandalieu ne voit pas de raison de garder cela secret de quelqu’un comme Zadiris à qui il peut faire confiance.

« Une centaine de personnes ? Bon, de toute façon à propos de ta magie garçon — »

Actuellement, Zadiris a l’impression que la magie de Vandalieu est une forme spéciale de l’élément magique vie. Au premier coup d’œil, quelqu’un penserait que les morts-vivants n’ont complètement aucun rapport avec l’élément magique vie, mais sur Lambda, les seuls qui peuvent contrôler des morts-vivants sont des mages de l’élément vie.
Ils versent violemment de la force vitale dans des corps, créant des créatures avec une fausse vie qui bouge artificiellement. Puisque de tels morts-vivants sont forcés dans cet état étrange, ils sont fondamentalement plus faibles que les morts-vivants qui apparaissent dans les nids du diable et les donjons.
Zadiris pensait que Vandalieu utilisé un sort spécial dépassant ses limitations donc elle se retrouva sans voix quand Vandalieu lui parla de l’élément magique mort.

« É… Élément mort ? Un nouvel… Un neuvième élément ? Une telle chose existe vraiment… Non, je suppose que c’est vrai. Tu contrôles vraiment les morts-vivants et lances des sorts dont je n’ai aucune connaissance. »

Sur Origin, l’élément mort était le huitième élément, mais comparé à Origin, l’élément temps existe sur Lambda, ce qui fait de l’élément mort le neuvième élément.

« Donc cela vous surprend au final ? »
« Bien sûr ! N’importe quel monstre qui connaît la valeur potentielle d’un nouvel élément magique serait intéressé ! »

Pour des monstres, la magie est un pouvoir leur permettant de survivre et de s’élever dans une société où le fort se tient au sommet.
Personne ne saurait comment se battre contre quelqu’un utilisant des sorts inconnus. Puisque l’élément mort est entièrement inconnu, il y a un nombre incalculable de façons de tuer un ennemi en le voyant sans qu’il ne puisse réagir.

Comme sur Origin, sur Lambda, quelqu’un ne peut pas apprendre un élément à moins de posséder de l’affinité pour lui. Cela s’applique aussi pour les monstres, donc ils n’en sont pas tous capables et il existe une superstition comme quoi les monstres ayant « mage » dans le nom de leur race peuvent voler des techniques.

« Je vois. La raison pour laquelle le mage aventurier ne pouvait pas utiliser ses sorts est à cause de la magie de l’élément mort. »

Zadiris frémit en se rappelant comment le mage avec les aventuriers qui l’ont attaquée est mort. En tant que Mage Goule elle-même, c’est facile pour elle d’imaginer l’horreur de voir disparaître sa magie à cause d’un autre mage. C’est équivalent à prendre les bras d’un épéiste et lui dire de mettre des coups de pied à un ennemi jusqu’à ce qu’il meurt.

En pensant comme ça, elle ressent un peu de sympathie pour les aventuriers, bien que ce soit un peu tard pour ça maintenant.

« Dans ce cas, puisque je n’ai d’affinité que pour les éléments magiques de lumière et de vent, je ne peux pas directement t’apprendre l’élément magique mort, mais je peux t’aider avec la magie que tu connais. La magie est ce genre d’art où je peux faire ça. »

Au départ, quelqu’un assumerait que l’élément feu et eau sont des opposées. Cependant, l’essence de l’élément feu est la chaleur, tandis que pour l’élément eau son essence est liquide et froide.
Du coup, un maître mage de l’élément feu serait capable de librement augmenter la chaleur pour brûler quelque chose ou la baisser pour le geler. Un maître de l’élément eau serait capable de manipuler de la lave comme ses propres jambes et bras puisque c’est un liquide.

Un utilisateur de l’élément terre serait capable de manipuler du mercure et de la lave, tandis qu’un utilisateur de l’élément vent serait capable d’utiliser les composants inflammables de l’air pour créer une grosse explosion.

« Les choses regardant tout cela étaient écrites dans un livre que le chef m’a montré quand j’étais encore un enfant. »

Zadiris a gagné ses connaissances des livres pris à des aventuriers. Pour les monstres, les livres ne peuvent être obtenues qu’en les volants à des humains ou d’autres monstres donc c’est difficile d’en trouver.

« En d’autres mots, ce qui est important n’est pas le nombre d’éléments pour lesquelles tu as une affinité, mais à quel point tu améliores tes compétences. Bien sûr, c’est plus pratique de pouvoir utiliser plusieurs éléments. Bien sûr, il y a des cas où des aventuriers sont suffisamment talentueux pour lancer des sorts mélangeant plusieurs éléments, mais n’ont que des connaissances superficielles des éléments et sont battus par des Mages Gobelins qui ne peuvent utiliser que l’élément feu. »
« Maintenant que vous le présentez comme ça, je commence à me sentir motivé. »

Pour Vandalieu à qui les chercheurs sur Origin ont dit « Tu dois uniquement te concentrer sur l’élément magique mort et sur ta réserve de mana. », les enseignements de Zadiris sont rafraîchissants et une source de bonheur pour lui. Il commença même à se sentir aux anges.
Enfin, il n’y a pas de différence dans son apparence extérieure qui est toujours aussi inexpressive.

« Et, ce qui est nécessaire pour être talentueux est du mana. La quantité de mana que quelqu’un possède est directement liée à la quantité de temps pendant laquelle tu es capable de lancer des sorts. Combien de mana est ce que tu as garçon ? Je vais ajuster la durée de mes leçons en me basant dessus. »
« Ah, oui, c’est dans les alentours des cent millions. »
« Je vois, cent millions… Quoi ?! »

Alors que Zadiris est une fois de plus surprise, elle a une expression faciale qui convient à sa jeune apparence que Vandalieu trouve adorable.

« U-une centaine de millions, est-ce que c’est vrai ? Je n’ai même pas dix mille, mais toi, garçon… Non, en considérant que tu utilises une magie inconnue aussi, ce n’est… Pas si surprenant, je suppose ? »

Zadiris est déroutée par le nombre inconcevable donné par le rapport de Vandalieu concernant sa réserve de mana. Normalement, quelqu’un le prendrait pour une blague venant d’un mensonge mal raconté, mais l’enfant devant elle a un pouvoir de persuasion qui l’empêche de le prendre comme ça.
Au minimum, c’est comme ça que Zadiris le ressent.

Dans tous les cas, Vandalieu n’aurait aucun bénéfice à lui mentir aussi mal. Exagéré sa réserve de mana un petit peu pour l’impressionner est une chose, mais une centaine de millions est un chiffre qui est bien au-dessus d’une exagération. Puisqu’il va avoir des leçons pour apprendre les bases de la magie, un tel mensonge serait vite exposé.

« … Bon, ce n’est pas important. Je comprendrais ta réserve de mana suffisamment vite, garçon. »

Zadiris arriva à ravaler sa surprise avec difficulté. Pendant ce temps, Vandalieu réalise que d’après sa réaction, avoir une réserve de mana d’une centaine de millions est anormal après tout. Il décida de ne plus le mentionner s’il se retrouve dans la société humaine… Enfin, ce sera exposé s’il s’enregistre dans une guilde.

« Bien, quelles compétences liées à la magie possèdes-tu ? »
« Pour commencer j’ai les compétences “Révocation du chant” et “Transmutation de Golem”, est-ce que ça compte comme compétences liées à la magie ? »
« … Garçon, à quel point comptes-tu réduire ce qui me reste à vivre ? D’ailleurs, je devrais te demander à toi de m’apprendre les bases dont j’ai besoin pour apprendre la compétence “Révocation du chant” et je n’ai jamais entendu parler de la compétence “Transmutation de Golem”. »

Vandalieu a entendu de Darcia à quel point la compétence Révocation du chant est rare, mais en voyant à quel point même Zadiris est surprise alors qu’elle a vécu pendant près de trois cents ans, il semble que ce soit plus rare qu’il ne le pense.

Néanmoins, puisque Zadiris semble avoir la compétence « Alchimie », il pensait qu’elle connaîtrait la compétence « Transmutation de Golem ». Il pensait que les Golems étaient créés en utilisant l’alchimie en se basant sur la fiction qu’il a lue sur Terre.

« Même si vous me demandez de vous apprendre les bases pour “Révocation du chant”, tout ce que vous avez à faire est d’utiliser de la magie dans une situation où on ne peut pas chanter pour lancer des sorts, vous savez ? »
« Le seul à pouvoir faire ça c’est toi, garçon, grâce à ta réserve de mana. »

Pour pouvoir lancer un sort sans chanter tout en gardant le même effet, une douzaine de fois la quantité de mana voir plus est demandé. Du coup, même des mages talentueux n’en serait capables qu’une fois par jour voir pas du tout. Vandalieu a seulement été capable de le répéter au point d’obtenir la compétence grâce à sa réserve anormale de mana.

Les seuls autres capables d’obtenir la compétence «  Révocation du chant » sont normalement des mages incroyablement talentueux qui ont maîtrisé plusieurs jobs en lien avec la magie ou des monstres légendaires.

« À ce rythme, il semble que je n’aurais pas besoin de t’apprendre les bases du tout. Je suis sûr que ta capacité avec la magie neutre et la compétence “Contrôle du mana” sont parfaites, n’est-ce pas ? »

Alors que Zadiris parle parle avec un ton indiquant qu’elle a perdu toute confidence, cette fois-ci c’est à Vandalieu d’être surpris.

« Qu’est-ce que c’est la magie sans élément ? »
« Comment est-ce que c’est possible que tu ne saches pas ce que c’est ? C’est le plus fondamental, la magie de base ! »

Zadiris est surprise une fois de plus.
Comme son nom le suggère, la magie sans élément est une magie qui utilise le mana avant qu’il ne soit transformé par un élément. Puisque aucun élément n’est utilisé, tout le monde peut se servir de cette magie tant qu’ils ont du mana, donc c’est normal pour les mages d’apprendre d’abord la magie sans élément pour apprendre les fondamentaux nécessaire pour contrôler le mana.

La magie neutre est plus faible que la magie ayant un élément et consiste uniquement en sort simple, mais puisqu’elle est plus simple, elle est aussi plus facile à apprendre et à utiliser.

« Même nous qui vivons dans un nid du diable nous le connaissons. »
« Je ne le connais pas parce je suis autodidacte. »

La plus grosse raison pour laquelle Vandalieu n’en connaît rien est parce que la magie sans élément n’existait pas sur Origin, le monde dans lequel il vivait dans sa vie précédente.

Est-ce qu’il n’existait vraiment pas, ou est-ce que les chercheurs dans le laboratoire ne lui en ont délibérément pas parlé… Les chances pour la deuxième option sont de 80 % ou 90 %, mais il n’a aucun moyen de le confirmer maintenant. Vandalieu décida qu’il demanderait à Hiroto et les autres quand ils se réincarneront ici, s’il en a l’opportunité.

Au minimum, les chercheurs n’ont jamais mentionné la magie sans élément à Vandalieu. Leurs esprits savaient probablement, mais à part répondre aux questions de Vandalieu, ils ne disaient que des inepties.
Si Vandalieu leur avait donné du mana comme il le faisait avec Darcia maintenant, alors peut-être qu’ils auraient été préservés sans que leur personnalité s’effondre, mais à ce moment-là il était incapable d’utiliser son mana librement.

Bien sûr, Darcia savait à propos de la magie neutre. Quand Vandalieu lui a demandé plus tard, elle lui annonça qu’elle avait assumé que Vandalieu était au courant et ne s’était pas occupé de lui apprendre.

[Tu étais capable de te servir de magie sans personne pour t’apprendre, Vandalieu, donc j’étais sûre que tu le savais…]

Quelque chose comme ça.

« Bien, dans ce cas nous commencerons avec la magie sans élément, j’imagine. Cela m’a pris trois ans pour obtenir la compétence ; je suis sûre que cela ne te prendra pas plus d’un an, garçon. Avec ta réserve de mana, tu n’auras aucun problème pour t’entraîner toute la journée, après tout. »

*

Vigaro, chef des Guerriers Goules, remarqua soudainement une mauvaise herbe grandissant à côté de son pied et compris que le printemps arriverait bientôt.

Pour les Goules qui n’utilisent pas un calendrier ou des techniques civilisés d’agriculture, les saisons ne sont rien d’autre que des choses qu’ils peuvent sentir autour d’eux. L’air humide ou les averses signifient que c’est la saison des pluies ; s’il fait chaud, c’est l’été ; quand il fait plus froid et qu’il y a plus de fruits disponibles que d’habitude, c’est l’automne ; quand l’air devient froid et sec, c’est l’hiver.

Pour finir, quand il refait chaud et que ces plantes dont ils ne connaissent pas le nom commencent à grandir, c’est le printemps.

« Cela fait déjà la moitié d’une année depuis son arrivée, huh. »

Si l’on considère le nombre d’années et de mois que Vigaro a vécu, la moitié d’une année n’est pas une quantité de temps signifiante. Cependant, pendant ce court laps de temps, la vie a changé dans le village dans lequel Vigaro a vécu pendant plus de cent ans.

En remerciement pour avoir pris soin de lui, Vandalieu a utilisé sa magie de l’élément mort pour préserver la nourriture des Goules. Avec un sort nommé « Préservation », de la viande fraîche que même les Goules avec leurs estomacs ne peuvent pas manger après que plusieurs jours se soient passés peut être conservée pendant plusieurs mois.

Jusqu’à présent, la seule nourriture préservée que les Goules gardent est le Gobu-gobu et de la viande séché lors des jours ensoleillés, donc c’était très pratique pour eux. Les Goules n’ont plus besoin de partir chasser tous les jours, ce qui veut dire qu’ils ont plus de temps pour s’entraîner et il y a aussi eu moins de cas de blessures.

Bon, les Goules sont une race qui sont paresseuse de nature, donc cela a poussé certains individus à se laisser aller. Ce que Zadiris garda sous contrôle, elle qui enseigne l’importance d’étudier et de placer ses efforts dans quelque chose et Vigaro en sait l’importance intuitivement.

« Et la viande qu’il prépare pour nous est incroyablement délicieuse. »

Vandalieu applique le sort de « maturation » sur la viande crue que les Goules ont mangée, juste avant de la servir. Pour produire le même effet sur Terre, quelqu’un devrait conserver la viande pendant des jours ou des semaines dans une pièce avec une température et une humidité contrôlée avec attention, mais avec ce sort, il est possible de produire une telle viande dans ce village qui n’a rien d’autre que des maisons creusées et un entrepôt.
Ce n’est rien d’autre qu’une bénédiction pour les Goules.

Peut-être que grâce à cette délicieuse viande, leurs corps sont plus sains et ils se sentent même plus forts qu’avant.
Il semble que Vandalieu a prévu de partir une fois que le printemps arriverait, mais beaucoup d’entre eux, en incluant Vigaro, veulent qu’il reste au village.

Si c’était un adulte, ils lui offriraient plusieurs femmes pour son usage personnel, mais une telle offre serait plutôt difficile à faire à un enfant de moins de deux ans.
Cependant, il semble que les leçons sur ses compétences avec Zadiris pourraient prendre plus de temps, donc il pourrait rester jusqu’à l’été.
Vandalieu est quelqu’un de bien, donc Vigaro veut que ses études se passent bien, mais en même temps, il souhaite qu’il reste le plus longtemps possible. Quel étrange mélange de sentiments.

Pendant que Vigaro s’occupe de gérer ses émotions difficiles, ses apprentis sont en train de chasser un ennemi puissant.

« WOOOOOOOOOHHHHH ! »
« GAAAAH ! »
« Tuer ceux avec les arcs — non, celui qui a un sceptre en premier ! »

Les apprentis de Vigaro et leurs proies sont engagés dans un combat de groupe.
Pourtant leurs proies ne sont pas des aventuriers. Vigaro et ses guerriers attaquent des aventuriers moins souvent que ce qu’imagine Vandalieu et les aventuriers ne viennent pas si souvent dans le nid du diable dans un premier temps.

Quand le chef actuel Zadiris était plus jeune, il y a eu un accident pendant lequel deux tiers de la population du village a été chassés par un groupe d’aventuriers, donc ne pas attaquer des aventuriers à moins que cela ne soit nécessaire est une loi dans le village. Si des aventuriers sont découverts, les Goules se cachent et attendent qu’ils soient passés et ne se battent avec les aventuriers que s’ils les attaquent.

Les Goules connaissent le goût délicieux de la chair des aventuriers et à quel point leur équipement est précieux, mais ils savent bien à quel point les aventuriers peuvent être terrifiant.
Mais personne ne sait comment les aventuriers sont traités par les autres villages de Goules.

Bien que Vigaro et les autres ne soient pas au courant de cela, la raison pour laquelle les aventuriers viennent moins souvent dans ce nid du diable est à cause de sa location.

La taille de ce nid du diable et les monstres qui y apparaissent sont parfaits pour que des aventuriers de classe D ou C s’y aventurent. Cependant, la ville humaine la plus proche est à trois jours de voyage.
Plus près il y a un autre nid du diable similaire à seulement quelques heures de la plus proche ville humaine qui a même plusieurs donjons.
Du coup, c’est naturel pour les aventuriers de se concentrer sur ce nid du diable qui est plus près de la ville puisqu’il a même des donjons. Bien sûr, laisser le nid du diable isolé et laisser les monstres se multiplier et finir par en sortir serait un gros problème, mais la guilde des aventuriers a décidé que le risque que cela arrive était minime.

La raison derrière cela est que le nid du diable où Vigaro et les autres Goules vivent a beaucoup de monstres demi-humains. Il est rempli de village de Gobelins, de Kobold, d’Orc ainsi que de Goule et ils se battent souvent entre eux, donc même si les aventuriers ne viennent pas réduire la population de monstre, les monstres se régulent tout seuls.

C’est pour cela que les humains ont décidé que ce n’était pas nécessaire de faire toute cette route pour venir à ce nid du diable. C’est un problème de le laisser complètement seul, donc la guilde des aventuriers crée régulièrement des missions de surveillance de cette zone. Donc les seuls aventuriers venant ici sont ceux qui acceptent ses missions en pensant qu’ils peuvent faire des profits en venant ici puisqu’il n’y a pas de compétition — comme les aventuriers qui ont attaqué Zadiris.

Pour ses raisons, le village de Goule se bat moins d’une fois par an contre les aventuriers. Si quelqu’un se demande ce qu’affrontent les apprentis de Vigaro, la réponse serait des Kobolds.

« WOOOHHHH ! »
« GRRR ! »

Les Kobolds sont comme des chiens se tenant sur deux pattes et un petit peu plus petits que des humains. Ils sont à peu près aussi forts que des humains, ou peut-être un peu plus faibles que des humains. Cependant, ils sont agiles, plus intelligents que des Gobelins et adeptes des batailles en groupe.

Ils sont de rang 2 en moyenne et les rangs supérieurs ont un titre de race comme Chef Kobold, Kobold Geronimo, Mage Kobold et Roi Kobold.
Les apprentis sont en train d’affronter trente Kobolds normaux armés de dagues et d’arcs, 4 Chefs Kobold de rang 3 qui sont un peu plus larges et armés d’épées et de lances, ainsi que d’un Mage Kobold de rang 4 tenant un sceptre.

13 des apprentis de Vigaro ainsi que trois animaux et un oiseau s’opposent aux Kobolds. Ils ont un énorme désavantage en termes de nombre, mais les Goules sont des monstres de rang 3. Ils gagnent la bataille grâce à la qualité par rapport à la quantité.

Malgré cela, c’était une bataille serrée — ne sont-ils pas en train de bien s’en sortir ?
Puisque les Goules ont un faible taux de natalité, ils ne peuvent pas se permettre de perdre bêtement des membres et diminuer leur nombre. Vigaro était préparé à s’en mêler lui-même, mais il croit qu’ils peuvent gagner au final.

Ses apprentis ont beaucoup d’atouts à jouer.

« Technique de Hallebarde, Dégainement unique ! »

La lame de la hallebarde est lancée avec une force incroyable et décapite nettement un Kobold sur le front ainsi que celui à côté de lui.

« Ils sont nombreux et rapides. Tout le monde continuez d’attaquer et rester calme ! »
« Laissez-nous la ligne de front et faites attention à ne pas vous faire encercler ! »

C’est le travail de l’armure Justaucorps vivante Saria et du l’armure Bikini vivante Rita. Elles ont passé la moitié de l’année à apprendre de Vigaro et des autres à se battre. Comme résultat, elles ont gagné des compétences de combat, même si les compétences ne sont que de niveau 1 elles sont capables de se servir de leurs armes.

Elles ont appris à couvrir leurs armes de mana et elles le relâchent en attaquant, rendant leurs attaques plus puissantes.
Un maître pourrait utiliser des techniques pour faire des douzaines d’attaques en un instant et coupées des pièces de métal en morceau en n’utilisant qu’une épée en fer, mais pour des débutants avec des compétences de niveau 1, le « Dégainement unique » qui est plus puissant qu’une simple attaque balayante et la « Double perforation » qui permet de faire deux attaques transpercentes est la limite.

Cependant, il est clair d’après les résultats que même des techniques de débutants sont suffisantes pour se battre.
Elles sont aussi capables de parler grâce à l’augmentation de niveau. C’était une grande cause de bonheur pour Sam, mais aussi pour Vandalieu, Vigaro et les autres Goules aussi. Ils ont tous été déroutés par la manière dont ils devaient communiquer avec ces étranges armures sans visage.

« GOAAAH ! »
« UOOON ! »

Et Singe d’Os, Loup d’Os et Ours d’Os ont avancé pour passer de rang 3 Bêtes d’Os à rang 4 Bête Pourri.
Les trois sont maintenant tellement fort que des Kobolds ordinaires ne peuvent pas être considérés comme de dignes ennemis, mais ils servent d’arrière-garde pour les apprentis qui s’entraînent.
De temps en temps, ils relâchent un souffle empoisonné pour garder les Kobolds sous contrôle et hurlent pour les intimider.

« Gueeeh. »
« Et dire que je peux voir mes enfants grandir même après leur mort. Je suis vraiment chanceux. »

Oiseau d’Os et Sam sont avec Vigaro et regarde la bataille. Oiseau d’Os sert d’éclaireur tandis que Sam sera utile après la bataille.

« WOOOHHN ! »

En réalisant que ses alliées sont dans une situation désavantageuse, le Mage Kobold comme à réciter un chant dans sa propre langue. Une lance de feu apparaît devant lui. En tant que Mage, il est suffisamment intelligent pour comprendre qu’une attaque de zone toucherait aussi ses propres alliées, donc il a choisi un sort qui est puissant, même s’il ne touchera qu’une seule cible.

En brûlant l’air autour, la lance de feu est relâchée. Sa cible est une des étranges Armures Vivantes qui tient une arme longue.
La lance de feu travers les airs en passant entre les Kobolds et s’approchant de l’Armure Vivante.
Rita frappe les airs de haut en bas avec son glaive sur la lance de feu.

« Torse ! »

(note : le traducteur ne sait pas non plus ce que « Torse » vient faire ici, mais je le garde comme ça)

La lance de feu se désintègre et les flammes s’éparpillent dans les airs en fragment brisé.

Normalement, une arme en fer ne peut pas détruire un sort, peu importe le poids de l’arme. Cependant, le glaive que tient Rita est un objet magique obtenu dans la salle de trésor d’un Donjon inexploré. Il a la capacité de coupé à travers un sort du niveau de la lance de feu.
Bien sûr, c’est mieux que de prendre un coup direct, mais Rita ne peut pas éviter les flammes qui se répandent dans les alentours. Cependant, l’armure complète que Rita possède est résistante aux flammes. Et puisque l’armure complète est son corps, elle ne souffre pas de brûlure puisque l’armure est résistante au feu.

« Gyaugh ! »
« Gyain ! »

Le résultat final est à l’exact opposé de ce que le Mage Kobold voulait — les seuls pris das les flammes qui se répandent sont Rita et plusieurs Kobolds avec lesquelles elle se battait.

« YAAAAH ! »

Puis Rita donna un coup latéral avec son glaive, éparpillant les Kobolds qui se sont stoppés à cause des brûlures qu’ils ont reçues et mettant un pied dans les lignes ennemies.

« GRRRR ! »

Comme pour l’empêcher de faire comme elle le souhaite, deux des Chefs Kobolds se placent devant elle. Ils sont équipés avec des armures et des boucliers faits de carapace de monstre de type insecte.
Rita frappa de son glaive en direction de l’un d’eux.
Le Chef Kobold lève son bouclier immédiatement, stoppant le glaive avec un bruit retentissant. Puis son visage de chien se déforma en un sourire. Il a réussi à arrêter son attaque et l’autre Chef Kobold utilisera cette opportunité pour attaquer Rita.

« Dégainement Unique ! »

Cependant Saria qui se tenait derrière Rita, sépara la partie supérieur de la partie inférieure du corps de Chef Kobold avec une attaque de côté de sa hallebarde à travers Rita.
Si Rita était normale et vivante, dans ce cas elle serait clairement blessée. Cependant, c’est une Armure Vivante. À la place de l’endroit qui contient normalement les organes internes, il n’y a que de l’air.
En voyant son compagnon tomber avec son sang et ses organes se répandant sur le sol, l’autre Chef Kobold se figea.

« Prête ! »
« YAAAH ! »

Et ensuite, Rita et Saria attaquent avec leur glaive et leur hallebarde. Comme pour prouver qu’il mérite le titre de Chef Kobold, leur adversaire bloque le glaive avec son bouclier et esquive le coup de hallebarde.

« GAAH ! »

Cependant, il n’a aucun moyen de tenir le coup contre les attaques successives des griffes des Goules et il finit par rejoindre ses compagnons dans la mort.

« GYAAUUUN ! »

Il y avait à l’origine quatre Chefs Kobold ; maintenant, leur nombre est réduit de moitié et leur première ligne s’est effondrée. En sachant que la défaite est inévitable, le Mage Kobold donna l’ordre de se replier, mais il était déjà trop tard.

« La viande s’enfuit ! »

Décidant que les apprentis ont eu suffisamment d’entraînement, Vigaro s’en mêla. Avec ce signal, Oiseau d’Os qui était en train de regarder la bataille jusqu’à présent attaqua à présent le Mage Kobold depuis le ciel et avec les trois Bêtes pourries se lançant aussi dans le combat, cela ne prit pas longtemps pour que tous les Kobolds soient battus.

Ensuite, certaines Goules se mirent à surveiller les alentours pendant que les autres s’occupent des Kobolds. La première chose qu’ils firent fut de les débarrasser de leurs armes et armures. Les Kobolds utilisent principalement des dagues comme arme qui ne sont pas faite pour le physique imposant des Goules, mais c’est possible de les attacher au bout de bâton pour en faire des lances. C’est aussi possible de démanteler les armures et les refaçonner pour que les Goules puissent s’en servir.

Les Chefs Kobold ont des épées et haches standard et leurs armures consistent juste en un peu plus que des vêtements de fourrure ; elles sont faites d’une carapace légère qui la rend très utile. Le sceptre qu’utilisé le Mage Kobold est aussi a considéré comme un trésor pour les Goules capables d’utiliser la magie.

Bien que la fourrure de Kobold ne puisse pas être utilisée pour faire des échanges comme dans la société humaine, elles font de bons tapis dans les nids du diable où les commodités sont limitées et elles peuvent aussi être utilisées pour faire des vêtements hivernaux. Les crocs des Chefs Kobolds peuvent être utilisés pour faire des lames de couteaux et des pointes de lances et les yeux du Mage Kobold ainsi que ses organes internes qui sont infusés de mana peuvent être utilisés pour faire des remèdes.
Et bien sûr, on peut récupérer la viande.

D’ailleurs, l’oreille droite qui est utilisée par les aventuriers comme preuve de l’extermination est complètement ignorée, mais il fallait s’y attendre.

« Nous prendrons aussi les fruits de Kobol ainsi que les feuilles avant de partir. »

Les Kobols sont des fruits spéciaux venant des arbres à Kobol qui ne grandisse que dans les parties de nid du diable où les Kobolds vivent.
Ils ont l’apparence extérieure d’un fruit rond et bleu ainsi que la taille d’un bébé. Ils ont beaucoup de valeur chez les humains à cause de leur plaisante et croquante texture ainsi que leur goût sucré et acide.

Les Goules les mangent comme ça où les pressent pour en extraire le jus, mais comme ils ont aussi d’autres importantes utilités, ils s’assurent d’en cueillir dès qu’ils chassent des Kobolds.
Bien sûr, transporter 35 Kobolds ainsi que des Kobols est une tâche immense, mais c’est là que Sam fournit ses services.

« Nous comptons sur toi, Père. »
« Oui, laisse-moi faire. Mais est-ce que vous avez bien retiré tout le sang correctement ? »
« Bien sûr. Et Onee-chan et moi te laverons correctement après, donc tu n’as pas à t’en faire. »

Grâce à Sam, le Carrosse Fantôme, la capacité de transport des Goules a fortement augmenté. Contrairement à des chariots où des attelages normaux, Sam peut se servir de route difficile et bouger par lui-même sans aide extérieure, donc il est parfait pour transporté des biens à travers le nid du diable.

Il a même contribué à la bataille en étant capable de facilement écraser et tuer un ou deux Kobolds normaux. Les aventuriers qui conduisent des chasses très importantes dans les nids du diable seraient sûrement envieux des capacités de Sam.
Mais les aventuriers de l’empire Amid l’éviteraient puisqu’il est un mort-vivant.

« Aujourd’hui, ce sera du Kobold rôti. C’est délicieux, vous savez. J’espère que votre maître aimera aussi. »

Vigaro espère que Vandalieu aimera suffisamment la viande pour rester dans le village. Les sentiments de Vigaro sont très clairs et Saria ainsi que Rita pense la même chose.

« L’entraînement de Bocchan n’est pas encore terminé, donc nous prévoyons de rester un peu plus longtemps. Nous serons sous votre hospitalité pendant encore quelque temps. »
« Apprendre la magie est apparemment difficile, huh. »
« Cela ne fait même pas un an depuis qu’il a commencé, n’est-ce pas ? C’est plutôt normal. »

Vigaro lui-même ne possède pas les qualités nécessaires pour être Mage — strictement parlant c’est le cas ; il est l’individu qui deviendrait le prochain chef du village après tout. Cependant, il aurait besoin chaque jour pendant dix ans de suivre un entraînement intense pour être capable d’utiliser de la magie. Il est au courant des problèmes qu’on les femmes du village afin d’apprendre la magie. S’il se rappelle bien il n’y a aucune femme Goule qui soit devenue une Mage qualifié en moins de cinq ans d’entraînements.
En gardant ça à l’esprit, Vandalieu resterait sûrement plus longtemps au village. En se sentant plus heureux de l’avoir réalisé que par la récolte d’aujourd’hui, Vigaro conduit Sam et les autres au village.

*

La viande de Kobold a un mauvais goût.
Ce n’est pas aussi mauvais que la viande de Gobelin, mais elle possède une odeur pire que celle de la viande des animaux domestiques qui ne peut pas disparaître en utilisant des herbes et des épices. Même sans l’odeur, la viande est coriace et tendineuse ; difficile d’appeler ça comestible.
Du coup, personne dans le monde des hommes ne pense à manger de la viande de Kobold à moins de mourir de faim. Cependant, pour les Goules qui vivent dans les villages à l’intérieur des nids du diable et qui récoltent de la nourriture en chassant, c’est différent. Ils ont découvert un moyen de rendre comestible la viande de Gobelin et de la même façon, ils ont un moyen de cuisiner la viande de Kobold.

Ils coupent la viande de Kobold en morceaux de taille appropriée et place de fine tranche du Fruit Kobol dessus. Ensuite, ils attachent le tout dans des feuilles de Kobol avant de le faire cuire.

Cela permet de rendre la viande de Kobold étonnement tendre, retire l’odeur correctement et bien que le goût final soit un peu étrange, certains individus l’apprécient.

Ce n’est pas incroyablement délicieux, mais c’est suffisamment plaisant pour que même des humains puissent en manger normalement. Si un chef professionnel prépare ce plat, ce serait sûrement encore meilleur.
Si la recette était découverte par la société humaine, cela pourrait faire sensation — ou peut-être pas. Les fruits de Kobol se vendent pour 10 Amid chacun, ou si l’on converti, environ mille yens.
(note : 1 000 yens = 9,11 dollars = 8,11 euros)

Si l’on considère que les feuilles de Kobol n’ont même pas de prix sur le marché et qu’elles retirent l’odeur ainsi que la texture coriace de la viande considérablement, les gens pauvres qui trouvent difficile de se payer de la nourriture chaque jour seraient peut-être heureux de manger cela.
« Bon, cela ne ferait pas un bon business, mais une bonne aide sociale. »
Vandalieu ne sait même pas si des personnes aussi pauvres existent sur Lambda, mais cette pensée le traverse alors qu’il mange la viande de Kobold.

En ajoutant de la sauce de noix au résultat final rend le goût encore meilleur et quand il a recommandé la sauce à Zadiris et Vigaro, ils étaient ravis. Étonnement, malgré le désir des Goules de faire avancer la cuisine, il semble qu’ils n’aient pas réussi à inventer de sauce. C’est peut-être à cause de la différence des cultures culinaires avec les humains.

Du coup, la tâche principale de Vandalieu dans le village fut de faire plus de sauce aux noix. Fort heureusement, les noix sont récoltables toute l’année dans les nids du diable, donc les ingrédients pour faire la sauce sont disponibles à toutes les périodes. Plusieurs femmes Goules l’aidèrent dans la fabrication, donc il n’y a pas beaucoup de travail. Il trouva cela agréable en réalité.

Le problème est que sa réserve de sel est très basse. Vandalieu décida qu’il devrait trouver des bandits à attaquer à nouveau. Il pourrait même faire du miso de noix tant qu’il a du sel.

Vandalieu pensa qu’il devrait essayer de faire des cookies de gland qui tombe toute l’année comme les noix. Il y a une petite rivière à proximité du village, donc il pourrait s’en servir pour retirer le goût prononcé des glands. Il commence aussi à vouloir des glucides au lieu de son régime de protéine, donc il pense qu’il devrait faire une tentative.

« Je me demande si je peux considérer ça comme contribuer à la société, ou devenir membre de la société. J’ai la sensation que chaque jour est tellement gratifiant. »
« Tu prononces encore des mots qui me font oublier que tu n’as même pas deux ans. Mais tu nous es d’une grande aide. »

Zadiris m’offre un sourire amer, mais elle ne peut pas renier la taille de la contribution de Vandalieu au village de Goule. Sans parler de la sauce aux noix, l’assistance durant les batailles offertes par Saria, Rita et Sam à Vigaro et aux autres guerriers est importante, même en prenant en compte qu’ils reçoivent de l’entraînement en retour.
Saria et Rita ne sont que des esprits de bonne, mais depuis qu’elles vivent dans ses armures vivantes qui sont des objets magiques, leur force en combat est déjà plus grande que celle des Goules qui sont faites de chair et de sang.

De plus, puisqu’elles sont à l’origine humaine, elles sont plus assidues que les Goules donc elles ont une influence positive sur les jeunes Goules masculines.
Zadiris et les autres Goules sont au courant que puisqu’elles sont sous le contrôle de Vandalieu, leurs contributions sont celles de Vandalieu.
Zadiris apprécie Vandalieu, ce qui est une des raisons personnelles qu’elle a pour qu’il reste au village et même s’il ne peut pas rester à jamais, elle veuille qu’il reste aussi longtemps que possible. Ce qui ne veut pas dire qu’elle fait traîner l’entraînement.

« Mais ton entraînement avec la magie neutre a encore besoin d’entraînements. Bon, tes progrès ne sont pas particulièrement lents non plus. »
« Matérialiser et utiliser du mana avant qu’il ne soit affecté par un élément est plus dur que je ne l’aurais imaginé. »

Puisque Vandalieu était déjà capable d’utiliser la magie de l’élément Mort, il devrait apprendre la magie neutre qui est plus basique beaucoup plus facilement. Ce serait un mensonge de dire que Vandalieu ne l’avait pas supposé, mais cette supposition était vraiment très inexacte.

La tâche de maintenir le mana dans sa forme originelle, lui donner une forme et ensuite lancer un sort est bien plus difficile que ne le pensait Vandalieu. Quand il utilise la magie de l’élément mort, il applique l’élément à son mana inconsciemment, donc c’est difficile de ne pas le faire automatiquement.

Dans un premier temps, la seule chose que Vandalieu a pour lui est sa grande réserve de mana ainsi que son imagination et une façon de penser qui existent en lisant de nombreuses œuvres de fiction sur Terre. Son talent pour la magie en lui-même est médiocre.
Il s’est entraîné avec son élément magique Mort pendant sa courte existence sur Origin, mais c’était dans des conditions de vie ou de mort qui étaient suffisantes pour déformer sa personnalité, sans parler de la contrainte des chercheurs qui a atteint les limites de l’inhumanité. Sans cela, Vandalieu n’est qu’une personne ordinaire.

Mais il a l’avantage de pouvoir pratiquer la magie plus longtemps qu’une personne normale grâce à sa large réserve de mana.

« Bon, cela m’a pris trois ans pour obtenir la compétence “Magie neutre” par moi-même. Tu n’as pas besoin de te presser. Tiens tu peux avoir ma portion de viande. »

Zadiris sourit alors qu’elle offre à Vandalieu le reste de viande sur les feuilles. Elle pense probablement à sa relation comme celle entre une grand-mère et son petit fils, mais en réalité ils ont simplement l’air d’être frère et sœur née avec plusieurs années d’écart.

« Est-ce que cela ne te dérange pas ? »

Vandalieu regarde du coin de l’œil la viande que Zadiris lui offre. Elle semble avoir à peine touché sa viande.

« Oui. Je n’ai plus beaucoup d’appétit. Les anciens n’ont pas beaucoup à faire, donc nous n’avons pas besoin de manger beaucoup. »

Bien que Zadiris n’est pas une seule ride sur le visage, quand elle n’est pas en train d’entraîner Vandalieu ou les jeunes filles du village, c’est normal pour elle de dire, « Je suis fatigué » et d’aller se reposer.
Elle a l’air d’une fille âgée de 13 ou 14 ans, mais Zadiris a plus de 290 ans. C’est compréhensible pour elle de se comporter comme cela à son âge, mais…

« Je peux voir l’ombre de la mort. »

Vandalieu peut voir l’ombre de la mort sur le visage de Zadiris au côté de son sourire bienveillant.
Ce n’est pas suffisant au point de dire qu’elle puisse mourir à n’importe quel moment, mais elle pourrait ne pas tenir plus de quelques jours. L’ombre de la mort est suffisamment épaisse pour que même si les choses progressent lentement, Vandalieu sache qu’elle ne vivrait pas suffisamment longtemps pour voir son deuxième anniversaire.

Bien que les Goules aient une espérance de vie de trois cents ans, ce n’est pas étrange de penser que la vie d’un individu puisse être un peu plus courte que cela. En fait, c’est impressionnant qu’elle ait survécu aussi longtemps dans le nid du diable, où n’importe quelle créature doit se battre pour sa survie. Ce serait une mort calme pour cet individu qui n’a pas de petit enfant à elle.
Prétendre que tout va bien et la laisser partir comme ça serait probablement une façon correcte et naturelle de faire.

« Zadiris-san, pouvons-nous être seuls un moment ? »

Cependant, ce n’est peut-être la chose naturelle à faire. Défier les lois de la vie et de la mort est quelque chose que Vandalieu aurait préféré essayé après avoir augmenter le niveau de ses compétences un peu plus, mais il décida d’essayer.

Même si c’est pour prendre sa responsabilité en réduisant son espérance de vie en la surprenant il n’y a pas si longtemps.

*

Noms : Singe d’Os, Loup d’Os, Ours d’Os et Oiseau d’Os
Rang : 4
Race : Bête Pourri
Niveau : 7-10
Compétences passives :
Force surhumaine : Niveau 2
Vision dans le noir
Forme spirituelle : Niveau 2
Compétences actives :
Foulée Silencieuse  : Niveau 2
Souffle [Poison] : Niveau 1

*

Explication du Monstre :

Bête Pourrie

Ce sont des monstres de rang 4. Ils contiennent des miasmes dans leurs os à cause de la malveillance des esprits qui habite les os des Bêtes d’Os, ainsi que la malveillance des créatures qu’ils ont tuée. Certains des os qui font partie de leur corps sont noirs et sont aussi forts que de l’acier. Indépendamment des animaux propriétaire des os qui les constituent, ils sont capables de relâcher un souffle empoisonné.
Pour des aventuriers de classe D, ils ont peu à craindre d’un combat contre une seule Bête Pourrie tant qu’ils ont un moyen de s’occuper du souffle empoisonné, mais selon l’animal original dont la Bête Pourrie est faite, ils peuvent retenir leurs instincts est bougé en groupe. Du coup, la guilde des aventuriers recommande aux aventuriers de former des groupes pour les exterminer.

*

Explication de compétence :

Coordination

Quand les propriétaires de cette compétence coopère, leur efficacité et efficience grandie. En entreprenant quelque chose, ils font moins d’erreurs et leur rythme de travail est plus grand. Au combat, leurs capacités offensives et défensives ont augmenté.

L’efficacité de la compétence dépend du niveau de la compétence et du nombre d’individus qui possède cette compétence.
C’est peu commun pour des aventuriers qui opère en petit groupe d’obtenir cette compétence et plus commun pour des soldats et des ouvriers du bâtiment de travailler ensemble en large groupe.

Dans le cas de monstres, ils ne peuvent gagner cette compétence même s’ils travaillent en large groupe à moins de posséder un sens de la camaraderie et d’unité entre eux, donc les Gobelins et les Orcs ne peuvent pas obtenir cette compétence. Des monstres comme des Kobolds, Goules ou des monstres de type loup possèdent souvent cette compétence.


Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant

Pour soutenir mon travail, clic en dessous :

Tipeee







6 thoughts on “Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 13

  1. Super un long chapitre, mais ont se perd dans les explications sur la magie dommage

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :