Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 96.3 - KissWood

Tate no Yuusha no Nariagari – Chapitre 96.3

Chapitre 96.3 : Conseillers de combat (3)

J’étais prêt à jeter l’éponge, et à la garder entièrement hors de la mêlée. Elle était si peu talentueuse qu’il n’y avait vraiment aucun espoir. Mais une autre partie de moi ne voulait pas admettre la défaite si facilement. Qu’est-ce que le talent de toute façon ? Ce qui lui manquait en talent, elle pouvait le compenser par des efforts.

« Peut-être bien. »

Comment allions-nous l’entraîner ? J’étais peut-être la seule personne qu’elle pouvait affronter, étant donné que j’étais pratiquement incapable d’attaquer, ou de faire des dégâts. Mais il y avait encore un problème. Je n’en tirerais rien ! 

« Que voulez-vous faire, maître héros du bouclier ? »

« Je vais me concentrer sur la défense contre vos attaques. » 

« Compris. Dois-je vous attaquer de plein fouet ? » 

« Je ne sais pas si vous êtes forte, mais si vous pensez pouvoir passer à travers mes défenses, faites de votre mieux. »

« Compris. »

Eclair a préparé son épée et s’est tourné vers moi. 

« Hya ! »

Hein ? Elle était vraiment rapide ! Il n’y avait rien d’inutile dans ses mouvements. Elle s’est jetée sur moi, son corps se propulsant en avant comme un ressort enroulé. Je n’ai pu répondre que juste à temps. La pointe de sa lame a heurté mon bouclier.

« Vous avez été capable de parer mon coup, exactement ce que j’attendais d’un vrai héros. Voyons comment vous vous en sortez avec ça ! »

Elle a recommencé à avancer, donnant coup sur coup, très rapidement. C’était difficile de suivre. C’était comme si elle attaquait avec plus d’une épée à la fois. Pourtant, j’étais capable de bloquer les poussées. Mais c’était épuisant. Je n’étais pas sûr que ce soit une bonne compétence à utiliser à l’entraînement. Et si mon bouclier avait une compétence de contre-attaque ? Cela aurait pu causer de vrais problèmes, alors je me suis contenté d’essayer d’esquiver les coups.

Pourtant, il y a eu des moments où ses attaques étaient liées à un mouvement ingénieux de sa part. Elle a touché mon épaule et mon bras une ou deux fois. Donc c’est le genre d’attaques qu’un épéiste expérimenté pourrait délivrer ? J’étais presque sûr que mes statistiques étaient plus élevées que les siennes, mais je n’avais toujours pas réussi à me protéger complètement de ses attaques.

« Vous êtes vraiment bonne avec une lame. »

Si Raphtalia pouvait apprendre à utiliser une épée comme Eclair, elle serait probablement beaucoup plus forte qu’elle ne l’est maintenant. Lors de la dernière bataille, Raphtalia n’avait pas été capable de vaincre Glass. Mais si elle apprenait à se battre comme ça, elle pourrait probablement faire le travail de tous les autres héros réunis. Nous pourrions même avoir une chance.

« Quant à vous, maître héros du bouclier, il me semble que vous êtes déjà avancé au-delà du point où mon instruction sera d’une quelconque utilité ».

« C’est seulement à cause de la façon dont mes statistiques sont devenues élevées. Ne vous inquiétez pas pour ça. Bien que cela me rappelle… . »

« Oui ? »

« Y a-t-il un moyen d’imprégner ces attaques d’épée d’effets supplémentaires ? Je veux dire, peut-on avoir des attaques d’épée magique, ou quelque chose comme ça ? »

« Il est possible d’appliquer de tels effets. Essayez de bloquer celui-ci. »

La femme chevalier a posé sa main sur la pointe de sa lame et a psalmodié un sort. Quand elle a terminé, elle s’est préparée et m’a frappé à nouveau. Quand elle l’a fait, la lame a été immédiatement engloutie dans une énergie lumineuse qui s’est étendue pour prendre la forme d’une large lance. Elle était rapide ! J’ai préparé mon bouclier, et la lame d’énergie de la lance a glissé sur lui, tirant au-dessus de ma tête.

D’après ce que j’ai pu voir, il ne semblait pas assez puissant pour me blesser, même si l’attaque avait porté. Mais c’était uniquement grâce à mon niveau de défense spécial. Je parie que ça ferait vraiment un numéro contre un monstre, ou contre Glass.

« Je vois. C’était assez impressionnant. »

« On l’appelle la technique de l’épée appliquée. » 

« Une autre question. Pourriez-vous utiliser cela pour que vos attaques transforment la défense en une faiblesse, ou en attaques qui ignorent complètement les défenses de l’ennemi ? »

Eclair s’est frotté le menton et a réfléchi pendant une minute.

« Pas dans l’école où j’ai été formé. Mais j’ai entendu des rumeurs à cet effet. »

C’est vrai. Les humains normaux de ce monde n’avaient pas accès au même genre de compétences que les héros. Mais je pouvais dire à la façon dont elle se battait qu’ils avaient accès à des attaques qui pouvaient être tout aussi efficaces. C’était probablement similaire à ce que Raphtalia avait fait avec sa magie et l’épée magique. Je pense qu’elle l’avait appelé l’épée de l’illusion. C’était une attaque qui la rendait invisible assez longtemps pour se faufiler derrière l’ennemi, et lui donner un coup dans le dos.

A part ça, Raphtalia avait probablement fait quelque chose de similaire sans le vouloir. J’avais vu son épée briller de la même manière que celle d’Eclair. Donc Raphtalia serait capable de faire des attaques comme ça quand elle aurait fini de s’entraîner avec Eclair, génial.

« Vous voulez dire que vous avez déjà vu une attaque comme celle-là ? » 

« Ouais. L’un des ennemis que nous avons combattus lors de la dernière vague l’a utilisée. Je suis le héros du bouclier. Ce qui signifie que je suis très faible contre les attaques qui peuvent percer mes défenses. J’essaie donc de trouver un moyen de contourner ces attaques qui ignorent la défense. »

« Je vois. Je ne sais pas si je vous serai d’une grande utilité à cet égard. Je ne crois pas avoir grand chose à vous apprendre, maître héros du bouclier. » 

Eclair hocha lentement la tête pour elle-même, l’air un peu mélancolique.

« Ne vous inquiétez pas pour ça. Je suis un cas bizarre. Je ne peux même pas attaquer tout seul. Mais j’espère que vous aiderez à enseigner aux autres héros une chose ou deux. »

« Votre jugement est impeccable. Je suis d’accord avec vous. » 

Elle était si correcte ! Je n’aimais pas les gens si polis. J’avais l’impression qu’elle ne savait pas à qui elle parlait vraiment. Bref, au moins j’ai pu voir son vrai niveau de compétence. Si Raphtalia pouvait apprendre d’elle, nous serions dans une meilleure situation que nous le sommes maintenant.

« Fehhh… »

Quant à Rishia, nous ne pouvions pas commencer par quelque chose d’avancé. Elle pouvait à peine courir dans la cour. Pour son niveau, elle était très faible. Elle était probablement trop faible pour participer aux exercices d’entraînement. Elle avait la volonté de travailler, mais avait-elle l’endurance nécessaire ?

« Ok, en attendant que les autres conseillers en combat arrivent, je vais travailler avec Rishia sur les bases. »

« Compris ! Je vais aussi aider madame Rishia à apprendre les bases du maniement de l’épée ! »

« Fehh… »

« Arrête avec ce faible soupir. Tu essaies de t’endurcir, n’est-ce pas ? »

 « Feh… Oui ! »

Elle avait l’air engagée au moins. Nous avons passé le reste de la journée à nous entraîner sur les terrains d’entraînement du château. Juste avant la tombée de la nuit, Filo est revenu au trot avec Keel.

« On est de retour! »

 « Comment c’était ? »

« Après toute cette course, on avait l’impression que le soleil allait se coucher. Alors on a dû revenir ! Je suppose que nous n’avons pas pu combattre beaucoup de monstres ! »

Keel était mou et épuisé là où il était allongé sur son dos. J’ai vérifié ses statistiques.

Niveau 14. Ça me semblait être un bon progrès. 

« Je me sens malade. »

« Continue comme ça. Tu deviens de plus en plus fort. » 

« Est-ce que Raphtalia a eu autant de mal ? »

Raphtalia était tombée très malade après avoir passé une journée dans le carrosse. Elle est sortie pendant un moment après ça. Donc, à cet égard, oui, elle a eu un moment difficile. Mais pour être honnête, elle n’est jamais partie combattre des monstres sur le dos de Filo.

« Elle n’a jamais essayé de monter de niveau depuis le dos de Filo. » 

« Quoi ? Alors pourquoi je dois le faire ? »

Je les avais envoyés à titre expérimental, mais on dirait que la version de Filo en terme d’entraînement était assez dure. Je ne pouvais pas attendre de voir à quelle vitesse Keel allait monter en niveau. 

« Ugh. J’ai faim. »

L’estomac de Keel grondait bruyamment. Le corps des demi-humains mûrissait avec leur niveau, pas avec leur âge. 

« Keel, comment c’était ? »

Raphtalia a terminé son entraînement avec Eclair, et est venue en courant le voir.

« Filo, il ne faut pas le pousser trop fort. »

 « Hein ? »

Filo n’avait aucune idée des limites des gens, à propos de quoi que ce soit. Elle pensa tout de suite à manger.

 « Quoi qu’il en soit, pourquoi ne pas dîner tous ensemble ? Demain, ce sera une autre journée bien remplie. »

J’ai ajouté.

« Bon point. D’après Eclair, nous allons étudier la magie, en plus des compétences à l’épée. Donc je pense que ce sera une autre journée bien remplie. Les autres soldats disent qu’ils ont aussi des choses à nous apprendre avant que nous allions dormir. »

« Fehh… Je suis meilleure pour étudier que pour m’entraîner de toute façon. » 

Nous avons terminé le dîner qui avait été préparé pour nous. Keel et Filo ont mangé comme des cochons. Et c’était la fin de notre premier jour de formation. Comparé à la mise à niveau que nous avions faite sur les îles, nous avions l’impression de vivre en équipe. C’était comme un camp d’été. Personnellement, je n’ai jamais vraiment traîné avec des gens en dehors de l’école, donc je n’avais vu ce genre de choses que dans les animes et les mangas.

« Hé, ça me rappelle. Les autres héros ne se sont pas encore montrés ? Qu’est-ce qui leur prend si longtemps ? »

J’ai demandé à la reine, et elle a répondu. Apparemment, ils avaient tous pris des chemins différents immédiatement après leur arrivée, et faisaient chacun leurs propres affaires.

D’après ce qu’a dit la reine, il semblerait qu’ils soient tous encore à Melromarc. Mais personne n’a eu de nouvelles d’eux directement. N’avaient-ils pas promis de participer à la formation ? 

Je suppose que cela n’avait pas d’importance s’ils s’absentaient le premier jour, étant donné que nous n’avions pas encore vraiment établi de système. Mais nous devions commencer à nous entraîner sérieusement dès le lendemain. Je me suis demandé si nous allions vraiment pouvoir les faire participer. 

Traducteur : Reset

Correcteur : Gobles

Chapitre Précédent | Sommaire |Chapitre Suivant  

Laisser un commentaire