KissWood

Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 59

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Martin M.

Lordjarlax

Paul G.

_________________

 


Chapitre 59 : Le Roi Éclipse est maudit par le Marshall

Le total des forces de Talosheim est bien différent maintenant du temps où Vandalieu approchait de son troisième anniversaire.

Vandalieu lui-même est devenu plus fort, mais les personnes autour de lui aussi.

Les seules Goules qui sont encore de rang 3 sont celles qui travaillent pour Tarea ou qui viennent juste de naître. La plupart des autres, en incluant Bilde et Kachia, sont de rang 4 avec des noms de classe allant de Guerrier, Combattant, Archer ou encore Mage.

Beaucoup ont atteint le rang 5 et sont devenus des Goules Barbares, des Goules Guerrières lourdes ou des Goules Pugiliste.

Elles se développent incroyablement vite comparées aux Goules habituelles.

Bien que les Titans Morts-Vivants ne se sont pas beaucoup développés au cours des deux cents dernières années, ils font maintenant des voyages jour et nuit entre Talosheim et les donjons et la plupart ont au moins gagné un rang. Braga et les autres se développent aussi très rapidement.

En plus d’eux, le troisième mur de la ville est un Golem de Pierre et les Abeilles Cimetières ont doublé leur effectif. En plus d’eux, bien qu’ils ne soient utilisables que dans une bataille défensive à cause de leur manque de mobilité, il y a environ une centaine d’Ents Immortels.

Ne parlons pas de ceux qui font partie de la garde personnelle de Vandalieu.

Il y a même une fille qui soulève sa masse en refusant d’être dans l’ombre des autres.

« Tu ne peux pas faire ça. »
« Eh… ?! »
« Même si tu as l’air surprise, tu ne peux pas », dit Vandalieu à Pauvina qui tient la masse de pierre qu’il a fabriquée pour elle après qu’elle l’ait forcé.
« J-je ne suis plus une enfant ! »
« Tu as seulement deux ans. »
« Toi tu as cinq ans, Van, et tu es plus petit que moi ! »
« … L’âge et la taille ne sont pas le problème. »

Pauvina, qui a maintenant deux ans, est bien plus impressionnante que Vandalieu. Surtout en taille.

Bien qu’elle soit très impressionnante, elle a aussi de grands attributs numériques. Sa force anormale en particulier n’est pas quelque chose avec laquelle une personne normale peut rivaliser. Si quelqu’un devait réellement faire un bras de fer avec elle, il est très probable que leurs os se brisent sans difficulté.

« Alors pourquoi je ne peux pas ?!! », lui demande Pauvina.
« Tes compétences », lui répond Vandalieu. « Tu n’en as aucune, pas vrai Pauvina ? »

Les compétences sont plus importantes que les valeurs numériques dans un combat, contrairement à un combat de bras de fer. La présence ou l’absence de compétences a une grande influence sur les capacités de combat d’une personne.

« J’ai appris Technique à la masse ! »
« C’est encore une compétence de niveau 1, donc tu ne peux pas. »
« Rapiéçage n’est que niveau 1 ! »

Rapiéçage grogne et roule ses yeux pour regarder Pauvina. Très récemment, Rapiéçage a finalement réussi à obtenir la compétence de niveau 1 Technique de combat à main nue.

Vandalieu a utilisé des esprits humains pour la créer et a même ajouté de la masse spirituelle de l’environnement pour la lui ajouter. Cependant, bien qu’elle puisse facilement gagner des niveaux dans les compétences Résistance Physique et Force Surhumaine, il semble que ce soit difficile pour elle d’obtenir des compétences martiales.

Mais à mesure que ses compétences gagneront des niveaux, sa force de combat augmentera aussi. Elle est encore de rang 4 cependant. De plus –

« Si Rapiéçage est blessée, je peux juste remplacer les morceaux, mais je ne peux pas te remplacer, n’est-ce pas, Pauvina ? »

En effet, Rapiéçage est un zombie patchwork que Vandalieu a créé en cousant plusieurs corps. Même si des membres sont cassés ou que sa tête finit par être coupée, il suffira de prendre d’autres morceaux, de coudre tout ça sur elle et ensuite elle reviendra à la normale.

Étrangement, Pauvina, mais aussi Rapiéçage semblent déprimées par les paroles de Vandalieu. Peut-être que Rapiéçage est triste d’entendre dire que ce n’est pas grave si elle est blessée.

Vandalieu se rend alors compte qu’il peut blesser les autres sans s’en rendre compte.
Il réfléchit à ses actions et ses mots et décide qu’il se fera pardonner auprès de Rapiéçage avec de la mayonnaise plus tard. Cependant, pour l’instant, Pauvina est le sujet principal.

Pauvina est sa… ce n’est pas clair s’il doit l’appeler sa fille, mais au minimum elle est une sorte de petite sœur. Il est hésitant à l’idée de l’amener sur un champ de bataille où elle risquera sa vie. Elle n’a que deux ans après tout.

« Pauvina, tu iras à la guerre et dans les donjons avec moi quand tes compétences seront de niveau 5 ou quand tu seras une adulte. Donc, fais en sorte de bien t’entraîner ou sois patiente », alors que Vandalieu lui dit cela, il lui donne un cadeau d’anniversaire avec un peu de retard.

C’est une masse en fer pour remplacer celle en pierre qu’elle utilisait jusqu’à présent.

« Uwah ! Je peux vraiment m’en servir ?! » dit Pauvina dont le visage brille d’excitation dès qu’elle l’a vue… et pour une raison inconnue, Rapiéçage semble heureuse aussi.
« Oui, tu peux », dit Vandalieu. « C’est un cadeau après tout. »
« Merci ! Ma masse en pierre était difficile à utiliser puisqu’elle est trop légère ! », lui explique Pauvina qui commence à faire quelques mouvements avec la masse en fer.

Vandalieu acquiesce en l’observant, satisfait.

Il considère Pauvina comme sa petite sœur, mais c’est exactement pour cela que c’est son rôle de l’élever pour qu’elle soit capable de battre dix ou vingt soldats ordinaires jusqu’à la mort.

Ce monde est sans pitié pour ceux appartenant aux races de Vida comme Vandalieu, et il y a de fortes chances que ceux qui croient en Alda vont considérer Pauvina comme étant du côté de Vida s’ils apprennent l’origine de sa naissance. C’est pour cela que Pauvina doit devenir forte.

Pauvina grogne alors qu’elle agite sa masse. Mais pourquoi Rapiéçage se met aussi à frapper dans le vide ? Alors que cette question laisse perplexe Vandalieu, il réalise soudainement quelque chose.

Rapiéçage est en train d’imiter Pauvina pour apprendre d’elle.

« Maintenant que j’y pense, les enfants aiment imiter leurs frères et sœurs, pas vrai ? »

Il semble qu’il n’y a pas besoin de faire plus de mayonnaise pour le moment.

*

« Comment prier à la déesse ? Que dis-tu enfant saint ? N’es-tu pas déjà suffisamment en train d’adhérer aux enseignements de Vida ? »

C’est la réponse de Nuaza quand Vandalieu a parlé de ses préoccupations.

Vandalieu s’attendait à ce qu’être baptisé, ou en utilisant une certaine méthode pour prier, permettra à Vida de lui envoyer un message divin, donc cette réponse le surprend.

En toute franchise, Vandalieu n’a aucun souvenir d’avoir prié correctement la déesse. Bien qu’il ait reconstruit l’église de Vida, il n’y est jamais allé en dehors de courtes visites avec les autres avant d’aller dans un donjon.

« Umm, donne-moi une explication plus détaillée », lui demande Vandalieu. « Sur les règles de Vida, sa doctrine, ou quoi que ce soit d’utile. »
« La doctrine de Vida, la déesse de la vie et de l’amour, est simple », dit Nuaza. « Célèbre la vie et aime les autres. Il y a différents détails anodins, mais ce ne sont pas vraiment des règles. »

Des enseignements simples comme « Ne gâche pas ta vie » et « traite ta famille, tes amis et ceux que tu aimes avec attention » sont apparemment la fondation de la doctrine de Vida.

Il y a beaucoup de dérives de ses principes fondamentaux pour la partie « vie ». Par exemple, « ne gâche pas de nourriture pendant ton repas », « partage ta nourriture avec ceux qui ont faim », et « offre quelques mots de remerciement avant et après chaque repas ».

Quand Nuaza a dit que Vandalieu adhère bien aux enseignements de Vida, il faisait référence à cela, aux choses que Vandalieu fait déjà.

Le japonais est parlé dans ce monde. C’est pour cela que Vandalieu garde ses habitudes de japonais en disant « Itadakimasu », et « gochisousama », sans même y penser et il mange généralement sans être difficile. Il partage aussi sa nourriture avec les autres sous la forme des assaisonnements qu’il crée et qui sont distribués à tous.
(note du check : « Itadakimasu » = bon appétit ; « gochisousama » = merci pour le repas)

« Ah, je suis bien en train de les suivre, » dit Vandalieu une fois qu’il l’a réalisé.

Cependant, la doctrine est étrangement similaire à la culture japonaise. Ces tendances étaient probablement déjà présentes dès le début de ce monde et la doctrine est peut-être devenue plus similaire à la culture japonaise après l’arrivée de Zakkart il y a des centaines de milliers d’années.

La partie « amour » n’est pas trop similaire à la culture japonaise en tout cas. Il semble que la déesse est de nature à vouloir s’affirmer.

« Et pour ce qui est des cérémonies ? », demande Vandalieu.
« Aucune en particulier. », répond Nuaza. « Enfin, il y a les cérémonies de mariages, les annonces de divorces, les prières à la plantation des cultures, lors des moissons et pour les cérémonies de passage à l’âge adulte », ajoute-t-il.

Il ne semble pas y avoir de cérémonies compliquées.

Il est dit que les champions ont expliqué quelque chose de l’ordre de « Les méthodes ne sont pas importantes. Ce qui l’est, c’est de ne pas oublier l’importance de la vie et de l’amour », non ?

[Quelle déesse franche. La simplicité et le manque de formalité sont agréables, mais du point de vue des croyants, n’y a-t-il pas un manque de bénédiction… ?]

Les religions n’ont pas normalement des cérémonies strictes avec des méthodologies particulières ? Bon, cela n’était sans doute pas un problème il y a une centaine de milliers d’années quand Vida se déplaçait librement dans ce monde en parlant directement à ses croyants.

Il semble que les autres dieux faisaient apparemment pareil. Dans le cas de Shizarion cela dit, des chansons et de l’art lui sont offerts tandis que des danses à l’épée et la tête des proies chassées par les guerriers sont offertes à Zantark. Dans le cas de Ricklent, le résultat de recherche de plusieurs années lui sont présentérs devant sa statue. Il semble que chaque dieu a ses propres préférences.

« Comme vous pouvez vous y attendre, enfant saint, Alda et les dieux qui le soutiennent semblent aimer les cérémonies avec des procédures complexes et déroutantes », dit Nuaza.

Il y a apparemment beaucoup de règles comme le baptême des enfants après la naissance, de longues prières et l’obligation de faire des pèlerinages. C’est plus proche de l’idée de religion que Vandalieu se fait.

Il est impossible de savoir si c’est à cause de la personnalité d’Alda, ou à cause des prêtres que la décision a été prise d’avoir des cérémonies formelles pour conserver ses croyants, puisqu’Alda, comme Vida, ne pouvait plus marcher parmi les humains de ce monde.

« Mais en considérant cela, pourquoi est-ce que Vida ne m’offre pas plus d’attention ? », se demande Vandalieu.

Depuis qu’elle a donné sa prophétie à Nuaza il y a une centaine d’années, il semble qu’elle ait prévu l’existence de Vandalieu à cette époque.

Puisque c’est ainsi, Vandalieu pense qu’elle aurait pu lui envoyer un message divin ou quelque chose. « Comment réparer la machine de résurrection en cinq minutes » ou l’emplacement d’autres machines, peut-être.

« Enfant Saint, la déesse a été gravement blessée pendant sa bataille contre Alda », lui dit Nuaza. « Elle ne peut pas envoyer des messages divins fréquemment… C’est en tout cas ce que l’on m’a appris. »

Vida a subi des blessures importantes durant sa bataille il y a des centaines de milliers d’années et apparemment, Zakkart et les Vampires Pur-sang sont dans un long sommeil. Les dieux subordonnés de Vida sont dans une situation où c’est aussi impossible pour eux d’agir.

Les nouvelles races de Vida ont peu de population à cause de l’influence d’Alda, ce qui la laisse avec peu de croyants. C’est ce que Nuaza a appris des savants du royaume d’Orbaume qui ont visité Talosheim dans des buts scientifiques.

Apparemment, le talent individuel est aussi nécessaire si quelqu’un veut recevoir des messages divins. Sans talent, il n’y aura qu’une partie du message qui sera reçu, voire rien du tout.

Par exemple, si un dieu envoie un message divin indiquant « L’homme nommé A est connecté aux dieux démoniaques, donc il est dangereux », pour le receveur sans talent, la seule chose qu’il recevra sera « A, danger ». Ensuite, la situation sera compliquée à définir pour savoir s’il est dangereux ou s’il est en danger.

« Bon, il est possible qu’elle n’ait rien à me dire à travers des messages divins », conclut Vandalieu.

Il est possible que Vida pense que même si elle indique à Vandalieu comment réparer la machine de résurrection ou l’emplacement d’autres machines, il ne sera pas capable de l’entendre.

« Mais tu devrais être capable d’obtenir la bénédiction divine de la déesse un jour, enfant saint », dit Nuaza.
« Cela me permettra de me sentir un peu mieux », chuchote Vandalieu alors qu’il regarde en direction du ciel froid hivernal.

Le printemps est proche.

*

Soldats, chevaliers, aventuriers. Si quelqu’un demande qui gagne dans un combat en un contre un en se moquant de la race ou du sexe, la réponse est les aventuriers.

C’est le travail des soldats de protéger l’ordre public, de se battre sur le champ de bataille en temps de guerre en risquant leur vie pour protéger les villes quand de grands groupes de monstres attaquent.

Pour les gardes d’Evbejia par exemple, ils ne font que louer une armure et un casque. Des soldats de carrière vont d’abord passer par le job Apprenti Soldat puis Soldat.

Ses jobs sont plus ou moins inférieurs aux jobs équivalents d’Apprenti Guerrier et Guerrier. Les seuls aspects dans lesquels ils sont supérieurs sont la facilité pour gagner des niveaux et les bonus d’acquisition pour les compétences Coordination, Amélioration des attributs numériques : Sous un commandement. Cependant, ces compétences sont inutiles pour un individu seul.

La raison pour laquelle le job de Soldat est inférieur à Guerrier s’explique parce que les soldats, contrairement aux aventuriers, ne peuvent pas se battre fréquemment. Même en maintenant l’ordre public, ils ne sont pas dans des combats contre des criminels mettant leur vie en danger chaque jour. De plus, si des monstres attaquent plusieurs fois par an, ils vont probablement mourir de toute façon.

Même en incluant les escarmouches entre l’empire Amid et le royaume d’Orbaume qui ont lieu depuis leurs fondations, les guerres n’arrivent qu’une fois toutes les quelques années.

Ils s’entraînent tous les jours sans pause, mais ils ont moins d’expérience de vrais combats que les aventuriers. C’est pour cela que le job de Soldat est inférieur, même s’il est plus facile de gagner des niveaux.

Puisque les chevaliers doivent normalement posséder plus de puissance que les soldats, ce job est plus puissant que celui des soldats.

Ils commencent en tant qu’Apprenti Chevalier, puis Cavalier. Une fois qu’ils sont adoubés, ils seront ensuite de vrais Chevaliers. Cependant, ce n’est pas donné à tous de devenir un vrai Chevalier. Du talent est nécessaire, mais peu importe le talent, c’est impossible sans avoir la confiance d’une famille noble pour être à leur service.

Les Chevaliers sont aussi une grande protection pour l’ordre public, mais selon l’individu, ils peuvent aussi être des seigneurs de petites régions comme par exemple des villages. Ainsi, ils passent plus de temps à faire du travail de bureau que les soldats et ils sont plus souvent blessés à l’entraînement qu’en combat réel.

Le soldat moyen peut être considéré comme un classe E à la guilde des aventuriers et c’est pareil pour les Cavaliers. Les vrais Chevaliers sont considérés comme étant équivalents à un peu meilleur qu’un aventurier moyen de classe D.

Thomas Palpapek sourit alors qu’il se souvient de tout cela. Quiconque observe se sourire se dirait que c’est un bon moment pour aller le voir. C’est après tout un sourire doux qui laisse une bonne impression.

[Je suis plutôt bon pour jouer la comédie, je dois l’admettre.]

A l’intérieur, il veut vomir et hurler comme s’il avait avalé une grande bouchée d’insectes.

C’est encore une saison où les matins et les soirs sont froids, mais alors que Thomas regarde l’armée sur laquelle le soleil chaud du printemps brille, il réalise que son piètre plan a autant réussi qu’échoué catastrophiquement.

C’est Mirg. La capitale royale de la nation, bouclier de Mirg. Une cérémonie de départ de l’armée s’y tient.

La nation bouclier de Mirg va directement parler à l’armée et le commandant suprême de l’empire Amid, le général Mauvid, va promettre une victoire militaire. Chezare son second, est le deuxième fils de la famille Legston, le Marshall actuel. Mauvid et Chezare vont recevoir la bénédiction des grands prêtres d’Alda, puis vont ensuite faire une parade avant de partir.

Le visage fier du général Mauvid, le sourire rafraichissant de Chezare et le visage de la lance verte du vent Riley, qui est introduit par le roi comme la réincarnation du héros, sont très déplaisants.

[Mais je ne peux rien faire actuellement.]

Le général Mauvid amène avec lui plusieurs douzaines de gardes impériaux de l’empire Amid. Il y a aussi environ trente prêtres guerriers dirigés par le chasseur de Vampire de renom, le haut prêtre Gordan. Le reste de l’armée comprend 6 000 soldats de l’élite de la nation de Mirg.

Ce sont des élites parmi les soldats en ayant changé du job de Soldat pour Archer, Soldat de Cavalerie ou Soldat lourd. En tant qu’aventurier, ils seraient de classe D. Ils sont capables de tuer des monstres de rang 3 seuls et ils ont une meilleure force quand ils se battent en groupe.

Les Chevaliers en sont vraiment et la plupart ont changé de job pour être des Chevaliers Gardiens, Chevaliers Saint ou Chevaliers Supérieurs. Ils sont équivalents à des aventuriers de classe C et ils possèdent suffisamment de force pour battre des monstres de rang 5.

Ils sont normalement conservés comme des troupes de réserve en étant un atout de la nation de Mirg. Ils sont la dernière ligne de défense pour protéger la nation si le royaume d’Orbaume lance des attaques-surprises que les soldats dans les forts ne peuvent pas gérer ou quand de grands groupes de monstres apparaissent soudainement.

Il y a 6 000 hommes ici. Ils rejoignent l’expédition pour risquer leur vie dans des batailles qui n’auront aucun bénéfice pour la nation de Mirg.

Un seul mort serait donc une énorme perte. Ce ne sont pas des soldats qui peuvent être perdus pour simplement nettoyer une tâche dans l’histoire de la nation de Mirg. Ils ne peuvent pas non plus être comparés à la vie d’un seul Dhampir.

Thomas Palpapek a cependant à moitié réussi. Riley l’aventurier et son équipe participent à l’expédition ainsi que le chasseur de Vampire, le haut prêtre Gordan, et le nombre d’hommes participant à cette expédition a été réduit de deux tiers de ce qui était prévu à l’origine.

Cependant, en se sentant généreux à cause de la présence du héros, le roi a dit, « notre dignité en tant que nation militaire diminuera si nous n’offrons pas nos troupes d’élite » et il a ajouté 6 000 élites à l’expédition.

« Ohoh, quel groupe distingué nous avons de rassemblé ici, Earl Palpapek. »
« Vous avez absolument raison, Vicomte Balchesse », dit Thomas en réponse à son commentaire.

[Oui, tu as fichtrement raison, Vicomte.]

Il répète les mêmes mots dans son esprit, tout en ayant un ton complètement différent, mais Thomas maintient la même expression.

Le Vicomte Balchesse n’a rien fait de mal. Il aurait été fou à l’idée de ne rien faire pour que ses terres puissent prospérer et il n’y connaît rien en conspirations et en affaires militaires. En dehors de ses compétences en ce qui concerne l’économie, c’est un noble tout à fait commun. Dans tous les cas, il n’est pas dans une position qui lui demande d’être directement impliqué dans l’expédition. Tout au plus, il s’occupe du transport de provisions.

« L’expédition est une bonne chose, mais j’espère que tous les soldats reviendront si possible », dit Balchesse.

C’est une bonne chose qu’il ne soit pas un idiot de noble. Tout particulièrement pour le bien de la santé mentale de Thomas.

« Oui, ils sont importants, des personnes compétentes dont la nation a besoin », répond Thomas.

Ce sont les élites de la nation. S’il s’agissait de soldat moyen, ils peuvent les remplacer en entraînant de nouvelles recrues pendant un an. Mais c’est impossible de savoir combien d’années d’entraînement cela demandera pour que de nouvelles recrues remplacent des élites et, même après l’entraînement, beaucoup n’iront pas jusque-là.

C’est encore plus vrai pour les chevaliers.

[Nous allons avoir 3 000 élites en réserve. Il n’y a aucun signe de meute de monstres et le royaume d’Orbaume n’a probablement pas assez de troupes pour une autre offensive. Ensuite, c’est probablement impossible pour le royaume de savoir ce qu’il se passe derrière la chaîne de montagnes frontière.]

Tout devrait bien se passer pendant l’expédition. C’est ce que prédit Thomas.

[La seule chose que je puisse faire maintenant, c’est prier pour que le Dhampir soit exterminé aussi rapidement que possible et que le plus possible de nos soldats reviennent avant que les Vampires ne détruisent le tunnel.

« Mais cela aurait été plus rassurant si Schneider le tonnerre participait aussi à l’expédition », commente Balchesse.
« Ah, cet aventurier de classe S ? »

Bien sûr, Thomas sait qui est cette personne. Contrairement à Riley qui a artificiellement atteint sa position, c’est un vrai héros et il a visité la nation de Mirg à plusieurs occasions. Il a chassé des Dragons dont le rang était supérieur à 10 comme si ce n’était rien et les Noble-nés Vampires ne sont rien de plus que du menu fretin pour lui. C’est un super-humain qui a battu un dieu démoniaque et annihilé de nombreuses meutes de Lamias et de Scyllas…
Un être vraiment inhumain.

C’est l’un des cinq individus les plus forts de l’empire Amid, un héros. Il est même dit qu’Alda a envoyé plusieurs messages divins pour prévenir quand sa vie était en danger.

« S’il n’avait pas de mauvaises habitudes… », marmonne Balchesse.

Schneider a une lubricité surpassant tous les hommes pour les femmes.

« C’est infortuné », admet Thomas. « Mais c’est une règle commune à tous les héros d’après les rumeurs. »

[Ce n’est pas important si notre dieu l’aime ! Quiconque ne s’intéresse qu’aux femmes dans ces temps difficiles devrait juste mourir !]

Bien que les mots sortants de sa bouche soient civils, Thomas maudit Schneider dans sa tête.

*

Pensées Parallèles est une compétence qui permet de réfléchir à différentes choses en même temps. Il est probable que cela donne à Vandalieu la capacité de diviser son esprit.

Après avoir essayé, il a trouvé qu’il était capable de réfléchir à plusieurs choses comme s’il avait un deuxième cerveau. Il peut donc à la fois réfléchir à des problèmes mathématiques tout en contrôlant son corps pendant un combat de boxe.

Le nombre de pensées n’est pas limité par le niveau de compétence puisqu’il est capable d’en avoir trois ou quatre à la fois. Cependant, plus il en augmente le nombre et plus il échoue pour remplir des tâches. À mesure que le niveau augmente, il est possible de faire des tâches plus complexes en même temps.

De plus, quand Vandalieu fait apparaître plusieurs têtes, ses têtes peuvent se servir de la compétence.

« Beaucoup de pouvoir comme d’habitude », commente Zadiris.
« En combinant cela avec la compétence de Révocation du Chant, peux-tu lancer plusieurs sorts en même temps ? »
« Oui », dit Vandalieu. « Si j’utilise Lancement Multiple en même temps, je peux lancer six sorts avec une seule tête. »

Même avec la compétence Pensées Parallèles pour augmenter la capacité de réflexion de Vandalieu, il n’a qu’une bouche donc il ne devrait normalement être capable que de lancer un seul sort à la fois. Cependant, avec la compétence de Révocation du Chant, il n’a pas besoin de réciter d’incantation, donc, lancer plusieurs sorts en même temps est possible.

Le Lancement Multiple s’ajoute à cela.

Il peut même dépasser ce niveau en utilisant la compétence Limites Dépassées.

« Ton mana ne diminue pas si tu fais cela ? », demande Tarea.
« Pas particulièrement, bien que ce soit fatigant », répond Vandalieu.

Est-ce que cela ne consomme pas une grande quantité de glucose dans son corps ? Pour Vandalieu, qui possède une grande quantité de mana, il ne serait pas particulièrement heureux si les nutriments dans son corps étaient le prix à payer pour l’utilisation de ses compétences, mais s’il utilise Contrôle à longue distance et qu’il utilise uniquement son âme au lieu de son corps pour utiliser ses compétences, cela ne sera pas un problème.

Pour ce qui est de Vandalieu, il est actuellement en train de jouer au shogi avec Zadiris et Tarea qui sont ses adversaires.

« Même si cela paraît simple au début, c’est un jeu stratégique très complexe », remarque Zadiris.
« Il semble que cela pourrait être agréable comme jeu avec un peu plus d’expérience », dit Tarea.

Le Reversi s’est bien répandu, donc Vandalieu a créé un plateau et des pièces de shogi pour permettre aux personnes de Talosheim de se détendre.

Il a considéré les échecs, mais puisque le japonais est parlé dans ce monde, le shogi semblait plus approprié. De plus, il semble que tout le monde sera bientôt familier avec le shogi puisque les autres jeux de plateaux sont bien plus compliqués et difficiles.

Plus important, Vandalieu lui-même n’est pas très familier avec les échecs. Il se souvient de la forme des pièces, du mouvement et des règles de base cela dit.

Enfin, c’est une chose à laquelle il a été forcé de jouer pendant les tests d’intelligence sur Origin, donc ses connaissances du jeu sont probablement différentes des règles des échecs sur Terre… Il y a des pièces nommées mages dans le jeu qu’il connaît en plus.

Vandalieu joue en divisant sa pensée sur deux plateaux en même temps et chacune de ses mains déplace une pièce de chaque plateau. Il passe son temps à se détendre après avoir terminé un donjon, mais cela lui permet aussi d’améliorer ses compétences de jouer de cette façon.

« Maintenant que j’y pense, comment est le virus que tu as créé ? », demande Zadiris.

Clack.

« Bien », répond Vandalieu. « Il n’a manifesté des symptômes que sur les dinosaures et les gobelins que tout le monde a capturés. »

Click, clack.

« Donc ensuite, tu vas créer des objets magiques imprégnés de Stérilisation et tout sera parfait ? », dit Tarea.

Click, clack.

Et ensuite, Vandalieu peut voir que c’est difficile pour lui de déplacer et d’avancer ses pièces.

« J’ai perdu », dit-il en soupirant silencieusement. « D’ailleurs, c’est une règle d’annoncer quand on met son adversaire en échec. »
« Garçon… », dit Zadiris en le regardant. « Tu as le droit de te montrer plus frustré quand tu perds, tu sais ? »
« Zadiris, j’ai déjà perdu dix fois d’affilé maintenant. Je n’ai plus aucune fierté. »

Comme au reversi, Vandalieu n’a jamais joué au shogi avec quelqu’un sur Terre. Sa seule expérience avec le shogi n’a été que dans les jeux vidéos en jouant contre lui-même.

Ainsi, comme pour le reversi, il est incapable de battre Zadiris qui s’améliore très rapidement et, même s’il a gagné trois fois contre Tarea, il a continuellement perdu contre elle ensuite.

Tarea rigole doucement. « Et bien dans ce cas, commence. »
« Après tout, c’est une compétition », dit Zadiris.

Il y a des règles mises en place qui forcent le perdant à donner des massages au gagnant. Et bien que Vandalieu n’était pas au courant de ce détail, faire des massages corrects n’est pas commun sur Lambda. Naturellement, le concept d’acupuncture n’existe même pas.

Les riches et ceux qui vont dans des bordels connaissent le concept de massage, mais ils ne connaissent pas le principe d’acupuncture, de seitai, d’aiguilles et de moxibustion.

Du coup, les golems de massage de Vandalieu qu’il a placés dans les bains publics sont des inventions incroyables.

« Dans ce cas, commençons », dit Vandalieu.

Il utilise Forme Spirituelle sur ses bras et les transforme en tentacules qui s’enfoncent dans le corps de Zadiris et Tarea. De l’intérieur, il détend leur tension musculaire tout en massant l’extérieur.

La compétence de matérialisation qu’il a gagnée en obtenant le job Briseur d’âme est tout simplement une compétence qui lui permet de matérialiser réellement des parties de son corps qui sont sous forme spirituelle.

Il peut sembler que faire l’effort de se servir de la Forme Spirituelle pour ensuite matérialiser des parties de son corps semble inutile, mais Vandalieu a d’instinct compris que la compétence serait très utile… Bien qu’il n’ait pas pensé que ce serait utile pour jouer avec des tentacules.

Tarea interpelle ensuite Vandalieu. « Van-sama, tu es distrait. »
« Ah, désolé. »

Il semble que se concentrer sur trois choses à la fois l’empêcher de garder sa concentration tout le temps et que cela a un effet négatif sur ce qu’il fait.

« Garçon, tu es tellement enthousiaste quand il s’agit de Basdia et des autres, mais tu n’es pas sérieux avec nous… c’est choquant », dit Zadiris.
« Il semble qu’il préfère bien les jeunes femmes », se lamente Tarea.
« Non, vous êtes toutes les deux jeunes », rappelle Vandalieu.

Bien qu’elles aient plus de trois cents ans, maintenant qu’elles ont été rajeunies, leur corps est aussi jeune que leur apparence. Quand Vandalieu écoute leurs lamentations, il peut voir de petits sourires se dessiner sur leur visage.

Il semble qu’elles soient au courant de tout cela.

« … Maintenant que j’y pense, cela fait trois ans que j’ai utilisé la transformation rajeunissante sur Zadiris et environ un an pour Tarea. »

Vandalieu augmente le nombre de ses bras.

« Attends, que comptes-tu faire avec autant de bras ?! », demande Zadiris.
« Je me suis dit que je devrais faire en sorte que vous soyez de jeunes femmes à nouveau », répond Vandalieu.
« C-c — ce n’est pas nécessaire ! », répond rapidement Tarea. « Nous ne sommes plus fatiguées, donc tu peux stopper le massage ! »

Alors que les visages de Zadiris et Tarea deviennent blanc et montrent de la panique, Vandalieu refuse de les laisser s’enfuir et commence le traitement.

« Non, non, pas besoin de s’en faire », insiste-t-il.
« Sto – AAAAAAH ! »
« NOOOOON ! Il y en a encore plus qu’avant, HYAAAH ! »

Vandalieu est attristé d’avoir perdu les matchs de shogi, donc il utilise la transformation rajeunissante pour que la peau de Zadiris et Tarea soit aussi douce que celle d’un bébé.

*

[Le niveau des compétences Pensées Parallèles et Matérialisation a augmenté !]

[Vous avez acquis la compétence Pensées Parallèles à grande vitesse !]

*

Nom : Homme d’os
Rang : 6
Race : Vicomte Squelette
Niveau : 67

Compétences passives :

Force surhumaine : Niveau 4
Vision dans le noir
Loyale : Niveau 1
Amélioration des valeurs numériques : Loyauté : Niveau 4
Forme Spirituelle : Niveau 3

Compétences actives :

Technique à l’épée : Niveau 5
Technique au Bouclier : Niveau 4
Tir à l’arc : Niveau 4
Foulée Silencieuse : Niveau 2
Coordination : Niveau 3
Commandement : Niveau 1
Technique en Armure : Niveau 3
Enfourcher : Niveau 1

(note de traduction : chapitre très long à traduire puisque j’ai juste l’impression de traduire des choses dont j’ai déjà parlé 15 fois auparavant… C’est pas étonnant que les chapitres soient si longs si on revient encore et encore sur les mêmes éléments. Je sais que c’est une façon qu’a l’auteur de s’assurer que tout le monde soit sur la même page au niveau des informations, mais ça me donne l’impression que plus de la moitié du chapitre ne sert à rien pour faire avancer le récit.

Ensuite, il y a des parties comme la tirade sur le shogi… J’ai de plus en plus de mal avec le personnage de Vandalieu et les connaissances qu’il sort de nulle part.
Dans son passé, il était censé être privé de tout puisque cela lui donne une histoire triste qui donne envie qu’il réussisse. Donc il sait faire des sauces et autre en faisant des essais et des expériences pour recréer cela… ce que j’accepte dans une certaine mesure. A un moment c’est ridicule qu’il soit capable de faire autant d’après moi, mais bon c’est pas le problème ici et j’ai fini par l’accepter.

Pour ce qui est du shogi, il explique y avoir joué par lui-même sur terre seul, MAIS il a joué à une version des échecs sur Origin pour faire des tests d’intelligence. OK.
Donc il choisit de reproduire un jeu japonais plutôt qu’un jeu auquel il a réellement joué.
Le problème ici est que l’auteur connaît clairement mieux le shogi que les échecs et qu’il préfère mettre en avant la culture japonaise.
Ce qui me gêne là-dedans c’est qu’il le justifie pendant suffisamment longtemps pour que ce soit horrible à traduire.

Donc, au lieu de faire une explication simple qui évite que l’on se prenne la tête comme « Après le reversi, je me suis dit que le shogi était la suite logique en offrant plus de stratégie. »
Il va justifier le choix de A à Z pendant un long moment pour justifier sa scène et même expliquer pourquoi il perd au jeu et même offrir un peu de fan service avec le massage.

Cela résume assez bien mon problème avec la trad :

L’auteur surexplique tout, mais pas d’une façon intéressante. Le problème est encore plus marquant pour la traduction puisque ça me prend dix fois plus longtemps à traduire que pour vous à lire.

Tenez, vous n’avez qu’à compter combien de fois j’ai parlé du reversi au cours des derniers chapitres. Est-ce que cela à un impact sur l’histoire d’une quelconque façon ? Bah non.

L’amélioration de Talosheim, je peux comprendre. Revenir 15 fois sur les mêmes éléments inutiles n’a aucun intérêt pour le récit. Ça fait 50 pages [5 chapitres grossièrement] que l’auteur parle de la guerre au printemps en divisant cela entre les vampires, les humains et Vandalieu. Cela met plus de pression, mais ça prend trop longtemps.

Je peux concrètement résumer le chapitre en quelques points :
– Pauvina a grandi [encore]
– Vida se moque des grosses cérémonies en étant une déesse « à la cool ».
– Palpapek n’est pas content [encore] et on parle du héros Shneider [encore] pour dire qu’il est fort [encore]
– Les humains sont prêts à partir à la guerre et seront une plus grosse menace que prévu. [encore plus]
– Vandalieu introduit un nouveau jeu dans Talosheim [encore] et fait du fan service [encore].

[… Je ne parle pas des explications des différences entre soldats et aventuriers que je trouve ridicules pour différentes raisons, mais qui sont trop longues pour commencer.]

Tout ça me donne l’impression que l’auteur est payé à la livraison du chapitre et pas au contenu… Même si ça reste de la construction d’univers, cela n’a aucun intérêt sur le long terme.

Ça change quoi concrètement de savoir que Vandalieu est nul au shogi puisque cela ne l’empêche pas d’être bon pour faire des préparations stratégiques… ?

J’avais besoin de parler de tout puisque ça devient frustrant de passer une journée entière à traduire pour arriver à un tel résultat. Ce n’est pas le premier chapitre du genre.
J’ai lu environ 150 chapitres sur la série avant de commencer la trad donc je sais que la série est intéressante, mais traduire devient trèèèès frustrant.

Dites-moi ce que vous en pensez que je vois si j’ai tort ou non. En discuter, ici ou sur discord de préférence, me permet de souffler un peu parce que si je n’ai pas de retours, ça me donne vraiment l’impression de me faire violence en traduisant pour rien. [C’est important la communication !]

D’ailleurs, Hastin si tu as quelque chose à ajouter après ce message pour me donner ton opinion n’hésite pas.

Bonne journée à vous les lecteurs !

Note du check (aka hastin) : c’est très novel japonais dans le fond : un concept, du fan service, et du blabla dans le genre story life, pour détendre. Même si j’avoue qu’il y a beaucoup de cette dernière partie, ça reste pas désagréable à lire. C’est juste moins accrocheur que les parties où l’intrigue avance. Même si je reconnais que le développement de l’histoire est sans doute de moins bonne qualité que pour les œuvres phares du même genre. Si vous cherchez un novel mieux construit, plus actif, et gratuit à lire, je vous recommande “La Tour des Mondes”. Ce n’est pas de la réincarnation, mais c’est tout aussi dépaysant et plus sympa à lire. Il se trouve que les chapitres sont disponibles sur kisswood 😉


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant  

 

Pour soutenir mon travail sur TM, clique en dessous :

Tipeee

 

2 thoughts on “Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 59

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :