KissWood

Sovereign of Judgment – Chapitre 7

Épisode 1 : Nouveau Monde
Chapitre 7 : Jeu Bonus (2)



« Oooh~ ~ ~Ouuaaahh ! »

Choi Hyuk a entendu Choi Junsung s’exclamer. Il semblerait qu’après l’avoir suivi, il ait été le premier à tomber sur quelque chose. Le meilleur combattant de l’école, Choi Junsung, n’avait pas perdu son optimisme face au chaos. Comme s’il n’y avait pas besoin d’en faire toute une histoire, et qu’il ne s’inquiétait pas de tuer ou de se faire tuer. Comme s’il n’allait pas mourir.

Criiii ! Criiii !
La structure en acier à laquelle Choi Hyuk était suspendu grinçait. Il a détourné son attention de Choi Junsung et a soigneusement fouillé le plafond. Et juste à ce moment-là, il a trouvé une règle cachée.

———
[Jeu du Trône, règle cachée n°15.]
Lorsqu’un “Roi sans Sujets” s’assied sur le trône, il reçoit de manière aléatoire une arme de rang D ou de rang supérieur.
———

“Roi sans sujets”, celle-ci était liée à la première règle qu’il avait trouvée.
Et la chasse au trésor arrivait lentement à sa fin.


———
[Jeu Bonus – Préparation]
Le jeu précédent est terminé.
La pause est terminée.
Préparation du Jeu Bonus…
———

Lorsque le professeur d’éthique est entré dans le gymnase, les mots affichés au centre ont changé. Les élèves qui erraient dans le gymnase pour trouver des objets se sont arrêtés.

Choi Hyuk a également arrêté ses recherches et a vérifié le fruit de son travail.
Il n’avait pas trouvé d’objets défensifs, seulement des armes. Sur le côté gauche de sa ceinture pendaient trois épées qui cliquetaient à chaque fois qu’il bougeait.

[Sabre Japonais rang F] – Pour trancher ses adversaires, manipulation à deux mains.
[Épée Bâtarde rang F] – Pour poignarder et trancher ses adversaires, manipulation à une ou deux mains.
[Estoc rang F] – Pour poignarder ses adversaires, manipulation à une main.

Et il avait trouvé 5 règles cachées. Pendant ses recherches, il était tombé sur un certain nombre de règles identiques, donc en excluant celles-ci, il en avait trouvé 5 différentes.

———
[Jeu du Trône, règle cachée n°5]
La première personne à se déclarer roi recevra 5 points de karma qu’elle pourra attribuer comme elle le souhaite.
[Jeu du Trône, règle cachée n°6]
La première personne à servir un roi recevra 3 points de karma qu’elle pourra attribuer comme elle le souhaite.
[Jeu du Trône, règle cachée n°7]
Un roi qui a plus de 100 subordonnés recevra 10 points de karma qu’il pourra attribuer comme il le souhaite.
[Jeu du Trône, règle cachée n°9]
Si une personne en tue au moins 5 autres et s’éveille à une compétence innée mais n’est pas affiliée à un roi, elle reçoit les droits du “Roi sans Sujets” et 30 points de karma gratuits qu’elle peut attribuer comme elle le souhaite.
[Jeu du Trône, règle cachée n°15.]
Lorsqu’un “Roi sans Sujets” s’assied sur le trône, il reçoit de manière aléatoire une arme de rang D ou de rang supérieur.
———

Les mots “Jeu du Trône” qui étaient écrits devant “règle cachée” ont attiré l’attention de Choi Hyuk.
“Le jeu actuel est le Jeu Bonus. Alors, le Jeu du Trône est-il quelque chose d’autre ?”
D’après ce qu’il avait lu dans les règles cachés, il en avait conclu que le Jeu du Trône devait être un jeu où les gens s’autoproclamaient rois et devaient rassembler des subordonnés pour prendre le trône.
“Le Jeu Bonus doit vraiment être un jeu bonus. Il est certain que le Jeu du Trône sera le jeu principal. Je dois me préparer à l’avance.”

Que devrait-il faire lorsque le Jeu du Trône commencera ? Choi Hyuk a analysé les règles cachées.
Les règles n°9 et n°15 étaient des règles reliées par le terme “Roi sans Sujets”. Et concernant la règle n°15, Choi Hyuk l’avait trouvée après avoir grimpé au plafond. Une règle qui nécessitait une autre règle pour être comprise et qui était cachée dans un endroit difficile à atteindre… La récompense serait une arme de rang D ou de rang supérieur.
“Une arme de rang D ou de rang supérieur vaut-elle vraiment autant ? Si c’est le cas, alors je dois l’obtenir.”

Bien entendu, il perdrait quelque chose s’il choisissait de faire ça.
En décidant de cibler la règle n°9 : “Roi sans sujets”, il était obligé de renoncer aux récompenses des règles n°5, 6 et 7 : “première personne à se déclarer roi”, “première personne à servir un roi” et “roi ayant plus de 100 subordonnés”.

Cependant, Choi Hyuk avait pris une décision catégorique. Il était déterminé à prouver sa valeur aux créateurs du jeu, et les récompenses ainsi que le titre de “Roi sans Sujets” semblaient convenables. S’il pouvait obtenir une arme de rang D grâce à la règle n°15, alors ce serait plus qu’assez pour compenser l’abandon des autres règles.

“3 personnes… Je dois en tuer 3 de plus.”
Les conditions pour devenir un “Roi sans Sujets” étaient de tuer au moins 5 personnes et d’éveiller une compétence innée. Et il avait déjà éveillé une compétence innée.

Choi Hyuk a regardé son statut. Il pouvait le faire apparaître d’une simple pensée.

———
[Choi Hyuk]
*Humain
*Points de karma :
– Puissance : 7
– Vitesse : 10
– Contrôle : 24
– Endurance : 9
– Résistance : 12
– Récupération : 12
*Points de Karma gratuits : 10
*Rétribution : 5
[Compétences Innées]
– Yeux de la Distinction
———

Après avoir tué Bae Hyunsung, toutes ses statistiques avaient augmenté de 1, sauf sa vitesse qui avait augmenté de 2.
Bien qu’il ait obtenu 10 points de karma gratuits, il ne les avait pas encore distribués.
Et il y avait la compétence “Yeux de la distinction”.

———
[Yeux de la Distinction]
Vous êtes capable de voir quelles sont les intentions d’une personne.
– Noir : Intention Hostile
– Rouge : Intention Meurtrière
– Blanc : Bienveillance
– Jaune : Volonté Sacrificielle
———

Les éclairs de lumière rouges et noirs émis par Bae Hyunsung et qui l’avaient gêné, étaient l’effet des “Yeux de la Distinction”. À ce moment-là, Choi Hyuk voyait les intentions hostiles (noires) et meurtrières (rouges) de Bae Hyunsung.
“C’est une bonne compétence…”
Dans un contexte où personne ne savait ce que l’autre pensait, c’était une compétence incroyable.

Choi Hyuk venait juste de finir de tout vérifier quand le Jeu Bonus a commencé.


Les mots écrits au centre du gymnase se sont élargis et ont commencé à changer. Des cabines rectangulaires semi-transparentes sont apparues à différents endroits dans le gymnase. Les élèves qui se trouvaient près d’elles ont été poussés sur le côté.

———
[Jeu Bonus – Chasse aux Objets !]
1. Une occasion en or d’obtenir un objet de rang E. Les décrocheurs seront indiqués par une marque OBJET.
2. Si un décrocheur meurt, il se transformera en un objet de rang E.
3. Si un décrocheur tue quelqu’un, la marque disparaîtra et le décrocheur recevra des points de karma.
———

“Décrocheurs ? C’est quoi ça ?”
C’était vraiment déroutant. Cependant, la signification des règles est vite devenue claire.
Environ 30 personnes ont été convoquées, chacune d’entre elles se trouvait dans une cabine rectangulaire semi-transparente. Et une marque OBJET bien nette flottait au-dessus de leurs têtes.

« Hein ? Jinsu ? »
« Girim ! »

Les élèves et les professeurs présents dans le gymnase ont reconnu les personnes qui étaient apparues avec une marque OBJET au-dessus de leur tête. C’étaient ceux qui avaient refusé de se battre et de participer au jeu du Ring de la Renaissance, et qui avaient été laissés dans les salles de classe.
Parmi eux, il y avait Yoon Girim qui était dans la classe de Choi Hyuk.
Ils étaient les seuls non meurtriers… Cela signifiait qu’ils allaient devoir tuer les personnes les plus innocentes ici pour obtenir des objets.


Les gens se sont divisés en deux camps.

Dans le premier camp, il y avait ceux qui avaient abandonné. Ils ne savaient pas quoi faire et avaient décidé de ne pas agir. Bien qu’ils soient nombreux, ils n’avaient aucune influence sur la situation.

Dans le second camp, les gens étaient divisés en deux groupes.
Le groupe de ceux ayant décidé qu’ils devaient tuer pour obtenir un objet… et le groupe de ceux qui avaient décidé de ne pas laisser mourir leurs amis.

Les seuls qui avaient une grande influence sur la situation étaient ceux du second camp.
Pendant que ceux qui avaient décidé de ne pas agir regardaient, les autres s’approchaient lentement des cabines à objets. Il y avait même quelques impatients qui attaquaient les cabines. Mais elles étaient extrêmement solides et les attaques n’ont laissé aucune trace.

« Ça n’a pas encore commencé ? »

Cette voix indifférente en a terrifié plus d’un.
Les décrocheurs à l’intérieur des cabines criaient, mais leurs voix ne passaient pas à travers les parois semi-transparentes.

« Les gars ! Ce n’est pas bien ! Professeur Kim ! Ce n’est pas bien, n’est-ce pas ? »

Un professeur leur a bloqué le passage et leur a crié dessus, mais ça n’a eu aucun effet.

« Putain ! Qui n’est pas un meurtrier ici ? »

Ces mots prononcés par un des élèves ont choqué tout le monde.

« Enfoirés… Éloignez-vous de Hyejin. Putain ! Toi ! Si tu fais un pas de plus, je te casse la gueule ! »

Un élève menaçait ceux qui s’approchaient avec une hache de pompier. Il endurait les attaques pour sa petite amie qui était piégée dans la cabine. Mais il y avait quatre ou cinq élèves qui lui tournait autour comme des vautours, attendant qu’il se fatigue et que la cabine disparaisse.

“Minji ! Minji !”
La présidente de la classe, Jung Minji, regardait Yoon Girim qui appelait désespérément son nom. Bien qu’elle ne puisse pas l’entendre, elle s’est tout de même sentie irritée.
“Essaie de t’en sortir par tes propres moyens !”

Jung Minji haïssait les faibles. Elle détestait ceux qui ne se défendaient pas.
Parce que… ça la faisait souffrir.
Ce n’était pas parce qu’elle était gentille. C’était plus proche d’une maladie. Peut-être était-ce dû à son empathie naturelle ou à ses expériences passées. Chaque fois que Jung Minji voyait quelqu’un qui se faisait brutaliser, frapper, ou qui pleurait devant elle… sa poitrine lui faisait mal comme si c’était elle qui était malmenée. Ce n’était pas une façon de parler, elle avait vraiment mal.
Jung Minji détestait cette douleur. Et elle détestait les faibles qui la faisaient souffrir.
Peu importe combien de fois elle tendait la main pour les aider, ils ne se défendaient pas… alors elle méprisait ceux qui lui causaient cette douleur sans fin.

“J’aimerais que toutes ces mauviettes meurent !”
C’était son désir le plus sincère.
Pourtant, quand elle voyait quelqu’un en train de souffrir, elle ne pouvait pas lui tourner le dos. Elle détestait cette partie d’elle-même… mais elle ne pouvait vraiment rien y faire.

Jung Minji a compté les personnes qui entouraient Yoon Girim, elles étaient six. Ces personnes étaient armées d’une épée, ou portaient une cotte de mailles. Jung Minji était mieux équipée. Grâce aux fouilles minutieuses qu’elle avait effectuées depuis le début, elle avait obtenu un bouclier, une épée longue et une armure. Mais elle était en infériorité numérique.
Jung Minji a rapidement regardé autour d’elle afin de trouver des alliés.

Au milieu de toute cette confusion…

Sssshh—

Juste à ce moment-là, les parois semi-transparentes qui entouraient les OBJETS ont disparu.

Et Choi Hyuk devait tuer 3 personnes avant que le prochain jeu ne commence.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-

1 thought on “Sovereign of Judgment – Chapitre 7

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :