KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 42

Chapitre 42 : Faire Perdre du Temps



Alors il a mordu à l’hameçon. C’était inévitable pour les personnes rationnelles de mordre à l’hameçon. Après tout, il n’y avait aucune raison de combattre quelqu’un qui ne pouvait pas mourir. Logiquement, il était préférable qu’il vise la source du [Pouvoir] qui me rendait presque immortel. En d’autres termes, il serait mieux d’essayer de tuer la Sainte et Necro. D’ici, je pouvais dire jusqu’à quel point le Voleur avait “vu”. Jusqu’à présent, tout a fonctionné pour lui. Après tout, si les choses ne s’étaient pas passées de cette façon, il n’aurait même pas tenté quelque chose comme ça.

Pour tuer Necro, il faudrait au moins plusieurs centaines d’ogives.

Il ressusciterait tant qu’il y aurait des cadavres dans une zone d’une centaine de kilomètres autour lui, grâce à son [Pouvoir]. Il en allait de même pour la Sainte. Il serait extrêmement difficile d’anéantir l’immense quantité de HP qu’elle possède. Si vous ne parveniez pas à l’abattre en une seule fois, elle utiliserait sa magie pour se rétablir. En réalité, essayer de me tuer était la meilleure solution. Si vous savez que vous ne pouvez pas tuer quelqu’un, vous n’essayez même pas de le faire. La défaite du Voleur a été rendue presque certaine grâce à cela.

Je devais juste faire bonne figure à ce stade.

Je me suis arrêté devant un passage piéton alors que je me dirigeais vers l’hôtel. Le paysage qui m’entourait me faisait penser à une ville moderne – des gratte-ciel et des voitures partout. Ça ressemblait, comme je m’y attendais, à une ville construite par des gens de différents mondes. Elle a probablement été créée en utilisant des [Pouvoirs] différents en partenariat les uns avec les autres. Le signal est devenu vert, et un nombre important de personnes a commencé à traverser la rue. Je marchais tranquillement en regardant attentivement l’homme qui se dirigeait vers moi depuis l’autre côté.

Il s’appelait Douglas.

Ses vêtements étaient très voyants. Bien qu’il portait un costume, il avait des poings américains sur les mains, et même des protections pour ses genoux et ses coudes. Il semblait donner l’impression d’une personne prête à détruire tout ce qui se présenterait sur son chemin.

… C’est un ennemi.

Nous nous rapprochions maintenant. Douglas a marmonné à demi-mot lorsque nous sommes arrivés à portée de main l’un de l’autre.

« Ce monde est beau, et faible. Presque comme du verre. [Monde Fragile]. »

Un halo s’est formé au-dessus de sa tête, signalant qu’un [Pouvoir] avait été utilisé. Les gens sur le passage piéton ont immédiatement compris ce qui se passait, et ont commencé à courir. L’homme a tenté de me frapper, mais n’a réussi qu’à toucher mon t-shirt à la place.

Le t-shirt s’est brisé comme du verre.

« Ah… ! »

Cette capacité était dangereuse. Je ne pouvais pas compter sur la capacité de la Sainte pour me sauver cette fois. J’ai essayé d’augmenter la distance entre nous deux, mais Douglas a couru vers moi immédiatement. Comme je le pensais, il cherchait à se battre au corps à corps. Mais sa chance de me tuer était déjà perdue puisqu’il a raté son premier coup. J’ai sorti un fusil de chasse du [Coffre-Fort], et j’ai appuyé sur la gâchette.

Bang !

Douglas a été projeté en arrière à cause de la puissance des plombs. Il n’y avait pas de sang. On aurait dit qu’il avait une sorte d’armure sur son corps. Et il a également réussi à réduire les dégâts en transformant toutes les balles en verre. En tombant, Douglas a roulé en arrière pour amortir sa chute, et a de nouveau couru vers moi. Il essayait désespérément de se rapprocher de moi, mais je n’avais aucune intention de l’y aider.

Et son point faible était également assez évident.

J’ai tiré sur les pieds de Douglas. Les balles sont passées au travers de ses chaussures, et des milliers de fissures ont commencé à se former sur le sol.

Crac !

Le sol en béton s’est brisé comme du verre, et Douglas est passé au travers. S’il pouvait traiter le monde qui l’entourait comme du verre, la même logique s’appliquait au sol sous ses pieds. Je pouvais dire que c’était le cas parce que ses talons n’avaient plus de protections.

Bon, ça ne sera pas suffisant pour le tuer.

J’ai sorti tous les barils de pétrole du [Coffre-Fort], et je les ai jetés dans le trou. Les dix barils. Après avoir fait ça, j’ai allumé un briquet et je l’ai aussi jeté dedans.

Fwoosh !

Un énorme feu est sorti du trou, et un cri horrible s’est fait entendre pendant une courte seconde. Les personnes piégées dans le feu ne meurent pas à cause de la chaleur. Ils meurent en suffoquant à cause de la quantité massive de monoxyde de carbone dans l’air. Même si Douglas parvenait à échapper au feu en creusant un trou dans le mur, le monoxyde de carbone l’atteindrait.

Eh bien, il a réussi à me faire perdre un peu de temps.

Les quatre autres tueurs devraient être en train de se diriger vers les deux autres à ce stade. Ils ne mourront pas, mais ils pourraient souffrir un peu avant que je n’arrive.

Eh bien, je suppose que je vais devoir me fier à leurs titres de sorciers les plus forts du monde cette fois-ci, je suppose ?

J’ai haussé les épaules et j’ai regardé ma montre. Il était 9h50. À partir du moment où le Voleur est piégé dans l’hôtel, sa mort devient totalement certaine. Peu importe ce qu’il fait, cela devient absolument certain. J’ai utilisé [Cœur d’Or], et j’ai vérifié les délais de livraison.

Il y avait une centaine d’articles qui devaient être livrés à 10h00 dans des réservoirs d’eau situés directement au plafond, et au sous-sol.

Et dans quelques minutes, la barrière serait activée. Le même type qui a été utilisé pour piéger Romeo Smith. Un type de barrière qui permettait aux gens d’entrer, mais pas de sortir. Comme il y avait des tuyaux installés sous l’hôtel, il n’y avait pas besoin d’en mettre un autour du bâtiment cette fois. J’ai laissé la tour de fumée noire derrière moi alors que je marchais vers l’hôtel.


Un homme dont on disait qu’il était capable de combattre la civilisation à lui tout seul, Uras. La seule chose qu’il portait, en tant que géant musclé de 2m70, était un pantalon robuste créé à partir de la peau d’un animal sauvage. Lui, un Classe Brave, ainsi qu’un irrégulier dans ce monde, était celui que l’on appelle l’Homme des cavernes.

« Enfin, il est temps de travailler un peu. »

Des mauvaises herbes ont commencé à pousser sur le sol en marbre sur lequel il marchait. Le personnel de l’hôtel avait déjà tous évacué. Il a atteint le centre du salon de l’hôtel, et a frappé une fois dans ses mains. Tous les appareils de l’hôtel se sont arrêtés à ce moment-là.

Pshhhhh.

Le réseau de télésurveillance s’est éteint, comme s’il était à court d’énergie. L’ascenseur a été le suivant à s’arrêter. Les lumières du bâtiment se sont toutes éteintes, ne laissant que les lumières des sorties secours pour éclairer les couloirs. Tout cela a été causé par le [Pouvoir] d’Uras,

[Mort de la Civilisation = L’Allégorie de la Caverne].

Tadadadada !

Les marionnettes cadavériques de Necro qui étaient descendues du deuxième étage ont commencé à tirer sur Uras. Mais les balles se sont toutes arrêtées en plein vol avant de l’atteindre, et sont tombées sur le sol. Mais ça ne s’est pas arrêté là. Les balles ont commencé à s’écraser les unes contre les autres, pour finalement se transformer en poussière. Uras a laissé échapper un rire tonitruant.

« Pa-hahaha ! Quel ennui. Ces satanées mouches ! Pourquoi ne pas te mettre au travail toi aussi, jeune fille ? Tu devrais faire honneur à ton commanditaire. »

Une ondulation apparut sur le sol aux allures de jungle du salon. Une jeune femme a surgi du sol en marbre, comme si elle sortait d’une étendue d’eau.

[Désordonnée = Chaos].

Elle avait mis des gants à ses pieds, et des chaussures à ses mains. L’apparence de cet étrange personnage, qui portait même t-shirt et pantalon en sens inverse, a instantanément attiré l’attention des marionnettes cadavériques. Des balles sont sorties de leurs fusils en direction de Chaos. Celle qui aurait dû être blessée était Chaos, mais étrangement, ceux qui tombaient étaient les marionnettes cadavériques. C’était parce que son [Pouvoir], [Désordonnée], inversait les résultats de leurs attaques.

« Boo~ Je travaillais si paresseusement, et tu me dis d’être encore plus paresseuse. Boo~ Je n’aurais pas travaillé même si tu ne m’avais pas pressé. »

Elle parlait même en sens inverse. Chaos a posé ses mains sur le sol en faisant la moue. Un halo est apparu au-dessus de sa tête, et le premier étage de l’hôtel a été enveloppé d’une étrange lumière.

Kii, gigigigi.

L’apparence du sol changea, accompagné d’un son de métal étant altéré. Le premier étage de l’hôtel s’est transformé en deuxième étage, le sixième étage en quatrième, et les plafonds et les sols des étages trois et sept ont été inversés. Certains étages ont été tournés de 90 degrés, et d’autres ont été combinés avec d’autres étages pour former un labyrinthe. C’était presque comme si quelqu’un avait démonté l’hôtel et l’avait réorganisé comme bon lui semblait. À ce stade, il serait impossible de s’échapper de l’hôtel, car il changeait constamment de forme à sa guise.

« Je n’ai pas travaillé. Gronde-moi encore plus, idiot. »

Chaos a fait une roulade, et s’est dirigée vers le bureau de la réception en faisant le poirier. Le bureau en bois a commencé à se tordre et à se fendre en de multiples formes différentes. Non, pour être plus précis, une certaine partie du bureau se tordait et tournait comme les rouleaux d’une machine à sous. D’un ascenseur à une baignoire, d’une baignoire à un jeu de casino. Elle changeait la structure de l’hôtel comme bon lui semblait, jusqu’à ce qu’elle obtienne ce qu’elle voulait. Après avoir changé l’hôtel plusieurs dizaines de fois, Chaos s’est arrêtée lorsqu’un escalier de secours est apparu. Uras se mit en mouvement dès que Chaos lui donna le signal.




 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

1 thought on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 42

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :