KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 34

Chapitre 34 : Le Prix De l’Immortalité



L'[Aptitude] que j’étais sur le point d’acheter était [Mille Oiseaux-Tonnerre].

[Mille Oiseaux-Tonnerre]
– Rang : C+
– Invoque un millier d’oiseaux faits d’éclairs. Il est possible de contrôler ces oiseaux dans un rayon de 10km. Il est possible de régler la quantité d’électricité présente dans les oiseaux, et la capacité ne peut être utilisée qu’une fois par jour.

J’ai laissé tout mon équipement à la banque, et on m’a prêté 83 000 000 dollars. J’ai immédiatement utilisé l’argent pour acheter la capacité. Mon corps a été enveloppé d’une lumière bleue, et j’ai pu utiliser ma nouvelle capacité. Bien sûr, je ne pouvais pas tuer le Guerrier avec ça. Elle ne servirait qu’à persuader le Guerrier et à lui parler. Je l’ai activé, et j’ai envoyé les oiseaux voler dans le ciel. Les oiseaux se sont transformés en éclairs bleus et ont disparu dans les nuages.

Ça vaut vraiment son prix.

J’ai jeté un coup d’œil dans le village avec l'[Œil Flottant], juste au cas où quelqu’un n’aurait pas encore évacué. Les survivants à ce stade étaient quatre Speedsters, sept Téléporteurs et huit cents soldats. Ils étaient pitoyablement peu nombreux par rapport à avant. Ils ne devaient pas s’attendre à être repoussés à ce point par le Guerrier. J’ai pris mon drapeau blanc et je suis descendu de la colline.

La ville était un véritable désordre fumant. Je pouvais voir des cadavres gisant partout dans les rues, avec des panaches de fumée noire s’élevant partout. Je pouvais entendre des coups de feu de temps en temps, mais les sons s’estompaient rapidement. En ce moment, la distance qui me sépare du Guerrier est de 1 km. J’ai fermé les yeux pendant une seconde, et j’ai été enveloppé par la pluie. L’eau rebondissait sur mon visage. Lorsque j’ai ouvert les yeux, j’ai pu voir une violente force géante se tenir devant moi. Deux épées colossales étaient plaquées contre mon cou, comme si elles allaient me mettre en pièces à tout moment. Le Guerrier a regardé le drapeau blanc dans ma main, et a plissé ses yeux.

« Quel genre de tour avez-vous l’intention de faire cette fois-ci ? »

Je savais exactement ce qu’il voulait dire par là. Si je répondais mal, je serais immédiatement transformé en bouillie. Cet homme était bien plus fort que moi, et je n’avais pas le pouvoir de me défendre. Ici, je devais attiser sa curiosité, plutôt que de me rendre.

« Attendez. Je ne suis pas sur le point d’attaquer. Je veux juste vous donner quelque chose. »

J’ai sorti un paquet de protéines du [Coffre-Fort]. Je l’avais préparé plus tôt au cas où une telle situation se produirait. Le Guerrier m’a regardé avec stupéfaction, puis a posé ses épées sur le sol pour recevoir mon cadeau.

« … Où avez-vous eu ça ? »

« J’ai la capacité de faire des achats sur internet. Je peux acheter n’importe quoi de notre ancien monde tant que j’ai de l’argent. Je peux aussi le faire livrer où je veux. »

En lui parlant de ma capacité, j’ai rempli la deuxième condition. Si quelqu’un qui n’était pas au courant de mes plans voyait cela, il penserait que j’étais un imbécile pour lui avoir révélé ma capacité. J’ai jeté un coup d’œil à ma montre et j’ai continué à parler.

« Ça marche un peu comme ça. Trois, deux, un… »

Huit cartons d’eau sont apparus à ma droite. Le Guerrier a regardé les cartons en silence.

« Vous comprenez maintenant ? Comment pourrais-je vous tuer avec un tel [Pouvoir] ? Discutons. »

Le Guerrier était un héros de guerre. Il n’aurait pas tué une personne qui l’aurait approché sans arme. Il était méfiant, mais aussi prudent quant à mes actions à ce stade. J’ai jeté un coup d’œil aux blessures peu profondes sur tout son corps, et j’ai modifié ma théorie sur son [Pouvoir]. L’homme ne semblait pas ressentir la douleur. Peu importe à quel point on est habitué à la douleur, être coupé par une épée devrait un peu faire sursauter la personne de douleur, mais il n’en n’a rien montré. Au début, je pensais qu’il ne ressentait rien, mais…

Si c’était le cas, les gens autour de lui l’auraient remarqué. Ça aurait probablement été consigné aussi. Son sens du toucher était bon. Vu qu’il a immédiatement répondu aux attaques de l'[Œil Thermique], il était également capable de sentir la chaleur. Si c’était le cas…

Il n’a pas perdu ses sens. Il a perdu la réalité de la vie.

Il était assez semblable à moi à cet égard. Le sentiment de la vie par rapport à la mort ne semblait pas très différent. On se sentait presque déconnecté de la réalité. Si c’était la même chose pour le Guerrier, les blessures ne devaient pas avoir vraiment d’importance pour lui. De son point de vue, ça doit être un peu comme voir ses HP diminuer dans un jeu vidéo. Dans le même ordre d’idées, le Guerrier n’a probablement jamais eu peur d’un monstre qui venait pour lui. Toute personne normale perdrait la force de ses jambes et s’effondrerait sur le sol, mais le Guerrier serait capable de contre-attaquer facilement. C’était son secret pour rester en vie sur le champ de bataille.

« Ah, j’ai presque oublié de demander. Qu’est-ce que ça fait de perdre la “réalité de la vie” après être devenu immortel ? »

Voir le changement visible dans l’expression du Guerrier m’a amené à croire que ma théorie était effectivement correcte.

« Le coût de votre [Pouvoir] est le bonheur de la vie, n’est-ce pas ? Votre [Pouvoir] doit être plus une malédiction qu’autre chose. »

Le Guerrier a essayé de feindre un visage sans émotion.

« Je ne comprends pas où vous voulez en venir. Et alors ? Allez droit au but. Vous voulez juste gagner du temps pour que les soldats puissent s’échapper ? »

« Si vous voulez en tuer plus, allez-y. Je ne suis pas du tout intéressé par la vie des autres. »

Dire cela devrait arrêter les mouvements du Guerrier pour un moment. Tuer davantage à ce stade ne ferait que le cataloguer de meurtrier brutal. Le Guerrier en a probablement compris les répercussions.

« Je veux juste que vous écoutiez mon histoire. Vous êtes immortel de toute façon, non ? Consacrez-moi un peu de votre temps. »

Après avoir réfléchi une seconde, le Guerrier a laissé échapper un rire moqueur.

« Pourquoi le ferais-je ? »

J’ai mordu dans ma e-cigarette. Les oiseaux-tonnerre, chacun d’eux portant une charge de 10mA, ont immédiatement commencé à descendre vers la terre à la vitesse de la lumière.

Chichichi !

L’eau de pluie a commencé à conduire l’électricité. Le guerrier semble avoir tenté de résister à l’électricité pendant une seconde, puis il est tombé comme une masse dès que le deuxième oiseau-tonnerre a touché l’eau. Contrairement à lui, je portais des bottes en caoutchouc, ce qui m’a permis de ne pas être choqué. C’est pourquoi il faut faire attention aux poteaux téléphoniques pendant la mousson… Tsk, tsk.

« Savez-vous comment les muscles bougent ? »

J’ai baissé les yeux vers le Guerrier qui convulsait, et j’ai mis l’e-cigarette entre mes doigts.

« Disons que cette cigarette est le filament de myosine, la chaîne de protéines qui forme les muscles du corps. »

Je réduisis lentement la distance entre mes doigts.

« Lorsque le filament d’actine à l’intérieur du filament de myosine commence à bouger, le muscle se contracte. Ce phénomène peut également être recréé avec un peu d’électricité. »

En 1780, un biologiste italien du nom de Luigi Galvani a découvert qu’un choc électrique sur la patte d’une grenouille pouvait provoquer une contraction de cette patte. La situation n’était pas vraiment différente ici, sauf que cette fois, j’utilisais un humain vivant au lieu d’une grenouille.

« La force que vous avez acquise n’a pas d’importance. Vous êtes toujours un organisme. Vous êtes peut-être capable d’arrêter des balles, mais pas l’électricité. »

La haute résistance à la magie du Guerrier lui permettait seulement de résister un peu plus à l’électricité que les autres.

Chichichichi !

Un oiseau électrifié a de nouveau frappé le corps du Guerrier. Je l’ai regardé en silence pendant une seconde avant de continuer à parler.

« “Une fois que vous mourrez, la cause de la mort est éliminée.” En d’autres termes, “Tant que vous ne mourrez pas, les effets de l’attaque continueront à être en vigueur”. »

Électrisation*. Lorsqu’un courant électrique de plus de 60mA choque le corps, les nerfs sont paralysés. Cela arriverait au Guerrier avec un courant électrique de 110mA.

J’ai repensé à la conversation que j’avais eue avec Necro et la Sainte il y a deux jours.

« Cette histoire de résistance à la magie… Si elle augmente la résistance à la chaleur et à l’électricité, le terme ne serait-il pas mal traduit ? Au lieu de résistance à la magie, ça devrait être… »

Je n’ai pas vraiment trouvé de solution. La définition complète serait “résistance à diverses attaques telles que le feu, l’électricité et le poison, à l’exception de l’énergie cinétique”. Une armure épaisse pourrait être capable de bloquer une flèche, mais pas le feu. C’est là que la résistance à la magie entre en jeu. Être capable de bloquer la flèche serait la stat de défense, et la capacité à bloquer les flammes serait la résistance à la magie.

« La raison pour laquelle ils utilisent un tel terme est que c’est un mot que les gens ont l’habitude de voir. Après tout, tout le monde a joué à un jeu au moins une fois dans sa vie. »

Necro a hoché la tête.

« La théorie est correcte. L’électricité fonctionne toujours quand on a une forte résistance à la magie. C’est juste que tu la ressens moins. Mais le problème est : à quel point cela fonctionnerait-il sur le Guerrier ? Son corps est différent de celui d’un homme ordinaire, tu sais. Son corps pourrait être complètement résistant à l’électricité. »

La Sainte a immédiatement rejeté cette idée.

« Sa bioélectricité serait alors complètement détraquée. Son centre nerveux serait complètement déréglé et il commencerait à avoir des palpitations. »

« Comme une personne dont le pacemaker a été cassé ? »

« Un entraînement visant à augmenter la résistance à la magie produirait-il des changements aussi radicaux dans le corps ? »

« Mais… Si c’était le cas, les yeux démoniaques ne fonctionneraient pas sur lui ? »

J’ai répondu à cette question.

« Bien sûr que ça marcherait. Mais si c’est trop puissant, il mourra. S’il meurt, il revit. Une fois qu’il est “réinitialisé”, il devient temporairement immunisé contre la cause de sa mort. Ce n’est qu’alors que l'[Immortalité] fonctionnerait. »

Necro et la Sainte ont tous deux fait surgir un point d’interrogation au-dessus de leur tête. Leur utilisation de l'[Oracle] était vraiment…

« Réfléchissez-y. L’invincibilité et l’immortalité n’ont pas la même définition, n’est-ce pas ? »

« Eh bien… C’est évident, non ? Ce sont des mots différents. »

La Sainte hocha la tête au commentaire de Necro. Ne comprennent-ils toujours pas… ?

« Si le Guerrier était invincible, il n’y aurait pas de cas où il serait blessé. Mais il n’est pas invincible. Il subit moins de dégâts grâce à son haut niveau de défense, mais il y a des comptes rendus indiquant qu’il a été blessé. »

J’avais lu cela dans le rapport.

« Que se passe-t-il lorsque le Guerrier est complètement brûlé ? Peut-on appeler le tas de cendres “vivant” ? »

La Sainte a répondu immédiatement.

« Ce serait… étirer la définition de la vie. »

« Et quand son cerveau est complètement détruit ? Il ne peut pas penser. Pouvez-vous encore l’appeler “vivant” ? »

Les deux écoutaient en silence maintenant.

« La raison pour laquelle on parle d’immortalité est que le Guerrier revit après chaque blessure critique. “À la fin”, il est toujours en vie. »

C’était la différence entre l’invincibilité et l’immortalité.

« En d’autres termes, l’immortalité repose complètement sur les résultats. S’il ne meurt pas du tout, vous devriez le qualifier d’invincible, pas d’immortel. Si j’essayais de rendre cela encore plus facile à comprendre… »

J’ai commencé à dessiner dans les airs en utilisant l’Oracle.

1. Une personne qui a été poignardée par une lance dans la tête. Si cette personne était invincible, ce cas ne se serait pas produit en premier lieu. Cependant, l’immortalité n’est pas l’invincibilité. Comme les immortels peuvent toujours subir des dommages, la lance leur transpercerait quand même la tête. La personne immortelle serait poignardée à la tête, et mourrait. Ce serait la “mort”. Pourquoi ? Parce que son cerveau s’est transformé en bouillie.

« Ce n’est pas que vous ne mourez pas parce que vous êtes immortel. Vous mourrez pendant une très courte période de temps, puis vous revenez à la vie. Si vous n’êtes pas invincible, vous devez passer par ce processus à un moment donné. »

Les deux ont lâché des cris d’incompréhension devant mes dessins.

« Mr. le Meurtrier, vous êtes super mauvais en dessin. »

« On dirait que ça a été dessiné par un élève de primaire. Merde. »

J’ai froncé les sourcils, et j’ai fait mon deuxième dessin.

2. Une personne qui est tombée après avoir été poignardée dans la tête par une lance. La Sainte m’a souri d’un air moqueur. Je l’ai ignorée, et j’ai posé ma question.

« … Que ferait la personne pour se remettre de cette situation ? »

« Elle retirerait la lance. Ah… ! »

Necro semblait avoir compris.

« Tu comprends, alors ? Que la “cause de la mort” soit supprimée ? »

Pour que l'[Immortalité] fonctionne, il faudrait qu’elle supprime la cause de la mort de l’utilisateur, qu’il s’agisse d’une lance, d’un poison, du feu ou de toute autre chose. En d’autres termes.

“Tant que l’on alimente suffisamment son corps en électricité pour qu’il reste paralysé, même s’il n’est pas mort, il est possible de retenir le Guerrier.”

Mais bien sûr, ce n’était pas quelque chose qui allait durer éternellement. Je ne pouvais utiliser cette capacité qu’une fois par jour, et je ne pouvais pas tuer le Guerrier avec ce genre de capacité.

Je ne faisais que le prévenir. Je le prévenais que s’il ne voulait pas m’écouter, je continuerais à le retenir. Le Guerrier m’a regardé avec des yeux haineux depuis le sol. C’était effrayant.

« Je sais, je sais. Je ne peux que vous maintenir à terre dans l’état actuel des choses, et une fois que vous serez mort par manque d’oxygène, vous ressusciterez. Mais… n’étes-vous pas curieux de savoir combien de temps je pourrais te faire ça ? »

L’électricité dans le village a disparu. Les Oiseaux-Tonnerre attendaient à l’intérieur des nuages. La pluie a commencé à se dissiper lentement. Les utilisateurs de capacités sont apparus au-dessus des toits pour nous observer, moi et le Guerrier. Leur curiosité surpassait-elle leur peur de la mort ? De la vapeur s’est élevée du corps du Guerrier. Et une seconde plus tard, une aura noire et meurtrière, a commencé à émaner du Guerrier. Les utilisateurs des environs se sont crispés de peur.

Huff ! Le Guerrier a laissé échapper une profonde inspiration et s’est levé sans même contracter un muscle de ses bras. Il m’a regardé comme une bête sur le point de perdre le contrôle.

« Je vous l’ai déjà dit. Je suis seulement ici pour parler. Vous vous êtes déjà assez battu, n’est-ce pas ? »

« Parler… ? »

Sa voix grondante était assez effrayante. Je me ferais probablement écraser comme de la boue s’il balançait son bras vers moi en ce moment.

« Eh bien, ce serait un marché plus qu’autre chose, ou un truc dans ce genre là. »

« … Bien. Je vais écouter vos dernières paroles. Mais, si vous dites quelque chose d’ennuyeux, sachez que je vous tuerai. »

« Ça ne devrait pas être la réplique d’un méchant ? Eh bien, peu importe. Comment c’était ? Cette sensation d’être allongé sur le sol comme un cadavre ? Ce n’est pas parce que vous ne ressentez pas la réalité de la vie que vous ne ressentez pas son absence de sens, hein ? »

Tout comme moi. Le seul plaisir que je pouvais avoir dans une vie sans réalité était la lecture et la conversation. Ce doit être la même chose pour les immortels. À quoi bon vivre si ce n’était pas amusant ? Le Guerrier a réfléchi une seconde, puis m’a menacé à voix basse.

« Je pourrais vous en faire l’expérience dès maintenant. »

« Essayer de tout résoudre par la violence n’est pas idéal dans la société moderne, vous savez ? Et… »

C’est le moment.

« Ce genre de merde ne marche jamais contre la nature. »

Une expression confuse est apparue sur le visage du Guerrier. J’ai fait claquer mon doigt en réponse.

Kuooooh ! Kraaaaam !

La terre a tremblé, et le volcan a libéré une énorme quantité de vapeur.

« Le volcan… ! »

« À un moment comme celui-ci… ? »

Les utilisateurs de capacités à proximité regardèrent cela avec des visages surpris. Bien sûr, tout cela n’était que de la “comédie” pour moi. S’il est possible de sauver la vie d’une personne avec des mensonges, il doit être également plus facile de tuer avec. Eh bien, je vais voir s’il se laissera prendre à une ruse enfantine comme celle-là.


(*électrisation = La rapidité de l’électrisation occasionne souvent un choc qui peut se faire ressentir pendant plusieurs heures. Toutefois, un courant plus fort peut entraîner une tétanisation musculaire avec « non-lâcher ». Plus grave, cela peut paralyser la victime d’électrisation et conduire jusqu’à un état comateux. À ne pas confondre avec l’électrocution qui elle désigne exclusivement les cas d’électrisation entraînant un décès.)




 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

1 thought on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 34

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :