KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 2

Chapitre 2 : Comment Augmenter De Niveau Rapidement



J’ai été un peu surpris.

Ça ressemblait beaucoup à un hologramme.

Le contenu est…

Ce qui a attiré mon attention, ce sont les intitulés de l'[État], en rouge.

[Décédé], [Pourri], [Paralysé], [Brûlé]… Je comprends pourquoi [Brûlé] est là, mais pourquoi [Maudit] ?

L’existence de [Maudit] mise à part, cependant … j’ai été classifié en tant que cadavre.

Si quelqu’un est capable de penser malgré sa mort, la personne pourrait tout aussi bien être vivante.

Si c’était tout ce qu’il y avait à la mort, l’idée que la vie est précieuse devenait juste une simple blague.

La mort rendait les humains tristes, car ils ne seraient plus jamais en mesure de parler à ceux qui sont partis.

J’ai regardé un peu plus autour de moi pour essayer de comprendre la situation, puis j’ai senti un changement .

L’espace blanc dans lequel je me trouvais était en train de se désagréger.

Et puis …

Il y a eu un flash devant moi, et j’ai eu le vertige. J’ai commencé à me sentir comme si j’étais entraîné dans la partie la plus profonde de l’océan…

Après avoir résisté un certain moment, j’ai réalisé que ce sentiment avait disparu.

Que se passait-il ?

Je sentais une pression sourde à l’arrière de ma tête, dans mon dos, mon postérieur et mes bras.

J’étais sous tranquillisants ?  C’était parce que j’étais mort ?

J’entendais comme un bruit de métal que l’on griffait dans mes oreilles.

Mon nez… Je pouvais sentir l’odeur du sang et de la fumée. Ma langue par contre, ne sentait aucun goût.

J’ai essayé d’ouvrir les yeux, mais mes paupières refusaient de bouger.

Quand j’ai essayé de forcer, j’ai pu entendre quelque chose se déchirer. Un de mes yeux a à peine réussi à s’ouvrir.

Je ne peux pas voir…

Mon champ de vision était blanc. C’était presque comme si un voile blanc avait été placé sur mes yeux.

Je ne pouvais distinguer que des ombres devant moi.

Et dans ce monde blanc, brillait une belle lumière qui ressemblait aux aurores boréales du Nord.

C’est…

La quantité de choses qui se passaient autour de moi me troublait. Mon corps ne se portait pas très bien non plus.

Je suppose que l’on pourrait décrire cette sensation comme celle d’avoir des couvertures humides enroulées autour de mes membres.

La sensation d’avoir de l’argile collé sur les os pourrait aussi être une description appropriée.

Maintenant, que devrais-je faire ?

Si j’étais actuellement allongé dans un lit d’hôpital, il serait bien que j’attende l’infirmière. Après tout, les choses ne pouvaient qu’empirer si j’essayais de bouger.

Je m’étais déjà rendu à la police, pour finalement être tué. Il ne servait à rien d’essayer de fuir.

Bon, je suppose que je vais attendre que quelqu’un arrive.

Après tout, la situation actuelle était assez intéressante pour moi.

Cinq minutes après avoir pris ma décision, j’ai pu entendre plusieurs enfants au loin.

Ils semblaient avoir entre treize et dix-huit ans, des collégiens ou des lycéens. On aurait dit qu’ils venaient de Corée, comme moi.

« Mon niveau n’augmente pas. »

« C’est peut-être parce que tu continues à les frapper quand ils sont sur le point de mourir. Tu n’as pas entendu ce dont ils parlaient pendant l’orientation ? »

Est-ce qu’ils parlaient d’un jeu ?

« Tu penses que je fais ça exprès ? C’est de l’instinct, je te dis, de l’instinct. »

« C’est pour ça que les voleurs sont… » 

« Surveille ton putain de langage ! »

Trois garçons, et deux filles.

Leurs pas se sont arrêtés près de moi.

« Hé, c’est quoi ce bordel ? Quelqu’un a jeté un clochard dans notre repaire. »

« Qui a fait ça ? »

Les enfants se sont approchés lentement de moi.

Je ne pouvais pas les voir clairement, mais je pouvais quand même distinguer leurs ombres à travers mes yeux.

Qui sont ces enfants ? Est-ce qu’ils font du cosplay ?

Ils portaient tous des uniformes d’écoliers, mais chacun d’entre eux avait des armes. Une épée, un couteau, un bâton, un arc, et une croix…

Si c’était un jeu de rôle, ils seraient : un guerrier, un voleur, un magicien, un archer et un prêtre. La configuration classique pour former une équipe.

Les enfants m’ont encerclé en parlant entre eux.

« Berk, dégoûtant. Quelqu’un a mis son visage dans un micro-ondes ou quoi ? »

« C’est complètement fondu. »

Les filles se sont éloignées avec dégoût.

« Hé, le vieux, lève-toi. »

Le jeune guerrier a commencé à me gifler.

« Lève-toi ! Bon sang ! Bon sang ! Combien de temps comptes-tu dormir ici ? Tu crois que c’est ta maison ou quoi ? »

Ça ne faisait pas mal, mais je suppose que ce n’est pas la peine de faire semblant de dormir. Il y a beaucoup de choses que je veux demander moi aussi.

Bien, alors, levons-nous, d’accord ? Hop, oh, Aïe. Flop !

Je suis tombé sur le sol.

« Ohh, alors maintenant tu te donnes en spectacle, hein. »

Je n’arrivais pas à mettre de force dans mon bras. Je ne sentais rien, ce qui rendait encore plus difficile de pouvoir se lever.

Après quelques essais, j’ai réussi à me mettre debout. J’ai regardé les enfants calmement.

Le jeune guerrier a sursauté, puis a éclaté de rire.

« Hé ! Vous avez vu son [Titre] ? »

« Son [Titre] ? »

Les enfants se sont tous mis à rire de moi en même temps.

« “Le pire tueur de l’humanité” ? C’est un collégien ou quoi ? Pfff. »

« On peut avoir un titre à partir d’un nom que l’on s’est donné ? »

Les enfants ont tous souri tandis que la fille à l’arc s’est moquée de moi.

Hmm ? Le pire tueur ? Un titre ?

J’avais une bonne idée de ce que ces mots signifiaient.

C’était probablement l’écran de statut de cet endroit blanc. Si eux pouvaient le voir…

Je devrais pouvoir le faire aussi.

Le moyen de le faire serait…

Une fenêtre transparente est apparue devant chacun des enfants.

Je pouvais naviguer à travers les fenêtres naturellement, comme si je l’avais fait depuis longtemps.

Ils étaient tous de niveau 2.

Comme je le pensais, ils étaient lycéens et leurs titres étaient , … , … , … , … , et … . Ils avaient le même nom que leurs [Pouvoirs].

Pourquoi cela ?

Qu’est-ce que la [Personnalité], et qu’est-ce que le [Pouvoir] sont censés être… ? Bien sûr, je ne demandais pas la définition réelle des mots.

« ……. »

J’ai essayé d’ouvrir la bouche, mais aucun son n’en est sorti. De toute évidence, c’était parce que mes poumons ne bougeaient pas du tout.

Est-ce qu’ils comprendraient le langage des signes ?

« Je pense qu’il est muet… »

« Ouais. Qu’est-ce qu’il essaie de dire ? »

Comme je le pensais, pas de chance.

Si seulement j’avais un stylo…

Mais il n’y avait pas de quoi écrire dans le coin.

« Eh ? Ce gars est mort ? Regardez son [État]. »

« Hein ? T’as raison ? C’est un monstre, alors ? »

Ultimate Quiver a pointé son arc sur moi dès qu’elle a entendu le mot “monstre”.

Elle semblait prête à lâcher prise à tout moment.

Elle n’a pas de carquois d’aucune sorte… d’où venait la flèche ? De la magie ? Des effets spéciaux ?

« Il aurait déjà attaqué s’il était une bête. Vu qu’il est classifié comme cadavre, peut-être que ce type qui utilise la nécromancie l’a ranimé ? »

Nécromancie. Une forme de magie noire qui contrôle les cadavres. C’est une capacité qui apparaît souvent dans les jeux vidéo.

La fille a baissé son arc après avoir entendu l’explication de Grand Cheat. La flèche sur l’arc s’est transformée en particules de lumière, et a disparu.

« Décevant. Je l’aurais tué si ça avait été un monstre. »

Smelter a souri après avoir entendu les mots de Steal More.

« Qui a dit que tu ne pouvais pas ?»

Smelter a sorti son épée.

« Alors tu es censé être le pire tueur ou quelque chose comme ça ? Essayons de nous battre, d’accord ? Je veux vérifier à quel point je suis fort. »

J’ai secoué la tête.

J’ai compris que j’étais dans un autre monde, et qu’il était possible de voir des écrans avec les capacités comme dans les jeux vidéo. J’ai aussi compris que tout le monde avait des capacités spéciales dans ses mains.

J’en avais probablement une aussi.

Alors, ce qui était important ici, c’était de collecter des informations.

Il n’était pas nécessaire de commencer à se battre immédiatement sans connaître les capacités de l’autre camp. S’il y avait vraiment des capacités spéciales, la première chose logique à faire serait d’apprendre à les utiliser.

Je commençais lentement à m’intéresser à ce monde.

« Quoi, tu as peur ? »

Smelter a mal compris mon refus.

N’importe qui dans le monde du crime-organisé se serait enfui de lui-même après avoir vu mon [Titre]…

« Tu es un adulte. N’es-tu pas gêné ? Ou peut-être que c’est trop pour quelqu’un comme toi de combattre des gamins ? »

« Tu sais qu’il est le plus fort combattant de sa ville ? »

… Je ne pouvais même pas rire.

J’ai juste hoché la tête après avoir regardé les actions de Restore.

Je me suis ensuite dirigé vers la sortie.

J’avais appris à voir à travers ce voile blanc à ce stade, donc je pouvais dire à peu prés ce qui était autour de moi.

« Oh, il m’ignore. Où est-ce que tu crois aller ? »

Smelter m’a bloqué le chemin, une épée à la main. Le reste du groupe m’a entouré avec leurs armes à la main également.

Quelle époque est-ce censé être ? Des gamins qui n’ont même pas fini le lycée pointent des armes vers quelqu’un…

J’ai repoussé l’épée, et j’ai avancé.

Le corps de Smelter a été repoussé avec elle, à cause de notre différence de gabarit.

« Hah… »

Un rire agacé est sorti de la bouche de Smelter.

Ils devraient attaquer maintenant.

L’épée dans les mains de Smelter a commencé à se diriger vers mon cou.

Je m’attendais à cette attaque, je l’ai donc facilement esquivée et je me suis retourné pour regarder Smelter.

Je ne pouvais pas voir son visage, mais à en juger par le tremblement de ses épaules, je pouvais dire qu’il était très en colère.

Quand je l’ai repoussé de la main, il a poussé un cri de rage.

« Minsung !» (*Vrai nom de Grand Cheat.)

Steal More a tendu ses mains vers moi, le corps baissé.

Pourquoi n’utilisait-il pas son couteau… ?

J’ai esquivé vers la gauche.

En faisant cela, le corps de Steal More, qui venait vers moi par la droite, a disparu, pour réapparaître sur ma gauche.

Grand Cheat a affiché un sourire satisfait.

Qu’est-ce que… ?

« Je t’ai eu ! »

Quand la main de Steal More a touché ma jambe gauche, je suis tombé, impuissant.

Paralysie ?

Je n’avais plus aucune force dans tout mon côté gauche.

« Tu ne peux pas bouger, n’est-ce pas ? »

Est-ce que c’était une de leurs capacités spéciales ?

« C’est mon pouvoir ! [Avidité Sans Fin = Steal More].

Je peux tout voler à part le [Pouvoir] d’une personne ! Argent, arme, corps, apparence, et même la force ! »

Quel idiot.

Pourquoi allait-il jusqu’à m’expliquer ses capacités ?

Avec ça, cependant, j’ai appris que les capacités spéciales étaient appelées [Pouvoirs] dans ce monde, et j’ai aussi appris que ma force était ce qui venait de m’être volé.

Cela signifie que ma capacité spéciale était [L’Or Accomplit Tout = Cœur d’Or]

Était-ce une capacité qui me permettait de contrôler l’or ?

Ou est-ce que l’utilisation de ma capacité nécessitait de l’or ?

Je n’avais aucune idée de comment l’utiliser…

« Bon travail ! »

Smelter a mis sa main vers une statue située sur un côté du mur.

La statue a fondu, et il en est sorti une longue chaîne, un Kusari-Fundo.(鎖分銅)

C’était une chaîne à laquelle on avait ajouté des poids à chaque extrémité.

Donc c’est comme ça qu’ils fabriquaient leurs armes ?

Ça devait être pour ça que les leurs étaient si mal faites…

Je n’avais pas prévu de les tuer avant, mais changement de plan.

Tuer ce gamin vaut le coup de prendre le risque.

Alors que je regardais Smelter balancer son arme, j’ai attrapé une flèche qui m’a été tirée par derrière.

« Pas possible… »

Ultimate Quiver s’est couverte la bouche de surprise.

J’avais l’intention de la lui renvoyer après l’avoir attrapée, mais la flèche s’était transformée en particules de lumière avant que je puisse le faire.

Il n’y avait donc pas d’autres avantages à ces flèches que de pouvoir les utiliser à l’infini ?

Ou peut-être que cette capacité n’a pas encore été complètement développée.

Maintenant, il restait deux personnes.

Grand Cheat, et Restore.

Grand Cheat vous trompe probablement d’une certaine manière, et Restore devrait juste restaurer les blessures.

Le kusari-fundo a volé vers ma poitrine.

C’était une attaque tellement évidente que j’ai failli esquiver par instinct, mais je me suis souvenu de ce qui s’était passé avec Steal More.

J’ai levé les bras pour protéger ma poitrine et ma tête.

Crac !

Mon bras gauche a été touché.

Mon équilibre en a été ébranlé.

L’attaque venait directement vers ma poitrine, mais elle est encore une fois apparue sur le côté.

C’était probablement le résultat de [La Grande Ruse = Grand Cheat].

Cela a probablement eu pour effet de “déplacer A en B”.

« Tu es un mannequin ou quoi ? Résiste au moins. Essaie de serrer ta main comme avant ! »

Smelter a souri comme s’il avait déjà gagné.

« Hé les gars, essayez de l’encourager ou quelque chose comme ça ? Qui sait, peut-être que ça lui donnera une érection ? »

« On devrait ? »

Restore sourit, et commence à applaudir.

« Bats-toi bien, espèce de merde ! »



 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

3 thoughts on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 2

  1. Premier LN que je lis sur le site qui n’est pas Kumo Desu Ga et c’est vraiment prometteur, j’ai hâte d’avoir la suite ! ^^ Et le fait de savoir qu’il n’y a “que” 68 chapitres fait qu’on a plus envie de s’investir dans cette lecture (et ça a du être la même chose pour toi pour la traduire).
    Bref merci pour la traduction des deux premiers chapitres, hate de lire la suite ^^.

    1. Slt,
      Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir ^^
      En effet, j’ai choisi ISBBTW pour m’essayer à la traduction de Lights Novels, car elle avait en autres, un objectif “atteignable”.
      J’espère que la suite te plaira tout autant ! (¬‿¬)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :