KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 32

Chapitre 32 : Cent Huit Yeux



Une bouteille d’un puissant acide a explosé sur le visage du Guerrier, le faisant fondre immédiatement. Au même moment, un des soldats a tiré sur l’estomac du Guerrier avec une mitraillette. Ce n’était pas une attaque efficace, loin de là, mais c’était quand même assez humiliant.

« Hé, sac de sable ! Parle plus fort, tu veux ? »

« Qu’est-ce qui est arrivé à la confiance que tu avais juste avant ? »

Les soldats répondaient aux provocations du Guerrier en provoquant eux-mêmes le Guerrier. Peu importe la puissance du Guerrier, il n’y avait aucun moyen pour lui d’attraper des utilisateurs de capacités se déplaçant plus vite que le son. De plus, chaque fois qu’il était sur le point d’en attraper un dans sa main, un Téléporteur apparaissait rapidement pour l’en empêcher. C’était vraiment comme de jouer à chat…

Mais ceux qui commençaient à se fatiguer étaient les membres du second bataillon d’asservissement. Ils ont essayé de se diviser en groupes pour se relayer dans leur petit jeu, mais le stress ne cessait de s’accumuler. C’était le prix à payer pour avoir utilisé leurs [Pouvoirs] sans s’arrêter.

« Ahh ! »

Dans ce monde, rien n’est gratuit. Lorsque l’un des Téléporteurs s’est trompé dans le timing de la téléportation, un Speedster s’est fait attraper par le Guerrier. Il s’agissait du membre le plus lent de Storm, un utilisateur de la capacité connue sous le nom de [Jambes d’Acier]. Le Guerrier avait attrapé l’épaule de ce soldat. Non, le terme est peut-être trop léger. L’épaule de l’homme a été “pressée” comme une tomate, répandant son contenu rouge partout. Des morceaux de chair ont réussi à se faufiler entre les doigts du Guerrier à cause des os brisés. Il était impossible d’utiliser un [Pouvoir] sans être capable de se concentrer. La blessure que le soldat avait reçue n’était pas mortelle, mais elle était suffisante pour le faire trembler de façon incontrôlable à cause du choc. L’homme écarquilla les yeux à l’attaque suivante du Guerrier.

– Une pichenette.

Le Guerrier a fait claquer un de ses doigts, comme s’il essayait de montrer qu’il n’avait pas besoin de faire quelque chose d’extraordinaire pour tuer un homme.

Pssh !

La moitié supérieure du soldat s’est désintégrée dans les airs. La moitié inférieure du corps est tombée sur le sol, répandant du sang et des tripes au passage.

« Vous voulez toujours continuer ? »

Le Guerrier a secoué sa main droite pour se débarrasser du sang.

« Vous devriez arrêter avant qu’il n’y ait d’autres victimes. Il n’y a aucune chance que vous soyez capables de me battre. »

Les membres de Storm étaient incapables de répondre aux paroles arrogantes du Guerrier. Au fond d’eux-mêmes, ils avaient tous compris que ce que le Guerrier disait était la vérité.

« Tout le monde, reculez. »

Accélérateur a fait reculer les membres de Storm. Se battre dans un moment pareil ne ferait qu’augmenter le nombre de victimes. Il devait trouver une autre solution.

« [Vélocité], [Changement de Vitesse], et [Décélération ]. Utilisez vos [Pouvoirs] pour retenir le Guerrier. »

Il était nécessaire d’empêcher le Guerrier de se déplacer afin d’utiliser pleinement les Cent Huit Yeux. Les trois personnes qui utilisaient ces [Pouvoirs] ont tous levé leurs mains en l’air. De l’électricité bleue a jailli au-dessus de leurs têtes pour former une couronne de lumière. C’était un phénomène qui se produisait à chaque fois que quelqu’un utilisait son [Pouvoir]. Le Guerrier devint plus lent que jamais à cause de cela.

« Préparez-vous ! »

Les Cent Huit Yeux sortirent des tranchées afin de se préparer à la téléportation. Œil de la Mort apparut en dernier, baillant alors qu’il sortait lentement de la tranchée.

« Il serait bon pour toi d’enlever ton bandage maintenant. »

Œil de la Mort a souri à ma remarque.

« Ah~ qu’est-ce qu’il raconte, cet idiot ? Je me débrouillerai très bien tout seul, alors occupe-toi de tes affaires, d’accord ? »

Je pensais bien qu’il dirait ça. Mais la raison pour laquelle je lui en ai quand même fait la remarque, est que ses bandages ne semblaient pas pratiques. Ça criait presque : “Je suis un utilisateur d’œil démoniaque. Enlever ce bandage voudrait dire que j’utiliserai mon [Pouvoir] contre toi, alors sois prévenu”.

Il n’était pas nécessaire de cacher l’œil avec un bandage, car le [Pouvoir] était quelque chose qui pouvait être activé et désactivé quand l’utilisateur le souhaitait. Dans le cas des yeux démoniaques, le [Pouvoir] était simplement transmis par l’organe appelé œil.

Les membres des Cent Huit Yeux sont tous montés sur l’ombre du [Sauteur d’Ombre], et ont disparu. La zone est redevenue calme. Comparé au champ de bataille en contrebas, cet endroit était bien trop paisible.

« Ce garçon est trop arrogant. Il a bien trop confiance en ses capacités. »

Necro a dit cela dès que le garçon a disparu. Il semblait qu’il se retenait un peu pour éviter les conflits dans un moment pareil.

« Tu ne vas pas les joindre, Necro ? »

« Pourquoi le ferais-je ? N’as-tu pas dit toi-même que rien ne marcherait sur ce type ? Je le pense aussi. Cette bête n’est pas quelque chose qui peut être tué par une équation aussi simple. Eh bien, je suppose que c’est un peu comme d’essayer de répondre à une question avec une épée ! »

« C’est comme ça que le roi Alexandre le Grand a résolu son problème. »

« Ce n’est pas résoudre le problème. L’homme a juste tout déchiqueté. Tu te moques de moi ? Détruire un casse-tête parce que tu n’as pas pu le résoudre, ce n’est pas le “résoudre”. Toi plus que quiconque devrait savoir ça. »

Je n’ai pas répondu aux paroles de Necro mais à la place j’ai regardé le ciel.

La première exigence était remplie.

Le ciel était en train de se couvrir. Il commençait à faire extrêmement sombre dans cet endroit, bien qu’il ne soit que 14h16. Après avoir confirmé que la magie de la Sainte avait fonctionné, j’ai revu mes plans pour la vingt-huitième fois. Ce plan devrait fonctionner parfaitement si le Guerrier est bien un héros comme le disent les histoires. Mais ce plan ne donne toujours pas un taux de réussite de cent pour cent, ce qui m’a conduit à créer un plan B pour un scénario alternatif. Au moment où j’examinais le plan C, les membres des Cent Huit Yeux avaient fini de se mettre en position. Les utilisateurs d’yeux démoniaques se tenaient tous sur les toits des bâtiments, fixant le Guerrier en contrebas.

Le Guerrier s’est retourné, a observé le spectacle qui s’offrait à lui et a souri.

« C’est donc ça votre carte maîtresse. »

Tous les Téléporteurs avaient déjà battu en retraite, et le Guerrier était toujours immobilisé à cause des soldats de Storm qui le restreignaient.

« Vous avez amené pas mal de gens, rien que pour moi. »

Il semblait toujours extrêmement calme. À ce rythme, les yeux démoniaques le tueraient en un instant… Se pourrait-il qu’il ne connaisse pas Œil de la Mort ? J’avais pensé qu’il le connaîtrait, vu qu’il connaissait Accélérateur, mais ce n’est peut-être pas le cas. Ou alors il était convaincu que l'[Œil de la Mort] ne l’affecterait pas ? Le Guerrier a sorti un long objet de sa pochette. Il s’agissait d’une corne sur laquelle était gravé de l’hébreu et qui était décorée d’un motif tourbillonnant. Elle était de couleur rougeâtre, et était recourbée sur elle-même comme une spirale.

[Corne Démoniaque = Corinthe]
– Rang : B+
– Se planter cette corne dans la tête amplifie les capacités de l’utilisateur de 33 à 57 fois la norme pendant 60 secondes. L’utilisateur meurt après utilisation.

C’est un objet qui a été conçu pour le Guerrier. N’importe quel humain normal mourrait après une minute d’utilisation, mais le Guerrier était capable d’utiliser cet objet à l’infini.

« Tu es stupide ? Il est trop tard pour que tu utilises quelque chose comme ça. »

Les utilisateurs d’yeux démoniaques ont descellé leurs yeux alors qu’Œil de la Mort se moquait du Guerrier. Il y avait quarante-sept sortes d’yeux différents ici. La lumière qui brillait de ces yeux a commencé à éclairer l’île obscurcie. Une lumière en forme de croix a commencé à se répandre dans la pénombre. Œil de la Mort a levé son bras pour faire un doigt d’honneur au Guerrier.

« Meurs, ordure. »

Les yeux démoniaques se sont tous activés en même temps. Mais le Guerrier avait réussi à se planter la corne dans la tête une seconde plus tôt.

Tch ! Chichichi ! Crac !

Était-ce parce que tant d’énergie s’était condensée en un seul lieu ? L’endroit où se trouvait le Guerrier quelques instants auparavant n’était plus qu’un trou noir crépitant d’énergie. Le trou aspirait rapidement l’air se trouvant aux alentours, et crachait des éclairs noirs tout autour de lui. Quelque chose était étrange. C’était comme si la boule d’énergie convergeait sur elle-même, au lieu d’exploser vers l’extérieur…

Pachi ! Pachichi ! Chichi-

La taille des éclairs noirs qui sortaient du trou diminuait au fur et à mesure que le temps passait, et le son qu’ils émettaient avait également faibli.

C’était un peu étrange…

J’ai observé avec soin les membres des Cent Huit Yeux. Ils regardaient tous attentivement la fumée générée par leurs attaques.

« Putain de merde… ! »

« Il a survécu ?! »

Il semble qu’ils aient confirmé la survie du Guerrier. Lorsque la fumée s’est entièrement dissipée pour révéler le Guerrier, Œil de la Mort a crié de stupeur.

« Pas possible ! Mon œil démoniaque… ! »

– Ne fonctionne pas.




 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

1 thought on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 32

  1. Merci pour ce chapitre. Pour revenir sur Alexandre, au moins le noeud gordien c’était de la corde ça pouvait être tranché, là c’est plutôt vouloir couper du gaz avec une cuillère à pamplemousse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :