Sovereign of Judgment – Chapitre 13

Épisode 1 : Nouveau Monde
Chapitre 13 : Soirée et dîner



Puisque les cadavres s’étaient transformés en cendres, le gymnase était plus propre qu’ils ne l’auraient pensé. Non seulement la statistique de Récupération diminuait le temps nécessaire à la réutilisation du Karma, mais elle était également excellente quand il s’agissait de soigner les blessures. La plupart des blessures se refermant lentement, les blessés graves mourraient du choc et se transformaient en cendres sans laisser une seule trace derrière eux.
Sans les vêtements tachés de sang, on aurait pu croire que tout cela n’était qu’un rêve.

Le calme soudain a rendu les gens nerveux.

Celle qui a pris les commandes était Jung Minji. Bien que la règle ordonnant de suivre les ordres d’un roi ait disparu, personne ne pouvait remettre en cause les compétences de leader de Jung Minji. Sur 483 personnes, Jung Minji en avait rassemblé 258.
En raison des actions d’un de ses partisans, le professeur d’éthique Park Solam, il y avait un nombre particulièrement important de professeurs dans son groupe.
Jung Minji se tenait devant eux alors qu’elle essayait de remettre de l’ordre.

[Vous ne pouvez pas quitter l’école avant la tombée de la nuit.]

Tout d’abord, elle a vérifié que cela incluait également les alentours de l’école. Puis elle a réparti les élèves en équipes et a laissé tout le monde utiliser les sanitaires pour se laver. Ensuite, elle a fait une descente à la cafétéria et au snack-bar, et a ordonné la distribution de nourriture. Le Roi Esclave Song Simin a lui aussi suivi les ordres de Jung Minji. Choi Hyuk n’a pas fait la queue pour la nourriture mais l’a prise directement, cependant, il n’a pas pris plus que la quantité distribuée.
Mais le Roi Perturbateur, Kim Hyunbaek, était inquiet à l’idée de se faire voler son leadership.

« Vous ne savez pas ce qui va arriver par la suite et vous voulez vous mélanger comme ça ? »
« Et alors ? »
« Il n’y a pas besoin de tout faire vous-même. Il suffit de diviser équitablement les marchandises et de laisser chaque groupe décider de la façon de les distribuer. »

Jung Minji a jeté un regard noir à Kim Hyunbaek avant de lui donner des provisions et des fournitures. Kim Hyunbaek a souri. Il pensait que Jung Minji était vraiment une chiffe molle. Même si elle était froide comme un fantôme sur le champ de bataille, elle ne pouvait pas être sans cœur dans des situations comme celles-ci.

“Si c’était moi, je n’aurais jamais partagé. Tsk, tsk. Quel est l’intérêt d’avoir du pouvoir quand on ne sait même pas comment l’utiliser ?”

Kim Hyunbaek méprisait secrètement Jung Minji. Grâce à elle, il a pu obtenir plusieurs choses. D’abord, il comprenait la personnalité de Jung Minji et il a pu montrer ses capacités à son groupe. Comme ses ordres n’étaient pas absolus, créer une image publique était quelque chose d’important. Contrairement à Jung Minji qui distribuait les provisions avec parcimonie, Kim Hyunbaek a laissé ses partisans manger autant qu’ils le voulaient ce jour-là.

Après s’être lavés, s’être changés avec les vêtements se trouvant dans leurs casiers et avoir mangé, c’était l’heure de la pause. Comme il n’y avait rien à faire, les gens ont soudainement eu l’impression que tout était nouveau. Tout cela ne s’était passé qu’en un seul jour.

« Je ne peux pas le croire… On a tué des gens ? »

Ils étaient tous des professeurs et des élèves normaux ce matin, mais à présent ils étaient tous des meurtriers ici. C’était effrayant. Ils sont entrés en état de choc après que tout soit terminé. Ils n’en avaient pas conscience à ce moment-là, mais la sensation moelleuse d’une épée tranchant quelqu’un, la chaleur ressentie quand du sang éclaboussait leurs manches, et le dernier souffle de leurs victimes… tout leur revenait en mémoire.
C’était une chose qu’ils ne pouvaient pas gérer.

« Ne me dites pas que ce sera comme ça demain ? »
« … Putain. Ça pourrait même être ce soir. »

S’ils avaient eu quelque chose à faire, ça n’aurait pas été aussi accablant. Mais comme ils n’étaient pas autorisés à quitter l’école avant la nuit, leur anxiété ne pouvait que croître.
À force d’être frappés sans cesse, il était naturel qu’ils deviennent désespérés. C’était quand tout était calme qu’ils avaient l’impression que leurs cœurs étaient vraiment écorchés. Des sanglots ont retenti autour d’eux. Certaines personnes cherchaient leurs amis décédés, et d’autres entraient dans des salles de classe vides pour y pleurer.

C’était la nuit.
L’élève qui attendait à l’entrée de l’école a poussé un cri.

« Le mur est tombé ! Nous pouvons sortir ! »

Les gens ont afflué vers l’entrée en entendant ses cris. Mais à ce moment-là, un autre message a été donné aux rois.

[Toutes les troupes doivent rester en attente jusqu’à demain matin.]

Choi Hyuk a marmonné :
« Putain… qu’est-ce qu’ils préparent maintenant ? »

Le message de mise en attente n’a pas été donné à tout le monde, mais seulement aux rois.

« Que tout le monde s’arrête !!! »

Une voix féminine a résonné dans l’école. C’était Jung Minji. Elle a couru aussi vite qu’elle a pu et a bloqué l’entrée avec Chu Youngjin. Heureusement, personne n’était encore parti. C’était peut-être parce que les lampadaires étaient tous éteints. Ce serait effrayant de marcher seul dans la nuit noire. Trop de gens étaient déjà morts.

« Un message a été envoyé uniquement aux rois. Restez en attente jusqu’au matin, ceux qui partiront périront. »

Jung Minji a purement et simplement menti. Rien ne disait qu’ils pouvaient “périr”, il était juste question de rester en attente. Toutefois, Choi Hyuk n’a pas pu s’empêcher d’être épaté par sa rapidité d’esprit. Ils ne seraient pas bien lotis s’ils refusaient de suivre les instructions du message de toute façon.

Les gens étaient agités.

« Pourquoi n’y a-t-il que les rois qui l’ont reçu ? »

Ils étaient méfiants. Non, ils ne voulaient pas y croire. La personne qui est intervenue après ça était le Roi Esclave, Song Simin.

« Je l’ai reçu aussi. C’est vrai. »

Un lourd silence s’est installé dans la foule. Si un autre roi intervenait et confirmait cette information, alors ils seraient presque certains que c’était la vérité. La personne qui a tout fait foirer était le Roi Perturbateur, Kim Hyunbaek.

« Je l’ai eu aussi. Mais la phrase “ceux qui partiront périront” n’en faisait pas partie, c’est un mensonge. Ça disait juste de “rester en attente”. »

La foule est vite redevenue bruyante. Jung Minji a lancé un regard haineux à Kim Hyunbaek. Il s’est contenté de hausser les épaules.
Ceux qui avaient des espérances insensées ont questionné Jung Minji.

« Il n’y avait vraiment rien qui disait que l’on risquait de périr ? »

Elle a répondu sur un ton strict.

« Non. Ça disait clairement “ceux qui partiront périront”. Kim Hyunbaek, pourquoi tu mens ? »

Kim Hyunbaek est resté bouche bée suite à la question de Jung Minji, avant d’élever la voix.

« Quoi ? Pourquoi est-ce que je mentirais ? »

Kim Hyunbaek se sentait déprimé. Parce que ce n’était pas un mensonge et que sa réaction le montrait vraiment. Certains ont même pensé : “On dirait qu’il a raison.”.

« Je l’ai eu aussi. Ça disait bien “ceux qui partiront périront”. »

Dès que trois des quatre rois ont confirmé qu’ils risquaient de périr, l’ambiance extrêmement tendue s’est apaisée. Quand Jung Minji a dit : « Rentrons », tout le monde a commencé à prendre le chemin du retour. Néanmoins, ce n’était pas comme s’il n’y avait plus de doutes.

« Ha ! Il est facile de faire passer quelqu’un pour un idiot ! J’ai compris ! Vraiment ! Je suis désolé ! »

C’était peut-être dû en partie à Kim Hyunbaek qui criait fort alors qu’il retournait dans la salle de classe, mais…
Tandis que la nuit s’approfondissait, Jung Minji est allée voir Choi Hyuk.

« On peut se voir une seconde ? »

La Jung Minji reflétée dans ses yeux continuait à être incolore. Aucune intention, bonne ou mauvaise, n’émanait d’elle.

« Qu’est-ce qu’il y a ? »
« Je veux juste discuter de la situation merdique dans laquelle nous sommes. »

Pour Choi Hyuk qui voulait savoir qui était le cerveau derrière tout ça, ce n’était pas une mauvaise offre. Il est entré dans une salle de classe. Les principaux membres du groupe de Jung Minji y étaient déjà réunis. Même Song Simin et Kim Hyunbaek avaient amené les membres principaux de leurs groupes.
Jung Minji a parlé en premier.

« Deux choses ont attiré mon attention. Tout d’abord, les mots écrits sur le Ring de la Renaissance. “Tuez. Ce n’est qu’alors que vous pourrez tuer.”. »

Certaines personnes ont acquiescé en entendant les paroles de Jung Minji tandis que d’autres n’avaient pas l’air de comprendre où elle voulait en venir.

« Pourquoi ce n’est pas “vous pourrez vivre” mais “vous pourrez tuer” ? »

Jung Minji ne s’est pas arrêtée là.

« Encore une chose. Le message d’aujourd’hui. Toutes les “troupes¨ doivent rester en attente. Ils nous ont appelés troupes. »

Choi Hyuk a hoché la tête. Il avait aussi vu un message sur une fenêtre. Les mots qu’il avait vu passer telle une illusion étaient : “Mettez-vous en colère.”.

« Ils… Je ne sais pas si ce sont des dieux ou des démons. En tout cas, je pense qu’ils essaient de faire de nous une armée. »

Elle en était déjà arrivée à cette conclusion.

« Le Ring de la Renaissance était un test individuel, ils ont évalué le talent qu’avait chaque personne pour tuer. Puis, ils nous ont fait combattre en groupe et choisir des leaders lors du Jeu du Trône. Alors, quelle serait la suite logique ? Contre quoi devrions-nous combattre en tant qu’armée ? »

Tous étaient silencieux. Demain… oui, que se passerait-il demain ?

À ce moment-là, la voix de Kim Hyunbaek a retenti. On aurait dit qu’il était ivre car il avait un peu de mal à articuler lorsqu’il parlait. Après avoir entendu qu’ils devaient attendre jusqu’au matin, le groupe de Kim Hyunbaek a fouillé la salle de garde de nuit et y a trouvé de l’alcool.

« Ah~ tu te prends vraiment la tête pour rien. Je me demandais pourquoi tu nous avais rassemblés ici en pleine nuit. Nous le découvrirons demain matin, alors pourquoi es-tu déjà en train de paniquer ? »

Kim Hyunbaek a titubé après s’être levé de son siège.

« Kim Hyunbaek. Tu es ivre ? » lui a demandé Jung Minji.
« Putain. Kim Hyunbaek… On est amis ? Même si je ne m’attendais pas à ce que tu m’appelles “senior”, tu vas un peu trop loin. »

Il était déjà ivre. Et les événements d’aujourd’hui étaient tellement bizarres qu’ils semblaient déjà lointains. Kim Hyunbaek commençait à dévoiler sa véritable personnalité.
Mais Jung Minji n’a pas sourcillé.

« Tout le monde est sur les nerfs. Si tu énerves les gens en étant dans un tel état d’ébriété, ils pourraient vraiment sortir leurs épées. Sors tout de suite, arrête la fête de l’alcool et va te coucher. »

Kim Hyunbaek a levé son majeur après avoir entendu ses paroles, puis il s’est dirigé vers la porte.

« Je m’en vais~ Vous pouvez discuter jusqu’au petit matin si ça vous chante ! »

Le visage de Jung Minji est devenu froid.


Le rassemblement n’a pas donné de résultats concrets. Il y avait la déduction plausible de Jung Minji, mais c’était tout. Ils manquaient d’informations. La réunion s’est terminée par un accord selon lequel ils se réuniraient à nouveau lorsqu’ils auraient plus d’informations.

Choi Hyuk est retourné dans sa classe. Les élèves s’étaient regroupés avec leurs amis et s’étaient répartis dans différentes salles de classe. Choi Hyuk était seul. Il s’est assis tout seul et s’est remémoré les événements de la journée. Tout d’abord, son statut.

———
[Choi Hyuk]
*Humain
*Points Karma :
– Puissance : 71 (+5)
– Vitesse : 75 (+5)
– Contrôle : 86
– Résistance : 70
– Endurance : 0 (★)
– Récupération : 90 (+10)
*Points de Karma gratuits : 10
*Rétribution : 59
[Compétences Innées]
• Yeux de la Distinction
[Accomplissements]
• Vous avez tué quelqu’un possédant du Karma avant que celui-ci ne vous soit distribué.
• Qualifications d’un Souverain : 1/3
———

Un long moment s’était écoulé depuis que son corps rempli de karma avait dépassé les limites humaines. Il était curieux de savoir ce qui se passerait quand une statistique atteindrait les 100 points, cependant le nombre de points était juste repassé à un seul chiffre et une étoile était apparue à côté de celui-ci. (*Endurance : 0 (★))
Ce n’était pas qu’une augmentation des statistiques. C’était comme un changement qualitatif du karma. Par la suite, même s’il tuait quelqu’un, la statistique n’augmenterait plus. Était-ce parce que les autres n’étaient pas de taille face à lui ?
Et dans la section des [Accomplissements] une mention était apparue concernant les qualifications d’un souverain. C’était la récompense pour avoir pris un trône.
(*Note de traduction : Concernant le système de notation par étoiles, concrètement une stat à 123 points s’écrira : 23 (★) , une stat à 281 : 81 (★★), etc..)

[Vous avez reçu une partie des Qualifications d’un Souverain.]

Comme d’habitude, il n’a pas pu trouver plus de détails à ce sujet. Il était maintenant d’autant plus convaincu que Jung Minji avait raison quand elle parlait d’armée.

Il avait aussi reçu une arme. Son estoc de rang F avait fini par se briser pendant la bataille et il ne lui restait plus que le Sabre Courbe et sa nouvelle épée : la Lame du Prédateur.
Choi Hyuk a levé la lame noire. La vilaine lame semblait grossière mais elle était en fait très aiguisée. C’était la récompense qu’il avait reçue d’une des règles cachées.

———
[Lame du Prédateur]
Rang : D (Unique, Type Croissance)
Tranchante et solide. Plus elle fera couler le sang d’ennemis puissants, plus elle deviendra forte.
Durabilité : 1,000/1,000
———

Rien qu’en regardant le rang, ça paraissait louche. La récompense était une arme de rang D ou de rang supérieur, mais il avait reçu une arme du rang le plus bas. En plus de cela, il n’avait pas non plus reçu d’amélioration de ses statistiques. C’était une lame qui avait l’air d’être pire que le sabre Courbe de rang E. Néanmoins, Choi Hyuk était vraiment heureux d’avoir reçu cette arme.
“Une épée a juste besoin d’être tranchante et solide.”
Et comme elle pouvait devenir plus forte en abattant des ennemis, c’était une arme d’une grande qualité.

Choi Hyuk s’est souvenu de la sensation qu’il avait ressentie en tuant un nombre incalculable de personnes. C’était désagréable. C’était un sentiment contradictoire. C’était génial de pouvoir se battre à fond, mais en même temps, il y avait une résistance psychologique. Il se sentait coupable quand il se rappelait le visage de sa mère en pleurs qui le suppliait de ne pas frapper les gens.
Non… à cause de ça, il est devenu encore plus furieux. Comme le désirait le créateur de ce jeu.

“Je ne peux pas changer le passé.”
Choi Hyuk a serré les dents. Il se pourrait que sa mère soit déjà morte. Bien qu’elle puisse être en vie… cela n’avait pas d’importance car il devait devenir assez puissant pour pouvoir résister. Alors seulement, il pourrait la sauver ou la venger. Il ne pouvait pas se contenter d’être juste un pion sur un échiquier et souffrir sans savoir. Si c’était le cas…

“Cela signifie-t-il que je dois devenir un tueur ? Dois-je devenir une machine à tuer sans discernement après avoir rejeté mon ancien moi ?”
Choi Hyuk a secoué sa tête. Il obtiendrait sans aucun doute sa vengeance. Cependant, il avait besoin d’établir des règles de base. C’était hypocrite. Mais c’était l’empreinte que sa mère avait laissée sur lui. Il ne pouvait pas y renoncer.

Choi Hyuk a alors établi quelques règles simples. Le minimum pour se souvenir de qui il était dans le passé.

Qui tuer ?
“Ceux qui essaient de me tuer. Et ceux qui se vantent de leur force devant moi.”
Heureusement, il y avait une quantité débordante de ces personnes. Pour se distinguer des autres, il n’avait d’autre choix que d’en tuer beaucoup… Aujourd’hui encore, il y avait un nombre incalculable de candidats.

Maintenant, qui sauver ?
“Ça… je ne sais pas. Ceux qui me sont utiles ? D’abord… Jung Minji ?”
Il était difficile d’établir un critère clair.
Choi Hyuk a fermé les yeux.
“Faisons ça doucement et calmement.”
De toute façon, suivre la première règle “Qui tuer ?” devrait être suffisant pour le moment.

La nuit était paisible et des bruits de conversations et de rires pouvaient être entendus à différents endroits. Une personne ne pouvait pas pleurer pendant 24 heures juste parce que quelque chose de choquant lui était arrivé. Les fonctions du rire étaient variées alors que la tristesse allait et venait comme une vague. Même dans les funérailles les plus tristes, le chef du cortège funèbre riait de temps en temps avant de soudainement se mettre à pleurer.
C’était peut-être à cause de cela que la nuit qui a suivi une journée de massacre était étonnamment remplie de rires.

Mais il y avait un vacarme encore plus bruyant, le groupe de Kim Hyunbaek qui chantait à tue-tête en état d’ébriété.
Choi Hyuk a froncé les sourcils.
“Il n’y a pas besoin de tuer ces ordures.”
Bien qu’il soit énervé, le sentiment désagréable qui viendrait après les avoir tués serait plus grand. Choi Hyuk a décidé de ne plus faire attention à eux et s’est retourné. À ce moment-là, quelqu’un a frappé à la porte de la classe. Quand il l’a ouverte, il a constaté que Jung Minji était venue avec Chu Youngjin. Ils étaient entièrement armés.

« On est en route pour s’occuper de Kim Hyunbaek. » lui a dit Jung Minji.

Elle a alors sondé l’humeur de Choi Hyuk, pour voir s’il était contrarié ou non. Choi Hyuk a haussé les épaules.

« Ça n’a rien à voir avec moi. »

Jung Minji a hoché la tête et est partie. Chu Youngjin l’a suivie. Il émettait une aura sauvage depuis que Lee Hyejin était morte et montrait une loyauté absolue envers Jung Minji qui l’avait aidé à obtenir sa vengeance.

« Allons-y. »

Jung Minji a couru dans le couloir. Derrière elle, suivait l’unité d’élite des troupes de Jung Minji.

« Hein ? C’est quoi ça ?! »

Les membres du groupe de Kim Hyunbaek qui buvaient et chantaient se sont soudainement agités.
Bam ! Le son de quelqu’un sautant par-dessus quelque chose. Le gémissement de quelqu’un qui était poignardé. Un cri. Et…

« Sauvez-moi ! Je suis désolé ! Minji ! Ok !! Ah !! Ahhhhhh ! !! »

C’était le cri désespéré de Kim Hyunbaek.
Tout est devenu silencieux peu après ça. Le son des conversations et des rires ont disparu. C’était une nuit remplie de terreur.

Choi Hyuk a regardé par la fenêtre. Il a vu courir vers leurs maisons des élèves qui ne pouvaient pas faire face à la réalité et qui avaient décidé de défier l’ordre de [rester en attente]. Choi Hyuk l’avait pressenti à ce moment-là, mais il ne les a effectivement jamais revus.
Il a levé les yeux vers la lune.
Une lune qui n’était pas différente de celle d’hier. Une salle de classe qui n’était pas différente de celle d’hier.
Cependant, ce qui se trouvait devant eux était complètement différent d’hier.
Un nouveau monde.

Épisode 1: Nouveau monde (Fin)

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

2 thoughts on “Sovereign of Judgment – Chapitre 13

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :