KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 33

Chapitre 33 : Démonisé



On pouvait voir l’ombre rouge d’une personne au milieu de toutes ces vagues de chaleur. La zone d’attaque ne contenait plus rien d’autre que de la poussière, mais la cible réelle n’avait aucune égratignure sur elle. C’était la carte maîtresse du Guerrier.

Démonisation.

Le Guerrier était devenu inhumainement puissant, et son apparence semblait l’indiquer d’elle-même. Son corps était couvert d’écailles métalliques, et entre chacune d’elles brillaient des chaînes de fibres musculaires. Sa peau n’était pas seulement devenue plus forte, elle avait complètement fusionné avec son armure. La corne qui était collée sur son front avait fusionné avec le masque d’acier du Guerrier, prenant une couleur argentée.

« Dernière chance. Cours. »

La voix du Guerrier avait maintenant un ton rauque. La seule impression que l’on pouvait tirer de ses paroles était qu’il était absolument déterminé à anéantir l’ennemi.

« Ugh… !! »

L’aura du Guerrier était capable d’effrayer les soldats qui l’entouraient, au point de les faire reculer. La mort. S’ils ne fuyaient pas, la mort les attendait. Ils commencèrent à regarder en avant et en arrière, ne sachant pas quoi faire. Les utilisateurs de capacités qui avaient attaqué avec confiance il y a quelques instants commençaient eux aussi à se retourner. Leurs attaques avaient toutes été annulées. Il n’y avait pas d’idiots ici qui seraient prêts à dépenser encore plus d’énergie pour attaquer un immortel. Enfin si, il y en avait un.

« Ce bâtard a dû tricher ! »

Œil de la Mort cria cela au Guerrier, les yeux pleins de haine.

« Regarde ! Je vais y aller à fond cette fois ! »

Le garçon était en train de piquer une colère. Il a complètement ignoré ses camarades, et a utilisé toute la force qu’il pouvait rassembler. Une couronne de lumière apparut au-dessus de sa tête tandis qu’une ondulation grise se répandait dans tout le village.

Le Guerrier s’est contenté de regarder. Le garçon avait une capacité de triche capable de tuer n’importe qui d’un simple regard, [Œil de la Mort]. De ce fait, il devait se voir comme le personnage principal d’un monde comme celui-ci. Et ici, pour la première fois, il rencontrait quelqu’un qui niait son existence entière, ou plutôt, son [Pouvoir].

« Uoohhhh ! »

Personne ne l’a arrêté. Les soldats regardaient le garçon avec des yeux remplis d’espoir.

« Essaie de bloquer ça, fils de pute ! »

L'[Œil de la Mort] brillait plus fort que n’importe quel œil démoniaque déployé sur le terrain maintenant. Il utilisait vraiment toute sa puissance. L’intensité de son [Pouvoir] était suffisante pour faire plisser les yeux des spectateurs. Mais…

Le Guerrier, qui affrontait l'[Œil de la Mort] à lui tout seul, se comportait comme s’il se prélassait au soleil. La terre sous lui s’est transformée en poussière, et l’air est devenu noir, mais il était toujours immobile. Au moment où le sol a disparu, le Guerrier se tenait toujours à la même place, comme un clou planté au-dessus du sol.

« — Hah. »

Le garçon a laissé échapper un léger soupir. Avec ça, la zone autour du Guerrier a changé en un instant. L’espace déformé autour du Guerrier a tranquillement ondulé, et l’air noir à l’intérieur a disparu en un instant.

Est-ce que le corps du Guerrier était dicté par un ensemble différent de lois lorsqu’il était démonisé ? Ou peut-être devenait-il vraiment invincible pendant cette période…

En tout cas, le Guerrier n’était pas quelqu’un qui était affecté par l'[Œil de la Mort] à ce stade. Le garçon a eu le visage crispé quand il a vu que son attaque n’avait pas du tout réussi à passer.

« Eh ? Ah ? Pourquoi est-ce que je pleure… ? »

Le prix qu’il a payé pour cette attaque a été brutal. Œil de la Mort vit que ses yeux pleuraient des larmes de sang, et tomba en avant. Son petit corps glissa silencieusement du toit de la maison où il se trouvait. Marcheur Démoniaque a réussi à le rattraper juste avant qu’il ne tombe, mais son corps était déjà dépourvu de toute vie.

La Sainte a fermé les yeux.

« D’abord, ce sont des otages, et maintenant ce sont des enfants… ! »

Elle a gémi en soupirant.

« Les soldats de Haze sont-ils des ordures aussi méprisables ? »

Tout le monde a fait un pas en arrière, effrayé.

Whooosh !

Un vent froid a soufflé. J’ai réagi une seconde trop tard en réalisant que c’était quelque chose qui avait été causé par le Guerrier.

[——]

Le rugissement de la bête a été lancé dans le ciel. Ce rugissement tonitruant a brisé toutes les fenêtres de la zone. Les personnes se trouvant près du Guerrier ont commencé à saigner par leurs orifices en tombant impuissantes sur le sol.

Quelques-uns se sont mouillés en perdant le contrôle du bas de leur corps. Le rugissement du Guerrier a été développé à l’origine pour intimider les bêtes, mais contre les humains, le rugissement en lui-même était une attaque. Il a dû l’utiliser en supposant que les citoyens de la ville avaient déjà été évacués. Le Guerrier a levé ses mains en l’air. Un cube transparent est apparu devant elles.

Le camouflage optique s’est éteint pour révéler un objet noir.

[Logistique Mobile = Olgorad]
– Rang : B
– Un dispositif de stockage appliqué avec la manipulation de la gravité. Comme il se trouve dans une autre dimension, il est impossible de le toucher à moins d’en être le propriétaire. Il se matérialise lorsqu’il libère des armes. Il est capable de stocker des armes d’un poids maximal de 3,6 tonnes.

Ça doit être une sorte de sac de golf ressemblant à un drone, qui suit l’utilisateur partout. Sauf qu’au lieu de clubs de golf, l’appareil contient des armes.

Chii-, clack, clunk.

Les poignées de plusieurs armes différentes sont apparues lorsque l’appareil s’est ouvert. Quand le Guerrier a mis ses mains dans l’appareil, deux épées en sont sorties.

[Épée Monstrueuse]. Les brillantes lames noires se sont révélées au monde.

« Ça faisait un moment. »

Contrairement à la plupart des poignées d’épées, celles de l’Épée Monstrueuse étaient larges et épaisses. Elles ne semblaient pas pouvoir être saisies par n’importe qui, mais le Guerrier a réussi à s’y agripper facilement. Ses mains s’enfoncèrent lentement dans la poignée. Elle semblait être faite de métal liquide. Une fois que les mains du Guerrier ne faisaient plus qu’un avec la poignée de l’épée, il a sorti une des lames de l’appareil.

D’une longueur de 2,3 mètres. La densité était impossible à mesurer.

« Je ne pensais pas qu’il y aurait un jour où je devrais manier ça à nouveau… Donc la guerre n’est pas encore finie ? »

Sa voix était remplie de remords. Le Guerrier sortit l’autre épée de l’appareil. Étrangement, cette épée n’avait pas de garde. Mais juste après l’avoir sortie d'[Olgorad], un étrange cube est apparu au-dessus du manche de l’épée.

Bip, bip, bip.

Le cube a commencé à tourner en changeant constamment de forme. D’après son mouvement, je pouvais voir que le cube était fait pour “couper ce qui pouvait être coupé, et briser ce qui ne pouvait pas être coupé”. Je pouvais comprendre pourquoi. Il doit y avoir pas mal de bêtes avec des peaux plus dures que de la pierre dans un monde comme celui-ci. Couper de telles choses endommagerait l’épée au plus haut point. Le Guerrier a dû écraser des bêtes comme celles-ci avec le cube au-dessus de la poignée. L’épée elle-même était longue et épaisse. La lame avait d’innombrables dents qui se déplaçaient et changeaient de taille, comme un être vivant.

C’était vraiment une arme faite pour tuer. Tant qu’une arme comme celle-ci était active, les sorciers ne pouvaient même pas se joindre au combat. L’épée perturbait le mana au point de rendre la capacité d’utiliser le mana insignifiante. C’était un peu comme le brouillage, ça empêchait les sorciers d’être en mesure de se connecter à leur Dieu.

« Espèce de monstre… !! »

Un courageux utilisateur de capacités a couru vers le Guerrier.

Kii !

Au moment où le Guerrier a brandi son épée, ma vue a été parasitée. On dirait que son épée a affecté mon œil. J’ai positionné l’œil plus haut dans le ciel, hors de portée de l’épée.

Le Guerrier venait de réussir à couper et à réduire en bouillie la personne qui l’avait approché. La vitesse de l’épée était déjà bien supérieure à celle des membres de Storm à ce stade. Ceux qui pensaient être en sécurité tant qu’ils étaient en dehors du rayon d’action de l’épée, ont été anéantis quand le Guerrier a lancé cette dernière sur eux. À ce stade la bataille n’était, pour les militaires, plus qu’une lutte pour la survie.

Le Guerrier a massacré tous ceux qui l’entouraient, qu’ils aient ou non une arme à la main. Il leur avait déjà donné assez de chances. Les premiers à partir ont été les utilisateurs d’yeux démoniaques. Sans l’aide des Téléporteurs et des Speedsters, ils étaient incapables de fuir les attaques du Guerrier. À ce moment là, pour eux, le Guerrier devait plus ressembler à un monstre qu’à un humain.

Une minute s’est écoulée.

La démonisation a pris fin, et le Guerrier est revenu à son état précédent, avec de la fumée noire qui s’échappait de lui. Donc réutiliser l’objet instantanément était impossible, hein. De toute façon, dire qu’il aurait un visage comme celui-là, juste après avoir utilisé [Corinthe]…

Il a surmené son corps pendant une minute entière. Il a utilisé 60 ans d’énergie vitale en 60 secondes, mais il ne semblait même pas fatigué…

C’est ce que je pensais.

Le Guerrier a remis la corne dans sa pochette et a commencé à cibler les soldats les plus faibles.

« Gaah ! »

Les soldats ont commencé à lui tirer dessus désespérément, mais les balles ne faisaient que rebondir sur lui. Chaque fois que le Guerrier bougeait, le paysage changeait et de la poussière volait partout. Chaque fois qu’il brandissait son épée, les gens explosaient, et des morceaux de chair volaient partout.

On aurait dit qu’il coulait, comme un filet d’eau. Son flux était incessant et sans fin. Ça ne semblait pas si “difficile” pour lui de brandir une épée juste après une attaque. Ses épées jumelles coupaient l’ennemi en forme de X, et remontaient lentement vers le haut pour dessiner le signe de l’infini.

Il ressemblait presque à un chef d’orchestre.

Chaque fois qu’il frappait vers le bas, il commençait à tourner sur lui-même comme une lame de scie circulaire, et dès qu’il se remettait sur ses pieds, il commençait un mittelhau* sans même un moment de retard. Mes oreilles étaient remplies du bruit d’un moteur à réaction. Ses coups d’épée constants donnaient presque l’impression qu’il était une tempête vivante. À une telle vitesse, peu importait que ses coups d’épée fassent mouche ou non, l’air faisait tout le travail pour lui.
(*mittelhau = coup horizontal donné avec le tranchant de l’épée.)

Ce n’était pas du tout une attaque qui pensait vraiment à l’assaut de l’ennemi. Le Guerrier a simplement continué à marcher. Ce n’était possible que grâce à son invincibilité. L’autre partie doit envisager la possibilité de mourir dans un combat, mais le Guerrier ne doit se concentrer que sur l’attaque.

Les règles standard du combat à l’épée ne s’appliquaient pas du tout au Guerrier. Il était comme un moulin à vent de la mort qui tuait juste par une simple égratignure. Bloquer l’épée du Guerrier finissait par briser l’arme. Et l’ennemi sans arme était mis en pièces par le Guerrier.

– Incroyable.

Même si on réussissait à attaquer le Guerrier, l'[Épée Monstrueuse] nous déchirerait immédiatement. À moins d’être un immortel comme le Guerrier, la défaite était inévitable. L’ennemi n’aurait d’autre choix que de battre en retraite, car il mourrait en bloquant ou en attaquant. Il était également difficile de dévier une attaque de ce type. Même si l’on réussissait à dévier une fois, le choc de l’attaque entraînerait la mort de la personne. Le seul moyen de survivre dans cette situation est d’avoir encore plus de force que le Guerrier, mais à ce stade, ce n’était pas possible.

Mais… Était-il possible de gagner avec juste plus de force ? Le Guerrier était quelqu’un qui avait réussi à se battre contre des hordes de monstres. Des monstres qui étaient plus rapides, plus forts et plus grands que les humains.

Le Guerrier a réussi à gagner contre tous ces monstres.

« Que pensez-vous de ça ?! »

L’un des Téléporteurs avait réussi à téléporter avec lui un vaisseau de guerre désaffecté. 115m de long, 14m de large. Le vaisseau de guerre géant a commencé à chuter vers la ville. Les soldats en contrebas regardèrent le ciel qui venait de s’assombrir.

« Fou. Absolument fou. »

Le Guerrier a mis ses bras derrière lui et a regardé le vaisseau de guerre.

Crack, creaak

Ses muscles ont commencé à se développer. L’attaque qui a suivi avait tellement de force qu’elle a plié l’espace tout autour du Guerrier.

Slash !

Le vaisseau a été scindé en quatre morceaux. Les morceaux ont commencé à se séparer, révélant les entrailles du vaisseau.

Bang ! Bang ! Baang !

La terre a tremblé lorsque les morceaux ont touché le sol. Le Guerrier avait réussi à découper un navire de 3000 tonnes en acier en quatre morceaux sans même le toucher. À ce moment là, le Guerrier semblait être la personne la plus forte du monde. S’il n’était que fort, il serait possible de le neutraliser avec Storm, mais il n’était pas un héros pour rien. Il avait de l’expérience, de la logique et du talent avec l’épée.

Face à une puissance aussi écrasante, il était inutile de tenter de le piéger ou de le duper. À présent, les utilisateurs de capacités tentaient tous de fuir. Une fraction d’entre eux tentaient de se défendre, mais la plupart ne tenaient pas plus d’une seconde contre lui. C’était évident. Non seulement le Guerrier avait plus d’expérience, mais il avait aussi acquis les bases différemment. En apparence, il semblait se concentrer uniquement sur les coups d’épée les plus puissants, mais en réalité, il ne s’intéressait qu’au “flux” de l’épée. Sa danse de la mort réduisait au silence tout ce qui se trouvait devant elle.

Couper, brûler, détruire !

Son habileté à maintenir la règle du “un pas, un coup” alors qu’il mettait la pression sur les ennemis qui se trouvaient devant lui, montrait à quel point il était habile à l’épée.

Comme on pouvait s’y attendre de la part du [Danseur à l’Épée]…

Il n’y avait aucune fausseté dans son [Titre]. En tant que Guerrier qui se tenait au sommet du monde, il était un héros dominant. Il n’y avait plus de gens qui essayaient de se défendre. Au contraire, ils essayaient tous de s’enfuir. Une fois que cela s’est produit, le Guerrier a remis ses épées dans [Olgorad], et a sorti un bouclier. C’était un bouclier d’attaque, l'[Athaga]. Le Guerrier a collé le bouclier au sol, et s’est mis en position pour courir. C’est l’attaque que l’on dit avoir été utilisée contre des groupes géants d’ennemis, le [Char du Dieu de la Guerre = A Ra Hineta].

Kagagaga !

La machine de guerre a traversé la ville comme un avion à réaction. Le sol a été creusé par la charge, et a commencé à se remplir de sang.

« Pas… encore… ? »

La Sainte semblait peinée. Pourquoi s’était-elle donné la peine de s’impliquer si elle n’était pas capable de le supporter… ? Elle aurait eu une bien meilleure vie si elle s’était simplement concentrée sur son bien-être.

« J’aimerais beaucoup que tu commences maintenant. »

Il y avait suffisamment de nuages dans le ciel à présent. La Sainte a immédiatement activé la magie de la pluie.

La pluie a commencé à tomber du ciel obscurci. Au début, cela ne semblait pas être grand-chose, mais la légère bruine s’est rapidement transformée en une tempête déchaînée. Le corps du Guerrier était complètement mouillé.

Les préparatifs sont terminés.

Maintenant, c’est à mon tour. J’ai mis des gants en latex, et j’ai vérifié l’état de mon corps une dernière fois.

0.2 secondes…

La vitesse de réaction de mon corps s’était améliorée, grâce à la préservation de mes artères il y a quelques instants. J’avais pensé qu’un conservateur de formaldéhyde aurait une meilleure conductivité du mana que du sang coagulé. Il semble que j’ai eu raison. J’ai jeté un coup d’œil à la Sainte qui lançait la magie de la pluie. Je pouvais voir des gouttes de pluie au coin de son œil, malgré le fait qu’elle était protégée par un parapluie. En fin de compte, elle n’était qu’une enfant. Elle a dû être très choquée.

« Necro, les préparatifs de ton côté ? »

« Oui, c’est fait. Tu crois vraiment que ça va marcher ? »

Necro avait toujours l’air incertain.

« Je t’ai dit comment ça marche, n’est-ce pas ? »

« Tu l’as fait, mais… »

« Fais juste en sorte que tout le monde reste loin de l’eau. »

« Je leur ai dit de faire ça, mais ne se sont-ils pas tous plaints ? Disant qu’il n’y avait aucune chance que quelque chose d’aussi stupide fonctionne. »

Peu de choses dans ce monde avaient une certitude absolue. Moi-même, je ne pensais pas que ce plan avait 100% de chances de réussir. Mais.

« Nous allons devoir essayer de le découvrir. »

J’ai activé [Cœur d’Or].




 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

2 thoughts on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 33

  1. Merci pour ce chapitre, pour Alexandre, au moins le noeud gordien pouvait être coupé, la c’est plutôt vouloir couper du gaz avec une cuillère à pamplemousse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :